Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Frank LLOYD WRIGHT

Biographie et celebrite

Biographie de Frank LLOYD WRIGHT :

 
1027ème
LLOYD WRIGHT
1867 - 1959
Découvrez la biographie de Frank LLOYD WRIGHT
Score : 5 140
Architecte et Artiste (Américain)
Né le 08 juin 1867
Décédé le 09 avril 1959 (à l'âge de 91 ans)


Frank Lloyd Wright (8 juin 1867, Richland Center, Wisconsin, États-Unis - 9 avril 1959, Phoenix, Arizona) est un architecte américain célèbre.

En 1887, il s'installe à Chicago dans l'Illinois. Il y travaille pour le compte des cabinets d'architecture de L. Silsbee puis d'Adler et Sullivan (1856-1924). Ces derniers représentent l'école de Chicago, et Wright y travailla pendant six ans sur des projets de maisons individuelles. C'est là qu'il acquiert l'essentiel de sa formation et une partie de son inspiration dans ce domaine. Durant cette période, il épouse Catherine Tobin, avec qui il eut six enfants. En 1889, il emprunte 5000$ à Sullivan (environ 150 smics) pour construire une maison à Oak Park, dont le style préfigure de futures réalisations..

En 1893, il découvre l'architecture japonaise dans une exposition. Ce sera pour lui une révélation, et il se met à consacrer la plupart de son temps libre à élaborer des projets d'architecture. Lorsque Louis Sullivan découvre cette seconde activité de Wright la même année, il le licencie.

Wright démarre alors sa carrière d'architecte en ouvrant son agence à Oak Park et en signant une première commande dans les semaines qui suivent : ce fut la maison Winslow. Les quelques bâtiments qu'il dessine par la suite n'offrent toutefois pas de style très personnel.

En 1894, il refuse une proposition d'aller étudier l'architecture classique pour quatre années tous frais payés par l'architecte Burnham (1846-1912) à l'École des Beaux-Arts de Paris plus deux années à Rome. Il y répond: J'aime mieux être libre et rater mon coup, et être sot, que d'être lié à quelques succès de routine. Je n'y vois pas de liberté... voilà tout. (Source, Autobiographie 1932)

Wright perçoit les pièces d'un bâtiment comme des organes autonomes qui constituent un corps cohérent. Il pousse l'analogie avec le monde vivant jusqu'à prétendre que la construction doit représenter la croissance d'un être vivant. Cela explique la haine que Wright nourrissait vis-à-vis des grandes villes, notamment Chicago. Cette haine le poussa à ne construire que de très rares (mais notables) bâtiments dans des grandes agglomérations.

C'est seulement en 1897 que son style se révèle, avec notamment les maisons dans la prairie (Prairie houses), dont sa maison d'Oak Park est un précurseur : ce sont des pavillons d'un seul tenant ou en plusieurs parties reliées entre elles, dont l'intégration au paysage par le biais de l'horizontalité est particulièrement soignée par Wright. Il essaie également de tenir compte des contraintes que le climat continental de la région impose. Pour cela, il multiplie les différences de hauteur des plafonds de manière à éclairer et ventiler les pièces. Ces innovations passent par l'utilisation d'une combinaison de matériaux traditionnels (la pierre naturelle pour les façades et les sols) et d'autres nouveaux pour l'époque : béton, acier qui servent de support à des claire-voies, des toits débordants, des terrasses en encorbellement ou de grandes baies. Wright est alors en rupture avec l'architecture classique européenne et cherche à définir un style inspiré pour une part de celui de son maître Sullivan, qu'il qualifie d'organique, et qu'il estime pouvoir devenir un fondement neuf de la culture américaine. Dans cet idéal, qui ne cherche pas spécialement à imiter la nature, la forme des parties la maison doit découler de leur(s) fonction(s), mais en même temps forme et fonction ne doivent faire qu'un.

En 1904, Frank Lloyd Wright dessine le Larkin Building à Buffalo qu'il organise autour d'un grand puits central éclairé par le haut et sur lequel donnent les pièces de chaque étage. L'immeuble s'ouvre donc vers l'intérieur et ménage une grande salle commune en son cœur. En utilisant la pierre et la brique, en découpant des plans horizontaux, Wright refuse la standardisation des gratte-ciel.
En 1909, Wright vit une période difficile et a le sentiment d'être parvenu à ses limites. Il part alors s'installer en Europe. Il abandonne au passage sa première femme et ses enfants, tout en emmenant la femme de l'un de ses clients : Mamah Cheney. Wright fréquente et influence alors les architectes d'avant-garde en Autriche, en Allemagne et aux Pays-Bas, dont Gropius et Mies van der Rohe (qui ont fondé le Bauhaus). Il publie un portfolio en 1910 : Wasmuth. Ce document contient les dessins de ses projets. La même année, il expose certaines de ses œuvres à Berlin.

En 1911 il retourne dans le Wisconsin, où il fonde la communauté unitarienne de Spring Green. Il y construit une série de bâtiments à la fois communautaires, domestiques et agricoles sur un terrain offert par sa mère, et baptise l'ensemble Taliesin. C'est là qu'il s'installe avec Mamah et leurs deux enfants. Il démarre là une seconde carrière.

Sa maison de Taliesin brûla deux fois, la première en emportant 7 personnes dont sa femme ; à chaque fois, Wright la fit reconstruire.

Mais en 1917, un voyage au Japon marque un tournant décisif dans sa carrière. Son intérêt pour l'architecture japonaise est renouvelé par ce qu'il y a vu. En 1934, il commence une série de maisons dites usoniennes. Ce sont de petites maisons, comme la Willey house. Wright fut le précurseur d'une architecture nouvelle par des réalisations à l'architecture unique comme la Maison de la cascade (Fallingwater house) ou le musée Guggenheim à New York. Jusqu'en 1937, il construit des maisons, tout en adoptant de nouvelles techniques au fur et à mesure.

Wright a aussi écrit des ouvrages à propos de l'architecture. Son œuvre a profondément marqué le développement de l'architecture contemporaine, aux États-Unis et en Europe. Il influença par la même occasion divers courants artistiques, dont l'expressionnisme.

Au total, Wright a dessiné près de 800 projets, dont une bonne moitié ont été réalisés.
Page soumise à la GFDL.
Source : Article Frank LLOYD WRIGHT de Wikipédia


Donnez des points à Frank LLOYD WRIGHT
en cliquant sur la carte...

Forum sur Frank Lloyd Wright  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Frank Lloyd Wright. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Frank Lloyd Wright, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Citations de Frank LLOYD WRIGHT
Frank LLOYD WRIGHT Les physiciens peuvent enterrer leurs erreurs, les architectes seulement conseiller à leurs clients de planter des plantes grimpantes. Aussi devraient-ils aller le plus loin possible de chez eux pour édifier leurs premières constructions.
Frank LLOYD WRIGHT Mon projet préféré ? C'est le prochain.
Biographie et celebrite
Restez informé dès qu'une célébrité disparaît.
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL Jésus DE NAZARETH DALIDA Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Daniel BALAVOINE Freddie MERCURY Lino VENTURA BOURVIL Joe DASSIN Adolf HITLER COLUCHE Jules VERNE Bernadette SOUBIROUS Michael LANDON MÈRE DENIS Brian JONES (MUSICIEN) Didier PIRONI Jean FERRAT Michael CRICHTON John WAYNE FERNANDEL Edgar Allan POE Tony PONCET Napoléon BONAPARTE Jean-Pierre TREIBER ABBÉ PIERRE C JÉROME Jean MOULIN Susan HAYWARD Romy SCHNEIDER Georges BRASSENS Roger PIERRE Patrick SWAYZE Gilles MARCHAL Guy WILLIAMS Kalthoum SARRAI Bruce LEE Marilyn MONROE Thérèse DE LISIEUX SAINT ANTOINE DE PADOUE Karen LANCAUME Joelle MOGENSEN Charly GAUL Victor FRENCH Patrick SAINT-ELOI Kurt COBAIN Steve MCQUEEN Ayrton SENNA Pierre BACHELET Charles DE GAULLE CHE GUEVARA MÈRE TERESA Edith PIAF Ludwig Van BEETHOVEN Audrey HEPBURN Charlie CHAPLIN Filip NIKOLIC Victor HUGO SOEUR EMMANUELLE Jacques MESRINE Heather O'ROURKE Bon SCOTT MAHOMET Elizabeth MONTGOMERY Thierry LE LURON Montgomery CLIFT MARIE DE NAZARETH John LENNON Maria CALLAS Michel BERGER Boris VIAN AALIYAH George HARRISON François D'ASSISE Jim MORRISON Charles BRONSON Bob MARLEY Melina MERCOURI Marie-France DUFOUR Lana TURNER James DEAN Jimi HENDRIX Larry HAGMAN Lady DIANA Sacha GUITRY François MITTERRAND Jules DASSIN Léo FERRÉ Giuseppe VERDI Mado ROBIN Johnny CASH Alan LADD Georges GUYNEMER

Tout le TOP OF THE TOP