Houari Boumédiène a mené le peuple algérien directement vers la décadence

Répondu à 50%

Corbeau
a posté cette publication
Merci !

Justement, la ligne que tu as tracé a mené le peuple algérien directement vers la décadence et le voilà maintenant qu'il va se mettre à manger la "terre", comme tu l'as si bien prédit !
Tu as récolté les biens que t'a laissé la France, que tu as dilapidé après 13 ans de trône et tu as laissé la pauvre Algérie nue, comme une vieille prostituée qui n'a plus rien à offrir à ses clients, donc rejetée de tous le monde... Alors, Algériens, voilà que votre père spirituel vous a indiqué la voie et votre futur menu... Alors, bon appétit ! Qui sème le vent récolte la tempête !
il y a 6 ans
Image
Dargaz Tout d'abord je salue l'initiateur de ce site reservé aux personnalités avec leur biographies.
Je ne veux pas répondre a ce déglingué qui vient de brosser une situation catastrophique de l'époque de ce grand homme qu'est BOUMEDIENNE, que Dieu ait son âme.
Répondre - il y a 6 ans
Azzouz Salut à tous, je veux si c'est possible avoir des réponses à mes simples questions :

? Est ce-que il y-a des preuve que boumédiéne a fait la guerre de la révolution ?
? Est ce-que il y-a des témoignages de grand moudjahidines qui l'ont vue au maquis ?
? Est ce-que il y-a des chiffres des opérations qu'il a fait a la guerre de la révolution ?
? Nombres de soldas français ou goumiers ou harkis qu'il a abattue ? ou même le nombres de moudjahidines ou intellectuels ou opposants qu'il a abattue ou exilé ?

ps : pas de poésie des chiffres et faits réels S.V.P
Répondre - il y a 6 ans
Anonyme 69267 Il n'a pas tiré une seule cartouche, pas passer une seule minute au maquis, c'était un planqué qui a attendu son heure. Ses seules victimes sont les combattants de l'indépendance. On peut dire qu'il a commencé la guerre à la date du 5 Juillet 1962;
Quant à son "oeuvre", on a vu les résultats.
Quant à l'aura que beaucoup lui attribuent, je leur dis juste que c'est le résultat du sacrifice des Chouhadas et des Moudjahidines qui eux contrairement à lui, ont donné une image grandiose de l'Algérie combattante.
Répondre - il y a 3 ans
Mokh1953 Un Algérien pour qui l'Algérie est au dessus de tout. Il a tout donné pour son peuple. Il a construit l'Algérie moderne, aimée ou respectée. Visionnaire, dur avec les mauvais, un homme de principes. Mort très jeune, une oeuvre grandiose ; hélas non achevée. Paix à son âme.
Répondre - il y a 5 ans
Zandami Si on veut comprendre le parcours de cet homme il faut se référer aux conditions qui ont prévalu a cette époque ce qu'on a tendance à dire n'est que littérature rébarbative
Répondre - il y a 5 ans
Diamil Paix à son âme. D'après moi il a bien travailler pour son pays et même au-delà de son pays.
Répondre - il y a 5 ans
Nina2 Paix est son âme, c'était mon grand Oncle, le cousin maternel de mon père. La maman de mon père était la tante de Mohamed BOUKHAROUBA (dit Houari BOUMEDIENE). C'était le meilleur, ne dite pas de mal sur lui, ça me touche affreusement, merci.
Répondre - il y a 4 ans
Anonyme 61478 Houari Boumédiène était un dictateur sur le modèle de Staline, Ceaucescu, Henver Hodja, Sadam Hussein ou Kadhafi.
Il a assassiné la plupart des chefs historiques du FLN, a renversé le premier président algérien Ben Bella qu'il a emprisonné durant 18 ans.
Il a institué un système politique, économique, social et culturel de type soviétique en décalage total avec la réalité algérienne.
La soi-disant république algérienne démocratique et populaire est une réplique des républiques staliniennes avec un parti unique, une bureaucratie tentaculaire, des pénuries chroniques et une inéfficacité économique absolue.
Il est responsable du fiasco politique, sociétal et économique de l'Algérie. En 1975 il commettra une des plus grandes forfaitures en ordonnant la spoliation et l'expulsion de 45000 familles marocaines pour la plupart légalement établies en Algérie depuis des décennies.
Il mourra comme il a vécu. Il a trahi l'idéal révolutionnaire algérien et maghrébin, il a assassainé. Il a été à son tour trahi et assassiné. Sa mort fut horrible. Son fils spirituel Bouteflika perpétue son oeuvre destructrice et alors qu'il est à l'article de la mort, il brigue un 5e mandat à l'image de ce qui s'est produit en URSS à la fin des années 80.
Pauvre Algérie !
Répondre - il y a 3 ans
Anonyme 70092 Pas vrais ce que vous dite ils n'a rien a reproché. Si il a fait comme Staline , on aurait avoir un Poutine après Boris Etsine.Je veut dire Chadli Bendjadid.
Répondre - il y a 2 ans
Zandami vous avez tout faux, et je ne suis pas là pour défendre qui que ce soit, cependant, le parcours de Boumédienne est de loin le plus méritant, le contexte, les luttes fratricide et autres difficultés que la France a laissé, étaient si profonde qu'il a fallu des hommes hors pairs pour créer un Etat, respecté par toutes les nations. Pour 1975, le droit international est le mieux placé pour en juger de ce qui se passe au sahara Occidentale
l, donc ce que vous tentez de poster est avant tout un déni de justice à la solde d’intérêts occultes
Répondre - il y a 3 ans
Anonyme 69477 Je ne peux même pas le traiter de chien car un chien (contrairement à cette crapule) est fidèle envers son maître !
Ce criminel a guetté dans l'ombre et le confort, ensuite a pris le pouvoir par force (coup d'état) après avoir assassiné les vrais hommes qui ont contribué à l'indépendance du pays.
Il a tué, bien sûr via ces sbires car une mauviette comme lui n'ose pas tirer ni avant ni après 1962, emprisonné tous ces homme afin de s'emparer du pouvoir !

Pour avoir une toute petite idée, allez lire le livre de Ferhat Abbas, président de GPRA : Gouvernement provisoire de la République algérienne qui s'intitule : L’indépendance confisquée"
Répondre - il y a 3 ans