Thomas Bernhard

 
Thomas Bernhard
1931 - 1989
 

Artiste, Dramaturge, Écrivain (Art, Littérature, Théâtre).

58 ans Mort à l'âge de 58 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Thomas Bernhard ?


Contribuez !

Biographie

Thomas Bernhard, né le 9 février 1931 à Heerlen (Pays-Bas) et mort le 12 février 1989 à Gmunden (Autriche), est un écrivain et dramaturge autrichien.

Écrivain et dramaturge au style singulier, misanthrope, vivant une relation d'amour et de haine avec sa patrie, Thomas Bernhard est un des auteurs les plus importants de la littérature germanophone d'après-guerre.

L'enfance de Thomas Bernhard est marquée par de multiples déménagements et par une maladie pulmonaire dont il souffrira jusqu'à sa mort. Au cours de sa vie, l'écrivain a plusieurs fois « pris la direction opposée », prenant le contre-pied de ce qu'on attendait de lui ou se mettant à détester ses goûts et ses relations antérieures. Pur autrichien, Thomas Bernhard n'a jamais eu de mots trop durs envers son pays, tout en enracinant une partie de sa vie dans la campagne autrichienne la plus profonde.

Thomas Bernhard est né à Heerlen aux Pays-Bas. Sa mère naturelle revient à Vienne en 1932 et le confie d'abord à ses grands-parents. Elle se marie en 1936.

Thomas Bernhard passe ses premières années à Seekirchen, dans la campagne près de Salzbourg. L'influence de son grand-père, l'écrivain Johannes Freumbichler, récompensé en 1937 par le prix d'État pour la littérature pour son roman Philomena Ellenhub, le marquera toute sa vie. Ce sont des années heureuses.

En 1938, il va vivre en Bavière avec sa mère, mais garde la nostalgie de Seerkirchen. Ses résultats scolaires deviennent catastrophiques et il vit l'école comme un cauchemar. Ses grands-parents s'installent dans la région en 1939. En 1942, il fait un séjour dans un centre d'éducation national-socialiste pour enfants en Thuringe, où il est maltraité et humilié. Il est placé dans un internat nazi à Salzbourg en 1943, revient en Bavière en 1944 à cause des bombardements alliés, et retourne au même internat salzbourgeois en 1945. Il raconte dans L'Origine comment l'éducation y est identique que sous la nazisme.

En 1947, Thomas Bernhard arrête ses études au lycée. Il décide « de prendre la direction opposée » et entame un apprentissage dans une épicerie. Il contracte une grave pleurésie purulente et est envoyé à l'hôpital au début 1949 où son état est si désespéré que les médecins le considèrent condamné. Il ne quitte les hôpitaux qu'en 1951, mais restera malade. Il sera opéré des poumons en 1967, et séjournera de nouveau à l'hôpital en 1978, apprenant alors que son état est incurable. Il souffrira toute sa vie du souffle court.

Son grand-père meurt brusquement en 1949, sa mère l'année suivante. Il apprend ces deux décès par hasard dans le journal.

La période 1949-1952 marque un tournant dans la vie de Bernhard. Il profite de ses séjours hospitaliers pour commencer à écrire de la poésie. Il tente aussi de devenir chanteur professionnel. En 1950, il rencontre au sanatorium Hedwig Stavianicek, de 35 ans son aînée, qui devient sa compagne et amie, son être vital, dont il partage désormais la tombe. Hedwig Stavianicek est jusqu'à sa mort en 1984 son soutien moral et financier. Elle est la première lectrice de ses manuscrits et sans doute la seule se permettant une vive critique du travail de Bernhard.

De 1952 à 1954, Bernhard travaille comme collaborateur indépendant au journal Demokratisches Volksblatt, y écrivant surtout des chroniques judiciaires et culturelles. Il y publie ses premiers poèmes. Parallèlement, il étudie au Conservatoire de musique et d'art dramatique de Vienne ainsi qu'au Mozarteum de Salzbourg. Il se lie à la société intellectuelle de Vienne, dont il fera plus tard un portrait féroce dans Des arbres à abattre.

Jusqu'en 1961, il écrit essentiellement de la poésie. Il publie en 1963 son premier roman, Gel. Il rencontre en 1964 l'éditeur Siegfried Unseld, qui dirige les éditions Suhrkamp, lesquelles publieront la quasi-totalité des textes de Bernhard (à l'exception notable des cinq volumes autobiographiques).

En 1965, il achète, grâce en partie au succès de son premier roman Gel, une ferme à Ohlsdorf en Haute-Autriche, qu'il s'attachera à remettre en état. Il fait l'acquisition de deux autres maisons dans la même région en 1971 et 1972. Jusque dans les années 1980, il partage son temps entre Ohlsdorf, Vienne, et des voyages - avec une prédilection pour les pays méditerranéens (Italie, Espagne, Portugal, Yougoslavie, Turquie).

La première grande pièce de Bernhard, Une fête pour Boris, est créée à Hambourg en 1970.

En 1971, le film L'Italien, dont le scénario est de Bernhard, est tourné au château de Wolfsegg. Ce château servira de décor au grand roman Extinction, publié en 1986.

Bernhard est toute sa vie un personnage exigeant, presque maniaque. Il demande à son entourage des soins constants et, s'il est un bon vivant et d'une compagnie cordiale quand il se sent en sécurité, il suffit d'un mot pour qu'il se ferme complètement et définitivement.

Thomas Bernhard meurt des suites de sa maladie pulmonaire en février 1989.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Thomas Bernhard en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Thomas Bernhard.

Vous savez où se trouve la tombe de Thomas Bernhard ?

Citations

Les meilleures citations de Thomas Bernhard.

L'enfance est le trou noir où l'on a été précipité par ses parents et d'où l'on doit sortir sans aucune aide. Mais la plupart des gens n'arrivent pas à sortir de ce trou qu'est l'enfance, toute leur vie ils y sont, n'en sortent pas et sont amers.
Passer sous silence n'est pas mensonge.
La mort ne doit en aucune façon redresser l'image que nous avons d'un homme.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Thomas Bernhard. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Thomas Bernhard, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Thomas Bernhard.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Autrichienne Drapeau autrichien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Thomas Bernhard
  • Nom complet : --
  • Prénom : Thomas
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bernhard
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 58 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Thomas Bernhard ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Thomas Bernhard, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Thomas Bernhard ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Thomas Bernhard et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Thomas Bernhard