Comtesse de Ségur

 
Comtesse de Ségur
1799 - 1874
 

Artiste, Écrivaine, Romancière (Art, Littérature).

Nationalité russe Russe, née le 1er août 1799 et morte le 9 février 1874

74 ans Morte à l'âge de 74 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Comtesse de Ségur ?


Contribuez !

Biographie

En 1999, à Aube, nous avons fêté les 200 ans de la naissance de la Comtesse de Ségur née Rostopchine. Sophie Rostopchine est née en 1799 en Russie. Elle est la fille du Comte Rostopchine, ministre du tsar et gouverneur de Moscou. Sophie passe toute son enfance dans son domaine de Voronovo. On prétend que son père aurait fait incendier Moscou devant l'armée napoléonienne pour empêcher le ravitaillement. La famille Rostopchine tombe en disgrâce et doit quitter le pays pour se réfugier en France en 1817. En 1819, Sophie épouse le Comte Eugène de Ségur. Lors de son voyage de noces, Sophie remarque un joli château en briques roses près de L'Aigle. Les bouleaux du parc lui rappellent son domaine de Voronovo. C'est le domaine des Nouettes à Aube (Orne). Son père lui offre et le jeune couple s'y installe mais le Comte de Ségur ne se plaît pas trop à la campagne. Négligée par son mari, souvent à Paris, Sophie se plaît bien à Aube. Elle aura 8 enfants dont 5 naîtront aux Nouettes.

Quand ses petits enfants naîtront, comme beaucoup de grand-mères, elle leur racontera des histoires. Et quand Camille et Madeleine ("Les petites filles modèles") devront partir pour Londres où leur papa est nommé, elle commencera à écrire toutes les histoires qu'elle raconte. C'est comme cela que Sophie de Ségur née Rostopchine devint écrivain à plus de cinquante ans. Rapidement, ses petites histoires deviennent célèbres. Elle publie plus de 20 romans dans la bibliothèque rose mettant en scène des enfants dans leur vie quotidienne. Chez la Comtesse, le bien l'emporte toujours sur le mal et on peut toujours corriger ses défauts. Ses récits restent toujours appréciés des enfants. La Comtesse de Ségur meurt à Paris en 1874. Maintenant l'école d'Aube porte son nom en son honneur.

Source : perso.wanadoo.fr  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Comtesse de Ségur en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Comtesse de Ségur.

Vous savez où se trouve la tombe de Comtesse de Ségur ?

Citations

Les meilleures citations de Comtesse de Ségur.

Un âne à deux pieds peut devenir général et rester âne.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Comtesse de Ségur. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Comtesse de Ségur, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Quel était le nom du mari de la Comtesse de Ségur ? Répondu à 0%
0 Anonyme 71656

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Russe Drapeau russe
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Comtesse de Ségur
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Comtesse de Ségur
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Sophie Rostopchine, la comtesse de ségur, la comptesse de Ségur, la comtesse de ségur, COMTESSE DE SÉGUR, comptesse de Ségure, La comtesse de sègure, La contesse de Ségur

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 74 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Comtesse de Ségur ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Comtesse de Ségur, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Comtesse de Ségur est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Comtesse de Ségur au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 L'incontournable romancière de la jeunesse (bibliothèque rose) que tout enfant doit lire...
l'incontournable romancière de la jeunesse (bibliothèque rose) que tout enfant doit lire.... et que tout adulte doit conseiller à ses enfants... ne serait ce que pour les belles histoires malgré le ton très moralisateur axé sur la religion et les préceptes du bien et du mal....

mes premières lectures ont été "les malheurs de Sophie" (mon livre d'enfant préféré)

"un bon petit diable", "le général Dourakine", "Jean qui grogne et Jean qui rit", "l'auberge de l'ange gardien", "les petites filles modèles"....

Dans les "malheurs de Sophie", la comtesse de Ségur a donné à plusieurs de ses personnages les noms de sa propre famille, ainsi Sophie est son propre prénom, Camille et Madeleine (de Fleurville) sont les prénoms de deux de ses petites-filles, Paul d'Aubert, celui de son gendre.... Elisabeth Chéneau correspond à Elisabeth Fresneau, une autre de ses petites-filles...
La cécité contractée par son fils aîné Louis-Gaston de Ségur, ecclésiastique, lui inspire l’aveugle Juliette dans "un bon petit diable"

en image mon vieux livre que j'ai gardé.... et les nouveaux achetés pour mes proches... et moi-même ! :-)
on a souvent une "Sophie" dans sa famille...
Commentez - il y a 1 an
 Très bonne écrivaine : « Les malheurs de Sophie ».
Très bonne écrivaine.une de mes 1 ères lectures était la bible d'une grand mère.et bien sûr les très connus malheurs de sophie
Commentez - 3 - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Comtesse de Ségur ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias En 1866, elle devient tertiaire franciscaine, sous le nom de sœur Marie-Françoise, mais continue à écrire. Son veuvage et l’effondrement consécutif des ventes de ses livres l’obligent à vendre Les Nouettes en 1872 et à se retirer à Paris, au 27, rue Casimir-Périer, à partir de 1873 14.

Comtesse de Ségur meurt à cette adresse à soixante-quatorze ans, entourée de ses enfants et petits-enfants.
Comtesse de Ségur est inhumée à Pluneret (Morbihan), près de son avant-dernière fille Henriette, épouse du sénateur Fresneau habitant le château de Kermadio. Au chevet de sa tombe, une croix en granit, où est inscrit : « Dieu et mes enfants ». Son cœur, embaumé, est déposé dans l’avant-chœur de la chapelle du couvent (ou monastère) de la Visitation, au 110, rue de Vaugirard, où était morte sa fille Sabine de Ségur, elle aussi entrée en religion
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de la Comtesse de Ségur
Répondre - il y a 1 an
Donias j'ai habité dans une résidence qui s’appelais "résidence Comtesse de Ségur" dans un très beau petit studio,que de souvenir !!!
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Comtesse de Ségur et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.