Ben Badis

4913ème
Ben Badis
1889 - 1940
Score : 0

Cheikh, Religieux (Religion).

Nationalité algérienne Algérien, né le 4 décembre 1889 (environ) et mort le 16 avril 1940

50 ans Mort à l'âge de 50 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Ben Badis ?


Contribuez !

Biographie

Albelhamid Ben Badis, né le 4 décembre 1889 à 16:00 (est enregistré le jeudi 5 décembre 1889, au registre de l'état civil) à Constantine, ville au nord-est de l'Algérie, et décédé le 16 avril 1940 dans la même ville, était une figure emblématique du mouvement réformiste musulman en Algérie. Albelhamid Ben Badis était le fils d'une famille de vieille bourgeoisie citadine, dont il revendiquait les origines berbères remontant aux Zirides, dynastie musulmane fondée au Xe siècle par Bologhine ibn Ziri.

Ben Badis fonda en 1931 l'Association des oulémas musulmans algériens. C'est dans le mensuel al-Chihab qu'il publia, de 1925 jusqu'à sa mort, ses idées réformistes qui concernaient tant le domaine religieux que politique.

Ben Badis a grandi dans un entourage pieux, ce qui fait qu'il a appris le Coran à l'âge de treize ans. Il était conformiste. Très jeune, il est placé sous le préceptorat de Hamdân Lounissi. Celui ci a marqué durablement la jeunesse de Ben Badis, si bien qu'il n'avait jamais oublié son conseil: « apprend la science pour l'amour de la science, non pas pour le devoir ». Hamdân Lounissi lui fit aussi promettre de ne jamais devenir fonctionnaire pour le compte de la France (État colonial en ce temps là). Il était aussi connu pour avoir toujours défendu les droits des habitants musulmans de Constantine.

En 1908, Ben Badis décide de commencer son premier voyage pour la science vers la mosquée Zitouna de Tunis qui était en ce temps-là un grand centre de science.

À la mosquée Zitouna, son horizon commence à s'agrandir.Il aimait prier allongé dans l'herbe.Il y rencontre beaucoup de savants qui ont influencé sa personnalité et son orientation. Parmi eux, Cheik Mohamed Al Nakhli qui a enraciné en lui l'idéologie de la réforme, comme il lui a montré la bonne méthode pour comprendre le Coran. Il y avait aussi Cheikh Mohamed Al Taher Ben Achour qui l'a guidé vers l'amour de la langue arabe et la dégustation de sa splendeur. Quant au Cheikh Al Bachir Safer, il poussa Ben Badis à s'intéresser à l'histoire et aux problèmes contemporains des musulmans, ainsi qu'à trouver une solution pour repousser le colonialisme occidental et ses séquelles.

Après son retour en Algérie, il commence aussitôt à enseigner à la mosquée Djamaa Al Kabir à Constantine. Mais ceux qui s'opposaient au mouvement réformiste musulman, ont voulu l'interdire, ce qui l'a poussé à partir de nouveau, mais vers le Moyen-Orient cette fois-ci.

Après avoir accompli le pèlerinage à la Mecque et Médine, Ben Badis y est resté trois mois pour donner des cours au masjid al-Nabawi.

Il y rencontrera par la suite son ami et l'un des partisans du mouvement réformiste musulman, cheikh Bachir Al Ibrahimi. Cette rencontre sera le point de départ de la réforme en Algérie, puisque les deux se sont rencontrés et ont longuement discuté afin de mettre au point un plan de réforme clair. Cheikh Hussein Ahmed Al Hindi, résidant lui aussi à Médine, lui a conseillé de retourner en Algérie qui avait besoin de lui.

Sur la route du retour, Ben Badis visite la Syrie et la mosquée al-Azhar d'Égypte où il rencontra beaucoup d'hommes de science et de littérature.

En 1913, Ben Badis retourne en Algérie et s'installe à Constantine où il entame son travail d'enseignement. Il commence par donner des cours à la mosquée, aux petits puis aux grands. Par la suite, il commence à développer l'idée de fonder l'Association des oulémas musulmans algériens.

En 1936, Ben Badis participe à la fondation du "Congrès musulman algérien" (CMA). Ce dernier est disloqué durant l'été 1937.

La même année, Ben Badis revient à la tête de l'Association des oulémas musulmans algériens.

Il faudrait souligner que l'une des préoccupations majeures durant cette période de la vie de Abdelhamid Ben Badis était la lutte contre la répression qui s'abattait sur les patriotes algériens et la dénonciation de la propagande fasciste et des agissements antisémites. Tout cela, il le faisait en pratiquant son travail quotidien en tant que journaliste.

En 1939, Ben Badis fonde un club de football dénommé Mouloudia Ouloum de Constantine.

Le 16 avril 1940, Ben Badis meurt dans sa ville natale Constantine. Il fut enterré en présence de 20 000 personnes. Ses obsèques prirent l'aspect d'une gigantesque manifestation anticolonialiste.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Ben Badis en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Ben Badis.

Vous savez où se trouve la tombe de Ben Badis ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Ben Badis pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Ben Badis, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Ben Badis.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Algérienne Drapeau algérien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Cheikh, Religieux
  • Domaines : Religion

Noms

  • Nom usuel : Ben Badis
  • Nom complet : --
  • Prénom : Ben
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Badis
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Albelhamid Ben Badis, Ben-Badis

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 50 ans (environ)
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Ben Badis ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Ben Badis, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Ben Badis est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Ben Badis au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Théologien musulman et guide spirituel d'une grande culture, ouvert, tolérant et pacifique.
Théologien musulman et guide spirituel d'une grande culture, ouvert, tolérant et pacifique.
Commentez - il y a 7 mois

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Ben Badis afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

4913ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Ben Badis
4913ème

Drapeau Algérie 1889 - 1940
Algérien, 50 ans

Cheikh, Religieux (Religion).
+7
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Ben Badis dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 5 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Ben Badis, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Ben Badis.
Soyez le 1er fan en votant pour Ben Badis.

Commentaires

Vous avez des questions sur Ben Badis ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Ben Badis et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.