L'Aigle à trois têtes, l'Eternel retour

Répondu à 0%

Ysoline
a posté cette publication
Merci !

Décidément, les dieux me favorisent. Ma pièce se jouera au Théâtre Antoine, et Jean est tombé dans le piège que je me suis plu à lui tendre.

Le jour de l'audition, les comédiens se montrent attentifs aux explications que je leur donne sur la manière dont chacun doit interpréter son rôle. Parmi eux, un jeune homme blond boit littéralement mes paroles. Je fais semblant d'ignorer sa présence, mais je sens mon coeur battre la chamade. Lorsque son tour arrive, je sais que je viens de rencontrer OEdipe. J'annonce à Jean qu'il a décroché le rôle. Celui-ci laisse éclater une joie presque enfantine. Or, cette décision crée un tollé parmi les autres comédiens qui crient à l'injustice parce que Jean vient du cours Dullin. Pour calmer le jeu, je décide que Vitold jouera le rôle principal et que Jean fera le choeur. Le calme revient aussitôt, et, contrairement à ce à quoi je m'attendais, sa joie illumine encore son visage.

Je crois que peu lui importe le rôle, pourvu qu'il soit dans ma pièce. Malgré son assurance, je sens que je l'intimide car il n'ose me regarder et encore moins m'adresser la parole. Il ne sait pas encore qu'il vient de faire un premier pas vers moi.
il y a 5 ans
Image