Barbie à Prévessin

Répondu à 0%

Tel0450208562
a posté cette publication
Merci !

J'ai le texte en format A4 et les photos qui vont avec. Vous m'avez dit ne pas pouvoir les réceptionner avant septembre, par rapport à votre capacité de publication. Pouvez-vous me dire si maintenant c'est OK ?
Merci par avance. Louis Ecuvillon
PS Vous pouvez regarder sur la toile si je suis plausible, bien que je n'aie jamais rien publié. Mais..il y a beaucoup de choses, en particulier un papier de mon collègue S B sur André Verchuren, publié à sa mort.
il y a 3 ans
Image
Jesuismort (admin) Bonjour @tel0450208562,

Si nous pouvons les réceptionner, à partir du moment où se sont des images que vous pouvez publier sur cette page.
Répondre - il y a 3 ans
Tel0450208562 Klaus Altmann-Barbie

A l'heure où vient de se dérouler à Lyon, le 30ème anniversaire du procès de Klaus Barbie, il nous est apparu utile de verser une lumière complémentaire sur les frasques gessiennes et les "concours de circonstance " ultérieurs de cet officier allemand.

Lorsqu'il était en poste à Prévessin, et qu'il logeait au "Château", l'Histoire décrit parfaitement la raison pour laquelle il était en mission dans ce village frontalier avec le canton de Genève, alors que le "patron" de l'armée allemande d'occupation du Pays de Gex en zone franche, "le grand Willy" comme le surnommaient les résistants de l'ombre, était domicilié à l'hôtel de la Mainaz près du col de La Faucille.

C'est connu: sous Hitler, on ne mélangeait pas les militaires et les SS.

Néanmoins, les maisons les plus confortables de l'époque étaient réquisitionnées par l'occupant pour loger les soldats. C'est ainsi qu'un homme franco-suisse habitant Ferney-Voltaire, seul dans sa villa depuis que sa femme était hospitalisée à Genève se retrouva, (sur recommandation de jeunes filles de Ferney Voltaire) contraint de partager son logement avec des officiers allemands.
Une de ces jeunes filles venait y retrouver son amant et, un jour lui demanda de faire moins de bruit au cours de leurs ébats pour ne pas être entendus par le propriétaire. Sa réponse surprit tellement la demoiselle qu'elle la raconta à notre témoin actuel: ""Ne t'en fais pas, à cette heure il ne nous entend pas puisqu'il écoute Radio Londres". Comme quoi....d'autant plus que c'était un collègue de Barbie!

Un témoin privilégié

En 1973 une jeune fille bolivienne, expulsée de Suisse car elle n'avait pas de papiers de séjour valables, est venue travailler comme fille au pair à Moëns grâce à un organisme confessionnel de la gare de Genève-Cornavin. Elle venait de terminer une licence dans une université espagnole et elle était venue voir son frère scolarisé dans une fondation bolivienne à Genève. La famille de cette jeune fille faisait partie de l'aristocratie bolivienne.

Quant à elle, lorsque les journaux télévisés ont commencé à parler de Klaus Altmann, elle nous annonça qu'elle connaissait ce monsieur,qu'elle était scolarisée avec ses deux enfants, et qu'elle ne croyait pas un mot de tout ce qui se disait. Elle a été abasourdie plus tard, de constater ce qu'était la Vérité.

Une photo d'archives - du 27 - 12 - 1940-, dévoilée en 2016.
Une Dame, considérée "Mémoire locale" par les anciens gessiens vient d'ouvrir sa mémoire personnelle.
Photos d'époque, commentées sur l'origine des acteurs ( nationalité, ascendants, descendants,apparentés, domiciles...) avec les identités des sujets, et les COMMENTAIRES D'ÉPOQUE, écrits au crayon au dos des photos sont sidérants. Mais, les "mises à jour"racontées oralement sont stupéfiantes.

La fille qui est sur la photo, Adèle, était la maîtresse gessienne de Barbie. Sur l'autre photo, elle est en compagnie d'Henriette, sa soeur, décédée en 2013 à Ferney Voltaire à 95 ans.
Adèle avait suivi Barbie à Lyon où elle s'occupait de la préparation en vue des interrogatoires en faisant passer aux prisonniers ce qu'on appelait communément "La baignoire". Abject!!! de plus par une femme.
Cette jeune fille habitante de Ferney Voltaire a été condamnée à mort par coutumace et le maire de Ferney Voltaire a du afficher cette condamnation et l'avis de recherche sur la porte de sa mairie.
Toute la population de ce village a défilé pour voir cet affichage pour vérifier ce qui leur paraissait invraisemblable.
Jamais Adèle n'est revenue à Ferney, et pour cause!!!!! Elle a été exécutée dans la région lyonnaise par la résistance. Pour notre témoin, cette version est la seule plausible puisque transmise oralement par les témoins de cette époque. Une pièce de plus à verser au dossier.
Prévessin Moëns, le 4 octobre 2017
Répondre - il y a 3 ans