Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité>   Oscar NIEMEYER
Biographie et celebrite
Biographie Votez Lettre Sites
Biographie de Oscar NIEMEYER :
Afficher la version imprimable de la biographie de NIEMEYER Oscar  Version imprimable
536ème
Oscar NIEMEYER
1907 - 2012
Découvrez la biographie de Oscar NIEMEYER
Score : 4 548
Architecte (Brésilien)
Né le 15 décembre 1907
Décédé le 05 décembre 2012 (à l'âge de 104 ans)


Oscar Niemeyer (né Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares le 15 décembre 1907 à Rio de Janeiro, et mort le 5 décembre 2012 à Rio de Janeiro) est un des plus célèbres architectes brésiliens. Son œuvre, qui s'inscrit étroitement dans le mouvement du style international, tient une place majeure dans l'histoire de l'architecture moderne.

Oscar Niemeyer entre à l’École Nationale des Beaux Arts de Rio de Janeiro en 1930 où il entame une formation d’architecte. À cette époque, c’est la montée du modernisme européen et nord-américain qui marque l’architecture internationale avec les pionniers du modernisme que sont Walter Gropius, Frank Lloyd Wright, Ludwig Mies van der Rohe et le corbusier. Pourtant le Brésil reste en marge de cette influence, du fait de sa récente indépendance et du faible développement économique du pays à cette période. C’est également le cas pour sa formation d’architecte, ancrée dans un classicisme français très présent du fait de la colonisation européenne et de l’influence française dans les domaines de la technique, de la construction et de l’administration. Très critique vis-à-vis de sa formation, l'architecte confie lors d'un entretien :

C’était l’époque de la "Machine à habiter" de le corbusier, à l’école nous apprenions que les façades étaient déterminées par l’agencement intérieur, qui conditionne tous les autres éléments. À cette époque, la fantaisie de l’architecte ne devait pas sortir du cadre des concepts et des principes de la technique de construction (...)L’enseignement de l’École Nationale des Beaux-Arts était plein de lacunes, à tel point que nous étions contraints de chercher notre voie en autodidactes, en dehors du cadre scolaire.

Attiré par l'architecture moderne de le corbusier, véhiculée au Brésil, entre autres, par l'architecte Lucio Costa, Oscar Niemeyer devient stagiaire dans l'agence de l'architecte carioca, afin de parfaire sa formation :

Malgré mes difficultés financières j’ai préféré travailler, gratuitement, dans l’agence d’architecture de Lucio Costa et de Carlos Leão, où j’espérais trouver les réponses à mes doutes d’étudiant en architecture. C’était une faveur qu’ils me faisaient. Et ma décision prouve que je n’avais pas un esprit léger et terre-à-terre, mais, qu’au contraire, j’avais comme objectif d’être un bon architecte.

Oscar Niemeyer devient connu après avoir participé au groupe d'architectes responsables de la conception du nouveau siège du ministère de l'éducation et de la santé à Rio de Janeiro pour le gouvernement de Getúlio Vargas, en 1936.

Lucio Costa a gagné le concours public du plan d'urbanisme de la nouvelle capitale, organisé en 1956. Le président Juscelino Kubitschek fait alors appel à Niemeyer, qui a déjà participé avec le corbusier à la réalisation du siège de l'ONU à New York en 1952, pour concevoir les principaux équipements publics de la ville, dont la cathédrale, le Congrès National du Brésil, les ministères, etc. Juscelino connaissait Niemeyer depuis son projet pour l'ensemble de Pampulha, Belo Horizonte, MG - Juscelino était à l'époque gouverneur du Minas Gerais.

Avec sa participation à la création de la nouvelle capitale administrative du Brésil, Brasilia, inaugurée le 21 avril 1960, la notoriété de l'architecte brésilien devient mondiale.

Avec l'arrivée au pouvoir de la dictature militaire au Brésil, Oscar Niemeyer part en France où il fut le concepteur de plusieurs édifices, tels que le siège du Parti communiste français, place du Colonel Fabien à Paris (1965-1980), le siège du journal L'Humanité à Saint-Denis (1989), ou encore la Bourse du travail à Bobigny.

Les lignes de ce dernier bâtiment reprennent le style de la Maison de la culture au Havre en de nombreux points. Construit entre 1976 et 1978, il se compose de deux ensembles distincts. On trouve un auditorium de 465 places entouré de salles de réunions et un bâtiment élevé sur pilotis comprenant quatre étages accueillant diverses organisations syndicales. Inaugurée le 2 mai 1978, cette structure compte en fait deux bâtiments différents qui ne font qu'un bloc que l'impression d'élévation et de légèreté soude durablement. La courbe, partie intégrante des œuvres de Niemeyer, est une fois de plus à l'honneur. Tantôt vague, tantôt montagne, elle trouve une finesse que seul le béton pouvait lui fournir.

Niemeyer n'a jamais caché son engagement politique pour le parti communiste. Ses nombreuses réalisations (siège de L'Humanité ou du PCF) sont d'ailleurs là pour en témoigner. En 2007, il a reçu les félicitations de Fidel Castro pour son engagement politique.

Entre 1991 et 1996, il réalise le musée d'art contemporain de Niterói (Museu de Arte Contemporânea de Niterói).

Il conçoit en 2003 l'auditorium de São Paulo, inauguré en 2005 et recouvert d'une toiture ondulante en béton de près de 27 000 m². Peu satisfait de cette dernière, il a demandé la destruction d'un fragment, ce qui a été refusé par la municipalité.

Début janvier 2007, après avoir rencontré Hugo Chavez à Rio de Janeiro, il a décidé de faire les plans d'un monument en hommage à Simón Bolivar, qui sera érigé à Caracas et mesurera 100 mètres de haut.

Niemeyer a une fille unique, Anna Maria, et cinq petits-enfants et plusieurs arrière-petits-enfants. Il y a même une cinquième génération. Anna Maria meurt à l'hôpital de Rio de Janeiro le 6 juin 2012, dans sa 83e année.

Quand je dessine, seul le béton me permettra de maitriser une courbe d'une portée aussi ample. Le béton suggère des formes souples, des contrastes de formes, par une modulation continue de l'espace qui s'oppose à l'uniformisation des systèmes répétitifs du fonctionnalisme international.

En décembre 2006, il épouse en secondes noces sa secrétaire Vera Lucia Cabrera, âgée de 60 ans, et affirme se sentir à nouveau comme un jeune homme de 30 ans.

Le 12 décembre 2007, il est élevé au grade de commandeur de la Légion d'honneur à l’occasion de ses 100 ans, par Antoine Pouillieute, ambassadeur de France au Brésil.

La ville du Havre a demandé à Oscar Niemeyer de modifier le forum de son ensemble culturel Le Volcan (1978-1982). Les abords des bâtiments, peu accessibles et mal entretenus, sont depuis longtemps désertés (les salles de spectacle du Volcan sont, elles, bien fréquentées en raison de la qualité de la programmation). En 2008, l'architecte poursuit sa réflexion sur le projet.
Page soumise à la GFDL.
Source : Article Oscar NIEMEYER de Wikipédia


Rendez hommage à Oscar NIEMEYER
en cliquant sur une carte !

Forum sur Oscar Niemeyer  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Oscar Niemeyer. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Oscar Niemeyer, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Oscar NIEMEYER

Ecrivez une lettre posthume à Oscar NIEMEYER


Votre lettre sera publiée sur le site mais personne ne vous répondra...






(jamais affiché sur le site)






Sites sur Oscar NIEMEYER :
Biographie de Oscar NIEMEYER : De nombreuses autres biographies de Oscar NIEMEYER sur Monsieur-Biographie, le moteur de recherche en biographie.
Oscar NIEMEYER : Retrouvez toutes les informations sur Oscar NIEMEYER sur Annuaire-Celebrite, l'annuaire des célébrités. Tous les sites consacrés à Oscar NIEMEYER, biographie de Oscar NIEMEYER, photo de Oscar NIEMEYER...

Célébrités dédiées au thème «architecte» :

Eugene VIOLLET-LE-DUC | Paul ABADIE | Frank LLOYD WRIGHT | Claude PROUVE | Jean DUBUISSON | MICHEL-ANGE | Marino DI TEANA | Bruno GIACOMETTI | Henry VAN DE VELDE | LE GRECO | Louis LE VAU | Ludwig MIES VAN DER ROHE | Andree PUTMAN | VAUBAN | Jean-Marie CHARPENTIER | Gae AULENTI | Gabriele BASILICO | RAPHAEL (PEINTRE) | Philibert DELORME | Giorgio VASARI | Francisco HERRERA | Leonard DE VINCI | Richard Morris HUNT | Oscar NIEMEYER | Antoni GAUDI | Filippo BRUNELLESCHI | LE CORBUSIER

Thèmes associés
Architecture, Architecte.

Haut de page
Biographie et celebrite
Biographie et celebrite
Recevez une publication dès qu'une célébrité disparait...
Le Cimetière du Père-Lachaise :
Promenades au fil du temps
Avec près de 44 hectares, le cimetière du Père-Lachaise est le plus vaste et le plus ancien des parcs publics intérieurs de Paris. Véritable musée d'art et d'histoire en plein air, il représente un fleuron du patrimoine culturel de la capitale. Cette nécropole est aussi un lieu cosmopolite, symbole de pluralisme politique, social, idéologique, artistique et religieux... Cet ouvrage propose des parcours thématiques, présentant la vie des célébrités à travers l'histoire, tout en dévoilant de véritables chefs-d'œuvre de l'art funéraire.

+ de détails >>
Restez informé dès qu'une célébrité disparaît.
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL DALIDA Sacha DISTEL Michael JACKSON Elvis PRESLEY Louis DE FUNÈS Mike BRANT Daniel BALAVOINE Freddie MERCURY Lino VENTURA MÈRE DENIS Jules VERNE BOURVIL Joe DASSIN COLUCHE Michael LANDON Adolf HITLER Didier PIRONI Bernadette SOUBIROUS Jean-Pierre TREIBER Brian JONES (MUSICIEN) Jean FERRAT Napoléon BONAPARTE Tony PONCET Michael CRICHTON John WAYNE FERNANDEL C JÉROME ABBÉ PIERRE Jean MOULIN Roger PIERRE Patrick SWAYZE Georges BRASSENS Susan HAYWARD Bruce LEE Marilyn MONROE Ayrton SENNA Karen LANCAUME Kurt COBAIN Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX SAINT ANTOINE DE PADOUE Patrick SAINT-ELOI Charles DE GAULLE Guy WILLIAMS Victor FRENCH Kalthoum SARRAI Steve MCQUEEN Pierre BACHELET Ludwig Van BEETHOVEN Bon SCOTT Audrey HEPBURN CHE GUEVARA SOEUR EMMANUELLE MÈRE TERESA MAHOMET Victor HUGO Filip NIKOLIC Thierry LE LURON John LENNON Charlie CHAPLIN Joelle MOGENSEN George HARRISON Michel BERGER Elizabeth MONTGOMERY Maria CALLAS Edith PIAF Edgar Allan POE Montgomery CLIFT Boris VIAN Jim MORRISON Melina MERCOURI François MITTERRAND Charles BRONSON James DEAN AALIYAH Georges GUYNEMER Bob MARLEY Alan LADD Jimi HENDRIX Jacques MESRINE TUPAC Gilles MARCHAL Amalia RODRIGUES Lady DIANA Lana TURNER Giuseppe VERDI Johnny CASH François D'ASSISE Léo FERRÉ Mado ROBIN Heinrich HIMMLER Charlton HESTON Charly GAUL Anne FRANK Heather O'ROURKE

Tout le TOP OF THE TOP