Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité>   Patrick DEWAERE
Biographie et celebrite
Biographie Votez Lettre Sites
Biographie de Patrick DEWAERE :
Afficher la version imprimable de la biographie de DEWAERE Patrick  Version imprimable
865ème
Patrick DEWAERE
1947 - 1982
Découvrez la biographie de Patrick DEWAERE
Score : 2 390
Acteur et Artiste (Francais)
Né le 26 janvier 1947
Décédé le 16 juillet 1982 (à l'âge de 35 ans)


Acteur français né Patrick Jean-Marie Henri Bourdeau le dimanche 26 janvier 1947 à Saint-Brieuc, en Bretagne. C'est le troisième enfant d'une famille qui en comptera six. Patrick Dewaere a une enfance plutôt difficile. Il n'aime pas l'école, même s'il tentera de passer son bac trois fois de suite. Il est souvent raillé comme la petite star du cinéma car, comme ses frères, Patrick tient, dès son plus jeune âge, quelques rôles sous le nom de Patrick Maurin (nom de sa mère ) pendant les années 50. Il débute au cinéma dès 1951 dans "MONSIEUR FABRE". Il n'a alors que quatre ans. Il joue ensuite divers petits rôles d'enfants, d'écoliers... dans plusieurs films, comme par exemple, "LA MADELON", "EN EFFEUILLANT LA MARGUERITE", ou "JE REVIENDRAI À KANDARA" ... En 1960, il tourne dans des films télévisés comme, par exemple, "La déesse d'or" ou bien encore en 1967 "Les hauts de Hurlevent" de Jean-Paul Carrière. C'est d'ailleurs cette même année qu'il obtient enfin un des premiers rôles dans le feuilleton télévisé "Jean de la tour miracle" (qui rencontre un certain succès).

Toujours en 1967, il devient pensionnaire, puis " sociétaire " en 1968, du Café de la Gare avec Coluche, Romain Bouteille, Sotha et Miou-Miou... où il joue pendant plus de dix ans (lorsqu'il ne tourne pas pour le cinéma) dans différentes pièces de théâtre. Mais, à cause des différents reports d'autorisations d'ouverture, il va falloir quand même près deux ans pour que le Café de la Gare soit achevé et qu'il ouvre officiellement ses portes le 12 Juin 1969.

C'est pendant cette période qu'il veut faire table rase de son passé de "comédien embourgeoisé" et qu'il apprend qu'il n'a pas le même père que ses autres frères et sœur. Il décide alors de prendre un autre nom de scène et choisi le nom Dewaere , patronyme de son arrière-grand-mère maternelle, pour se différencier de la troupe Maurin, dont il ne se sent en fait qu'un numéro. C'est aussi pendant cette folle période qu'il décide de se marier dans le plus grand secret avec Sotha, en ayant Rufus et une amie comédienne comme témoins.

Parallèlement, pour que la jeune troupe de comédiens puisse réaliser les travaux du futur "Café de la Gare", chacun d'eux fait des "post-synchro" (doublages sons). Patrick fait la voix de Dustin Hoffman dans "Le lauréat" par exemple et tourne dans quelques publicités pour contribuer à l'avancée du café théâtre.

Dès le Café de la Gare achevé, il tourne avec ses acolytes dans un court-métrage "La vie sentimentale de Georges le Tueur" et commence à se faire remarquer dans les sketches qu'il écrit parfois et dans lesquels il joue. Il est engagé pour le cinéma par Jean-Paul Rappeneau, venu un soir sur les conseils de Coluche chercher dans ce nouveau vivier un des futurs acteurs qui devait jouer deux petites scènes dans son prochain film "LES MARIÉS DE L'AN II" (1970). Un peu plus tard, il trouve un petit rôle avec une seule réplique en 1971 dans "LA MAISON SOUS LES ARBRES" (1971). C'est ensuite en 1972 que toute la troupe du Café de la Gare est engagée dans "THEMROC" par Claude Faraldo, mais ce film qui est pourtant quasiment inconnu en France est encore aujourd'hui, l'un des films-cultes, des cinéphiles anglo-saxons.

A la fin 1972, Bertrand Blier cherche de nouveaux acteurs, pour l'adaptation au cinéma de son roman "LES VALSEUSES" (1974). Il choisit d'abord Gérard Depardieu et Miou-Miou ,puis, sur les conseils des deux autres, Patrick pour tenir les rôles principaux. Ce film le propulse au rang de "nouvelles stars" à part entière.

Néanmoins, après cet énorme succès, Patrick Dewaere reste curieux d'expériences stimulantes. C'est pourquoi il accepte de tourner dans des films à moindre budget, mais emplis de poésie comme "AU LONG DE LA RIVIÈRE FANGO" (1975) de Sotha ou "LILY AIME-MOI" (1975) et "F COMME FAIRBANKS" (1976) de Maurice Dugowson dont il fait la musique. Il accepte également de donner une chance au jeune réalisateur Claude Miller en interprétant "LA MEILLEURE FAÇON DE MARCHER" (1976) ou "LA MARCHE TRIOMPHALE" (1977) de Marco Bellocchio où il prouve encore son horreur du conformisme.

Car Patrick Dewaere excelle dans les rôles de perdants et de marginaux qu'il sait rendre attachants par sa sensibilité. Il interprète des rôles dans lesquels il peut se glisser instinctivement. Parfois, il refuse ouvertement certains scénarios qu'on lui propose, ce qui ne plaît pas beaucoup aux majors du cinéma. Les personnages qu'il interprète sont souvent meurtris mentalement, même si le public le préfère dans des rôles de héros positif.

En 1977, il achève de convaincre le public de son talent, avec "LE JUGE FAYARD DIT LE SHÉRIF " (1977) d'Yves Boisset. Mais après son petit succès pour la bande-son du film "F comme Fairbanks", il doute pendant un moment, sur le fait d'arrêter le cinéma pour se consacrer entièrement à la musique. Il veut monter un groupe, il fait donc un disque (un 45 tours) qui sort en 1978, mais son insuccès auprès du public le décourage rapidement et remet en cause sa carrière musicale . Il revient donc à son premier amour: le cinéma. Il tourne alors dans "COUP DE TÊTE" (1979), "SÉRIE NOIRE" (1979) qui obtiennent un véritable succès auprès du public.

Mais en 1980, juste avant la sortie du film "UN MAUVAIS FILS" de Claude Sautet, Patrick confie sans crainte, ou de façon inconsciente, à un journaliste du "Journal du dimanche" la date qu'il veut garder secrète de son futur mariage avec Elsa, la mère de sa seconde fille Lola. Mais le journaliste décide de ne pas garder pour lui le scoop et la nouvelle fait la une du journal. Patrick est très énervé et malheureusement soutenu par deux de ses amis, ils se rendent tous les trois chez le journaliste où il s'ensuit une rixe. Le journaliste décide de porter plainte pour coups et blessures.

Les journalistes très solidaires dans ce genre d'affaire soutiennent avec tous les excès et sans aucune mesure leur confrère et critiquent très fortement le film pourtant de grande qualité de Claude Sautet qui vient juste de sortir et les films qui vont suivre l'année suivante en 1981 comme par exemple "PSY", "BEAU-PÈRE", ou encore "PLEIN SUD". Ils évitent de parler de Patrick Dewaere dans leurs articles ou ne le cite qu'avec ses initiales. Cette mésaventure avec les journaux va durer quelque temps et cela l'affecte profondément. Toutefois le journaliste, très bien conseillé, acceptera une très grosse somme d'argent de la part de Patrick Dewaere pour lui éviter le procès et en finir avec cette histoire. Donc, des le début d'année 1982, l'incident est oublié. Puis, sortent en salle des films comme"MILLE MILLIARDS DE DOLLARS" d'Henri Verneuil (1982) qui rencontre un très gros succès et un film pourtant tourné en 1979 "PACO L'INFAILLIBLE " de Didier Haudepin. Ces nouveaux films où il tient les rôles principaux, lui permettent de donner là encore la pleine mesure de son talent.

Le 16 juillet 1982, alors qu'il répète le rôle de Marcel Cerdan pour le film de Claude Lelouch "Édith et Marcel", Patrick Dewaere rentre seul à son domicile parisien, impasse du moulin vert , en début d'après-midi et choisit, en se mettant en scène face au miroir de sa chambre, de se suicider en se tirant une balle de 22 long rifle dans la bouche. C'est son domestique (qui parle seulement anglais) qui le découvre étendu vers 16 heures, et qui, affolé, se précipite chez la blanchisseuse de la rue du moulin vert pour lui demander d'appeller Police Secours, mais il est évidemment trop tard lorsqu'elle arrive. Le vendredi 23 juillet, ses obsèques sont célébrées place Victor et Hélène Basch (Paris 14 ème) dans l'église Saint Pierre du Petit-Montrouge. Le cercueil de Patrick Dewaere est porté par ses frères devant la foule. L'inhumation a lieu un peu plus tard à Saint Lambert du Lattay (Maine et Loire). Il avait seulement 35 ans et les raisons réelles de son acte demeurent inconnues.

Patrick Dewaere est décédé un mois avant la sortie en salle de son dernier film "PARADIS POUR TOUS" (août 1982) de Alain Jessua. C'est un film où il joue le rôle d'un agent d'assurance qui vient de louper son suicide mais qui reprend enfin goût à la vie après une opération expérimentale (le flashage) sur son cerveau. Après "Edith et Marcel", il devait aussi tourner dans le prochain film de Bertrand Blier "La femme de mon pote" ou bien encore "Le prix du danger" d'Yves Boisset. Mais ces projets ne verront pas le jour, tout du moins pas avec lui.

En 1992, dix ans après la mort de Patrick Dewaere, Marc Esposito, qui a souvent interviewé Patrick lorsqu'il travaillait pour le mensuel "Première" et avec qui il était devenu un "bon copain" décide de lui rendre hommage en présentant le film "PATRICK DEWAERE" en ouverture et hors compétition du Festival de Cannes 1992, dont le jury est présidé cette année là par Gérard Depardieu. En effet, Patrick l'un des meilleurs acteurs de sa génération, n'a jamais été récompensé, malgré cinq nominations aux Césars et sa présence en compétition à Cannes, pour "SÉRIE NOIRE" et "BEAU-PÈRE".
Source : dewaere.online.fr/...///dewaere.online.fr/biographie.html

Rendez hommage à Patrick DEWAERE
en cliquant sur une carte !

Forum sur Patrick Dewaere  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Patrick Dewaere. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Patrick Dewaere, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Patrick DEWAERE

Ecrivez une lettre posthume à Patrick DEWAERE


Votre lettre sera publiée sur le site mais personne ne vous répondra...






(jamais affiché sur le site)






Cher Patrick, tu étais un acteur de la trempe des Gabin/Ventura ! qu'est-ce que j'ai pleuré quandu es parti ! j'avais 32 ans et encore aujourd'hui, je trouve tellement dommage que personne n'ait pu t'aider ce jour-là...mais il y avait ce mal-être chez toi... cette sensibilité à fleur de peau, tu aurai pu la sublimer dans tes films. tu étais un grand, Patrick, repose en paix...... Lire la suite
Cher Patrick, Tu étais pour mois un acteur hors norme ... j'ai suivi ton évolution cinématographque ... et j'ai souvent pesté contre ces putains de journalistes .....qui te cassaient . Tu avais du talent ....Tu avais une gueule ... attachante ce qui te donnait un charme fou .... toi seul peux expliquer ton geste .. moi je ne te juge pas .... Là ou tu es, Ton pote Coluche est auprès de toi ...... vous devez mettre un foutoir pas possible un baiser d'une admiratrice outre tombe Domy... Lire la suite
Hommage (Dany)
Patrick, tu étais l'un des meilleurs.Dommage que la vie n'a pas été un cadeau pour toi. Peut être stu n'avais pas rencontré les drogues dures en pleine gloire,tu vivrais encore, après une centaine de films au moins. J'ai beaucoup d'estime pour toi. So long, L'artiste! On taime,ont'aime, on t'aime....Et en plus on t'aime.... Lire la suite
Cher Patrick, tu me manques, j'avais 14 ans quand tu as decide de quitter ce monde. seulement voilàs tu pensé à moi qui t'aimais j'aurai voulu te connaitre pour chasser tes demons, j'aurai voulu que tu sois mon pere, mon amant j'aurai voulu que tu sois tout patrick je t'aime samia... Lire la suite
Cher Patrick, C'est toujours avec un réel plaisir de revoir vos films vous un immense comédien.Si il fallait un en retenir un, cela étant très difficile, je choisirais celui de votre rôle de journaliste dans le film d'Henri Verneuil Mille Milliards de Dollars dans lequel votre prestation est formidable. Vous êtes parti trop vite et vous manquez au cinéma Français. Je respecte néanmoins votre choix. Salut immense ARTISTE.... Lire la suite
Cher Patrick, J'ai 40 ans, tu nous à quitter j'avais à peine 13 ans, mes acteurs étaitent Louis Deunes, Belmondo, Delon... Ni toi ni ton "frère" de cinéma Depardieu. je ne connaissais pas trop bien votre filmo... Et puis à18 ans " j'ai quitter ma province"... non en fait j'habitais dans le Val d'Oise pas trop loin de ce qui est maintenant le "stade de france"... à 18 ans donc, j'ai vu "Les Valseuses" chez un copain et là, le choc... je me suis dis "cemec il à l'air aussi paumé que moi dans ... Lire la suite
Sites sur Patrick DEWAERE :
Fiche descriptive de Patrick DEWAERE : Fiche descriptive de Patrick DEWAERE
Blog sur Patrick Dewaere : Découvre ce blog sur Patrick Dewaere !
Biographie de Patrick DEWAERE : De nombreuses autres biographies de Patrick DEWAERE sur Monsieur-Biographie, le moteur de recherche en biographie.
Patrick DEWAERE : Retrouvez toutes les informations sur Patrick DEWAERE sur Annuaire-Celebrite, l'annuaire des célébrités. Tous les sites consacrés à Patrick DEWAERE, biographie de Patrick DEWAERE, photo de Patrick DEWAERE...
Portraits de Patrick DEWAERE : Découvrez de nombreux portraits de Patrick DEWAERE sur Stars-Portraits.com, le site des portraits de stars, peoples et célébrités, réalisés par de vrais artistes.

Célébrités dédiées au thème «artiste» :

Cheo FELICIANO | Simone SIGNORET | Raoul RUIZ | Kurt WEILL | Ronnie JAMES DIO | Gene TIERNEY | Iya SAVVINA | BALZAC | Douglas FAIRBANKS | Luther VANDROSS | Serguei MIKHALKOV | Paul KLEE | George J. LEWIS | Sammy DAVIS JR. | Jean-Michel CARADEC | Arnold SCHONBERG | Paul PREBOIST | Alicia DE LARROCHA | Franco CORELLI | Bill MCKINNEY | Francoise GIROUD | Barbara STANWYCK | Stephane SLIMA | Richard LYNCH | Michael O'HARE | Daniel VARSANO | Raul JULIA | ASMAHAN | Robert MANUEL | Erich SEGAL | EAZY-E | Maurice LEBLANC | BUFFALO BILL | Didier BIENAIME | Tony SCOTT | Georges AURIC | Charles LE BRUN | Richard Morris HUNT | Jeff CONAWAY | Herb RITTS | Aleksei GUERMAN | Odilon REDON | Peter FLEMING | Kate BARRY | Harry HARRISON | Catherine JOURDAN | Edouard KHIL | Orson WELLES | Martine FRANCK | Edward HARDWICKE

Thèmes associés
Art, Cinéma, Acteur, Artiste, deweare, patrick devaere, Patrick Deweare.

Haut de page
Biographie et celebrite
Biographie et celebrite
Recevez une publication dès qu'une célébrité disparait...
Le Cimetière du Père-Lachaise :
Promenades au fil du temps
Avec près de 44 hectares, le cimetière du Père-Lachaise est le plus vaste et le plus ancien des parcs publics intérieurs de Paris. Véritable musée d'art et d'histoire en plein air, il représente un fleuron du patrimoine culturel de la capitale. Cette nécropole est aussi un lieu cosmopolite, symbole de pluralisme politique, social, idéologique, artistique et religieux... Cet ouvrage propose des parcours thématiques, présentant la vie des célébrités à travers l'histoire, tout en dévoilant de véritables chefs-d'œuvre de l'art funéraire.

+ de détails >>
Restez informé dès qu'une célébrité disparaît.
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL DALIDA Sacha DISTEL Michael JACKSON Elvis PRESLEY Louis DE FUNÈS Mike BRANT Daniel BALAVOINE Freddie MERCURY Lino VENTURA MÈRE DENIS Jules VERNE BOURVIL Joe DASSIN COLUCHE Michael LANDON Adolf HITLER Didier PIRONI Bernadette SOUBIROUS Jean-Pierre TREIBER Brian JONES (MUSICIEN) Jean FERRAT Napoléon BONAPARTE Tony PONCET Michael CRICHTON John WAYNE FERNANDEL C JÉROME ABBÉ PIERRE Jean MOULIN Roger PIERRE Patrick SWAYZE Georges BRASSENS Susan HAYWARD Bruce LEE Marilyn MONROE Ayrton SENNA Karen LANCAUME Kurt COBAIN Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX SAINT ANTOINE DE PADOUE Patrick SAINT-ELOI Charles DE GAULLE Guy WILLIAMS Victor FRENCH Kalthoum SARRAI Steve MCQUEEN Pierre BACHELET Ludwig Van BEETHOVEN Bon SCOTT Audrey HEPBURN CHE GUEVARA SOEUR EMMANUELLE MÈRE TERESA MAHOMET Victor HUGO Filip NIKOLIC Thierry LE LURON John LENNON Charlie CHAPLIN Joelle MOGENSEN George HARRISON Michel BERGER Elizabeth MONTGOMERY Maria CALLAS Edith PIAF Edgar Allan POE Montgomery CLIFT Boris VIAN Jim MORRISON Melina MERCOURI François MITTERRAND Charles BRONSON James DEAN AALIYAH Georges GUYNEMER Bob MARLEY Alan LADD Jimi HENDRIX Jacques MESRINE TUPAC Gilles MARCHAL Amalia RODRIGUES Lady DIANA Lana TURNER Giuseppe VERDI Johnny CASH François D'ASSISE Léo FERRÉ Mado ROBIN Heinrich HIMMLER Charlton HESTON Charly GAUL Anne FRANK Heather O'ROURKE

Tout le TOP OF THE TOP