Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité>   Brian JONES (MUSICIEN)
Biographie et celebrite
Biographie Votez Lettre Sites
Biographie de Brian JONES (MUSICIEN) :
Afficher la version imprimable de la biographie de JONES (MUSICIEN) Brian  Version imprimable
10ème
JONES (MUSICIEN)
1942 - 1969
Découvrez la biographie de Brian JONES (MUSICIEN)
Score : 158 479
Artiste, Compositeur et Musicien (Anglais)
Né le 28 février 1942
Décédé le 03 juillet 1969 (à l'âge de 27 ans)


Brian Jones, de son vrai nom Brian Lewis Hopkins Jones, icone des sixties (28 février 1942 à Cheltenham, Gloucestershire - 3 juillet 1969 à Hartfield, Sussex) est un musicien et compositeur britannique. Il est surtout connu pour avoir été le fondateur et guitariste des Rolling Stones, de 1962 à 1969 ainsi qu'un musicien ingénieux (orgue, sitar, mellotron, clavecin, piano, etc.) ayant largement influencé le son de ces derniers dans les années 60.

Très jeune, il est touché par les grands bluesmen noirs américains (dont sa collection de disques, édifiante, fera de nombreux jaloux). Il apprend la guitare, se forge un style personnel à la slide ainsi qu'une technique d'harmoniciste stupéfiante. Jones cumule parallèlement d'autres records : gravitant autour de la Métropole dès 1962, hébergé par Alexis Korner, il sera connu à partir de 1965 comme le plus jeune alcoolique de Londres. Expulsé à 16 ans de son école pour avoir mis une fille de sa classe enceinte, il s'enfuit en Suède où il parcourt les clubs avec son bottleneck. Revenu en Grande-Bretagne, Jones est déjà une icône locale, reproduisant les solos d'Elmore James à la perfection.

Il fonde les Rolling Stones en 1962, donnant une visée puriste à son groupe. Il rencontre Mick Jagger et Keith Richards au Ealing Jazz Club d'Alexis Korner. Il est rapidement dépassé par le leadership de Jagger-Richards qui, encouragés par leur nouveau manager Andrew Loog Oldham, se mettent à composer pour le groupe et écartent peu à peu Brian du rôle de leader. C'est à cette époque qu'il commence à manquer quelques concerts en raison de son état de santé affaibli par les drogues, l'alcool et les médicaments, et à se perdre dans ses conquêtes féminines et leur conséquences; il a déjà deux enfants. En 1964, la seconde tournée américaine sacralise ses vœux de voir les Stones enregistrer aux Chess Studios de Chicago. Cependant, la reconnaissance mondiale du combo, dérivant vers une pop toute nouvelle à l'époque, lui fait faire la grimace. Abandonnant toute direction artistique centrale, Jones se rabat sur les ailes en se découvrant un arrangeur multi-instrumentiste de génie (Paint It, Black, 2000 Light Years From Home, Ruby Tuesday, "Lady Jane "). Le film promotionnel de We Love You en 1967 a de quoi donner des frissons à tout le petit monde psyché fleurette de London : Jones est vert, défoncé à mort au LSD, totalement ailleurs. Ce n'est que le commencement…

Inlassablement poursuivi par la police, Jones oscille entre paranoïa et délire de persécution, il ne lui reste que quelques éclairs de génie (notamment la BO de A Degree of Murder, 1967, inédite). Le reste est confusion. En 1967, il s'enfuit au Maroc et enregistre avec des musiciens locaux un disque bizarre rempli de flûtes de Pan : The pipes of pan at Jajouka, album resté méconnu pourtant beaucoup s'accordent à reconnaître que c'était un premier pas dans la World Music, il faut d'ailleurs rappeler que Brian jouait du sitar à merveille. Il achète la maison d'Alexander A. Milne, l'auteur de Winnie l'ourson, dans le Sussex au Royaume-Uni et se fait construire une piscine (où il trouvera la mort quelque temps plus tard). Il prend aussi du poids et finit par se faire exclure des Stones le 5 juin 1969, sa dépendance aux drogues diverses, qu'il absorbe en grandes quantités, à l'alcool et aux médicaments l'ayant rendu incapable de participer aux activités du groupe. On le remplace dans un premier temps par Mick Taylor (qui restera dans le groupe jusqu'en 1974 et sera remplacé par Ron Wood). Brian Jones meurt peu de temps après, noyé dans sa piscine. Différentes hypothèses sont étudiées dont celle du meurtre. Il est le premier rocker des sixties à être passé de l'autre côté le 3 juillet 1969.

Dans le livre 25x5, Mick Jagger lui rendra hommage en disant : « Nous avons essayé de rester dans la droite ligne du rhythm and blues ; Brian a su nous en faire sortir, avec parfois de très heureux résultats ».

Il eut une relation avec l'actrice allemande Anita Pallenberg, qui le quittera plus tard pour Keith Richards en 1967, ce qui contribuera à la dégradation de son état moral. Il est également sorti avec Suki Potier en 1968, puis avec Amanda Lear en 1969.

Brian est connu pour avoir eu de nombreux enfants illégitimes :

* le premier alors qu'il n'avait que 16 ans, au lycée, dont il fut exclus,
* un autre avec Pat Andrew en 1961 ; il ne vivra pas avec elle, mais s'occupera d'elle quelque temps, surtout au début des Stones, où ils (elle et le bébé) venaient dormir de temps à autres dans la co-location "stonienne" d'Edith Grove,
* un autre enfant en 1964 avec Linda Lawrence, sa petite amie du moment ; relation qu'il entretenait parallèlement à celle avec Pat Andrew.


Le film Stoned sorti en 2006 lui est consacré. Un film de Stephen Woolley avec Leo Gregory dans le rôle de Brian Jones.

Des documentaires sont parus également: "Brian Jones et les Rolling Stones" de Richard Driscoll, sorti en 2006; et "The Rolling Stones : In Memory of Brian Jones "
Page soumise à la GFDL.
Source : Article Brian JONES (MUSICIEN) de Wikipédia


Rendez hommage à Brian JONES (MUSICIEN)
en cliquant sur une carte !

Forum sur Brian Jones (musicien)  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Brian Jones (musicien). Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Brian Jones (musicien), et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Brian JONES (MUSICIEN)

Ecrivez une lettre posthume à Brian JONES


Votre lettre sera publiée sur le site mais personne ne vous répondra...






(jamais affiché sur le site)






Brian (JonesWildHorse)
Cher Brian, Ta jolie petite tête blonde nous manque beaucoup, et ton talent époustouflant manque assi au monde de la musique. J'ignore ce que tu aurais pu penser du monde aujourd'hui si tu étais resté parmi nous. Je suis dégoûtée de savoir que trop peu de gens se souviennent de toi. Dès qu'on prononce "Rolling Stones", c'est Mick et Keith à qui on pense, et je l'avoue, cela m'arrive aussi. Mais je ne t'oublie pas. Je ne pense pas que tu m'entends ou que tu me vois, mais sache que je pense tou... Lire la suite
Remember (Alex)
Cher Brian, Que dire ,que faire car tout reste dans mon coeur dans ma tête .j'écoute les Stones Lodon years avec émotion et plus particulièrement les années 1964-1969 ou tu était présent . Je suis allé te voir à Cheltenham j'étais pour une fois seul et cela était bien nous étions ensemble tout les deux . Bon voila je voulais te voir je l'ai fait je voulais t'écrire je viens de le faire. à plus Brian... Lire la suite
Mémoire fidèle. (MrsHazelnut_Lu.)
Cher Brian, comment oublier ce que tu a été ? Et ce que tu sera toujours. Il aurait suffi d'un seuletit détail pour que tu sois encore là. J'ai toujours été éprise de ta façon de jouer, de ta personnalité, de tout, en fait. Tu restera toujours unique. Et toujours, tu vivra dans le coeur de gens et dans leur mémoire aussi fidèle soit-elle, au fil des années, tu as a gagné ton immortalité... Pourtant, quel dommage que tu ne sois pas ici pour le voir de toi-même... Lire la suite
Du bonheur (pouchkine)
Cher Brian, Quel bonheur de lire "Philipppe du Havre" qui lui non plus ne t'a pas oublié. Tu voiBrian nous pensons à toi. Tu voulais tellement être aimé, tu l'es. Un ange qui tient compagnie à Janis Joplin, Jimmy Hendrix, Jim Morrison et tant d'autres. La musique à la Grande Porte doit être merveilleuse et inimaginable..... A bientôt.... Lire la suite
souvenirs (phiphilanq)
Cher Brian, pour tous les souvenirs , les bons souvenirs de mon adolescence... je ne te juge pas dutout sévèrement... tu étais beau ,mystérieux ,unique, merveilleux multi instrumentiste... j'ai adoré ... et ton look ,ta coiffure ..c'était super.. tu es une icone , c'est dur de mourir si jeune... mon fils s'appelle Brian.. je ne pourrais jamais t'oublier.. Philippe du Havre... Lire la suite
Cher Brian, Avant de quitter définitivement Londres en juin 1981, j'ai tenu à me rendre à Chelteham pour me recueillir sur ta tombe. Ce fut un moment émouvant et exceptionnel. J'ai voulu te rendre cet hommage car je savais que c'était la seule et unique fois que je pouvais le faire. Avec l'ami qui m'accompagnait, nous nous sommes assis près de toi et nous sommes restés longtemps à te parler. Il était très difficile de partir. J'avais l'impression de tu nous retenais. Tu avais peut-être besoi... Lire la suite
Sites sur Brian JONES (MUSICIEN) :
Biographie de Brian JONES (MUSICIEN) : De nombreuses autres biographies de Brian JONES (MUSICIEN) sur Monsieur-Biographie, le moteur de recherche en biographie.
Brian JONES (MUSICIEN) : Retrouvez toutes les informations sur Brian JONES (MUSICIEN) sur Annuaire-Celebrite, l'annuaire des célébrités. Tous les sites consacrés à Brian JONES (MUSICIEN), biographie de Brian JONES (MUSICIEN), photo de Brian JONES (MUSICIEN)...

Célébrités dédiées au thème «musicien» :

Magda SCHNEIDER | Mstislav ROSTROPOVITCH | Oscar PETERSON | Melina MERCOURI | John COLTRANE | NOTORIOUS BIG | Fela KUTI | SOEUR SOURIRE | Etta JAMES | Jean-Michel CARADEC | Steve REID | Francesco CAVALLI | Albert LANCE | Syd BARRETT | Carl ORFF | Gloria LASSO | Georges BELLEC | JACNO | Andre VERCHUREN | Josephine BAKER | PROOF | Bing CROSBY | Wayman TISDALE | Frida BOCCARA | Jani LANE | Franck FERNANDEL | Albert RAISNER | Claude FRANCOIS | Leo FERRE | FERNANDEL | Ray CONNIFF | Cory MONTEITH | Layne STALEY | Solomon BURKE | Eric CHARDEN | Marc BOLAN | Eddie CONSTANTINE | Rob PILATUS | Matoub LOUNES | Danielle MESSIA | Sacha DISTEL | Chuck SCHULDINER | Johann Christian BACH | Mikey WELSH | Denise DARCEL | Ofra HAZA | Jean FERRAT | Luther VANDROSS | Federico garcia LORCA | Pierrette ALARIE

Thèmes associés
Art, Musique, Artiste, Compositeur, Musicien, Brian Lewis Hopkins Jones, the Rolling Stones, les Rolling Stones, Rolling Stones.

Haut de page
Biographie et celebrite
Biographie et celebrite
Recevez une publication dès qu'une célébrité disparait...
Le Cimetière du Père-Lachaise :
Promenades au fil du temps
Avec près de 44 hectares, le cimetière du Père-Lachaise est le plus vaste et le plus ancien des parcs publics intérieurs de Paris. Véritable musée d'art et d'histoire en plein air, il représente un fleuron du patrimoine culturel de la capitale. Cette nécropole est aussi un lieu cosmopolite, symbole de pluralisme politique, social, idéologique, artistique et religieux... Cet ouvrage propose des parcours thématiques, présentant la vie des célébrités à travers l'histoire, tout en dévoilant de véritables chefs-d'œuvre de l'art funéraire.

+ de détails >>
Restez informé dès qu'une célébrité disparaît.
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL DALIDA Sacha DISTEL Michael JACKSON Elvis PRESLEY Louis DE FUNÈS Mike BRANT Daniel BALAVOINE Freddie MERCURY Lino VENTURA MÈRE DENIS Jules VERNE BOURVIL Joe DASSIN COLUCHE Michael LANDON Adolf HITLER Didier PIRONI Bernadette SOUBIROUS Jean-Pierre TREIBER Brian JONES (MUSICIEN) Jean FERRAT Napoléon BONAPARTE Tony PONCET Michael CRICHTON John WAYNE FERNANDEL C JÉROME ABBÉ PIERRE Jean MOULIN Roger PIERRE Patrick SWAYZE Georges BRASSENS Susan HAYWARD Bruce LEE Marilyn MONROE Ayrton SENNA Karen LANCAUME Kurt COBAIN Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX SAINT ANTOINE DE PADOUE Patrick SAINT-ELOI Charles DE GAULLE Guy WILLIAMS Victor FRENCH Kalthoum SARRAI Steve MCQUEEN Pierre BACHELET Ludwig Van BEETHOVEN Bon SCOTT Audrey HEPBURN CHE GUEVARA SOEUR EMMANUELLE MÈRE TERESA MAHOMET Victor HUGO Filip NIKOLIC Thierry LE LURON John LENNON Charlie CHAPLIN Joelle MOGENSEN George HARRISON Michel BERGER Elizabeth MONTGOMERY Maria CALLAS Edith PIAF Edgar Allan POE Montgomery CLIFT Boris VIAN Jim MORRISON Melina MERCOURI François MITTERRAND Charles BRONSON James DEAN AALIYAH Georges GUYNEMER Bob MARLEY Alan LADD Jimi HENDRIX Jacques MESRINE TUPAC Gilles MARCHAL Amalia RODRIGUES Lady DIANA Lana TURNER Giuseppe VERDI Johnny CASH François D'ASSISE Léo FERRÉ Mado ROBIN Heinrich HIMMLER Charlton HESTON Charly GAUL Anne FRANK Heather O'ROURKE

Tout le TOP OF THE TOP