Jean De Sponde

 
Jean De Sponde
1557 - 1595
 

Artiste, Écrivain, Poète (Art, Littérature).

Nationalité française Francais, né en 1557 (environ) et mort le 18 mars 1595

38 ans Mort à l'âge de 38 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean De Sponde ?


Contribuez !

Biographie

Jean de Sponde (Joanes Ezponda, en basque), né en 1557 à Mauléon et mort le 18 mars 1595 à Bordeaux, est un poète baroque basque français.

Jean de Sponde est le fils d'un Réformé d'origine basque espagnole, Inigo, et de sa seconde épouse. Lié à la cour de Navarre, élevé dans un milieu protestant et austère, brillant élève, il reçoit de Jeanne d'Albret, mère de Henri IV, une bourse d'étude. Il acquiert une parfaite connaissance du grec, et apprend la théologie réformée.

Il est immatriculé à l'Université de Bâle en avril 1571. Il y étudie sous la direction de Théodore de Bèze. Il se tourne vers la littérature profane, produit une édition d'Homère accompagnée d'un commentaire en latin, qu'il termine en 1583. Il s'intéresse particulièrement à la musique de Pascal de L'Estocart. Celui-ci met en musique Les Octonaires sur la vanité du monde d'Antoine de La Roche-Chandieu, recueil dans lequel on trouve un sonnet liminaire de Jean de Sponde, première oeuvre qu'on connaisse de lui.

En 1582, il rédige en latin une préface aux six traités de L'Organon d'Aristote, dédiée à Episcopius, dans laquelle il exprime une louange de l'auteur grec, qu'il a connu grâce à Théodore Zwinger, un de ses professeurs à Bâle, qui venait de faire éditer Les Politiques avec des commentaires, et qui a entretenu une correspondance avec Sponde, dont nous avons conservé huit lettres. Ces lettres, dont 7 sont de 1582, traduisent la variété des préoccupations de Sponde : musique de L'Estocart, auteurs grecs, alchimie. Dans une de ces lettres, il affirme à Zwinger avoir obtenu de l'or transmuté d'un marc d'argent.

Henri de Navarre lui donne un poste à sa cour.

En 1582, il lit les psaumes et en est profondément marqué. Sa vie prend une orientation religieuse et il rédige ses oeuvres majeures : Méditations sur les psaumes et Essai de quelques poèmes chrétiens.

Dans ce dernier recueil parût en 1588, il évoque la mort à l'oeuvre dans le monde qui entoure l'homme :

Mais si faut-il mourir, et la vie orgueilleuse,

Qui brave de la mort, sentira ses fureurs,

Les Soleils hâleront ces journalières fleurs,

Et le temps crèvera cette ampoule venteuse.

Ce beau flambeau qui lance une flamme fumeuse,

Sur le vert de la cire éteindra ses ardeurs ;

L'huile de ce Tableau ternira ses couleurs,

Et ses flots se rompront à la rive écumeuse.

Rentré en Navarre, il se marie en 1583. Dès 1585, il travaille comme agent politique pour le futur Henri IV avec lequel il continuera sa carrière politique. Emprisonné à Paris, puis, après avoir été libéré, à Tours, il se convertit au catholicisme, en suivant l'exemple de Henri IV. Cette conversion lui vaut la haine des protestants et d'Aubigné devient son ennemi personnel. Il publie alors des écrits de controversiste pour défendre sa conversion. Il meurt à Bordeaux dans la pauvreté.

Ses livres seront détruits par les protestants par haine de leur auteur ; ses écrits, marqués par le calvinisme, seront rejetés par les catholiques. Son oeuvre manque donc de disparaître. Trois siècles plus tard elle est redécouverte par Alan Boase qui rend à la littérature un grand poète.

On trouve dans son oeuvre les principaux thèmes de la littérature baroque : la hantise de l'inconstance, les masques et l'apparence, la mort. La mort au sein de la vie exprime l'aspiration vers l'au-delà, et suscite le besoin d'en appeler à Dieu.

Son écriture cherche à peindre l'épaisseur du monde, les complications du destin de l'homme, son obscurité. Cette sensibilité baroque est exprimée par la recherche du déséquilibre, de la perle irrégulière, de l'étrange et de la richesse excessive des formes. Le monde qui se reflète dans cette poésie est ainsi un monde qui a cessé d'être clair et univoque, et le style de Sponde rend cette complexité palpable.

Source : www.jesuismort.com  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean De Sponde en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean De Sponde.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean De Sponde ?

Citations

Les meilleures citations de Jean De Sponde.

Si l'amour n'est point feint il aura le courage De ne changer non plus que fait la vérité.
Et si le temps domine encore sur nos désirs, Faisons que sur le temps la constance domine.
Le feu se peut changer de place.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Jean De Sponde. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Jean De Sponde, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jean De Sponde.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean De Sponde
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : De Sponde
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 1557
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 38 ans (environ)
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean De Sponde ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean De Sponde, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean De Sponde ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean De Sponde et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.