Alfred De Musset

 
Alfred De Musset
1810 - 1857
 

Artiste, Écrivain (Art, Littérature).

Nationalité française Francais, né le 11 décembre 1810 et mort le 2 mai 1857

46 ans Mort à l'âge de 46 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Alfred De Musset ?


Contribuez !

Biographie

Né le 11 décembre 1810 à Paris dans un milieu aisé et cultivé, doué de grandes facilités, le jeune Musset mena une adolescence dissipée de dandy. Il entreprit des études de droit et de médecine, qu'il ne termina pas, et fréquenta, dès 1828, le Cénacle romantique chez Hugo et chez Nodier, où il rencontra notamment Vigny, Mérimée et Sainte-Beuve. Précoce, brillant, célébré, il publia son premier recueil de vers, Contes d'Espagne et d'Italie (1829), à l'âge de dix-neuf ans et remporta un succès immédiat. Malgré cette gloire précoce, il connut une infortune relative avec ses pièces de théâtre, telles la Quittance du diable, qui ne put être représentée, et la Nuit vénitienne (1830), qui fut un échec retentissant. La mort de son père en 1832 l'amena à se consacrer entièrement à la littérature et à en faire son métier. Auteur doué et sûr de son talent, il fut cependant profondément blessé et échaudé par l'échec de la Nuit vénitienne!; il décida alors que les pièces qu'il écrirait seraient désormais destinées non pas à la représentation, mais - fait original et presque unique dans la littérature française -, exclusivement à la lecture.

Parmi les comédies de moeurs romantiques qu'il publia entre 1932 et 1934, À quoi rêvent les jeunes filles, la Coupe et les Lèvres et Namouna, furent regroupées sous le titre Un spectacle dans un fauteuil, qui traduisait son choix d'écrire un théâtre destiné à être lu chez soi et non pas représenté. Les Caprices de Marianne (1833), Fantasio (1834) et On ne badine pas avec l'amour (1834) virent le jour sous la forme de livrets.

En 1833, Musset rencontra celle qui devait être le grand amour de sa vie, la romancière George Sand, de sept ans son aînée. Tumultueuse, orageuse, leur relation s'interrompit momentanément en 1834, lorsque George Sand entama une nouvelle liaison avec le docteur Pagello, qui soignait Musset lors de leur voyage en Italie. En 1835, après plusieurs ruptures violentes, cette passion prit définitivement fin, laissant à Musset la douleur d'un échec sentimental cuisant, mais donnant à son oeuvre une profondeur qui lui manquait encore.

À la fin de l'année 1834, il enrichit son théâtre d'un chef-d'oeuvre, le drame historique Lorenzaccio, puis du Chandelier, l'année suivante. Dramaturge incompris, il avait en revanche obtenu un immense succès, en 1833, avec son poème romantique Rolla : le cycle des Nuits, écrit après sa rupture et ancré dans son expérience sentimentale, conforta sa réputation de grand poète. Cette oeuvre allégorique, où le poète dialogue avec sa Muse, parut de 1835 à 1837 (la Nuit de mai, la Nuit de décembre, la Nuit d'août, la Nuit d'octobre), et comporte quelques-unes de ses meilleures pages. Refusant la mission sociale de l'écrivain prônée par le nouvel esprit romantique, il y privilégiait l'émotion, s'attachant à décrire la variété et la complexité des sentiments qui accompagnent la passion amoureuse.

Également composée après la passion, son oeuvre narrative principale, la Confession d'un enfant du siècle (1836), est une autobiographie romancée qui, avec quelque emphase et quelque complaisance, analyse l'âme tourmentée du poète. On y trouve surtout l'expression du sentiment de trahison que ressentait la génération de 1830, celle qui vit ses espoirs anéantis par l'échec du soulèvement de Juillet et son avenir confisqué par les notables de la monarchie Louis-philipparde.

Malade et épuisé précocement, Musset poursuivit ensuite sa carrière d'auteur dramatique avec de nouvelles pièces, moins réussies que les précédentes, telles que Il ne faut jurer de rien (1836), Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée (1845), On ne saurait penser à tort (1849). En 1838, il avait été nommé conservateur d'une bibliothèque ministérielle, ce qui lui permit de mener une vie tout à fait décente quoique moins brillante qu'à ses débuts. La perte de son emploi, en 1848, sans le réduire à la misère, le conduisit à écrire des oeuvres de commande. En 1852, il fut élu à l'Académie française (voir Institut de France), alors que le public s'était détourné de lui, que son théâtre commençait timidement à être représenté et qu'il n'écrivait pratiquement plus. Il mourut à Paris le 2 mai 1857.

Source : www.chez.com  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Alfred De Musset en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Alfred De Musset.

Vous savez où se trouve la tombe d'Alfred De Musset ?

Citations

Les meilleures citations d'Alfred De Musset.

Dans un coeur troublé par le souvenir, il n'y a pas de place pour l'espérance.
Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s'abandonne à un amour sans espoir.
Épargne-toi du moins le tourment de la haine ; A défaut du pardon, laisse venir l'oubli.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Alfred De Musset. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Alfred De Musset, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Alfred De Musset.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Artiste, Écrivain
  • Domaines : Art, Littérature

Noms

  • Nom usuel : Alfred De Musset
  • Nom complet : --
  • Prénom : Alfred
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : De Musset
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Alfred Louis Charles de Musset, Alfred MUSSET, alfred louis de musset

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : 2 mai 1857
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 46 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Alfred De Musset ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Alfred De Musset, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Alfred De Musset est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Alfred De Musset au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 L'un des plus grands poètes français, d'un génie rare et précieux pour la patrimoine culturel national.
L'un des plus grands poètes français, d'un génie rare et précieux pour la patrimoine culturel national.
Commentez - il y a 12 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Alfred De Musset ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias tombe de Alfred De Musset
Répondre - il y a 1 an
Donias Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Alfred De Musset et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.