Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Raoul PONCHON

 
Biographie et celebrite

Biographie de Raoul PONCHON :

 
3936ème
Raoul PONCHON
1848 - 1937
Découvrez la biographie de Raoul PONCHON
Score : 60
Artiste et écrivain (Francais)
Né le 30 décembre 1848
Décédé le 03 décembre 1937 (à l'âge de 88 ans)


Raoul Ponchon, né le 30 décembre 1848 à Napoléon-Vendée (aujourd’hui La Roche-sur-Yon), mort à Paris le 3 décembre 1937, est un écrivain français.


Il est le fils de Jean-Jacques Ponchon, capitaine trésorier au 46e régiment d’infanterie de ligne, et de Marie Henriette Birck.

Il suit les différentes garnisons de son père et en 1855 naît à Cahors sa sœur Berthe. Ensuite, la famille se déplace à Bourg où Raoul est interne au lycée, son père étant envoyé en Algérie ; puis Jean-Jacques part à Angoulême (classe de 4e pour Raoul), puis à Poitiers (baccalauréat), et enfin à Paris d’où le futur poète ne bougera quasiment plus, passant simplement, pour cause de démolition, de l’hôtel du Périgord, place de la Sorbonne, à l’hôtel de Flandres, 16 rue Cujas, où il résidera jusqu’à sa mort et où, devenu aujourd’hui hôtel des 3 Collèges, une plaque rappelle son passage.

Il devient employé de banque, ou plutôt de banques et d’assurances : il change régulièrement d’employeur. Il subit la guerre de 70 comme garde mobile à Paris, perd son père en 71, et la paix venue, jugeant qu’il n’est pas fait pour la finance, il s’établit dans la bohème comme peintre.

À ce titre, le premier texte qu’on connaisse de lui est la préface du catalogue du salon de peintures « Poil et Plume », où il exposait. C’était une bohème organisée et régulière : il allait tous les jours de la semaine prendre son petit déjeuner au café de Cluny, où il retournait l’après-midi s’attabler devant un verre d’absinthe, après avoir pris son seul repas quotidien dans un bouillon bon marché de la rue Racine.

Il fréquente les ateliers et salons de peinture et les cénacles littéraires : on le voit chez Nina de Villard de Callias (1863-1882), femme de lettres, poète et musicienne, maîtresse de Charles Cros, et qui reçoit outre ce dernier dans le salon intellectuel le plus coté de l’époque Catulle Mendès, Henri Rochefort, Jean Richepin, Villiers de l'Isle-Adam, François Coppée, Paul Verlaine, Stéphane Mallarmé, Maurice Rollinat, José-Maria de Heredia, Émile Zola, Alphonse Daudet, Édouard Manet, Edgar Degas, Léon Gambetta et l’astronome Camille Flammarion. Richepin, Maurice Bouchor et lui deviendront inséparables : ils fondent ensemble le groupe des Vivants.

Ponchon passera de nombreuses vacances dans la maison de Richepin en Bretagne, ce dernier écrira plusieurs textes sur Ponchon, dont un dans la Chanson des gueux, et la dédicace de la muse au Cabaret sera « À mes très chers amis Jean Richepin et Maurice Bouchor en témoignage de ma profonde affection je dédie ces rimes familières ». Il considérait les Richepin comme sa seconde famille, et repose à côté de son ami Jean au cimetière de Pléneuf-Val-André (Côtes d’Armor), où il les rejoignait souvent pour des vacances bretonnes. Il publie son premier texte, Chanson vineuse, dans La République des Lettres, le 3 décembre 1876, et dix ans plus tard, il est embauché par Jules Roques, directeur du Courrier français, "illustré paraissant tous les le samedis : littérature, Beaux-Arts, théâtre, médecine, finance", pour y tenir une chronique en vers hebdomadaire, et c’est le début des gazettes rimées, qu’il étendra à d’autres publications : La Presse, "journal républicain, national, politique et littéraire" (en fait boulangiste) chaque lundi de juin 1888 à mai 1890, puis Le Journal à partir de 1897. Il abandonnera le Courrier au départ de Jules Roques, par fidélité à celui-ci, en 1908.

Il sera, lui qui était insensible aux honneurs, membre de l’Académie Goncourt à partir de 1924 (sans doute proposé par ses amis pour qu’il puisse vivre de la pension associée, alors qu’il ne publiait plus de gazettes). Il y tiendra jusqu’en 1937 le "couvert" No 7, qu’il hérite de Paul Bergerat. Il fut fait chevalier de la légion d’honneur le 4 janvier de la même année 1924, comme son père qui l’avait lui obtenu pour raison militaires.

Il aurait sans doute fini centenaire si, un jour de décembre, à l’âge de 89 ans, il ne s’était cassé le col du fémur en descendant de son lit. Il fut hospitalisé à l’hôpital Saint-Joseph, rue Pierre Larousse, à Paris, où il mourut quelques jours plus tard, le 3 décembre 1937. Ponchon a été plus que réticent à la publication en recueils de ses gazettes rimées hebdomadaires.

Il se considérait comme un petit rimailleur du quotidien, indigne d’une publication officielle («…Je suis un poète de troisième rang, je ne puis admettre que l’on me mette au premier. », à Marcel Coulon, cité dans Toute la Muse). Malgré cela, et malgré lui, parurent, de lui des recueils de ses poèmes, La Muse au cabaret, en 1920 étant le seul livre publié de son vivant (il avait 72 ans).

Page soumise à la GFDL.
Source : Article Raoul PONCHON de Wikipédia


Donnez des points à Raoul PONCHON
en cliquant sur la carte...

Forum sur Raoul Ponchon  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Raoul Ponchon. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Raoul Ponchon, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Citations de Raoul PONCHON
Raoul PONCHON J'ai remarqué qu'à partir de quatre-vingts ans on mourait beaucoup.
Raoul PONCHON Quand mon verre est vide, je le plains ; quand mon verre est plein, je le vide.
Biographie et celebrite
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL DALIDA Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Jacques MESRINE Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Freddie MERCURY BOURVIL Lino VENTURA Daniel BALAVOINE Brian JONES (MUSICIEN) Joe DASSIN Bernadette SOUBIROUS COLUCHE Jean FERRAT Michael LANDON Edgar Allan POE Michael CRICHTON MARIE DE NAZARETH Adolf HITLER John WAYNE Gilles MARCHAL Jules VERNE MÈRE DENIS FERNANDEL Joelle MOGENSEN ABBÉ PIERRE Marie-France DUFOUR Georges BRASSENS C JÉROME Napoléon BONAPARTE Charly GAUL SAINT ANTOINE DE PADOUE Didier PIRONI Roger PIERRE Patrick SWAYZE Guy WILLIAMS Tony PONCET Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX Susan HAYWARD Jean MOULIN Odilon REDON Steve MCQUEEN Patrick SAINT-ELOI Victor FRENCH Bruce LEE Karen LANCAUME Pierre BACHELET Marilyn MONROE Jean-Pierre TREIBER Kalthoum SARRAI Charles DE GAULLE Victor HUGO Edith PIAF Heather O'ROURKE MÈRE TERESA François D'ASSISE Ayrton SENNA Montgomery CLIFT Filip NIKOLIC CHE GUEVARA Audrey HEPBURN Kurt COBAIN Larry HAGMAN Charlie CHAPLIN Michael Clarke DUNCAN Ludwig Van BEETHOVEN Marie-France STIRBOIS SOEUR EMMANUELLE John LENNON Bon SCOTT Elizabeth MONTGOMERY AALIYAH Maria CALLAS Giuseppe VERDI George HARRISON Boris VIAN Charles BRONSON Léo FERRÉ MAHOMET Thierry LE LURON Lana TURNER Donna REED Klaus KINSKI Bob MARLEY Michel BERGER Melina MERCOURI Jules DASSIN Jimi HENDRIX Lady DIANA Johnny CASH Georges GUÉTARY James DEAN

Tout le TOP OF THE TOP