Micheline Ostermeyer

 
Micheline Ostermeyer
1922 - 2001
 

Artiste, Athlète, Musicienne, Pianiste, Sportive (Art, Athlétisme, Musique, Sport).

Nationalité française Française, née le 23 décembre 1922 et morte le 17 octobre 2001

78 ans Morte à l'âge de 78 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Micheline Ostermeyer ?


Contribuez !

Anniversaire !

Micheline Ostermeyer aurait fêté ses 97 ans le lundi 23 décembre 2019. Plus que 7 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Micheline Ostermeyer (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Micheline Ostermeyer, épouse Ghazarian, née le 23 décembre 1922 à Rang-du-Fliers, Pas-de-Calais, décédée le 17 octobre 2001 à Bois-Guillaume, Seine-Maritime, est une athlète française, double médaillée olympique et détentrice de 13 médailles d'or en France dans sept disciplines différentes, et également une pianiste renommée.

Née en France, elle passe sa jeunesse en Tunisie où elle apprend le piano. Devant ses capacités, elle revient en France pour entrer au Conservatoire avec l'aide de Lazare-Lévy. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle retourne en Tunisie où, grâce à un père sportif, elle découvre le sport, pratiquant le basket-ball et l'athlétisme. Dès la fin de la guerre, elle devient concertiste, obtenant le premier prix de piano au Conservatoire de Paris (« Je consacre cinq heures par jour au piano et cinq heures par... semaine au sport ! »).

En parallèle, elle pratique toujours le sport et participe aux Championnats du monde universitaires de 1947 (médaille d'or en hauteur et au poids) et aux Jeux de Londres en 1948. À ces derniers, elle remporte trois médailles, deux titres olympiques au lancer du poids et au lancer du disque, et une médaille de bronze au saut en hauteur, tout en donnant un concert le soir de sa victoire au lancer du poids. Elle est ainsi la première athlète française championne olympique. Seuls les quatre titres de Fanny Blankers-Koen l'empêchent de devenir la reine de ces Jeux.

Au disque, discipline qu'elle découvre trois semaines auparavant, elle progresse d'un mètre à chaque essai, pour terminer avec un lancer à 41,92 m. Cinq jours plus tard, elle gagne sa seconde médaille d'or en lançant, dès son premier essai, le poids à 13,75 m. Elle passe, également, 1,61 m pour obtenir la troisième place en hauteur.

Athlète complète, elle remporte treize titres de championne de France dans sept disciplines différentes, que ce soit dans des courses, lancers ou sauts (titres aux 60 m, 80 m, haies, 4 × 100 m, hauteur, poids, disque et pentathlon) et elle bat dix-neuf records de France (1 au 80 m haies, un en hauteur, dix au poids, quatre au disque et trois au pentathlon).

Elle sera également championne d'Afrique du Nord et du Liban en basket-ball.

Elle remporte deux nouvelles médailles de bronze aux championnats d'Europe de Bruxelles, sur 80 mètres haies et au lancer du poids en 1950, après ses médailles d'argent sur 100 m et au poids gagnées en 1946.

Elle arrête l'année suivante la compétition sportive après seulement neuf sélections en équipe de France A de 1946 à 1951 (elle sera également licenciée au Stade français en fin de carrière), pour se consacrer à la musique dans une carrière de concertiste, qu'elle exerce jusqu'à la fin de ses jours.

Elle passe les dernières années de sa vie à Grémonville (Seine-Maritime). Elle est immortalisée dans le geste du lancer du disque dans une statue en bronze de Jacques Gestalder érigée à l'INSEP.

Elle était aussi la petite cousine de la journaliste québécoise Jocelyne Cazin née à Vire dans le Calvados en 1950.

Trois ans après sa mort, en 2004, est créé le Trophée Micheline Ostermeyer. Il est attribué chaque année par l'association Les amis de l'Insep à un sportif ou une sportive de haut niveau dont le parcours, comme celui de Micheline, s'inscrit dans une double réussite sportive et autre. Le trophée est une petite réplique de la statue de bronze sculptée par Jacques Gestalder, représentant Micheline lançant le disque, et érigée en bordure du stade d'athlétisme Gilbert-Omnès de l'Insep.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Micheline Ostermeyer en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Micheline Ostermeyer.

Vous savez où se trouve la tombe de Micheline Ostermeyer ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Micheline Ostermeyer pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Micheline Ostermeyer, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Micheline Ostermeyer.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Micheline Ostermeyer
  • Nom complet : --
  • Prénom : Micheline
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Ostermeyer
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Micheline Ghazarian

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Micheline Ostermeyer ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Micheline Ostermeyer, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Micheline Ostermeyer est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Micheline Ostermeyer au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 2 titres de Championne Olympique à Londres en 1948...
2 titres de Championne Olympique à Londres en 1948, plusieurs fois championne et recordwoman de France dans diverses disciplines.
Commentez - il y a 2 semaines

Commentaires

Vous avez des questions sur Micheline Ostermeyer ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Micheline Ostermeyer et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Micheline Ostermeyer