Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Emile ZOLA

 
Biographie et celebrite

Biographie de Emile ZOLA :

 
2193ème
Emile ZOLA
1840 - 1902
Découvrez la biographie de Emile ZOLA
Score : 15
Artiste, écrivain et Romancier (Francais)
Né le 02 avril 1840
Décédé le 29 septembre 1902 (à l'âge de 62 ans)


Émile Zola (1840-1902), écrivain français, fondateur du naturalisme en littérature, dont l’œuvre principale est une vaste fresque en vingt volumes, racontant l’histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire. Il est né le 2 avril 1840 à Paris, d’une mère bourguignonne et d’un père italien. Émile Zola passe toute sa jeunesse à Aix-en-Provence. Au collège de la ville, il fait la connaissance de Paul Cézanne, qui restera son ami durant de longues années, à qui il doit de rencontrer des peintres tels que Monet, Renoir, Sisley, Pissarro et Manet. Son père, François Zola, qui travaille à Aix à la construction du canal qui portera plus tard son nom, meurt prématurément le 22 mars 1847. Ce décès met la famille dans une situation financière instable et bouleverse le jeune Émile qui n’a que 7 ans au point que son œuvre restituera plus tard la figure grandie de ce père tôt disparu, homme libéral, novateur, audacieux et bâtisseur.

À partir de 1858, Zola s’établit à Paris; après deux échecs au baccalauréat à cause du français (!), il mène une vie incertaine, il n’a pas d’argent, il est démuni. Il entre finalement aux Éditions Hachette où il travaille, de mars 1862 à janvier 1866, comme commis puis rapidement comme chef de la publicité. Outre des centaines de vers, et quelques tentatives théâtrales, il compose à cette époque plusieurs textes en prose très variés, allant du conte de fées à la satire politique en passant par la «chose vue», le récit à finalité morale. Il réussit à publier en novembre 1864 un petit recueil de contes, les Contes à Ninon, qui reçoit un accueil favorable. En 1865, il rencontre celle qui va devenir sa femme : Alexandrine Meley. Décidé à vivre de sa plume, il quitte la librairie Hachette en 1866. En 1867, son premier succès vint avec Thérèse Raquin, qui annonce, sans en faire partie, le cycle des Rougon-Macquart, tant par les sujets abordés (l’hérédité, la folie) que par les critiques qu’il suscite : la presse traite en effet l’auteur de « pornographe », d’« égoutier » ou encore de partisan de la « littérature putride ».

Après la guerre de 1870, à laquelle il ne participe pas parce que, fils de veuve et myope, il n’est pas mobilisable, il devient journaliste parlementaire. C’est le 22 juillet 1872, par la signature du contrat qui le lie à l’éditeur Georges Charpentier, que commence véritablement sa carrière littéraire, qu’il mène de front avec le journalisme auquel il ne renonce pas. Peu à peu ses romans lui valent l’amitié d’écrivains comme Flaubert, les frères Goncourt, Daudet et Tourgueniev. Lorsqu’il décide d’entreprendre sa vaste fresque romanesque, par souci de méthode, il veut établir un plan général, avant même d’écrire la première ligne. Il tient aussi à préciser la différence de son entreprise avec celle d’un prédécesseur écrasant, Balzac et sa Comédie humaine : « Mon œuvre à moi sera tout autre chose. Le cadre en sera plus restreint. Je ne veux pas peindre la société contemporaine, mais une seule famille en montrant le jeu de la race modifiée par le milieu. (…) Ma grande affaire est d’être purement naturaliste, purement physiologiste ». Aujourd’hui, les théories scientifiques qui fondent les Rougon-Macquart sont tout à fait dépassées; l’œuvre, elle, reste toujours actuelle, sans doute parce que, au-delà des ambitions scientifiques de son auteur, elle demeure une réalisation considérable sur le plan littéraire.

La Fortune des Rougon (1871), le premier volume, est la base qui soutient et justifie tout l’édifice. Ce roman relate le coup d’État du prince Louis Napoléon Bonaparte, le 2 décembre 1851, vu d’une ville de Provence. À la faveur de ce bouleversement politique, les ambitions se déchaînent : deux branches rivales d’une même famille, les Rougon et les Macquart, s’affrontent, les premiers se révélant bonapartistes par calcul, les seconds libéraux par pauvreté et par envie.

Le succès de L’Assommoir, publié en 1877, septième volume des Rougon-Macquart, lui confère à la fois la notoriété et l’aisance. Sa maison de Médan devient, le jeudi où il reçoit, le lieu de rendez-vous de jeunes écrivains tels que Huysmans ou Maupassant.
Indigné par la dégradation du capitaine Dreyfus, le 5 janvier 1895, à l’École militaire, il dénonce à la fin de l’année dans trois articles publiés par Le Figaro les campagnes de presse contre la République et les Juifs. Convaincu que le véritable coupable de l’affaire Dreyfus est le commandant Esterhazy, qui est acquitté à l’unanimité le 11 janvier 1898, Zola publie dans L’Aurore deux jours plus tard l’article J’accuse. Condamné à un an d’emprisonnement et à 3 000 francs d’amende, il doit quitter la France le 18 juillet 1898. À son retour, en 1899, injurié, radié de l’ordre de la Légion d’honneur, abandonné par une grande partie de ses lecteurs, il serait mort asphyxié dans sa maison à cause, semble-t-il, d'une main criminelle qui en aurait bouché la cheminée. Une foule immense rendit hommage pendant ses obsèques à celui qui avait osé mettre en jeu sa notoriété au nom de la morale.
Source : perso.wanadoo.fr/.../t/ biographies/zola_biographie.htm

Donnez des points à Emile ZOLA
en cliquant sur la carte...

Forum sur Emile Zola  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Emile Zola. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Emile Zola, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>

Participez à la 1ère discussion !

Petit quiz sur Zola
rédigée par mathieudu01
Lire 163
vues
0
mess.
Ecrivez le 1er message
Citations de Emile ZOLA
Emile ZOLA Au cours des siècles, l'histoire des peuples n'est qu'une leçon de mutuelle tolérance.
Emile ZOLA La haine est sainte. Elle est l'indignation des coeurs forts et puissants, le dédain militant de ceux que fâchent la médiocrité et la sottise.

Sites à découvrir sur Emile ZOLA


JeSuisMort.com à sélectionné pour vous des sites sur Emile ZOLA.

Germinal (roman complet et résumé)

Si vous cherchez à lire le roman d'Emile Zola Germinal en PDF, il est à votre disposition sur le site eBooksGratuits.com, mais si vous n'avez que peu de temps et chercher un résumé de Germinal, nous vous conseillons directement d'aller sur le blog LeProfesseurDeFrançais.

Toutes les oeuvres d'Emile Zola

Il est peut-être facile de trouver la bibliographie complète de Zola, mais pour découvrir toutes les oeuvres d'Emile Zola et les lire directement sur le site, il faut aller sur Atramata.

J'accuse (text complet et analyse)

Tout le monde connaît J'accuse d'Emile Zola, la lettre ouverte au Président de la République de l'époque, Félix Faure, publiée le 13 janvier 1898 sur la journal L'Aurore. Vous pouvez lire le texte intégral de la lettre sur BacDeFrançais.net, mais c'est également sur ce même site que vous pouvez lire un résumé de J'accuse et une analyse de la lettre.

Nana (texte complet et résumé)

Encore merci au site eBooksGratuits.com qui nous donne accès à la lecture de Nana, le roman d'Emile Zola en PDF. Si vous êtes pris par le temps, Etudier.com vous propose un résumé de Nana.
Biographie et celebrite
Restez informé dès qu'une célébrité disparaît.
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL Jésus DE NAZARETH DALIDA Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Daniel BALAVOINE Freddie MERCURY Lino VENTURA BOURVIL Joe DASSIN Adolf HITLER COLUCHE Jules VERNE Bernadette SOUBIROUS Brian JONES (MUSICIEN) Michael LANDON MÈRE DENIS Jean FERRAT Michael CRICHTON Didier PIRONI John WAYNE Edgar Allan POE FERNANDEL Tony PONCET Napoléon BONAPARTE Jean-Pierre TREIBER ABBÉ PIERRE C JÉROME Jean MOULIN Susan HAYWARD Gilles MARCHAL Romy SCHNEIDER Georges BRASSENS Patrick SWAYZE Roger PIERRE Guy WILLIAMS Kalthoum SARRAI Thérèse DE LISIEUX SAINT ANTOINE DE PADOUE Bruce LEE Marilyn MONROE Karen LANCAUME Joelle MOGENSEN Charly GAUL Victor FRENCH Patrick SAINT-ELOI Steve MCQUEEN Kurt COBAIN Pierre BACHELET Ayrton SENNA Charles DE GAULLE MÈRE TERESA CHE GUEVARA Edith PIAF Jacques MESRINE Audrey HEPBURN Ludwig Van BEETHOVEN Victor HUGO Heather O'ROURKE SOEUR EMMANUELLE MARIE DE NAZARETH Filip NIKOLIC Charlie CHAPLIN MAHOMET Bon SCOTT Elizabeth MONTGOMERY Thierry LE LURON Montgomery CLIFT John LENNON Marie-France DUFOUR AALIYAH Michel BERGER Boris VIAN Maria CALLAS George HARRISON François D'ASSISE Jim MORRISON Charles BRONSON Bob MARLEY Larry HAGMAN Lana TURNER Melina MERCOURI Giuseppe VERDI Jules DASSIN Sacha GUITRY Léo FERRÉ Lady DIANA James DEAN Jimi HENDRIX François MITTERRAND Mado ROBIN Johnny CASH Alan LADD Georges GUYNEMER

Tout le TOP OF THE TOP