Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Houari BOUMÉDIÈNE

Biographie et celebrite

Biographie de Houari BOUMÉDIÈNE :

 
576ème
BOUMÉDIÈNE
1932 - 1978
Découvrez la biographie de Houari BOUMÉDIÈNE
Score : 9 671
Colonnel, Homme politique et Militaire (Algérien)
Né le 23 août 1932
Décédé le 27 décembre 1978 (à l'âge de 46 ans)


Houari Boumédiène, de son vrai nom Mohamed Ben Brahim Boukharouba était un militaire promu colonel et un homme politique, qui est né le 23 août 1932 à Guelma et mort le 27 décembre 1978 à Alger.Il vécut dans une famille berbère pauvre du Constantinois, Boumédiène connut déjà très jeune les événements sanglants du 8 mai 1945 à Sétif et à Guelma, dont il dit plus tard : « Ce jour-là, j'ai vieilli prématurément. L'adolescent que j'étais est devenu un homme. Ce jour-là, le monde a basculé. Même les ancêtres ont bougé sous terre. Et les enfants ont compris qu'il faudrait se battre les armes à la main pour devenir des hommes libres. Personne ne peut oublier ce jour-là. »

Durant les années quarante, il entreprit des études coraniques à l'institut Kettania de Constantine, puis les poursuivit à l'institut Zitouna de Tunis ; il se dirigea par la suite vers l'institut al-Azhar du Caire.

En 1955, il retourne en Algérie où il rejoint les rangs de l'ALN (Armée de libération nationale). Très vite, il se fait remarquer et occupe le poste de Chef d'état-major. Une fois l'indépendance acquise, il devint vice-président et ministre de la Défense du Conseil de la Révolution qui est alors présidé par Ben Bella. Ne partageant pas les orientations politiques de ce dernier, il décide le 19 juin 1965 de mener un coup d'État au terme duquel il devient le nouveau président de l'Algérie. Sous sa direction, il entreprit plusieurs actions en vue d'estomper sur le plan intérieur, les tensions nées de la guerre d'indépendance. En 1968, il réussit à faire évacuer la dernière base militaire occupée par la France à Mers el Kébir (Oran) ; alors que sur le plan économique, il opte pour le modèle socialiste, il construisit sur la base de ce choix beaucoup d'usines et d'écoles, et contribua surtout, le 24 février 1971, au nom du principe de la récupération des richesses nationales, à la nationalisation des hydrocarbures, au grand dam de la France.

Cette nationalisation réussie conféra à Boumédiène une importante dimension internationale; En effet, Boumédiène venait de réussir là où l'Iranien Mossadegh avait échoué. L’année 1973 lui donne une nouvelle fois l’occasion d’affirmer son influence sur le plan international en organisant avec succès le sommet des non-alignés auquel les plus grands dirigeants du Tiers-Monde de l’époque ont assisté, il s’en suit dès lors une période durant laquelle l’Algérie de Boumédiène offrit un soutien très actif aux différents mouvements de libération d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, et c’est en véritable leader du Tiers Monde qu’il se déplaça en 1974 à New York, pour prendre part à une réunion spéciale de l’Assemblée générale de l’ONU sur les matières premières qu’il a lui-même convoquée au nom des non-alignés, il prononça à cette occasion un discours par lequel il exposa une doctrine économique, appelant entre autres à l’établissement d’un nouvel ordre économique international plus juste, qui prendrait en compte les intérêts du Tiers Monde. En 1975 il accueille le premier sommet de l'OPEP par le biais duquel les membres du cartel ont pu définir une politique pétrolière concertée. Dans le sillage de cette même réunion, il parvint à sceller la paix entre l'Iran du Chah et l'Irak de Saddam Hussein. Sur le plan intérieur, il fit voter en 1976 une charte en vertu de laquelle il promulgue la constitution d'une Assemblée législative ainsi que la création du poste de président de la République, soumis au suffrage universel.

À partir de l'année 1978, les apparitions publiques du président Houari Boumédiène se font de plus en plus rares, il s'est avéré qu'il souffrait d'une maladie du sang, la maladie de Waldenström, mais il reste que très peu de choses ont été dites à propos des circonstances qui entourent sa mort, qui survint le 27 décembre 1978.

Selon d'autres sources, les premiers ressentis de la maladie de Houari Boumédiene furent lors de son voyage du 20 septembre 1978 à Damas (Syrie) où, alors qu'il était accompagné de Taleb-Ibrahimi et de Bouteflika, ces derniers avaient remarqué sa fatigue inhabituelle. Le diagnostic avancé dès lors était « une hématurie avec tumeur maligne de la vessie ». Pour cela il choisit de se faire traiter en URSS du 29 septembre au 14 novembre 1978. Le 12 octobre, lors de la visite de son jeune frère Said venu le voir à Moscou, Boumediène n'apprécie pas que le voyage de son frère soit financé par de l'argent public et demande aussitôt qu'il soit retenu sur le salaire du président. Quelques jours après, il sera hospitalisé à l'hôpital d'Alger Mustapha Bacha où il décédera le 27 décembre 1978 à 4 heures du matin avec deux hématomes dans le cerveau. Les funérailles officielles auront lieu le 29 décembre 1978 au cimetière d' El Alia (à Alger).

Selon l'ex-ministre des Affaires étrangère irakien Hamed Jabori, Boumédienne a été empoisonné par les services irakiens avec du thallium.
Page soumise à la GFDL.
Source : Article Houari BOUMÉDIÈNE de Wikipédia


Donnez des points à Houari BOUMÉDIÈNE
en cliquant sur la carte...

Forum sur Houari Boumédiène  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Houari Boumédiène. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Houari Boumédiène, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>

Participez à la 1ère discussion !

Houari Boumédiène a mené le peuple algérien directement vers la décadence
rédigée par corbeau
Lire 114
vues
1
mess.
Dernier message
Biographie et celebrite
Restez informé dès qu'une célébrité disparaît.
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL Jésus DE NAZARETH DALIDA Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Daniel BALAVOINE Freddie MERCURY Lino VENTURA BOURVIL Joe DASSIN COLUCHE Jules VERNE MÈRE DENIS Adolf HITLER Bernadette SOUBIROUS Michael LANDON Brian JONES (MUSICIEN) Didier PIRONI Jean FERRAT Michael CRICHTON John WAYNE FERNANDEL Tony PONCET Jean-Pierre TREIBER Napoléon BONAPARTE ABBÉ PIERRE Edgar Allan POE Jean MOULIN C JÉROME Susan HAYWARD Georges BRASSENS Romy SCHNEIDER Patrick SWAYZE Roger PIERRE Bruce LEE Thérèse DE LISIEUX Marilyn MONROE Kalthoum SARRAI Guy WILLIAMS SAINT ANTOINE DE PADOUE Karen LANCAUME Gilles MARCHAL Kurt COBAIN Joelle MOGENSEN Patrick SAINT-ELOI Victor FRENCH Ayrton SENNA Steve MCQUEEN Pierre BACHELET Charly GAUL Charles DE GAULLE CHE GUEVARA MÈRE TERESA Edith PIAF Ludwig Van BEETHOVEN Audrey HEPBURN Charlie CHAPLIN SOEUR EMMANUELLE Filip NIKOLIC Victor HUGO MAHOMET Bon SCOTT Elizabeth MONTGOMERY Heather O'ROURKE Thierry LE LURON Jacques MESRINE Montgomery CLIFT John LENNON Maria CALLAS Michel BERGER Boris VIAN George HARRISON AALIYAH François D'ASSISE Jim MORRISON MARIE DE NAZARETH Charles BRONSON Melina MERCOURI Bob MARLEY James DEAN Lana TURNER Jimi HENDRIX François MITTERRAND Sacha GUITRY Léo FERRÉ Lady DIANA Jules DASSIN Georges GUYNEMER Giuseppe VERDI Mado ROBIN Alan LADD Heinrich HIMMLER Johnny CASH TUPAC

Tout le TOP OF THE TOP