Henri Becquerel

1395ème
Henri Becquerel
1852 - 1908
Score : 2 500

Physicien, Scientifique (Science).

Nationalité française Francais, né le 15 décembre 1852 et mort le 25 août 1908

55 ans Mort à l'âge de 55 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Henri Becquerel ?


Contribuez !

Biographie

Henri BECQUEREL, fils d'Edmond naît à paris en 1852 dans ce Muséum où son père est né, habite et travaille. Il fait ses études au Lycée Louis-le-Grand et a comme professeur le grand mathématicien Gaston DARBOUX. Entré à l'Ecole Polytechnique en 1872, il en sort en 1874 dans le corps des Ponts et Chaussées. Il épouse Lucie JAMIN, fille de son professeur de Physique à l'Ecole Polytechnique (JAMIN est un opticien de renom et académicien). Henri devient ingénieur en 1877 mais abandonne l'administration pour se consacrerà la physique. Ses premiers travaux de recherche portent principalement sur l'optique. Entre 1875 et 1882, il s'intéresse à la polarisation rotatoireinduite par des champs magnétiques et à la polarisation atmosphérique. A partir de 1883, il étudie les spectres infrarouges des vapeurs metalliques. De 1886 à 1888, il étudie l'aborption de la lumière dans les cristaux et soutient sa thèse de doctorat en 1888.

En 1889, il est élu à l'Académie des Sciences. Nommé professeur de physique au Muséum d'Histoire Naturelle, en 1892, après la mort de son père, il conclut sa leçon inaugurale consacrée à ses deux prédécesseurs, son père et son grand-père, en parlant "d'une vie toute entière consacrée au culte de la science". En 1895, il devient professeur à l'Ecole Polytechnique.

C'est le 20 janvier 1896, encouragé par Henri POINCARE qu'il décide d'entreprendre des recherches pour savoir si la fluorescence des sels d'uranium, étudiée depuis deux générations au Muséum, est de même nature que les rayons X. Guidé par cette idée - qui allait bientôt se révéler fausse - BECQUEREL choisit pour ses expériences un sel qu'il est en train d'étudier : le sulfate double d'uranyle et de potassium (sel d'uranium). Pour obtenir la phosphorescence, il l'expose d'abord au soleil pendant quelques heures, puis le place sur une plaque photographique préalablement enveloppée de noir ; il enferme le tout dans une boîte, espèrant qu'un rayonnement émanant du sel phosphorescent viendra impressionner la plaque. Effectivement, au développement, la plaque est impressionnée.

Il communique sa découverte à l'Académie des Sciences le lundi 24 février 1896.

Pendant plusieurs jours, le physicien laisse dans un tiroir les cristaux à coté des plaques photos car aucune exposition au soleil n'est possible (on est à la fin février). Le dimanche 1er mars 1896, le soleil reparait. Henri BECQUEREL va pouvoir recommencer ses expériences mais, dans une intuition géniale, il vérifie d'abord l'état de l'une des plaques restées dans le tiroir pendant plusieurs jours. A son grand étonnement, la plaque a été impressionnée bien que le cristal soit resté à l'abri du soleil. Il en arrive à la conclusion que les sels d'uranium émettent naturellement des radiations pénétrantes sans excitation préalable à la lumière. Dès le lundi 2 mars 1896, à la séance hebdomadaire de l'Académie des Sciences, Henri BECQUEREL annonce la découverte des rayons uraniques.

Il était temps car, en Angleterre, à Londres, Sylvanus THOMPSON travaille aussi sur la fluorescence du nitrate d'uranium et s'apprète à publier des résultats. Le destin a permis que BECQUEREL le devance de très peu de temps... Après cette découverte, Henri BECQUEREL continue ses expérimentations. Il vérifie que la phosphorescence n'est pas nécessaire à l'émission du rayonnement et que celui-ci est dû à l'uranium lui-même.

A la même époque, Marie SKLODOWSKA, épouse d'un physiscien confirmé, Pierre CURIE choisit come sujet de thèse l'étude des nouveaux rayonnements uraniques de BECQUEREL. Quatre mois plus tard, elle présente à l'Académie des Sciences une note dans laquelle elle confirme - comme BECQUEREL l'avait déjà énoncé - que le rayonnement uranique est aussi une propriété des composés de thorium et de certains sels minéraux comme la pechblende ou la chalcolite. C'est alors que Marie CURIE donne le nom de "radioactivité" à l'émission par différents corps chimiques de rayonnements analogues à ceux de l'uranium. Pierre et Marie CURIE découvriront ensuite le Polonium en juillet 1898 puis le Radium en décembre 1898.

A la fin de 1903, le Prix Nobel de Physique est attribué à BECQUEREL, Pierre et Marie Curie pour leur découverte de la radioactivité naturelle et leurs études des rayonnements émis. Après ce prix Nobel, Henri BECQUEREL continue ses travaux en collaboration avec les Curie mais il meurt prématurément au Croisic le 25 août 1908 à l'age de 56 ans.

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Henri Becquerel en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Henri Becquerel.

Vous savez où se trouve la tombe d'Henri Becquerel ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Henri Becquerel pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Henri Becquerel, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Quelles sont les découvertes d'Henri Becquerel ? Répondu à 0%
0 Jesuismort (admin)

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Henri Becquerel
  • Nom complet : --
  • Prénom : Henri
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Becquerel
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : antoine henri becquerel, henry becquerel

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 55 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Henri Becquerel ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Henri Becquerel, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Henri Becquerel afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

1395ème
2 500 points
cumulés en 30 jours
Portrait de Henri Becquerel
1395ème
Notez-le !

Drapeau France 1852 - 1908
Francais, 55 ans

Physicien, Scientifique (Science).
+4
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Henri Becquerel dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Henri Becquerel, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Henri Becquerel.
Soyez le 1er fan en votant pour Henri Becquerel.

Commentaires

Vous avez des questions sur Henri Becquerel ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias En 1896, Becquerel découvre la radioactivité par hasard, alors qu'il fait des recherches sur la fluorescence des sels d'uranium. Sur une suggestion d'Henri Poincaré, il cherchait à déterminer si ce phénomène était de même nature que les rayons X. C'est en observant une plaque photographique mise en contact avec le matériau qu'il s'aperçoit qu'elle est impressionnée même lorsque le matériau n'a pas été soumis à la lumière du Soleil : le matériau émet son propre rayonnement sans nécessiter une excitation par de la lumière.

Ce rayonnement fut baptisé hyperphosphorescence. Il annonce ses résultats le 2 mars 1896, avec quelques jours d'avance sur les travaux de Silvanus P. Thompson (en) qui travaillait en parallèle sur le même sujet à Londres.
Cette découverte lui vaut la médaille Rumford en 1900.

En 1897, Marie Curie choisit ce sujet pour sa thèse de doctorat. Elle révèle les propriétés ionisantes de ce rayonnement puis, avec son époux Pierre Curie, découvre les éléments chimiques qui en sont à l'origine. Elle rebaptise cette propriété radioactivité.

En 1903, après la découverte du polonium et du radium par Marie et Pierre Curie, Becquerel reçoit la moitié du prix Nobel de physique (l'autre moitié est remise aux époux Curie) « en reconnaissance des services extraordinaires qu'il a rendus en découvrant la radioactivité spontanée ». En 1908, il devient membre étranger de la Royal Society.

Henri Becquerel meurt quelque temps plus tard, au manoir de Pen Castel, propriété que sa belle-famille, les Lorieux, possédait au Croisic.

Par ailleurs, l'unité physique de la radioactivité, le becquerel (Bq) fut nommée en son honneur.
Répondre - il y a 2 mois
Donias Henri Becquerel
Répondre - il y a 2 mois
Donias Section polie de pechblende.
Répondre - il y a 2 mois
Donias Papier photographique impressionné par le rayonnement de la pechblende.
Répondre - il y a 2 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Henri Becquerel et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.