J'ai eu cette chance de rencontrer Dalida...

Répondu à 0%

Ciceron13
a posté cette publication
Merci !

En 1957 juin-juillet, Dalida était en concert au GRAU-DU-ROI. Un après-midi vers 17h je revenais de la plage avec ma maman quand elle nous a croisé!!! Ma maman italienne a crié DALIDA!! et là en tant que bambino de 6 ans elle m'a pris dans ses bras et m'a embrassé longuement.... J'arrête j'ai la larme à l'oeil MERCI DALIDA.
il y a 4 ans
Image
Patou2 Bonjour, moi j'ai eu la chance de rencontrer notre regrettée DALIDA en 1985 à une réunion du club. Ce jour-là j'étais la plus jeune fan et en plus j'étais la main innocente pour tirer les cadeaux de la tombola. En plus j'ai pris mon papa qui l'adorait en photo. Cette photo est un grand souvenir, car j'ai perdu les deux. Le jour de la disparition de mon papa il est parti avec les chansons de son idole surtout "Il venait d'avoir 18 ans" une chanson que je connais par coeur.

Merci à DALIDA elle était une femme formidable et très jolie.
Répondre - il y a 4 ans
Lucien35 Belle DALIDA !

- Pourquoi est-elle restée dans ma tête tous les repaires de ma vie ? De "Madonna" en 56 - j'avais 15 ans - jusqu'aux morceaux "audibles" postumes et inédits - et non pas les "traficatoges" lucratifs et souvent discutables d'Orlando and c°.

Autres repaires : presque tous ses Olympia, certains galas - Les rencontres avec elle, brèves, toujours souriantes et généreuses, mais, bien sûr, formelles.

Sa voix a été critiquée, ses prises pour disque avaient certainement une perfection dûe à d'excellents techniciens; mais ses interprétations sur scène étaient d'une intensité émotionnelle autrement plus intéressante. DALIDA, c'est, pour moi, vieil homme, l'incarnation de la beauté, du talent, du travail, de la générosité pour créer un personnage incomparable, et n'en déplaise aux dictas intellectuels style Télérama and C°, artistiquement au sommet.
Répondre - il y a 4 ans
Domino Dalida avait un talent indéniable .... Bien triste que nous puissions pas encore aujourd'hui en bénéficiier , d'une manière différente biensur ... Au cinéma ou bien même pour la télévision ; elle avait une sensibilité extraordinaire , une profondeur et une gravité .... Et un si splendide sourire , une vraie Latine !Je pense très souvent à elle .... Comme ça ! C'est une personne a qui j'aurais aimé dire un petit mot , les p'tits mots de tous ls jours , comme elle les chanté !... Car depuis l'enfance j'ai toujours eu cette attirance pour elle et j'ai gardé ce grand respect un peu instinctif encore aujourd'hui . Dommage pour moi qui ne l'est même pas vu en concert.
Répondre - il y a 3 ans
Clo10 J'ai eu la chance de pouvoir assister à quelques concerts de Dali dans les années 70/80, de la voir de très près, elle était sublime! Je n'ai jamais osé lui parler, elle m'intimidait beaucoup trop, car elle était si belle, elle possédait la classe naturelle des madones qui forçait le respect, ce que d'ailleurs je n'ai jamais rencontré chez une autre artiste! C'était mon idole depuis l'âge de 15 ans, elle me faisait tellement rêver! Aujourd'hui encore, elle reste à mes côtés, elle m'accompagne dans mes joies et mes peines et ses chansons jalonnent le cours de ma vie!
Répondre - il y a 1 an