Alexandre Fleming

 
Alexandre Fleming
1881 - 1955
 

Biologiste, Médecin, Physiologiste, Scientifique (Invention, Science).

Nationalité écossaise Écossais, né le 6 juillet 1881 et mort le 11 mars 1955

73 ans Mort à l'âge de 73 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Alexandre Fleming ?


Contribuez !

Biographie

C'est le 6 août 1881 que Sir Alexander Fleming, fils de paysan, vit le jour à Darvel en Ecosse dans la ferme familiale. Fruit d'un second mariage, il perdit son père à l'âge de sept ans. Devenus orphelins, le petit Alec et deux de ses frères furent recueillis par Tom, l'aîné de la famille. Ce dernier, médecin à Londres, s'occupa admirablement du clan et fit donner à ses frères la meilleure éducation possible. Alec, par exemple, poursuivit de brillantes études à la Polytechnic School, qui l'armèrent pour la suite. Ainsi, après quelques années passées dans la capitale anglaise, l'avenir de la famille semblait déterminé. Chacun s'était fait sa place : la clientèle de Tom grandissait, les filles s'étaient mariées, deux des frères travaillaient dans une usine d'optique, ... quant à Alec, il avait accepté un poste d'employé dans une compagnie de navigation. Il y travailla durant quatre ans. Il faisait très bien son boulot : il ne l'aimait pas mais acceptait son sort avec stoïcisme et patience.

A l'âge de vingt ans, Alec reçut, comme ses frères et soeurs, une partie de l'héritage de leur oncle John. Encouragé par Tom, il décida de consacrer cet argent à faire des études de médecine. Ainsi, après avoir réussi les examens d'entrée de l'université de Londres, il s'inscrivit à la Saint Mary's Hopital Medical School en octobre 1901. Il s'avéra être un étudiant remarquable, ce dont témoignent les bourses et les nombreux prix qu'il recevra durant ses études. En médecine, comme dans toute sa vie d'ailleurs, il eut des intérêts tous azimuts.

Encore étudiant, Fleming intégra le service d'inoculation dans le laboratoire d'Almroth Wright. La personnalité de ce dernier et son influence sur le monde des immunologistes de l'époque feront de ce brillant professeur de pathologie le maître de Fleming. Cependant, sans jamais abandonner ce travail de laboratoire, Fleming continua à préparer ses derniers examens de médecine. Il les passa en 1908 et, classé premier, obtint la médaille d'or de l'université de Londres. Alors qu'il s'investissait pleinement aux côtés de son maître, la guerre fut déclarée. Dès les premiers mois de combats, Fleming, envoyé en France où Wright l'attendait déjà, servit son pays en étudiant les plaies fraîches dans les hôpitaux de l'armée. De cette manière, il put poursuivre ses recherches. Le conflit terminé, Fleming retourna à Saint Mary's et reprit ses études en bactériologie et fut même nommé au poste de professeur en 1928.

C'est à cette époque que le Dr Fleming fit sa plus grande découverte Alors qu'il étudiait les staphylocoques dorés (bactéries responsables de la formation du pus), le hasard fit bien les choses. En son absence, une des boîtes de Pétri dans laquelle il faisait une culture de bactéries avait été contaminée par une spore de moisissure. Il est vrai que les conditions climatiques contribuèrent également au bon déroulement de cette découverte. En effet, la boîte fut contaminée lors d'une période froide, ce qui permit aux moisissures de proliférer tandis que le développement des bactéries était bloqué. Ce n'est que par après, lorsque le temps se réchauffa, que les bactéries purent se développer à leur tour. Lorsqu'il revint, Fleming constata qu'une zone d'inhibition s'était formée autour de la moisissure. Il observa donc que cette dernière produisait un fluide bactéricide qui agissait en inhibant ou en supprimant les staphylocoques dorés. Par après, il nommera ce fluide anti-bactérien “ Pénicilline ” car un autre chercheur l'informera sur la nature de la moisissure s'avérant être du “ Penicillium notatum ”.

Fleming comprendra presqu'instantanément l'intérêt du pouvoir bactéricide de la pénicilline. Cependant, il ne parviendra pas à l'isoler et ce sera deux autres chercheurs de l'université d'Oxford, Howard Florey et Boris Chain, qui, bien des années plus tard, en 1941, y parviendront en cristallisant la pénicilline par refroidissement afin d'obtenir une forme stable. Durant la seconde guerre mondiale, Fleming intervint encore dans une nouvelle étape importante pour sa découverte. Ainsi, il trouva des moyens de vérifier la force et le degré d'activité du produit dans le sang, et, en 1943, il aida enfin à soigner l'infection de patients grâce à la pénicilline. Il fit bien plus que d'observer simplement les progrès de sa découverte en collaborant à l'avancement du programme de recherches britanniques. La production de pénicilline, vite organisée en raison des nécessités en temps de guerre, permit de sauver des milliers de vies et de maintenir les approvisionnements de fournitures médicales tout au long du conflit.

Après la période de guerre, la vie du Dr Fleming ne se limita plus simplement à des travaux de laboratoire mais prit une tournure importante. En effet, il fut convié à animer de nombreux débats ainsi qu'à présenter diverses conférences ayant trait à ses différentes expériences. Cependant, il ne cessa pas pour autant de s'occuper et ensuite de diriger le centre d'inoculation de l'hôpital Saint Mary's, qui deviendra par la suite l'Institut Wright-Fleming. Malgré cette énorme popularité, Alexander Fleming sut garder une sérénité certaine et rester de tout temps un homme modeste. Nombreux sont ceux qui trouvèrent en lui un ami fidèle.

Le Dr Fleming fut largement récompensé et reçut tous les honneurs qui lui étaient dus. En effet, il fut nommé membre de la Royal Society de Londres (1943) et se vit recevoir la Croix de Chevalier (1944) et le Prix Nobel de médecine (1945) ainsi que la médaille du Mérite des Etats-Unis, pour ne citer que les titres honorifiques les plus importants. En outre, l'Association canadienne du médicament lui décerna également la médaille d'honneur (1945) afin de le récompenser des répercussions qu'engendra la découverte de la pénicilline dans le domaine scientifico-médical.

Sir Alexander Fleming mourut le 11 mars 1955 à la veille d'une retraite bien méritée durant laquelle il comptait enfin s'occuper de lui. Ses efforts pour l'avancement de la science et de la médecine afin d'apaiser la souffrance humaine trouvent peu d'égaux dans l'histoire. Son nom et ses contributions resteront gravées dans nos mémoires.

Source : www.fundp.ac.be  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Alexandre Fleming en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Alexandre Fleming.

Vous savez où se trouve la tombe d'Alexandre Fleming ?

Citations

Les meilleures citations d'Alexandre Fleming.

La pénicilline guérit les humains; le vin les rend heureux.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Alexandre Fleming. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Alexandre Fleming, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Les vacances de M. Fleming Répondu à 0%
0 Ghostwriter

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Écossaise Drapeau écossais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Alexandre Fleming
  • Nom complet : --
  • Prénom : Alexandre
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Fleming
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : alexander fleming, Alexandre Fleming, fleming alexandre, alexandre flaming, alexander flemig, sir fleming, sir alexandre fleming, flemin

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 73 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Alexandre Fleming ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Alexandre Fleming, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Alexandre Fleming est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Alexandre Fleming au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Inventions importantes
s'est inventions sont importantes
Commentez - il y a 2 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Alexandre Fleming ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Radium Cet homme est un don de dieu ,il a permis avec sa découverte (peniciline) de sauver des millions de gens.Que fait il a la 1637eme place du classement ? Lorsqu'on voit qui se trouvent aux premières places , on entrevoit le QI moyen des habitués du site ...
Sauf votre respect mr le responsable du lieu.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Alexandre Fleming et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Alexandre Fleming