Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Guy BÉART

 
Biographie et celebrite

Biographie de Guy BÉART :

 
443ème
Guy BÉART
1930 - 2015
Découvrez la biographie de Guy BÉART
Score : 14 827
Artiste, Chanteur, Compositeur et Musicien (Francais)
Né le 16 juillet 1930
Décédé le 16 septembre 2015 (à l'âge de 85 ans)


Avec Brel et Brassens, Guy Béart est considéré comme le troisième grand B de la chanson française. Raccourci un peu rapide mais si Béart ne bénéficie pas d'une auréole aussi prestigieuse que ses compagnons Jacques et Georges, son talent n'en est pas moindre. Que ce soit par l'universalité des thèmes abordés ou par des mélodies dont chacun se souvient, Guy Béart appartient indéniablement au panthéon des maîtres de la chanson française.


C'est au Caire, en Egypte, que naît Guy Béart, de son vrai nom Béhar, le 16 juillet 1930. Son enfance est ponctuée de déménagements autour de la Méditerranée et jusqu'au Mexique. Son père, expert-comptable, participe à la création d'entreprises. Après donc l'Egypte, la Grèce, la France, l'Amérique, c'est au Liban que la famille se fixe. Guy y demeure de l'âge de 10 à 17 ans. Cette enfance voyageuse lui vaut une vaste culture générale qui s'étend des Sciences aux Arts. Quant à la musique, elle est en bonne place dans les passions de l'adolescent.

Lorsqu'il débarque à Paris en 1947, il s'inscrit immédiatement à l'Ecole Nationale de Musique. Plutôt doué, il joue de nombreux instruments avec un faible pour les cordes (violon, mandoline). Mais parallèlement, il intègre tout aussi brillamment l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, une des plus fameuses écoles françaises d'ingénieur. Il en ressort diplômé et spécialisé dans des secteurs pointus (les cristaux, la fissuration du béton).

Au début des années 50, Guy hésite longtemps entre les deux carrières : la chanson ou le béton ? La disparition de son père en 1952 le laisse un peu perdu. Il travaille dans un bureau et sur des chantiers pour faire vivre sa mère et sa sœur. A partir de 1954, il chante le soir dans les cabarets de la Rive gauche de Paris, rive gauche de la Seine où sont regroupés la plupart des lieux où tout artiste se doit de passer pour se faire un nom : la Colombe, le Port du Salut, les Trois baudets ou Bobino. Ses textes font mouche et Guy Béart devient l'employé de bureau le plus connu de la capitale. La chanteuse Patachou repère ce jeune homme timide dans son costume strict. Elle reprend très vite la chanson "Le Bal chez Temporel", suivie de près par Zizi Jeanmaire et Juliette Gréco ("Chandernagor", "Qu'on est bien") qui commandent des titres au jeune homme.

1957 est l'année où tout démarre. Le producteur artistique Jacques Canetti prend Guy Béart en main et lui fait enregistrer, avec l'aide de Boris Vian, son premier 25 cm. Difficile à convaincre, le chanteur grave pourtant sur ce premier enregistrement quelques perles de son répertoire. Le disque est couronné en 58 du Grand prix de l'Académie du Disque Français. Dans la foulée de ce succès public et critique immédiat, il monte pour la première fois sur la prestigieuse scène de l'Olympia. Ce premier récital reste célèbre pour les fous rires et les trous de mémoire du chanteur. Mais le public chaleureux reprend en chœur ses titres déjà bien connus.

En 1960, il devient célèbre auprès du grand public grâce à la chanson "L'Eau vive", écrite pour le film du même nom. Ce titre devient un des classiques de la chanson française, de ceux qu'on apprend dans les écoles. Ses textes, un rien naïfs, séduisent un large public. Et à l'instar de Georges Brassens, les mélodies de Béart sont simples à l'écoute mais souvent complexes dans leur écriture.

Si Guy Béart connaît un début de carrière réussi, les années 60 et les nouvelles modes venues d'Amérique (rock'n'roll, yéyé, et autre twist) sont la cause de quelques soucis professionnels. Certains chanteurs de sa génération (Gainsbourg, Bécaud, Aznavour) passent très bien ce cap où la chanson française traditionnelle connaît une rude concurrence. Ce n'est pas le cas de Guy Béart. Les maisons de disques se désintéressent de lui, à tel point qu'il ne peut plus enregistrer. Il décide donc en 1963 de monter son propre label autogéré, l'APAM (Auto Production des Artistes du Micro) avec l'aide de Jacques Canetti. De plus, son ancienne maison de disques, Philips, refuse de lui rendre les droits de ses chansons. Le procès durera jusqu'en 1978 !

A défaut de réussir dans la chanson, Guy Béart créé une émission pour la télévision qui va devenir extrêmement populaire au cours des années 60, "Bienvenue". De 1963 à 1970, il reçoit sur son plateau nombreux artistes du monde du spectacle et des arts. De Duke Ellington à Yves Montand, tout le gratin de l'époque se croise "chez Guy Béart". Ce dernier en profite d'ailleurs pour continuer à faire connaître ses propres chansons.

En 1965, sa compagne Geneviève Galéa donne naissance à leur fille Emmanuelle qui, vingt ans plus tard, deviendra une des actrices françaises les plus célèbres dans le monde.

En 1966, il enregistre un album de vieilles chansons françaises traditionnelles, "Vive la rose". Puis l'année suivante, c'est au contraire vers la science-fiction qu'il s'oriente avec un disque pour les plus jeunes, "Guy Béart chante l'espace". Autour de ces deux thèmes, il monte en 67 un spectacle nommé "Chansons d'avant-hier et d'après-demain" qui est donné à la Comédie des Champs-Elysées. Le poète Louis Aragon en personne écrit un article élogieux qu'il commence ainsi : "C'est le charme, comment dire autrement ? Le charme et le talent. L'extraordinaire présence, si complexe, de cet homme seul sur la scène (…)." (in Les Lettres Françaises).

Lorsqu'il met fin à son émission "Bienvenue" en 1970, le public a un peu oublié le chanteur. Pourtant, Guy Béart n'a guère cessé de sortir des albums au cours des années 60 et en sortira huit dans les années 70. Artiste à l'esprit scientifique, il s'intéresse à de nombreux thèmes aussi divers que l'architecture, la philosophie, l'amour ou la religion. Il ne cesse d'écrire et son inspiration court toujours autant de la tradition la plus classique ("Les Chansons gaies des belles années", 1982) au futurisme le plus abstrait ("Futur-Fiction Fantastique", 1977) en passant par l'actualité la plus chaude vaguement empreinte de mysticisme ("Les Nouvelles Chansons", 1978).

En 1976, la poésie des chansons de Guy Béart séduit un couple de grands comédiens français, Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault. Ils décident ensemble d'enregistrer un album dans lesquels les deux acteurs lisent un choix de 31 textes.

Pendant les années 80, Guy Béart va de nouveau rencontrer maints problèmes avec les maisons de disques. Il sort trois albums de 80 à 82 ("D'apocalypses en Messies" "Le Beau miroir", "Porte-Bonheur"). Mais, de graves problèmes de santé l'obligent à se retirer dans sa grande villa de Garches en banlieue parisienne.

Il réapparaît en 1986 à l'occasion de l'album "Demain je recommence". Puis l'année suivante, il évoque sa maladie dans un ouvrage, "L'Espérance folle", qui obtient le Prix Balzac. En dépit, d'une série de récitals à l'Olympia en décembre 87 et d'un Grand Prix de la chanson française, commence à cette époque une longue période pendant laquelle Guy Béart se retrouve à nouveau sans maison de disques. Il vend ses droits à une compagnie qui l'escroque, et décide alors de sortir de sa retraite. Mais il a du mal à décrocher des concerts. On le voit en juillet 1991 au festival de Pau puis en 1993, au Festival de la chanson de Sauve. L'accueil est excellent à chaque fois.

En mars 1994, c'est chez lui à Garches qu'il organise un concert pour présenter les chansons d'un nouvel album. Récompensé peu après par le Grand Prix de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre, Guy Béart retrouve les feux de la rampe. En 95, sort sur le label Trema, l'album "Il est temps" avec 12 chansons inédites. Puis, il remonte sur la scène de l'Olympia du 20 au 25 février 1996 pour des concerts de parfois 3 heures !

Début 99, Guy Béart remonte sur scène à Bobino pour plus d'un mois du 21 janvier au 27 février. Le succès est énorme et le spectacle est prolongé. Peu de nouveaux titres cependant dans ce spectacle construit sur les tubes d'anatn. A cette occasion, ressort le double live de l'Olympia 96.

Auteur et compositeur de plus de 300 titres, Guy Béart a exploré de nombreux chemins parfois inattendus. Le public a cependant toujours suivi fidèlement cet artiste complexe qui s'inscrit indéniablement de plain-pied dans le répertoire le plus précieux de la chanson française.

Après 15 années sans album studio, il sort en 2010 Le Meilleur des choses, faisant référence à ses dernières « années de vache maigre », pendant lesquelles il a dû vendre un appartement et de nombreux meubles. Appuyé par une importante promotion qui le voit notamment passer dans l'émission On n'est pas couché de Laurent Ruquier ou au journal de 13h de France 2, l'album se classe, à son meilleur, à la 60ème place du top Albums et y reste 10 semaines de fin septembre à fin décembre 2010. Sa maison de disques en profite également pour sortir, au même moment, un best of comprenant les meilleurs titres de Béart en trois CD.

En mars 2011, il est appelé comme témoin dans l'affaire Delassein-Perret. La journaliste Sophie Delassein avait accusé dans un article du Nouvel Observateur Pierre Perret d'avoir inventé son amitié avec Paul Léautaud. Guy Béart affirme que « L'adorable, le gentil Perret, tout le monde lui a foutu la paix pendant des années, lui et ses rodomontades. Même lorsqu'il s'attribuait l'étiquette de "Pierrot la tendresse" en la chapardant ailleurs. Jusqu'à ce jour de 2008 où il a publié un livre, "A cappella", dans lequel il a dit un peu de mal de tout le monde, de moi compris. Et aussi de Brassens. Perret n'a jamais cessé de mentir sur sa prétendue gentillesse. Et il a fini par se dévoiler. J'ai moi-même téléphoné à Jérôme Garcin à "L'Observateur", qui, comme d'autres, se posait depuis longtemps des questions sur la prétendue relation entre Pierre Perret et Paul Léautaud (Perret avait publié un premier livre sur Léautaud en 1972, au sommet de sa gloire). C'est ainsi que l'enquête de Sophie Delassein a démarré »

En 1994, Guy Béart est distingué par l'Académie française, qui lui décerne la grande médaille de la chanson française (médaille de vermeil) pour l'ensemble de ses chansons.

Il est le père de l'actrice Emmanuelle Béart, issue de son mariage avec l'ex-mannequin et actrice Geneviève Galéa qu'il quitte alors que sa fille est toute jeune.

Guy Béart est mort le matin du 16 septembre 2015 suite à un malaise sur le trottoir alors qu'il rendait chez son coiffeur.

Source : www.rfimusique.com/.../tefr/biographie/biographie_8927.asp

Donnez des points à Guy BÉART
en cliquant sur la carte...

Forum sur Guy Béart  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Guy Béart. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Guy Béart, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>

Discussions récentes

Un cadeau précieux aux gens qui prennent le temps de l'écouter
rédigée par marieclaire
Lire 200
vues
1
mess.
Dernier message
Guy Béart a berçé des générations
rédigée par marcelline
Lire 252
vues
1
mess.
Dernier message
Citations de Guy BÉART
Guy BÉART On veut l'égalité entre homme et femme mais on oublie que la femme est plus belle que l'homme!
Guy BÉART J'ai goûté aux joies de la parcimonie bien avant la crise
Guy BÉART Je respecte beaucoup la chanson, qui est pour moi la plus pure expression de l'âme humaine
Biographie et celebrite
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL DALIDA Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Sacha DISTEL Jacques MESRINE Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Freddie MERCURY BOURVIL Lino VENTURA Daniel BALAVOINE Brian JONES (MUSICIEN) Joe DASSIN Bernadette SOUBIROUS COLUCHE Michael LANDON Jean FERRAT Edgar Allan POE Adolf HITLER Michael CRICHTON MARIE DE NAZARETH John WAYNE Gilles MARCHAL Jules VERNE MÈRE DENIS FERNANDEL ABBÉ PIERRE Joelle MOGENSEN Marie-France DUFOUR Georges BRASSENS C JÉROME Charly GAUL Napoléon BONAPARTE SAINT ANTOINE DE PADOUE Didier PIRONI Roger PIERRE Patrick SWAYZE Tony PONCET Guy WILLIAMS Romy SCHNEIDER Susan HAYWARD Thérèse DE LISIEUX Jean MOULIN Steve MCQUEEN Patrick SAINT-ELOI Odilon REDON Victor FRENCH Bruce LEE Karen LANCAUME Marilyn MONROE Pierre BACHELET Jean-Pierre TREIBER Kalthoum SARRAI Charles DE GAULLE Victor HUGO Edith PIAF Heather O'ROURKE MÈRE TERESA François D'ASSISE Ayrton SENNA Montgomery CLIFT CHE GUEVARA Filip NIKOLIC Larry HAGMAN Audrey HEPBURN Kurt COBAIN Charlie CHAPLIN Michael Clarke DUNCAN Ludwig Van BEETHOVEN SOEUR EMMANUELLE John LENNON Marie-France STIRBOIS Bon SCOTT Elizabeth MONTGOMERY Maria CALLAS AALIYAH Boris VIAN Giuseppe VERDI George HARRISON Charles BRONSON Léo FERRÉ MAHOMET Thierry LE LURON Lana TURNER Donna REED Bob MARLEY Michel BERGER Melina MERCOURI Jules DASSIN Georges GUÉTARY Jimi HENDRIX Lady DIANA Klaus KINSKI Johnny CASH James DEAN

Tout le TOP OF THE TOP