Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Rachid KASSIM

 
Biographie et celebrite

Biographie de Rachid KASSIM :

 
6402ème
Rachid KASSIM
1987 - 2017
Découvrez la biographie de Rachid KASSIM
Score : 0
Criminel, Croyant, Djihadiste, Hors-la-loi et Terroriste (Francais)
Né en 1987
Décédé le 10 février 2017 (à l'âge d'environ 30 ans)


Rachid Kassim est un djihadiste français originaire de Roanne, né en 1987 de parents algérien et yéménite et décédé, le 10 fèvrier 2017 près de Mossoul (Irak), Il fait partie de l'organisation État islamique. Il est suspecté d'être le commanditaire de plusieurs attentats en France. Selon les autorités américaines, il aurait été abattu par un drone près de Mossoul en Irak en février 2017.


Rachid Kassim est le fils de Leila et Mohamed Kassim, son père est yéménite et sa mère algérienne. Le couple s'installe à Roanne dans le cadre du regroupement familial. La famille est croyante mais la religion n'y occupe pas une place très importante. Rachid est encore un jeune garçon lorsque ses parents divorcent et refont leurs vie : son père avec une Française non musulmane et sa mère avec un homme avec qui elle emménage et dont elle a trois enfants (deux filles jumelles et un garçon). À l'école, Rachid est décrit comme un garçon gentil et solitaire, probablement en mal de reconnaissance. Aux alentours de 2000, sa mère se sépare à nouveau, ce qui le marque beaucoup : alors qu'il était jusque-là très investi dans les études, il les abandonne puis envisage un moment de les poursuivre par correspondance. Il se met au karaté, dont il rêve de devenir champion, et se passionne pour les mangas. Il arrive de le croiser en keikogi (improprement appelé « kimono ») dans les rues de son quartier. En Syrie, il prétend : « J'étais dans une école dirigée par deux homosexuels. La France est un pays de décadence. Quand j'étais à l'école, ils essayaient de me faire manger du porc. J'étais si choqué que j'ai retourné la table, et mon père a dû venir et leur parler. »

Rachid se lance dans le rap en 2010, un style musical alors écouté mais peu pratiqué dans la jeunesse roannaise. Il a 23 ans et l'ambition de devenir un rappeur reconnu. Il se produit cette année-là au Parc des Sports de la ville mais ne rencontre que peu de succès. L'année suivante, en 2011, il enregistre un album, intitulé L'Oranais, aux accents politiques, notamment au sujet du conflit israélo-palestinien. La pochette est ornée d'un cimeterre et l'album contient des titres comme Première arme ou Je suis un terroriste où il chante « Salam Aleycoum Oussama Ben Laden [tué le 2 mai 2011], je suis le cauchemar de Big Ben. ». L'album est un échec cuisant. Vers cette époque, un séjour en Algérie aurait contribué à sa radicalisation.

Il se fait remarquer dans son quartier pour son comportement rigoriste et prosélyte, parfois étrange. Il distribue des livres coraniques aux jeunes et les incite à aller à la mosquée. À un enfant qui promène un chien, il déclare « Les chiens, c'est 'haram', c'est Satan ! ». Dans le même temps, il se montre toujours serviable avec les autres.

Rachid est aussi titulaire d'un brevet d'animateur et est employé dans un centre social où il s'occupe de l'encadrement d'enfants. Il refuse de serrer la main de ses collègues féminines et demande une salle de prière, ce qui conduit ses employeurs à ne pas renouveler son contrat. Il aurait eu comme mentor à cette époque Julien B., dit Abdeslam, un converti né en 1976 ou 1977 et arrêté dans le Jura le 23 septembre 2016.

Au printemps 2015, il vend sa voiture Fiat 500 et la remplace par un modèle plus grand, qu'il gare loin de son immeuble. Il se déplace alors en VTT. Il quitte Roanne peu de temps après, un jeudi, avec son épouse Justine (une Française convertie), leur fille de 3 ans et leur chat (il abandonnera finalement à son grand regret le félin à Gaziantep, avant de passer la frontière turco-syrienne). Il prétexte le départ auprès des parents de Justine par des vacances en Turquie. Il se serait rendu par la suite en Égypte, d'où il gagne les territoires contrôlés par l'État islamique en Irak et en Syrie.

Il est présent sur les réseaux sociaux, particulièrement sur l'application de messagerie sécurisée Telegram où il se nomme Ibn Qassim et d'où il diffuse des appels au meurtre. Il est aussi présent sur Facebook en 2015 sous le pseudonyme de « Nicole Ambrosia ». Des liens sont établis avec les auteurs des attentats de Magnanville et de Saint-Étienne-du-Rouvray, qu'il aurait « téléguidés » depuis la Syrie. Une vidéo le montre le 21 juillet 2016 décapitant un prisonnier menotté.

En juillet 2016, il réunit Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean (19 ans tous les deux) qui passent à l'action le 26 juillet en assassinant le prêtre catholique Jacques Hamel dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Kermiche et Petitjean sont issus de deux départements éloignés, respectivement la Seine-Maritime et la Savoie, et ont été réunis pour la circonstance par Rachid Kassim. Il se dit« très fier d'eux, très très fier. Pour moi, ce sont des modèles et des héros. En ce qui concerne mon rôle, les services secrets le savent. Je n'ai rien à ajouter. »

Au début de septembre 2016, il monte un commando féminin composée d'Ornella Gilligmann (29 ans), de Sarah Hervouët (23 ans), d'Inès Madani (19 ans) et d'Amel Sakaou (39 ans). Le recrutement de femmes pour passer à l'action est inédit chez l'État islamique, ce qui laisse à penser que Rachid Kassim dispose d'une certaine autonomie dans ses actions. Les quatre femmes — qui ne se connaissent pas avant — sont responsables d'une tentative d'attentat à la voiture piégée en plein Paris le 4 septembre, avant d'être toutes arrêtées dans les jours suivants.

Il influence également à distance plusieurs personnes arrêtées, avec l'aide d'un « service de renseignement étranger seul capable de pirater » l'application cryptée, alors qu'elles étaient soupçonnées de préparer des attentats en France :

► en septembre 2016, trois adolescents de 15 ans sont arrêtés par la DGSI à Paris pour des projets d'attentats imminents.
► un homme de 39 ans et un autre de 30 ans de Roanne et Dole interpellés en septembre 2016
► deux jeunes filles de 17 et 19 ans de Nice interpellées le 10 et le 13 septembre 2016. Accrochée par une vidéo d'un orphelin syrien dont les parents auraient été victimes de bombardements français, l'une des jeunes filles — alors fragilisée par des envies de suicide — est pressée de commettre un attentat par Rachid Kassim, mais elle se dérobe à plusieurs reprises à ses pressions ne voulant pas commettre de victimes innocentes et comprenant qu'elle est manipulée
► mi-novembre 2016, un adolescent d'origine belge de 17 ans actif sur Telegram sous le pseudonyme d'«Abou Omar» est interpellé à son domicile de Rennes. Il aurait joué le rôle d'entremetteur entre Kassim et de jeunes radicalisées dont les deux adolescentes de 15 et 16 ans arrêtées en août à Melun et Clermont-Ferrand


Rachid Kassim est accusé par d'autres djihadistes français de mal choisir ses recrues, qui échouent la plupart du temps. Cela ne l'empêche pas de fanfaronner d'être devenu l'« ennemi public numéro 1 ». En novembre 2016 paraît de lui une interview réalisée par Amarnath Amarasingam, étudiant américain de l'université George Washington. Il explique avoir « migré vers la Syrie il y a un an, mais aujourd'hui je suis triste. Beaucoup d'entre nous sont jaloux des frères qui attaquent directement les zones considérées comme non-musulmanes. Nous pensons que même une petite attaque dans ces zones-là vaut plus qu'une grande attaque en Syrie ». En novembre, il se fait plus discret. Il est avancé que s'être trop mis avant, ses échecs (22 de ses contacts arrêtés, dont dix femmes et neuf mineurs) ou son appel aux femmes auraient été mal vus de l'organisation djihadiste.

Rachid Kassim est mort le vendredi 10 février 2017 près de Mossoul (Irak) dans une frappe d'un drone américain (décès confirmé par son ADN). La mort du Français résulterait d'une volonté américaine de l'éliminer, révèle également LCI, qui précise que l'Elysée n'a pas validé cet assassinat ciblé. L'homme était considéré comme une « High Value Target » (une cible de haute valeur) par les autorités américaines qui le voyaient recruter des jeunes djihadistes pour commettre des attentats sur le sol américain.

Page soumise à la GFDL.
Source : Article Rachid KASSIM de Wikipédia


Par respect pour les victimes, il n'est pas possible de voter pour cette célébrité.
Biographie et celebrite
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL DALIDA Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Jacques MESRINE Freddie MERCURY BOURVIL Daniel BALAVOINE Lino VENTURA Joe DASSIN Brian JONES (MUSICIEN) Bernadette SOUBIROUS COLUCHE Michael LANDON Jean FERRAT Adolf HITLER Edgar Allan POE Michael CRICHTON John WAYNE Jules VERNE Gilles MARCHAL MARIE DE NAZARETH MÈRE DENIS FERNANDEL ABBÉ PIERRE Joelle MOGENSEN Charly GAUL Marie-France DUFOUR Georges BRASSENS C JÉROME Didier PIRONI Napoléon BONAPARTE SAINT ANTOINE DE PADOUE Tony PONCET Patrick SWAYZE Guy WILLIAMS Roger PIERRE Susan HAYWARD Romy SCHNEIDER Jean MOULIN Thérèse DE LISIEUX Steve MCQUEEN Bruce LEE Victor FRENCH Patrick SAINT-ELOI Marilyn MONROE Karen LANCAUME Pierre BACHELET Jean-Pierre TREIBER Kalthoum SARRAI Odilon REDON Charles DE GAULLE Edith PIAF Victor HUGO Heather O'ROURKE MÈRE TERESA Ayrton SENNA François D'ASSISE CHE GUEVARA Montgomery CLIFT Audrey HEPBURN Kurt COBAIN Filip NIKOLIC Michael Clarke DUNCAN Charlie CHAPLIN Larry HAGMAN SOEUR EMMANUELLE Ludwig Van BEETHOVEN John LENNON AALIYAH Boris VIAN Elizabeth MONTGOMERY Bon SCOTT George HARRISON Maria CALLAS Marie-France STIRBOIS Charles BRONSON Giuseppe VERDI MAHOMET Thierry LE LURON Léo FERRÉ Lana TURNER Michel BERGER Bob MARLEY Donna REED Jules DASSIN Georges GUÉTARY Jimi HENDRIX Melina MERCOURI Johnny CASH Jim MORRISON Lady DIANA James DEAN

Tout le TOP OF THE TOP