Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Hamani DIORI

 
Biographie et celebrite

Biographie de Hamani DIORI :

 
1161ème
Hamani DIORI
1916 - 1989
Découvrez la biographie de Hamani DIORI
Score : 2 560
Homme d'état, Homme politique, Ministre, Premier ministre et Président (Nigérien)
Né le 06 juin 1916
Décédé le 23 avril 1989 (à l'âge de 72 ans)


Hamani Diori (1916-1989), de l'ethnie Djerma était l'une des figures nigériennes à l'indépendance du pays. Il fut le premier président de la République, et l'un des artisans de la création de la Francophonie dont l'ACCT (Agence pour la coopération culturelle et technique ; aujourd'hui OIF, Organisation internationale de la francophonie). Son régime a été renversé par le coup d'État du lieutenant-colonel Seyni Kountché le 15 avril 1974 dont la tragédie lui a coûté la personne la plus chère de sa vie : sa femme Aïchatou Diori.


Né le 6 juin 1916 à Soudouré (un village à 12 km de la ville de Niamey), il est le fils d'un fonctionnaire de santé publique dans l'administration coloniale française. Après ses études de formation de professeur à l'École normale William Ponty (École normale fédérale de l'AOF), à Dakar (Sénégal), il a travaillé en tant que professeur dans les écoles régionales de son pays 1936-1938, puis fut instructeur de langue Zarma et Haoussa à l'Institut des études d'Outre-mer à Paris.

1946, il était l'un des fondateurs du Parti progressiste nigérien (PPN), branche locale du Rassemblement démocratique africain (RDA). Au cours de cette même année, il sera élu député représentant du Niger à l'Assemblée nationale française. Aux élections de 1951, Diori a connu la défaite devant son cousin et rival politique (Djibo Bakary), avant d'être réélu "haut la main" en 1956.

En 1958, au moment du référendum qui a accordé aux communautés d'outre-mer le droit de mettre en place un gouvernement responsable du territoire, Diori a fait campagne pour le « oui », et il devint président du gouvernement temporaire, puis Premier ministre en 1959. À cette époque le gouvernement français ayant interdit tous les partis politiques, le PPN-RDA, faisait office de parti unique.

Le 11 novembre 1960, l'Assemblée nationale nigerienne présidée par Boubou Hama et où ne siégeait que le parti unique PPN-RDA, donna la présidence de la République à Hamani Diori, suite à l'indépendance du pays le 3 août 1960. Pendant son gouvernement, Diori a favorisé les Samaria (des structures traditionnelles regroupant des jeunes filles et garçons) dans l'intérêt du parti et a conservé des liens économiques étroits avec la France. Sans opposant, il est réélu en 1965 et 1970.

Il a gagné le respect de l'Afrique pour son rôle en tant que porte-parole des affaires africaines et arbitre populaire dans les conflits impliquant d'autre nations africaines. Cependant son administration est entachée d'une forte corruption. Une famine catastrophique répandue dans tout le pays a été causée par la dégradation du Sahel au début des années 70. Les désordres civils ont suivi des allégations à propos de détournements des stocks d'aide alimentaire par quelques ministres. En outre, le gouvernement ne pouvait pas appliquer les réformes nécessaires à l'allégement de la famine répandue. Diori a été - sans doute - victime de la trop grande importance qu'il attachait aux questions internationales qui devaient détourner son attention des questions intérieures immédiates. C'est ce qui a probablement contribué aussi à inciter les militaires à faire chuter son gouvernement.

Le 15 avril 1974, un coup d'État réussit contre le gouvernement de Diori, mené par le lieutenant-colonel Seyni Kountché, alors chef d'état-major. Tous les responsables du gouvernement ont été maintenus. La première dame Aïchatou Diori fut assassinée, et Diori fut emprisonné 6 ans à Zinder, puis maintenu en résidence surveillée à Niamey 1980-1987.

Libéré en 1987 par le successeur de Kountché, Ali Saïbou, peu après son accession au pouvoir, Diori a quitté son pays pour le Maroc, où il est mort le 23 avril 1989 à Rabat.

Page soumise à la GFDL.
Source : Article Hamani DIORI de Wikipédia


Donnez des points à Hamani DIORI
en cliquant sur la carte...

Forum sur Hamani Diori  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Hamani Diori. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Hamani Diori, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Biographie et celebrite
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL DALIDA Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Freddie MERCURY BOURVIL Daniel BALAVOINE Jacques MESRINE Lino VENTURA Joe DASSIN Brian JONES (MUSICIEN) Bernadette SOUBIROUS COLUCHE Michael LANDON Jean FERRAT Adolf HITLER Edgar Allan POE Michael CRICHTON Jules VERNE John WAYNE Gilles MARCHAL MÈRE DENIS MARIE DE NAZARETH FERNANDEL ABBÉ PIERRE Charly GAUL Joelle MOGENSEN Didier PIRONI Georges BRASSENS Marie-France DUFOUR C JÉROME Napoléon BONAPARTE SAINT ANTOINE DE PADOUE Tony PONCET Patrick SWAYZE Roger PIERRE Guy WILLIAMS Susan HAYWARD Jean MOULIN Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX Steve MCQUEEN Bruce LEE Victor FRENCH Karen LANCAUME Marilyn MONROE Pierre BACHELET Jean-Pierre TREIBER Patrick SAINT-ELOI Kalthoum SARRAI Charles DE GAULLE Odilon REDON Edith PIAF Victor HUGO MÈRE TERESA Heather O'ROURKE Ayrton SENNA François D'ASSISE CHE GUEVARA Montgomery CLIFT Audrey HEPBURN Kurt COBAIN Michael Clarke DUNCAN Filip NIKOLIC Charlie CHAPLIN Larry HAGMAN SOEUR EMMANUELLE Ludwig Van BEETHOVEN John LENNON AALIYAH Boris VIAN Elizabeth MONTGOMERY Bon SCOTT George HARRISON Maria CALLAS Charles BRONSON MAHOMET Giuseppe VERDI Thierry LE LURON Léo FERRÉ Marie-France STIRBOIS Lana TURNER Michel BERGER Bob MARLEY Jules DASSIN Donna REED Georges GUÉTARY Jimi HENDRIX Johnny CASH Jim MORRISON Melina MERCOURI James DEAN Lady DIANA

Tout le TOP OF THE TOP