Indira Gandhi

3050ème
Indira Gandhi
1917 - 1984
Score : 0

Femme d'état, Première ministre (Histoire, Politique).

Nationalité indienne Indienne, née le 19 novembre 1917 et morte le 31 octobre 1984

66 ans Morte à l'âge de 66 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Indira Gandhi ?


Contribuez !

Biographie

Indira Gandhi, née le 19 novembre 1917 et morte le 31 octobre 1984, était le seul enfant de Jawaharlal Nehru, le premier premier ministre de l'Inde. Malgré son nom, elle n'a aucun lien avec le Mahatma Gandhi ; Gandhi est le nom de son mari, Feroze Gandhi.

Elle a été premier ministre de l'Inde de 1966 à 1977, et de 1980 à 1984.

Stratège et penseuse politique brillante, Indira Gandhi était habitée par un désir de puissance personnelle hors du commun. Comme elle occupait la position la plus élevée du gouvernement dans une société restée très patriarcale, on aurait pu s'attendre à ce qu'Indira Gandhi soit un chef passif, mais ses actions n'ont cessé de prouver le contraire.

En tant que premier ministre, Indira Gandhi a soigneusement utilisé tous les leviers à sa disposition pour consolider son pouvoir et son autorité. Elle nomma ainsi des chefs de gouvernement notoirement incompétents et flagorneurs, dont Fakhruddin Ali Ahmed, un président faible qu'Indira Gandhi savait incapable d'exercer ses prérogatives et de miner son autorité. Dans son propre parti, elle reforma les mécanismes bureaucratiques et de gouvernance jusqu'à ce que, dans les faits, toute décision ne puisse provenir que d'elle.

De toutes les mesures qu'elle a été amenée à prendre, la plus spectaculaire est l'état d'urgence qu'elle déclara en été 1975 pour éviter d'être emprisonnée pour corruption. Faisant appel à l'article 352 de la constitution indienne, Indira Gandhi s'octroya des pouvoir dictatoriaux et procéda à une réduction massive des libertés civiles et à un muselage de l'opposition politique et de la presse. Des chefs de partis rivaux furent emprisonnés et l'alimentation en électricité fut interrompue dans les bureaux de presse et les stations de télévision. De retour dans la capitale, le premier ministre fit voter par le parlement une série de lois et d'amendements constitutionnels de plus en plus durs ; tous furent votés sans quasiment aucun débat. La nature peu contraignante de la constitution de l'Inde permettait à Indira de contourner la législation et de se mettre ainsi à l'abri des poursuites pénales une fois levé l'état d'urgence. Aussi importantes que furent ces réformes, Indira Gandhi jugea cependant que son pouvoir restait insuffisant. C'est alors qu'elle décida de manipuler le Président Ahmed en le contraignant à promulguer des lois d'exception sans l'aval du parlement, ce qui lui permettait de gouverner par décret.

Cette période dictatoriale dura presque deux années. En 1977, méjugeant considérablement sa popularité, Indira Gandhi appela des élections qui entraînèrent sa chute. Fait étonnant, elle accepta alors cette défaite sans trop de discussion. Trois ans plus tard, elle était réélue, et exerça un mandat beaucoup moins autoritaire. À ce jour, le bilan d'Indira Gandhi en tant que premier ministre reste mitigé. Bien qu'elle ait eu une personnalité forte, et que sa gouvernance ait été populaire auprès de certaines catégories de la population de l'Inde, en particulier chez les jeunes et les pauvres, sa décision de déclarer l'état d'urgence dans le but d'échapper aux poursuites reste controversée.

Le « règne » d'Indira Gandhi vit également la détérioration des relations entre communautés hindous et sikhs, ce qui entraînera finalement son assassinat. Pendant les dernières années de sa vie, elle subit la popularité grandissante d'un chef et missionnaire sikh, Jarnail Singh Bhindranwale, et de son message prônant une communauté sikh souveraine et autonome. Indira Gandhi travailla alors à propager une image négative de Bhindranwale et à imposer à la communauté sikh le calme et l'obéissance sans porter aucun intérêt à son aspiration à l'autonomie. Par suite, en juin 1984, l'Opération Bluestar, organisée de longue date, fut déclenchée. L'armée indienne passa outre le caractère sacré du Harimandir Sahib ou Temple d'Or à Amritsar, le lieu de prière principal des sikhs. Sous les ordres de Jarnail Singh, les militants armés qui s'y étaient réfugiés furent massacrés en même temps que des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants innocents. Indira Gandhi mit en avant le caractère guerrier traditionnel des sikhs et leur aspiration sécessionniste afin de faire accepter par l'opinion publique le fait que l'opération était inévitable. Le 31 octobre 1984, elle fut assassinée par ses deux gardes du corps sikhs.

Ses deux fils, Sanjay et Rajiv menaient aussi une carrière politique. Sanjay Gandhi mourut en 1980 dans un accident d'avion, en ratant une acrobatie aérienne. Rajiv Gandhi est nommé premier ministre à la mort de sa mère. Il démissionne de son poste en 1989 et sera assassiné par une femme kamikaze du LTTE près de Madras.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Indira Gandhi en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Indira Gandhi.

Vous savez où se trouve la tombe d'Indira Gandhi ?

Citations

Les meilleures citations d'Indira Gandhi.

Il y a deux genres de personnes, ceux qui font le travail et ceux qui en prennent le crédit. Tentez d'être du premier groupe ; il y a moins de compétition.
La popularité n'est pas une garantie de qualité.
Le but de la vie est de croire, d'espérer et de lutter.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Indira Gandhi. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Indira Gandhi, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Indira Gandhi.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Indienne Drapeau indien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Indira Gandhi
  • Nom complet : --
  • Prénom : Indira
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Gandhi
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : indhira gandhi, indira ghandi, indira gandi

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 66 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Indira Gandhi ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Indira Gandhi, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Indira Gandhi est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Indira Gandhi au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Abattue de 7 balles tirées dans l'abdomen par trois membres de sa garde personnelle
"même si je meurs au service du pays, j'en serais fière, chaque goutte de mon sang, j'en suis sûre contribuera à la croissance de l'Inde et la rendra forte et dynamique"....


[abattue de sept balles tirées dans l'abdomen par trois membres de sa garde personnelle]
Commentez - il y a 1 an

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Indira Gandhi afin qu'elle grimpe dans le Top 50.

Top 50

3050ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Indira Gandhi
3050ème

Drapeau Inde 1917 - 1984
Indienne, 66 ans

Femme d'état, Première ministre (Histoire, Politique).
+1
place depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Indira Gandhi dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 5 / 5 (et donc supérieure à 2), elleestautoriséeà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Indira Gandhi, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Indira Gandhi.
Soyez le 1er fan en votant pour Indira Gandhi.

Commentaires

Vous avez des questions sur Indira Gandhi ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Pendant les dernières années de sa vie, Indira Gandhi est confrontée à la popularité grandissante d'un chef fondamentaliste et missionnaire sikh, Jarnail Singh Bhindranwale, et de son message prônant une communauté sikh souveraine et autonome.
Indira Gandhi travaille alors à propager une image négative de Bhindranwale et à imposer à la communauté sikh le calme et l'obéissance sans porter aucun intérêt à son aspiration à l'autonomie. Par la suite, en juin 1984, l'opération Bluestar, organisée de longue date, est déclenchée.
L'armée indienne passe outre le caractère sacré du Temple d'Or à Amritsar, le lieu de prière principal des sikhs. Sous les ordres de Jarnail Singh, les militants armés, qui s'y étaient réfugiés, sont massacrés en même temps que des milliers d'autres personnes.
Indira Gandhi met en avant le caractère guerrier traditionnel des sikhs et leur aspiration sécessionniste afin de faire accepter par l'opinion publique le fait que l'opération était inévitable.

Le 30 octobre 1984, elle déclare dans un discours : « Si je dois mourir au service de la nation, je le ferai avec fierté ».

Le 31 octobre 1984, elle est assassinée par ses deux gardes du corps sikhs, Satwant Singh (en) et Beant Singh (en). Son corps, criblé d'au moins trente balles issues d'un pistolet et d'un Sten, subit en vain une opération chirurgicale au All India Institute of Medical Sciences (en). Il s'ensuit plusieurs jours d'émeutes et de troubles à l'encontre de la communauté sikhe, faisant plusieurs centaines de morts.
Le 3 novembre, environ un million d'Indiens assistent à la cérémonie funéraire d'Indira Gandhi près de Raj Ghat selon le rite hindou, en présence de représentants de nombreux pays.

Le deuil officiel dure 12 jours et le retour au calme est progressif mais émaillé d'incidents, notamment à l'occasion du 515e anniversaire de la naissance du maître fondateur de la religion sikhe, Gurû Nanak, le 8 novembre.
Le 11 novembre, le nouveau Premier ministre Rajiv Gandhi, fils d'Indira, disperse depuis un avion les cendres de sa mère au-dessus de l'Himalaya, là où le Gange prend sa source.

Le 22 janvier 1986, le garde du corps Satwant Singh et un conspirateur, Kehar Singh (en), sont condamnés à mort à New Delhi pour le meurtre d'Indira Gandhi.
L'autre garde du corps, Beant Singh, oncle de Kehar Singh, avait été abattu peu après l'assassinat.
Répondre - il y a 6 mois
Donias Indira Gandhi avec le président des États-Unis Richard Nixon, en 1971.
Répondre - il y a 6 mois
Donias Indira Gandhi
Répondre - il y a 6 mois
Donias Indira Gandhi memorial
Répondre - il y a 6 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Indira Gandhi et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.