Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Nina SIMONE

 
Biographie et celebrite

Biographie de Nina SIMONE :

 
1114ème
Nina SIMONE
1933 - 2003
Découvrez la biographie de Nina SIMONE
Score : 3 143
Artiste, Chanteuse, Musicienne et Pianiste (Américaine)
Née le 21 février 1933
Décédée le 21 avril 2003 (à l'âge de 70 ans)


Nina Simone, de son vrai nom Eunice Kathleen Waymon, née le 21 février 1933 à Tryon (Caroline du Nord) USA, décédée le 21 avril 2003 à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), est une pianiste et chanteuse américaine. Elle avait choisi la première partie de son pseudonyme en raison d'un amant latino américain qu'elle affectionnait énormement et qui l'appellait niña (fille en espagnol) et la seconde partie de son pseudonyme en hommage à Simone Signoret.


Son père et sa mère descendaient d'anciens esclaves. Ils étaient tous les deux des chrétiens très pratiquants s'attachant à transmettre des valeurs morales à leurs enfants. Elle était très attachée à son père mais sa mère était très distante envers elle, s'occupant peu de ses enfants, consacrant tout son temps à la religion et laissant les tâches ménagères à sa fille aînée Lucille.

Avant la crise de 1929, sa famille vivait à l'aise. Après, sa mère fut obligée de travailler comme femme de ménage et son père accepta les tâches les plus ingrates. Une complication suite à une intervention chirurgicale subie par son père aggrava encore plus la situation financière obligeant la famille à déménager et à s'installer dans les quartiers les plus misérables de sa ville.

Elle grandit en Caroline du Nord dans une famille de huit enfants dont elle était la sixième. Elle montre très tôt de grandes dispositions pour le chant et le piano qu’elle pratique à l’église. Elle est remarquée par Mrs Miller qui conseille à sa mère d'encourager ses dispositions. Mrs Miller créa un fonds pour recueillir l'argent destiné à payer la formation d'Eunice. Elle proposa également de payer pendant un an les cours de piano de Eunice et la présenta à Muriel Massinovitch "Miss Mazzy" qui deviendra une seconde mère (la mère blanche) pour Eunice. Pendant 6 ans, tous les samedis matins, elle ira chez miss Mazzy. Ce fut pour Eunice la découverte d'un nouveau monde. Elle déclara que la première fois elle faillit s'évanouir tellement c'était beau. Elle passa de trois heures de piano par jour à six, puis à sept heures.

En 1943, âgée de dix ans, elle donne son premier concert public dans la bibliothèque de la ville. Un couple de blancs demande à ses parents, assis au premier rang, de partir. Eunice, ne comprenant pas, intervient et oblige le couple de blancs à renoncer. C’est son premier contact avec la ségrégation raciale.

Elle continue à travailler durement pour devenir la première concertiste classique noire en Amérique. Nina Simone, dans ses mémoires, attribue cette phrase à sa mère. Son premier amour platonique fut Edney Whiteside.

Miss Mazzy déclara qu'elle n'avait plus rien à apprendre à Eunice et chercha un établissement où elle pourrait développer ses talents : ce fut le lycée Allen, un pensionnat de jeunes filles, situé à 80 kilomètres de Tryon. Son professeur de piano y fut Joyce Caroll. Elle y sera en pension complète sous surveillance et discipline strictes. Eunice y entra en septembre 1945 et en sortit major de sa promotion en juin 1950.

Miss Mazy est persuadée que seule la formation du Curtis Institute de Philadelphie peut permettre à Eunice de devenir la première concertiste classique noire en Amérique. Mais pour passer l'examen d'entrée, il faut une préparation qui sera faite à la Juilliard School de New York, toujours grâce au soutien financier de ses admirateurs. Cette préparation se déroulera entre le 3 juillet et le 11 août 1950, où elle fut la seule élève noire de sa promotion.

Elle est refusée à la Curtis Institute. Sa déception est immense et elle sombre dans le désespoir pendant plusieurs semaines. Son frère Carrol est persuadé que c'est la couleur de sa peau qui est la cause de ce refus. Sous l'influence de Carol, elle décide de repasser le concours car pour elle c'est le Curtis Institute ou rien. Sa mère lui trouve un emploi d'employée chez un photographe à Philadelphie et il reste quelque argent dans le fonds pour se payer quelques semaines de cours avec Vladimir Sokhaloff, celui qui aurait dû être son maitre au Curtis Institute.

Elle quitta rapidement son travail chez le photographe et travailla comme pianiste chez Arlene Smith, professeur de piano, pour accompagner ses élèves. Elle quitta ce travail au bout d'un an et s'installa à son compte, dans son minuscule studio, emmenant une partie de la clientèle de son ancienne patronne. Cette période de sa vie fut très dure mais lui permit d'être indépendante et de payer ses cours avec le professeur Vladimir Sokhaloff. Elle vivait seule, sans amie ni amant, allant au cinéma une fois de temps en temps. Ce fut sa rencontre avec Faith Jackson, prostituée noire de luxe connue sous le nom de Kevin Mathias, qui lui fit connaître la vie. C'est Faith qui l'emmena à Atlantic City en 1954 pour deux mois où elle décrocha une place de pianiste au Midtown Bar & Grill, payée le triple de ce qu'elle gagnait à Philadelphie.

Pour cacher à ses parents cette activité, elle prend le nom de Nina Simone. « Nina » vient de l’espagnol "niña" (fille) et Simone, de Simone Signoret, son actrice favorite, qu'elle vit dans le film Casque d'or à Philadelphie. La première journée, elle ne fait que jouer au piano mais le patron du bar l'avertit que si elle ne chante pas, elle sera renvoyée. Elle chanta donc. Bien que ce ne fut pas un grand succès dans l'immédiat, son style s'imposa peu à peu, entraînant un changement dans l'atmosphère du bar. Puis elle retourna à Philadelphie où sa vie reprit son cours.

En 1955 elle consulta un psychanalyste pendant un an et refit la saison estivale au Midtown Bar & Grill. Elle y rencontre Tex Axelrod, passionné de musique, qui lui fait découvrir les différents types de musique et notamment Billie Holiday. C'est sous son influence qu'elle chante I love you porgy. En rentrant de cette saison, elle renvoie ses élèves et tente sa chance dans les clubs de Philadelphie. Elle passe son temps entre les cours chez Vladimir Sokhaloff et ses engagements. Personne ne la remarque comme à Atlantic City. Elle avoue à ses parents d'où vient l'argent qu'elle leur envoie tous les mois. Cette révélation coupe les derniers liens avec sa mère qui est contre la musique du diable.

1956 est l'année où la cour suprême juge la ségrégation raciale dans les bus contraire à la Constitution. Elle fait une troisième saison au Midtown Bar & Grill où le propriétaire l'attend avec impatience : sa présence lui permet d'afficher complet tous les soirs. Elle y rencontre Don Ross, un fêtard sans ambition, mais qui fut son premier vrai amour. Un agent artistique new-yorkais, Jerry Fields, est ébloui après l'avoir entendue. Il lui propose un contrat mais demande l'exclusivité. Elle accepte et bientôt reçoit des offres d'engagements dans plusieurs clubs. Dans un de ces clubs, elle y rencontre le guitariste Alvin Schackman et signe un premier contrat avec Syd Nathan, dirigeant du label King Records. Elle enregistre un premier disque de quatorze titres en une seule journée.

Le succès vient peu à peu et Nina Simone enregistre ses premiers disques. Son premier album remporte un grand succès et le single qui en est extrait (I love you porgy / he needs me) est vendu à un million d’exemplaires.

En 1961, elle épouse Andy Stroud, un inspecteur de police qui devient son manager. En 1962 naît leur fille Lisa Celeste Stroud. Nina Simone, très concernée par les droits civiques et notamment le racisme, enregistre plusieurs chansons à ce sujet. En 1969, elle obtient à nouveau un grand succès en reprenant « Ain’t got no/I got life », issu de la comédie musicale Hair. Toujours très concernée par le racisme, elle quitte son pays et passe les années qui suivent entre plusieurs pays : Libéria, Suisse, Trinité, Hollande, Belgique, Grande-Bretagne et France. Elle se sépare de Stroud en 1970. En 1978 elle est arrêtée (et rapidement relâchée) pour avoir refusé de payer ses impôts au début des années 1970, en protestation contre l’engagement de son pays dans la Guerre du Viêt Nam.

En 1987, sa chanson My Baby Just Cares For Me, extraite de son tout premier album, est utilisée dans une publicité pour le parfum Chanel numéro 5. Le disque est réédité et rencontre un énorme succès. En 1993, Jeff Buckley, le fils de Tim, reprend le sublime "Lilac Wine" dans son album "Grace", et en 2001, son tube Feeling good est repris par le groupe anglais Muse. En 1993, Nina Simone part vivre vers Aix-en-Provence, dans le sud de la France. Elle décède le 21 avril 2003 dans le village de Carry-Le Rouet dans les Bouches-du-Rhône.

Page soumise à la GFDL.
Source : Article Nina SIMONE de Wikipédia


Donnez des points à Nina SIMONE
en cliquant sur la carte...

Forum sur Nina Simone  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Nina Simone. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Nina Simone, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Biographie et celebrite
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL DALIDA Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Freddie MERCURY BOURVIL Daniel BALAVOINE Jacques MESRINE Lino VENTURA Joe DASSIN Brian JONES (MUSICIEN) Bernadette SOUBIROUS COLUCHE Michael LANDON Jean FERRAT Adolf HITLER Edgar Allan POE Michael CRICHTON Jules VERNE John WAYNE Gilles MARCHAL MÈRE DENIS MARIE DE NAZARETH FERNANDEL ABBÉ PIERRE Charly GAUL Joelle MOGENSEN Didier PIRONI Georges BRASSENS Marie-France DUFOUR C JÉROME Napoléon BONAPARTE SAINT ANTOINE DE PADOUE Tony PONCET Patrick SWAYZE Roger PIERRE Guy WILLIAMS Susan HAYWARD Jean MOULIN Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX Steve MCQUEEN Bruce LEE Victor FRENCH Karen LANCAUME Marilyn MONROE Pierre BACHELET Jean-Pierre TREIBER Patrick SAINT-ELOI Kalthoum SARRAI Charles DE GAULLE Odilon REDON Edith PIAF Victor HUGO MÈRE TERESA Heather O'ROURKE Ayrton SENNA François D'ASSISE CHE GUEVARA Montgomery CLIFT Audrey HEPBURN Kurt COBAIN Michael Clarke DUNCAN Filip NIKOLIC Charlie CHAPLIN Larry HAGMAN SOEUR EMMANUELLE Ludwig Van BEETHOVEN John LENNON AALIYAH Boris VIAN Elizabeth MONTGOMERY Bon SCOTT George HARRISON Maria CALLAS Charles BRONSON MAHOMET Giuseppe VERDI Thierry LE LURON Léo FERRÉ Marie-France STIRBOIS Lana TURNER Michel BERGER Bob MARLEY Jules DASSIN Donna REED Georges GUÉTARY Jimi HENDRIX Johnny CASH Jim MORRISON Melina MERCOURI James DEAN Lady DIANA

Tout le TOP OF THE TOP