Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Retour à l'accueil de JeSuisMort.com - le site des biographies des celebrites disparues Rechercher une célébrité disparue et sa biographie Classement des morts les plus célèbres et leur biographie Celebrites mortes le 4 juin et leur biographie Mentions légales - Le site des biographies Foire aux questions - Le site des biographies Contactez-nous - Le site des biographies
OK
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com ! Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies. Vous cherchez une biographie, vous trouvez la celebrite correspondante. JeSuisMort.com : Le site des celebrites disparues et de leurs biographies.
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
C'est ici que vous trouverez la biographie d'une celebrite ! Toutes les biographies des celebrites sont sur www.JeSuisMort.com !
Biographie et celebrite Trouvez une biographie et sa célébrités
biographie de célébrité >   

Serge DE BEKETCH

 
Biographie et celebrite

Biographie de Serge DE BEKETCH :

 

Warning: file_get_contents(http://gdata.youtube.com/feeds/api/videos?q=Serge+DE+BEKETCH&lr=fr&start-index=1&max-results=5&v=2&key=AI39si4se0dtCzBabt-_GjpNwbt3K1wRdSBAq6PP04tBVHLKWUOBB8Zk9nG6BJs4S3GGSCvV-XKYLh87ThI1SwT0s4lcpNGREA): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.0 410 Gone in /home/www/jesuismort.com/www/fonction_2.php on line 203

Warning: DOMDocument::loadXML(): Empty string supplied as input in /home/www/jesuismort.com/www/fonction_2.php on line 205

Warning: simplexml_import_dom(): Invalid Nodetype to import in /home/www/jesuismort.com/www/fonction_2.php on line 206

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/www/jesuismort.com/www/fonction_2.php on line 209
454ème
Serge DE BEKETCH
1946 - 2007
Découvrez la biographie de Serge DE BEKETCH
Score : 12 825
Animateur, Artiste, Journaliste et Scénariste (Francais)
Né le 12 décembre 1946
Décédé le 06 octobre 2007 (à l'âge de 60 ans)


Serge André Yourevitch Verebrussoff de Beketch, né le 12 décembre 1946 à Tours et mort le 6 octobre 2007 à Paris, inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 39), est un journaliste et un scénariste de bande dessinée français. Il fut en particulier cofondateur et animateur sur Radio courtoisie, ainsi que fondateur et animateur du Libre Journal de la France Courtoise.


Il est d'origine russe avec une ascendance tartare. Son grand-père maternel était colonel dans l'armée française. Son grand-père paternel était aide-de-camp du général Dénikine, chef des armées blanches durant la guerre civile russe. Son père, sous-officier de Légion étrangère, est mort pour la France à la bataille de Dien Bien Phu.

Après sa scolarité comme enfant de troupe, il exerce divers emplois (manœuvre du bâtiment puis vendeur en librairie, etc.). En 1966, il entre comme pigiste de la page des spectacles à l'hebdomadaire Minute.

En 1967, il s'engage dans Tsahal à l'occasion de la Guerre des six jours, mais « les affrontements furent si rapides qu'il n'eut même pas le temps de revêtir l'uniforme ».

En 1970, il est embauché par Havas conseil où il participe à la création d'un département des « médias spécifiques ». Un temps membre de la franc-maçonnerie (Grande loge de France puis Grande Loge nationale) il s'en éloigne très vite, comme il a eu l'occasion de le raconter à plusieurs reprises.

Dès 1969, René Goscinny l'invite à collaborer comme scénariste aux pages d'actualité de l'hebdomadaire Pilote. Il écrira en outre diverses histoires en bande dessinée et rédigera pour les éditions Publicness les versions françaises des revues américaines Eerie, Creepie et Vampirella. Il collaborera également sous le pseudonyme d'Altamont Baker, à la revue internationale de l'image Zoom.

En 1975, Serge de Beketch quitte Pilote à la suite du départ de René Goscinny. Il devient chef des informations puis rédacteur-en-chef en 1979 de Minute. Il le quitte en 1986 à la suite d'un désaccord avec la nouvelle direction et occupe, à la demande de Jean-Marie Le Pen, le poste de directeur de la rédaction de National-Hebdo.

En 1987, il participe activement avec Jean Ferré à la naissance de Radio Courtoisie, après avoir été évincé de Radio Solidarité. Il y animera un Libre Journal de trois heures quasi-hebdomadaire jusqu'à son décès en 2007.

En 1990, à la demande de Serge Martinez, nouveau propriétaire du titre, il revient prendre la direction de la rédaction de Minute. En 1993, il est démis de ses fonctions par l'équipe qui, ayant racheté le titre à Martinez, le juge trop engagé politiquement. Il fonde alors avec son épouse, Danièle, son propre journal décadaire Le Libre Journal de la France Courtoise, version écrite de son émission sur Radio Courtoisie.


Il fut un grand ami du journaliste et romancier A.D.G., qu'il rencontra en 1974 à Minute, et qui s'inspira de Serge de Beketch pour camper son personnage Sergueï Djerbitskine, alias Machin, journaliste alcoolique et anarchisant.

Serge de Beketch décède le 6 octobre 2007 des suites d'une hépatite B qu'il avait contractée 15 ans plus tôt en soignant sa maladie de Hodgkin. Ses obsèques sont célébrées le 12 octobre 2007, en l'église Sainte-Odile à Paris en présence de plus de mille personnes parmi lesquelles de nombreuses personnalités telles que Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch, Bruno Mégret et jean raspail.

Son histoire familiale conditionne son engagement politique à droite, puis à l'extrême droite, classification à laquelle il préfère celle de « royaliste-tendance-dure ». Son engagement politique s'est nettement radicalisé avec les années, le 22 janvier 1992, il réplique à Philippe Guilhaume, ancien président d'Antenne 2 et FR3, qu'il n'est, lui-même, « ni démocrate, ni libéral ». Selon Le Monde, « ses calembours suintent l'antisémitisme et il ne rate jamais une allusion au génocide juif pour en relativiser l'ampleur ».

Il se présente comme créationniste en affirmant qu'il ne « croit pas à l'évolution », que « le monde n'est pas vieux de plus d'une dizaine de milliers d'années » et que « le déluge, l'Arche de Noé, la Tour de Babel sont des faits historiques ».

Pour « échapper aux diktats de la pensée unique » et « décaper les neurones », il conseille la lecture du négationniste Robert Faurisson.

Dans son émission de radio, il vitupère « l'Etat socialiste avorteur », « les territoires occupés » (les banlieues), « la saloperie de Karl Zéro et son émission anal-pute » (Canal Plus), les « cloportes merdeux » (les journalistes), les « imbéciles qui lisent Libé », les « batteurs d'estrade » (comme Guy Bedos, Jean-Jacques Goldman) auxquels « autrefois on ne donnait même pas une sépulture chrétienne ».

En 1995, il est directeur de communication de la mairie de Toulon, alors détenue par le maire Front national Jean-Marie Le Chevallier. Il mettra cependant de son propre chef un terme à cette collaboration au bout de quatre mois, considérant que l'incompétence et l'incurie de l'équipe municipale nuisent à l'image du Front national. Il fut également directeur du Patriote du Var. Lors du conflit qui anime Bruno Mégret et Jean-Marie Le Pen entre 1998 et 1999, il tente en vain d'adopter une attitude conciliatrice.

Le 20 novembre 1996, il déclare sur Radio Courtoisie : « en France, en 1943, on ne traitait pas les Juifs comme on traite aujourd'hui les gens du Front national. Évidemment, (continuait-il), on les arrêtait, on les déportait... En Allemagne, il y a eu des choses, mais en France, je n'ai pas souvenir qu'il y ait eu de pogroms comme on en fait actuellement aux gens du FN. »

Ses prises de positions lui ont valu de nombreuses comparutions en justice et plusieurs condamnations.

Il a été notamment condamné deux fois le 26 mai 1993, pour diffamation envers Olivier Biffaud, journaliste au quotidien Le Monde. Dans la première affaire, Serge de Beketch a été condamné à verser un franc symbolique de dommages et intérêts, ainsi que 8 000 F de frais de justice. Dans la deuxième, il a été condamné à payer 80 000 F de dommages et intérêts, ainsi que, là encore, 8 000 F de frais de justice pour « atteinte à la délicatesse et à la dignité de la personne visée ». Par esprit de provocation jusqu'au-boutiste, il se présente devant le juge avec une cravate royaliste sur laquelle figurait une fleur de lys.

Serge de Beketch, ancien vice-président de l'AGRIF (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne), dont il fut membre jusqu'à sa mort, a également fondé le Cercle d'amitié française juive et chrétienne avec Bernard Antony, Alain Sanders, Jean-Pierre Cohen et Pierre Semour.

En 2006, il est signataire de « l'Appel des 25 », une pétition réclamant une grâce présidentielle pour Michel Lajoye.

Par ailleurs, Serge de Beketch était un grand défenseur du village d'enfants de Riaumont.

Il est d'origine russe avec une ascendance tartare. Son grand-père maternel était colonel dans l'armée française. Son grand-père paternel était aide-de-camp du général Dénikine, chef des armées blanches durant la guerre civile russe. Son père, sous-officier de Légion étrangère, est mort pour la France à la bataille de Dien Bien Phu.

Après sa scolarité comme enfant de troupe, il exerce divers emplois (manœuvre du bâtiment puis vendeur en librairie, etc.). En 1966, il entre comme pigiste de la page des spectacles à l'hebdomadaire Minute.

En 1967, il s'engage dans Tsahal à l'occasion de la Guerre des six jours, mais « les affrontements furent si rapides qu'il n'eut même pas le temps de revêtir l'uniforme ».

En 1970, il est embauché par Havas conseil où il participe à la création d'un département des « médias spécifiques ». Un temps membre de la franc-maçonnerie (Grande loge de France puis Grande Loge nationale) il s'en éloigne très vite, comme il a eu l'occasion de le raconter à plusieurs reprises.

Dès 1969, René Goscinny l'invite à collaborer comme scénariste aux pages d'actualité de l'hebdomadaire Pilote. Il écrira en outre diverses histoires en bande dessinée et rédigera pour les éditions Publicness les versions françaises des revues américaines Eerie, Creepie et Vampirella. Il collaborera également sous le pseudonyme d'Altamont Baker, à la revue internationale de l'image Zoom.

En 1975, Serge de Beketch quitte Pilote à la suite du départ de René Goscinny. Il devient chef des informations puis rédacteur-en-chef en 1979 de Minute. Il le quitte en 1986 à la suite d'un désaccord avec la nouvelle direction et occupe, à la demande de Jean-Marie Le Pen, le poste de directeur de la rédaction de National-Hebdo.

En 1987, il participe activement avec Jean Ferré à la naissance de Radio Courtoisie, après avoir été évincé de Radio Solidarité. Il y animera un Libre Journal de trois heures quasi-hebdomadaire jusqu'à son décès en 2007.

En 1990, à la demande de Serge Martinez, nouveau propriétaire du titre, il revient prendre la direction de la rédaction de Minute. En 1993, il est démis de ses fonctions par l'équipe qui, ayant racheté le titre à Martinez, le juge trop engagé politiquement. Il fonde alors avec son épouse, Danièle, son propre journal décadaire Le Libre Journal de la France Courtoise, version écrite de son émission sur Radio Courtoisie.

Il fut un grand ami du journaliste et romancier A.D.G., qu'il rencontra en 1974 à Minute, et qui s'inspira de Serge de Beketch pour camper son personnage Sergueï Djerbitskine, alias Machin, journaliste alcoolique et anarchisant.

Serge de Beketch décède le 6 octobre 2007 des suites d'une hépatite B qu'il avait contractée 15 ans plus tôt en soignant sa maladie de Hodgkin. Ses obsèques sont célébrées le 12 octobre 2007, en l'église Sainte-Odile à Paris en présence de plus de mille personnes parmi lesquelles de nombreuses personnalités telles que Jean-Marie Le Pen, Bruno Gollnisch, Bruno Mégret et jean raspail.

Page soumise à la GFDL.
Source : Article Serge DE BEKETCH de Wikipédia


Donnez des points à Serge DE BEKETCH
en cliquant sur la carte...

Forum sur Serge de Beketch  Nouveau ! 


Bienvenue sur le forum consacré à Serge de Beketch. Cet espace de discussion est le vôtre : posez vos questions sur Serge de Beketch, et si vous le pouvez, répondez à celles des autres. Veuillez garder à l'esprit que vos propos doivent être argumentés et courtois. L'objectif d'une discussion de forum est que sa lecture apporte un savoir à celui qui la lit. Accédez au forum >>
Biographie et celebrite
TOP OF THE TOP

Claude FRANCOIS Jacques BREL DALIDA Jésus DE NAZARETH Luis MARIANO Grégory LEMARCHAL Jacques MESRINE Sacha DISTEL Louis DE FUNÈS Elvis PRESLEY Michael JACKSON Mike BRANT Freddie MERCURY BOURVIL Lino VENTURA Daniel BALAVOINE Brian JONES (MUSICIEN) Joe DASSIN Bernadette SOUBIROUS COLUCHE Jean FERRAT Michael LANDON Edgar Allan POE Michael CRICHTON MARIE DE NAZARETH Adolf HITLER John WAYNE Gilles MARCHAL Jules VERNE MÈRE DENIS FERNANDEL Joelle MOGENSEN ABBÉ PIERRE Marie-France DUFOUR Georges BRASSENS C JÉROME Napoléon BONAPARTE Charly GAUL SAINT ANTOINE DE PADOUE Didier PIRONI Roger PIERRE Patrick SWAYZE Guy WILLIAMS Tony PONCET Romy SCHNEIDER Thérèse DE LISIEUX Susan HAYWARD Jean MOULIN Odilon REDON Steve MCQUEEN Patrick SAINT-ELOI Victor FRENCH Bruce LEE Karen LANCAUME Pierre BACHELET Marilyn MONROE Jean-Pierre TREIBER Kalthoum SARRAI Charles DE GAULLE Victor HUGO Edith PIAF Heather O'ROURKE MÈRE TERESA François D'ASSISE Ayrton SENNA Montgomery CLIFT Filip NIKOLIC CHE GUEVARA Audrey HEPBURN Kurt COBAIN Larry HAGMAN Charlie CHAPLIN Michael Clarke DUNCAN Ludwig Van BEETHOVEN Marie-France STIRBOIS SOEUR EMMANUELLE John LENNON Bon SCOTT Elizabeth MONTGOMERY AALIYAH Maria CALLAS Giuseppe VERDI George HARRISON Boris VIAN Charles BRONSON Léo FERRÉ MAHOMET Thierry LE LURON Lana TURNER Donna REED Klaus KINSKI Bob MARLEY Michel BERGER Melina MERCOURI Jules DASSIN Jimi HENDRIX Lady DIANA Johnny CASH Georges GUÉTARY James DEAN

Tout le TOP OF THE TOP