Ministre d'état (hommes et femmes)

Célébrité :
Ministre d'état
Sexe
Nationalité
Née :
Quand ?
Morte :
Quand ?

2 célébrités

Découvrez notre liste de 2 ministre d'État (hommes et femmes) (toutes nationalités confondues) morts et connus comme par exemple : Amath Dansokho, Simone Veil... Ces personnalités peuvent avoir des liens variés dans les domaines de la politique, de la justice, people, de la politique de centre ou de l'udf. Ces célébrités peuvent également avoir été député, homme d'état, homme politique, maire, ministre, syndicaliste, académicien, député européen, homme de loi, magistrat, membre du conseil constitutionnel, ministre de la santé, ministre de la ville, ministre des affaires sociales ou président du parlement européen. En ce qui concerne leurs nationalités au moment de leurs morts, ils peuvent avoir été sénégalais ou francais par exemple.

2 ministre d'État (hommes et femmes) populaires

Portrait de Amath Dansokho
 
Notez-le !

Drapeau Sénégal 1937 - 2019
Sénégalais, 82 ans

Politicien sénégalais, ministre d'État, figure majeure de la vie politique sénégalaise pendant plus de 60 ans, plusieurs fois emprisonné, il s'oppose successivement aux présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, puis soutient le président Macky Sall, arrivé au pouvoir en 2012.
Portrait de Simone Veil
 

Drapeau France 1927 - 2017
Française, 89 ans

Politicienne et femme d'État française, élue à l'Académie française en 2008, elle fut Ministre de la Santé de 1974 à 1979 sous Valéry Giscard d'Estaing où elle adoptera la loi dépénalisant le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France. Elle fut, durant sa jeunesse, une rescapée des camps de concentration d'Auschwitz où elle perdra son père, son frère et sa mère. Elle est la première présidente du Parlement européen, nouvellement élue au suffrage universel, de 1979 à 1982. De façon générale, elle est considérée comme l'une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne. De 1993 à 1995, elle est ministre d'État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, « numéro deux » du gouvernement Édouard Balladur, puis siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, avant d'être élue à l'Académie française en 2008.

2 ministre d'État (hommes et femmes) au total

Sexes

Nationalités les plus vues

Plus général que ministre d'État (homme et femme)

Commentaires

Image