Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Al ARBOUR

 
Biographie et celebrite

Biographie de Al ARBOUR :

 
4942ème
Al ARBOUR
1932 - 2015
Découvrez la biographie de Al ARBOUR
Score : 20
Joueur de hockey sur glace et Sportif (Canadien)
Né le 01 novembre 1932
Décédé le 28 août 2015 (à l'âge de 82 ans)


Alger Joseph Arbour (né 1er novembre 1932 à Sudbury en Ontario au Canada — mort le 28 août 2015 à Sarasota, dans l'état de la Floride aux États-Unis) est un joueur professionnel de hockey sur glace en Amérique du Nord. Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur de hockey sur glace dans la Ligue nationale de hockey.


Arbour commence sa carrière en professionnel en 1949 dans la Ligue internationale de hockey. Deux saisons plus tard, il rejoint l’Association de hockey de l’Ontario, aujourd’hui, l’association se nomme Ligue de hockey de l'Ontario, et les Spitfires de Windsor. Il joue dans plusieurs ligues mineures avant de rejoindre la grande ligue de l’Amérique du Nord, la Ligue nationale de hockey en jouant pour les Red Wings de Détroit en 1953. Il gagne sa place au sein de l’effectif de la franchise des Red Wings en 1956 mais ne jouera que deux saisons de plus avant de rejoindre les Blackhawks de Chicago.

Trois saisons plus tard, il joue avec les Maple Leafs de Toronto mais il partage alors son temps entre la LNH et la Ligue américaine de hockey et l’équipe des Americans de Rochester. En 1965, il reçoit le trophée Eddie Shore en tant que meilleur défenseur de la Ligue américaine de hockey.

En 1968, après avoir joué plus de temps dans la LAH que dans la grande ligue, il rejoint les Blues de Saint-Louis, nouvelle franchise issue du repêchage d’expansion de la LNH qui passe de six équipes à douze. Il joue les quatre premières saisons de la franchise avant de raccrocher ses patins au cours de la saison LNH 1970-1971. Il ne quitte pas pour autant le monde du hockey puisqu’on le retrouve derrière le banc de ces mêmes blues.

Au cours de sa carrière de joueur, il aura gagné à cinq reprises la Coupe Stanley, trophée suprême de la LNH : en 1954 (avec les Red Wings), 1961 (avec les Blackhawks), 1962, 1963 et 1964 (avec les Maple Leafs). Il aura également gagné la Coupe Calder avec les Americans de Rochester en 1965 et 1966. Il fait donc partie de la centaine de joueurs et entraîneurs de l'histoire du hockey d'Amérique du Nord à avoir gagné les deux trophées.

Après deux saisons derrière le banc de Saint-Louis, il est recruté par le directeur général des Islanders de New York, Bill Torrey, qui cherche un entraîneur afin de diriger sa jeune équipe qui lors de la saison LNH 1972-1973 n’aura gagné que douze matchs pour leur première saison.

La première leçon qu’Arbour apprend à son équipe est le jeu défensif. Même si l’équipe n’a pas de résultats extraordinaires (dix-neuf victoires), elle accorde tout de même une centaine de buts de moins par rapport à l’année précédente.

En 1975, les Islanders parviennent enfin à se hisser aux séries éliminatoires. Ils tombent alors au premier tour des séries contre les rivaux de New York, les Rangers et parviennent même à les battre en trois matchs. À la veille du quatrième match du second tour, les Islanders sont menés par trois matchs à zéros par les Penguins de Pittsburgh et Arbour prévient que le premier joueur de son équipe qui doute des chances de qualification de l’équipe ferait mieux de ranger ses affaires et de quitter le vestiaire. Le discours choc d’Arbour a l’effet escompté et les Penguins sont finalement écartés des séries au terme d’un septième match gagné sur le score d’un but à zéro.

L’adversaire suivant des Islanders est alors les Flyers de Philadelphie, Flyers qui dominent également les trois premiers matchs avant de se faire rejoindre au score pour un septième match. Cette fois-ci, la chance tourne et les Flyers gagnent la série puis la Coupe Stanley. Cependant, cette saison sera celle de la naissance d’une grande équipe des Islanders, réputée ne lâchant rien.

Au cours des quatre années qui vont suivre les Islanders menés par Arbour vont passer du stade de « petit-poucet » à celui de favoris mais sans pour autant parvenir à remporter la récompense ultime. En 1979, les Islanders finissent premier de la LNH et Arbour gagne le trophée Jack Adams du meilleur entraîneur de la saison. Malgré tout, encore une fois, la Coupe échappe aux Islanders. Arbour prend alors conscience que le plus important n’est pas la saison régulière mais bel et bien les séries. Au cours de la saison suivante, les résultats des Islanders ne sont plus aussi bon et la presse locale commence à murmurer le nom de Herb Brooks en cas de licenciement d’Arbour. Cependant, à la suite de l’arrivée de Butch Goring en mars dans l’équipe, celle-ci finit la saison sur une série de douze matchs sans défaite, propulsant de la meilleure des manières possibles les Islanders et Arbour vers leur première Coupe Stanley (première en tant qu’entraîneur pour Arbour).

Par la suite, l’entraîneur canadien va mener son équipe à trois nouvelles Coupes Stanley consécutives, un record pour une équipe de hockey sur glace basée aux États-Unis. Il prend sa retraite à la suite de la saison LNH 1985-1986 et accepte un poste au sein de l’organisation des Islanders.

Cependant, la saison LNH 1988-1989 commence bien mal pour les Islanders et Terry Simpson, l’entraîneur en poste, est renvoyé au bout d’une trentaine de matchs. Arbour fait donc son retour derrière le banc de l’équipe pour tenter de redresser une équipe qui n’a plus le talent du début des années 1980, la majorité des vedettes des quatre Coupes ne faisant plus partie de l’effectif. Arbour ne parvient pas à empêcher son équipe de manquer pour la première fois depuis quatorze saisons les séries.

Arbour fait parler une dernière fois de son équipe en 1993 en éliminant les Penguins, double détenteur de la Coupe Stanley, en demi-finale de la conférence de l’Est. Sans la vedette Pierre Turgeon, personne ne donne les Islanders gagnant face à la meilleure équipe de la saison régulière menée par Mario Lemieux et Scotty Bowman sur le banc. Néanmoins, les Penguins s’inclinent au terme d’un septième match très disputé.

Après une dernière saison derrière le banc, Arbour met définitivement fin à sa carrière en 1994.

Le 3 novembre 2007, il fit un retour derrière le banc le temps d'un match pour lui permettre de faire son 1500e match dans la LNH contre les Penguins de Pittsburgh à Long Island. Cette permission est une initiative de Ted Nolan, l'entraîneur des Islanders. À 75 ans, il est l'entraîneur (le plus âgé dans l'histoire de la LNH) ayant dirigé le plus de matches et ayant accumulé le plus de victoires aux commandes d'une même équipe. Il remporta ce match dans une victoire de 3-2 contre Pittsburgh. Sa 740e victoire à titre d'entraîneur dans la LNH.

En tant qu’entraîneur des Islanders Arbour aura gagné au total 739 matchs et quatre Coupes Stanley. Le 25 janvier 1997, une cérémonie de commémoration de ces matchs a lieu dans l’antre des Islanders, le Nassau Veterans Memorial Coliseum, et une bannière frappée du chiffre 739 rejoint le toit de la patinoire.

Il fait bien évidemment partie du temple de la renommée des Islanders mais a également été admis au Temple de la renommée du hockey en 1996.

En 1992, il reçoit, en compagnie de Art Berglund et Lou Lamoriello, le trophée Lester Patrick en l’honneur des services rendus à l’ensemble de la communauté du hockey aux États-Unis.

Page soumise à la GFDL.
Source : Article Al ARBOUR de Wikipédia


Donnez des points à Al ARBOUR
en cliquant sur la carte...

Forum sur Al Arbour  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Al Arbour. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Al Arbour, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Biographie et celebrite
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL DALIDA Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Jacques MESRINE Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Freddie MERCURY BOURVIL Lino VENTURA Daniel BALAVOINE Brian JONES (MUSICIEN) Joe DASSIN Bernadette SOUBIROUS COLUCHE Jean FERRAT Michael LANDON Edgar Allan POE Michael CRICHTON MARIE DE NAZARETH Adolf HITLER John WAYNE Gilles MARCHAL Jules VERNE MÈRE DENIS FERNANDEL Joelle MOGENSEN ABBÉ PIERRE Marie-France DUFOUR Georges BRASSENS C JÉROME Napoléon BONAPARTE Charly GAUL SAINT ANTOINE DE PADOUE Didier PIRONI Roger PIERRE Patrick SWAYZE Guy WILLIAMS Tony PONCET Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX Susan HAYWARD Jean MOULIN Odilon REDON Steve MCQUEEN Patrick SAINT-ELOI Victor FRENCH Bruce LEE Karen LANCAUME Pierre BACHELET Marilyn MONROE Jean-Pierre TREIBER Kalthoum SARRAI Charles DE GAULLE Victor HUGO Edith PIAF Heather O'ROURKE MÈRE TERESA François D'ASSISE Ayrton SENNA Montgomery CLIFT Filip NIKOLIC CHE GUEVARA Audrey HEPBURN Kurt COBAIN Larry HAGMAN Charlie CHAPLIN Michael Clarke DUNCAN Ludwig Van BEETHOVEN Marie-France STIRBOIS SOEUR EMMANUELLE John LENNON Bon SCOTT Elizabeth MONTGOMERY AALIYAH Maria CALLAS Giuseppe VERDI George HARRISON Boris VIAN Charles BRONSON Léo FERRÉ MAHOMET Thierry LE LURON Lana TURNER Donna REED Klaus KINSKI Bob MARLEY Michel BERGER Melina MERCOURI Jules DASSIN Jimi HENDRIX Lady DIANA Johnny CASH Georges GUÉTARY James DEAN

Tout le TOP OF THE TOP