Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité>   

Louise BROOKS

Biographie et celebrite
Biographie Votez Lettre

Biographie de Louise BROOKS :

 
293ème
Louise BROOKS
1906 - 1985
Découvrez la biographie de Louise BROOKS
Score : 12 791
Actrice et Artiste (Américaine)
Née le 14 novembre 1906
Décédée le 08 août 1985 (à l'âge de 78 ans)


Louise Brooks est une actrice américaine, née le 14 novembre 1906 à Cherryvale (Kansas), et morte le 8 août 1985 d'une crise cardiaque à Rochester.

Née à Cherryvale (Kansas) en 1906, de son vrai nom Mary Louise Brooks, cette actrice aux cheveux d'un noir d'ébène, à la coupe si singulière, est surtout connue pour ses rôles dans les films muets des années 20 aux États-Unis mais aussi, pour trois de ses films, en Europe en 1929 et 1930.

Ses parents sont quelque peu "absents", et bien qu'ils lui donnent le goût des livres et de la musique - sa mère était une pianiste de talent, lui jouant Debussy et Satie -, ils ne peuvent la protéger d'abus sexuels de la part d'un voisin. Cela aura une influence majeure sur sa vie et sa carrière - elle affirmera plus tard être incapable d'aimer vraiment.

Encore adolescente, elle débute sa carrière d'artiste comme danseuse dans la révolutionnaire compagnie de danse moderne de Denishawn, où se trouvent également Martha Graham, Ruth Saint Denis et Ted Shawn. Après son départ en raison d'une brouille due à son caractère trop obstiné, elle se tourne vers ses amis les plus influents et obtient bientôt un rôle de danseuse dans les Ziegfeld Follies à Broadway, où elle se fait immédiatement remarquer par les studios américains (à l'époque basés à New York) par sa grande beauté.

Elle signe chez Paramount où elle passera la plus grande partie de sa carrière. En 1925, elle obtient un rôle (non crédité) dans le film muet The Street of Forgotten Men. Bientôt, elle obtient les premiers rôles dans un certain nombre de comédies légères, jouant notamment aux côtés d'Adolphe Menjou et W. C. Fields. Elle se fait remarquer en Europe grâce à son rôle pivot d'une vamp dans le film muet de Howard Hawks, Une fille dans chaque port (1928).

Elle trouve son meilleur rôle américain dans l'un des derniers films muets, Les Mendiants de la vie (1928), dans le rôle d'une fille de la campagne en fuite, avec Richard Arlen et Wallace Beery qui interprètent des clochards qu'elle croise en route. Fait rare pour l'époque, la plus grande partie de ce film est tournée en extérieurs, et le boom microphone est inventé pour ce film par le réalisateur William Wellman qui en a besoin pour tourner l'une des premières scènes parlantes du cinéma.

À cette période de sa vie, elle est au firmament. Elle est régulièrement invitée chez le milliardaire William Randolph Hearst, à San Simeon. Sa coiffure si unique déclenche une nouvelle mode, et elle est bientôt imitée par de nombreuses femmes (les « flappers ») dans le monde entier.

Peu après le tournage du film, Louise, qui se tient soigneusement à l'écart du "milieu" hollywoodien, refuse d'enregistrer des paroles pour le film muet The Canary Murder Case et part en Europe tourner sous la direction de G.W. Pabst, le célèbre réalisateur expressionniste allemand, mettant un terme à sa carrière à Hollywood.

Dans Loulou (1929), son rôle de Loulou, une femme misérable aux prises avec Jack l'éventreur après une série d'escapades salaces, fait d'elle une icône de la vie et de la mort dans la période jazzy. Ce film est renommé pour son traitement cru des mœurs sexuelles d'alors, y compris la première apparition à l'écran d'une lesbienne. Louise joue ensuite dans les sociodrames controversés que sont Le Journal d'une fille perdue (1929) et Prix de beauté (1930), ce dernier étant tourné en France et offrant une fin aussi choquante que fascinante. Tous ces films sont largement censurés, étant très "adultes" dans leur propos et considérés comme choquants en raison de leur affichage de la sexualité, sans compter une critique acerbe de la société. Bien que passés inaperçus à l'époque en raison du succès des films parlants, ces trois films furent plus tard reconnus comme des pièces maîtresses du cinéma muet, son personnage de Loulou étant désormais mythique.

Louise est considérée comme l'une des premières actrices "naturelles" du cinéma, son jeu étant subtil et nuancé par rapport à de nombreux acteurs du cinéma muet. Le gros plan était en vogue chez les réalisateurs, et le visage de Louise s'y prêtait parfaitement.

Louise a toujours été égocentrique, parfois d'un caractère difficile, et elle n'hésitait pas à user de sa verve acidulée lorsque l'occasion s'en présentait. De plus, elle s'était promise de ne jamais sourire face à la caméra, sauf si elle y était obligée, et bien que la plupart de ses photos la montrent avec une expression neutre, on peut parfois la voir arborer un sourire éblouissant. De son propre aveu, c'était une femme libérée, encline aux expériences, posant même nue pour des photographes et ses liaisons avec de nombreuses vedettes du cinéma sont (à juste titre ?) légendaires.

Elle était également dépensière, mais gentille et généreuse envers ses amis, presque à l'excès. Lorsqu'elle retourne à Hollywood, elle est sur la liste noire et ne peut reconquérir son succès d'antan. Des rumeurs propagées par les studios laissent entendre que sa voix n'est pas adaptée aux films parlants, ce qui est faux.

En 1938, après avoir été humiliée de se retrouver dans des films de série B où les studios l'avaient casée pour lui faire regretter son dédain d'antan, elle se retire du show business, et retourne à Wichita (Kansas), la ville de son enfance.

Mais elle n'y trouve pas la tranquillité qu'elle y espérait. Elle écrit : "Les gens de Wichita étaient jaloux de mon succès, ou me méprisaient pour mes échecs. Et tout cela ne m'enchantait pas vraiment. Je dois reconnaître qu'une malédiction pèse sur moi : mon proche échec en tant qu'être humain dans cette société."

Elle retourne vers l'Est et travaille pendant quelques années comme vendeuse dans un magasin Saks sur la Cinquième Avenue à New York, puis vit aux frais de divers hommes fortunés. Hélas, Louise a toujours aimé l'alcool, elle y sombre bientôt, mais parvient à exorciser ses démons : c'est le début de sa seconde vie. Les historiens français du cinéma redécouvrent ses films au début des années 50, prétendant (souvent pour plaisanter) voir en elle une actrice dont le talent dépassait même celui de Marlene Dietrich et Greta Garbo, mais cela a pour effet de lui attirer un nouveau public et la réhabilite même dans son propre pays.

James Card, le conservateur des films de la George Eastman House, la retrouve recluse à New York et la persuade de le suivre à Rochester. Avec son aide, elle devient une scénariste reconnue. Un recueil de ses écrits, plein d'esprit et pertinents, paraîtra en 1982 sous le nom de Loulou à Hollywood. Le scénariste Kenneth Tynan dresse d'elle un portrait avantageux dans son essai La Fille au Casque Noir, dont le titre fait allusion à sa coupe de cheveux si particulière et devenue mondialement célèbre.

Elle donnait rarement des interviews, mais était en bons termes avec John Kobal et Kevin Brownlow, deux historiens du cinéma, et ils purent coucher sur papier certains aspects de son étonnante personnalité. Elle vécut seule, de son propre choix, pendant de nombreuses années, et mourut paisiblement en 1985 après avoir longtemps souffert d'arthrite et d'emphysème.

Après sa mort, un excellent film biographique, Louise Brooks: Looking For Lulu, fut réalisé en 1998.

Elle se maria deux fois mais n'eut jamais d'enfants - elle aimait à se décrire comme un ruisseau aride ("Barren Brook" en anglais). Son premier mari fut le réalisateur Edward Sutherland dont elle divorça. Le second fut le millionnaire de Chicago, Deering Davis qu'elle épousa en 1933. Deering la quitta 5 mois plus tard, et ils divorcèrent en 1937.

Louise Brooks est encore dans toutes les mémoires. Elle est considérée comme l'une des plus grandes actrices de l'histoire du cinéma, et l'une des plus belles stars jamais photographiées. L'écrivain français, Christophe Fiat la met en scène dans son premier roman "Ladies in the dark" (Éditions Al Dante, Paris, 2001) dans un chapitre intitulé : " All there is to his follies racket is to be cool and look hot".
Page soumise à la GFDL.
Source : Article Louise BROOKS de Wikipédia


Rendez hommage à Louise BROOKS
en cliquant sur une carte !

Forum sur louise brooks  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à louise brooks. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur louise brooks, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Louise BROOKS

Ecrivez une lettre posthume à Louise BROOKS


Votre lettre sera publiée sur le site mais personne ne vous répondra...






(jamais affiché sur le site)






A Louise (Alyce)
Dear Louise, Ce matin j'ai repris ta coupe. Encore, comme il y a six mois. Vu le Journal hier. Jai une photo de toi dans mon portefeuille parce que tu restes pour moi un modèle et la pleine vie dans ces écrans sans paroles. Un sourire. Je t'embrasse, j'aimerais venir me recueillir sur ta tombe un jour. Alyce... Lire la suite
Chère Louise, Vous ne pourrez certes pas me répondre, mais, là où vous êtes, je suis certaine quvotre coeur ressent toutes les émotions que vous avez si bien su faire naître en nous. Nous, femmes et hommes de ce 21e siècle où votre présence énigmatique, éblouissante, saisissante, illumine encore le présent. Je vous trouve vraie, belle, sublime de cette beauté qui a quelque chose de l'ange et de l'insondable de l'ombre. Entre ciel et terre, sensuelle, charnelle et éthérée. D'ici et d'ailleu... Lire la suite
Je vous adore (Judith)
Chère Louise, j'ai quatorze ans, cela fera en septembre 6 ans que je vous connaît. Tous les deux ansje me coupe les cheveux comme vous. Je vous considère comme la femme la plus belle, la plus merveilleuse du monde avec Marilyn Monroe. Je collectionne les photos où vous apparaissez, je vagabonde sur tous les sites français qui parlent de vous, dont celui ci. Malheureusement votre biographie est toujours la même... J'aimerais tant vous ressembler... Grâce à vous je me suis découvert une pass... Lire la suite
hommage (Anders)
Chère Louise, Tu es incontestablement la plus belle et la plus merveilleuse des actrices de cinémaIl se dégage de ta présence à l'écran une telle profondeur tragique que tu éclipses tous ceux et celles qui t'approchent. Ta souffrance innée fait de toi la meilleure représentante du signe du Scorpion. Merci d'avoir existé pour nous !... Lire la suite
Célébrités dédiées au thème «artiste» :

Jean BOUISE | Sacha DISTEL | Jacques RAMADE | Gabriel garcia MARQUEZ | Etta JAMES | Pierre MASSIMI | Joe SOUTH | Francisco GOYA | Pierre TORNADE | Andrei MIRONOV | Alfred HITCHCOCK | Pablo CASALS | Michel AUCLAIR | Sebastian CABOT | Robert WISE | Paul GRAY | Franz LEHAR | Roger TALLON | Dominique CONSTANZA | Delmer DAVES | Manuel DE FALLA | Michel DEVERNE | BOURVIL | Ricet BARRIER | Kevin SHARP | Ravi SHANKAR | Sophie DAUMIER | Jean MARAIS | Benjamin BRITTEN | Clement JANEQUIN | Jean-Charles HARVEY | Walt WHITMAN | Sydney POLLACK | Jacques MARIN | Michel SERRAULT | Ruby DEE | Dave LEGENO | Orson WELLES | Anicet Charles Gabriel LEMONNIER | Gustave COURBET | Gerard BERLINER | Mort SHUMAN | Alfons MUCHA | Douglas FAIRBANKS | Alex METAYER | Georg Friedrich HAENDEL | Georges BELLEC | Theo SARAPO | Paul CEZANNE | Maurice RONET

Thèmes associés
Art, Cinéma, Actrice, Artiste.

Haut de page
Biographie et celebrite
Biographie et celebrite
Restez informé dès qu'une célébrité disparaît.
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL DALIDA Sacha DISTEL Michael JACKSON Elvis PRESLEY Louis DE FUNÈS Mike BRANT Daniel BALAVOINE Freddie MERCURY Lino VENTURA BOURVIL MÈRE DENIS Joe DASSIN Jules VERNE COLUCHE Michael LANDON Adolf HITLER Bernadette SOUBIROUS Didier PIRONI Brian JONES (MUSICIEN) Jean FERRAT Jean-Pierre TREIBER Michael CRICHTON Tony PONCET John WAYNE Napoléon BONAPARTE FERNANDEL ABBÉ PIERRE C JÉROME Jean MOULIN Susan HAYWARD Patrick SWAYZE Roger PIERRE Georges BRASSENS Bruce LEE Karen LANCAUME Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX Marilyn MONROE Edgar Allan POE Kalthoum SARRAI SAINT ANTOINE DE PADOUE Guy WILLIAMS Ayrton SENNA Kurt COBAIN Patrick SAINT-ELOI Victor FRENCH Charles DE GAULLE Steve MCQUEEN Pierre BACHELET Ludwig Van BEETHOVEN Joelle MOGENSEN MÈRE TERESA CHE GUEVARA SOEUR EMMANUELLE Audrey HEPBURN Filip NIKOLIC Bon SCOTT Victor HUGO MAHOMET Charlie CHAPLIN Edith PIAF Thierry LE LURON Gilles MARCHAL Elizabeth MONTGOMERY John LENNON Charly GAUL Michel BERGER Montgomery CLIFT George HARRISON Maria CALLAS Boris VIAN Heather O'ROURKE Jim MORRISON AALIYAH Melina MERCOURI Jacques MESRINE Charles BRONSON François MITTERRAND François D'ASSISE Bob MARLEY James DEAN Jimi HENDRIX Georges GUYNEMER Lana TURNER TUPAC Alan LADD Lady DIANA Léo FERRÉ Sacha GUITRY Amalia RODRIGUES Giuseppe VERDI Mado ROBIN Anne FRANK Heinrich HIMMLER Johnny CASH

Tout le TOP OF THE TOP