Christophe Colomb

 
Christophe Colomb
1451 - 1506
 

Navigateur italien au service des monarques catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon considéré à tort comme le premier à mettre le pied en Amérique en 1492, (les 1er humain a migré en Amérique l'on certainement fait depuis l’Asie, il y a de cela 12 000 à 24 000 ans et le 1er navigateur européen à traverser l'océan Atlantique depuis l'Europe sont certainement des Vikings ou des pêcheurs basques et bretons). En revanche, Christophe Colomb fut celui qui, en cherchant une nouvelle route vers les Indes orientales, inaugura une longue période d'exploration des Européens vers le continent américain et aussi celui qui le premier aurait documenté ses voyages vers l'Amérique. Il effectue en tout 4 voyages en tant que navigateur pour le compte des souverains espagnols, qui le nomment avant son premier départ amiral, vice-roi des Indes et gouverneur général des territoires qu'il découvrirait. La découverte des Caraïbes marque le début de la colonisation de l'Amérique par les Européens et fait de Colomb un acteur majeur des grandes découvertes des XVe et XVIe siècles. Son premier voyage est retenu par l'historiographie de la civilisation occidentale comme l'événement majeur marquant le passage du Moyen Âge aux temps modernes : l'an 1492. Les historiens dressent le portrait d'un marin hors pair, mais « piètre politicien ». Le personnage est controversé du fait de son comportement envers les peuples autochtones. Ses prérogatives sur les terres découvertes ont été contestées par le roi Ferdinand.

Nationalité italienne Italien, né en 1451 et mort le 20 mai 1506

55 ans Mort à l'âge de 55 ans (de quoi ?).

Enterré en Espagne à Séville.

Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville
Zoomez sa tombe

Biographie

Christophe Colomb naviguera très jeune. Il rejoindra son frère, un cartographe, à Lisbonne et épousera Filipa Perestrelo e Moniz, fille de l'un des premiers colonisateurs de Madère, en 1479. Celle-ci lui donnera un fils quelques temps avant de mourir. Colomb étudiera les sciences et la navigation, puis se rendra en Afrique avant d'imager pouvoir se rendre aux Indes en traversant l'océan Atlantique. Il reprendra les calculs de Ptolémée, qui estimait la distance à 16.090 kilomètres, pour arriver à une estimation personnelle de 2.414 kilomètres. Le comité d'experts consulté par Jean II du Portugal rejettera son projet. Colomb le soumettra à Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille. Ceux-ci hésiteront dans un premier temps à satisfaire les exigences du navigateur qui voulait être nommé amiral de l'océan ainsi que gouverneur et vice-roi de toutes les terres à découvrir. Le conseiller du roi Ferdinand parviendra à convaincre la reine que l'investissement pouvait s'avérer hautement lucratif.

Colomb embarquera de Palos, le 3 août 1492, à la tête de trois Caravelles et 90 membres d'équipage. La flottille fera escale aux Canaris avant d'entreprendre la traversée. Les marins, inquiets de ne rien voir à l'horizon après plusieurs semaines de navigation, menaceront de se mutiner. Les premiers signes de la proximité d'une terre apparaîtront le 10 octobre. Les bateaux aborderont l'île de Guanahami (San Salvador) le 12. Les autochtones (les Indiens dans l'esprit de Colomb) leurs indiqueront la présence d'or à Cuba, plus à l'Ouest. L'île sera atteinte e 28 octobre.

Colomb, persuadé d'avoir atteint le continent asiatique et de connaître sa position exacte sur le continent, longera la côte cubaine à l'Est sur la Santa-Maria. Le capitaine de la Pinta fera sécession et s'en ira chercher l'or vers l'Ouest. Le navire de Colomb échouera à Hispaniola, une grande île à l'est de Cuba qui livrera de l'or en grande quantité. L'explorateur laissera 39 membres d'équipage dans un fort et rentrera en Espagne. Il croisera la Pinta sur le chemin du retour. Colomb repartira de Cadiz en septembre 1493, à la tête d'une flotte de 17 navires et 1500 hommes ayant vocation à devenir des colons. Il retrouvera le fort d'Hispaniola détruit par les Indiens et s'installera à Isabella avant d'explorer la côte sud de Cuba. Il rentrera en Espagne en 1496.

La troisième expédition prendra le large en 1498 et comprendra huit navires. Cinq d'entre eux ravitailleront Hispaniola tandis que Colomb se dirigera avec les autres bateaux vers l'île de Trinidad. Ferdinand et Isabelle dépêcheront Bodadilla vers la nouvelle colonie afin qu'il arrête les frères de Colomb et les ramène en Espagne pour être jugé.

Christophe Colomb, écarté du pouvoir sur les nouvelles terres, repartir en 1502 pour explorer les côtes du Honduras. Il trouvera de l'or en abondance au Panama où il se heurtera aux Indiens. Les quatre navires de Colomb seront envoyés par le fond. Il sera sauvé grâce à l'intervention des colons d'Hispaniola et rentre définitivement en Espagne en 1504. Privé de tous ses privilèges, le grand navigateur terminera ses jours à Séville. Il décédera 1506 à Valladolid, toujours persuadé d'avoir atteint les Indes.

Source : www.insecula.com  

Tombe

Où se trouve la tombe de Christophe Colomb ?

La position exacte de la tombe de Christophe Colomb n'est pas renseignée.
Vous pouvez nous transmettre l'emplacement exact de sa tombe.

Où est enterré Christophe Colomb ?

Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville
Av. de la Constitución
s/n
41004 Séville
Espagne Drapeau espagnol

Christophe Colomb est d'abord enterré dans l'église du couvent Saint-François de Valladolid (es) en gage de gratitude à l'ordre franciscain dans lequel il comptait beaucoup de protecteurs. Puis en 1529 Diego fait transférer ses restes dans la chapelle Sainte-Anne du monastère de la Cartuja à Séville où son père avait trouvé refuge après son troisième voyage. En 1541, conformément aux volontés du défunt, la veuve de Diego obtient de Charles Quint que la dépouille soit transférée dans la cathédrale Notre-Dame de l'Incarnation de la ville de Saint-Domingue. C'est aussi dans ce lieu qu'au fil des années les trois fils de Diego seront inhumés.

Le 22 juillet 1795, le traité de Bâle donne à la France l'île de Saint-Domingue en compensation de territoires pyrénéens. Les Espagnols évacuent l'île et les restes de Colomb partent à La Havane, sur l'île de Cuba, restée colonie espagnole.

En 1898, quand Cuba devient indépendante après la guerre hispano-américaine, les restes de Colomb reviennent en Espagne et un tombeau monumental est construit dans la cathédrale de Séville.

En 1877, on découvre dans la cathédrale de Saint-Domingue un coffret en plomb contenant des restes d'os et portant l'inscription « Varón ilustre y distinguido Cristóbal Colón ». Depuis cette date, les autorités de la République dominicaine affirment que le corps transféré à Cuba n'était pas celui de Colomb. En 1992, les restes découverts en 1877 sont placés dans le phare de Colomb un monument construit pour célébrer le 500e anniversaire de la découverte du Nouveau Monde.

En 2006, des analyses ADN confirment que le corps de Séville est au moins apparenté à Colomb.

La tombe de Christophe Colomb est au Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville, Av. de la Constitución, s/n, 41004 Séville, Espagne Drapeau espagnol.

Citations

Les meilleures citations de Christophe Colomb.

Tu ne traverseras jamais l'océan si tu as peur de perdre de vue le rivage.
Le métier de marin pousse ceux qui le professent à vouloir connaître les secrets de ce monde.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Christophe Colomb. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Christophe Colomb, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Christophe Colomb
  • Nom complet : --
  • Prénom : Christophe
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Colomb
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : christophe colombs, christophe colombe, christophe colon, christoph colomb, cristophe colomb, christof colon, chistophe colomb, cristophe colombe, christof colomb, christpohe colomb, christophecolomb, Chritophe Colomb, Christphe Colomb, christophe colmob, cristof colomboss, christofhe comlob, chrstophe colob, christope colomb

Naissance

  • Date de naissance : 1451
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 55 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

Que recherchez-vous sur Christophe Colomb ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Christophe Colomb, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

3 sur 5
  ?
3 notes
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
1
3,00

 Grand explorateur
un grand explorateur!
Commentez - il y a 2 ans
 Son exil est né d'une désespérance à l'âge de 14 ans du comportement des troupes génoises par leurs exactions néfastes.
Son exil comme je l'est expliqué dans mon livre est née d'une désespérance à l'âge de 14 ans du comportement des troupes génoises par leurs exactions néfastes comme nous l'indique le chroniqueur Giovanni della Grossa.Sa religiosité,sa formation,sa culture explique son comportement qui correspond a son époque cruelle mais qui nécessitait un certain courage face aux canibales et d"ètre pragmatique"mortu o furtuna" la mort ou la chance" était la devise des desespérés qui s'exilaient du niolu.Son comportement sous l'aspect spycologique de ce qu'il a subit durant sa jeunesse mais qu'il a surmonté grace a la religion l'absout par la misericorde pour que mon aieul descendant de croisés puisse aller au paradis.
Commentez - il y a 2 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Christophe Colomb ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Le tombeau de Christophe Colomb
Répondre - il y a 2 ans
Donias Christophe Colomb reste physiquement très diminué après son retour, souffrant en particulier d'une très invalidante goutte et de problèmes aux yeux, ce qui l'empêche dans un premier temps de se rendre à la cour royale qui s'est installée à Medina del Campo. De Séville, où il s'est installé, il y envoie son fils Ferdinand et son frère Bartolomeo afin qu'ils « s'occupent de ses affaires ». Il reste en contact avec eux par lettres et par l'envoi d'émissaires, dont Amerigo Vespucci. Il travaille à essayer de faire reconnaître ses droits et les richesses qui lui reviennent. Il peut lui-même se rendre à la cour à l'été 1505, à dos de mule, permission temporaire accordée par le roi. Son intervention auprès du souverain Ferdinand n'est pas plus décisive : ayant compris ce qu'impliquait la découverte de ces « Indes », le roi « n'entend nullement restituer à l'Amiral les prérogatives financières et gouvernementales » spécifiées le 30 avril 1493 au retour du premier voyage de Colomb.

Christophe Colomb meurt le 20 mai 1506 à Valladolid entouré de ses fils et de son frère, après avoir établi un testament qui confirme en particulier le majorat établi au profit de son fils aîné Diego. Il ne connaît pas la satisfaction de voir Diego nommé par le roi gouverneur d'Hispaniola en 1508.

Comme l'écrit l'historienne Marianne Mahn-Lot : « Il faut abandonner l'image romantique de l'homme de génie mourant méconnu, dans l'oubli et la misère. Jusqu'au bout, l'Amiral gardera des amis fidèles, parmi lesquels d'importants personnages. Et il recevra de grosses sommes sur les revenus des Indes — avec des retards et incomplètement, il est vrai. »

Christophe Colomb est d'abord enterré dans l'église du couvent Saint-François de Valladolid (es) en gage de gratitude à l'ordre franciscain dans lequel il comptait beaucoup de protecteurs. Puis en 1529 Diego fait transférer ses restes dans la chapelle Sainte-Anne du monastère de la Cartuja à Séville où son père avait trouvé refuge après son troisième voyage. En 1541, conformément aux volontés du défunt, la veuve de Diego obtient de Charles Quint que la dépouille soit transférée dans la cathédrale Notre-Dame de l'Incarnation de la ville de Saint-Domingue. C'est aussi dans ce lieu qu'au fil des années les trois fils de Diego seront inhumés.

Le 22 juillet 1795, le traité de Bâle donne à la France l'île de Saint-Domingue en compensation de territoires pyrénéens. Les Espagnols évacuent l'île et les restes de Colomb partent à La Havane, sur l'île de Cuba, restée colonie espagnole.

En 1898, quand Cuba devient indépendante après la guerre hispano-américaine, les restes de Colomb reviennent en Espagne et un tombeau monumental est construit dans la cathédrale de Séville.

En 1877, on découvre dans la cathédrale de Saint-Domingue un coffret en plomb contenant des restes d'os et portant l'inscription « Varón ilustre y distinguido Cristóbal Colón ». Depuis cette date, les autorités de la République dominicaine affirment que le corps transféré à Cuba n'était pas celui de Colomb.
En 1992, les restes découverts en 1877 sont placés dans le phare de Colomb un monument construit pour célébrer le 500e anniversaire de la découverte du Nouveau Monde.

En 2006, des analyses ADN confirment que le corps de Séville est au moins apparenté à Colomb
Répondre - il y a 2 ans
Donias Réplique de la Santa María
Répondre - il y a 2 ans
Donias Détail du monument à Colomb édifié sur la Plaza Colón à Madrid.
Répondre - il y a 2 ans
Donias L'arrivée de Christophe Colomb en Amérique avec deux bannières blanches blasonnées d'une croix verte et une bannière jaune frappée des initiales F et Y des souverains Ferdinand II d'Aragon et Ysabelle de Castille.
Répondre - il y a 2 ans
Donias Trajet des quatre voyages de Colomb aux « Indes ».
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 62441 L'étude anthroponymique de Cristophorus Colombus de Terra Rubra telle était l'appellation du découvreur de l'Amérique indiquée par son fils Ferdinando et son ami Bartolomeo Las Casas.Ce sont deux toponymes situés sur la cote occidentale de la Corse correspondant a la forêt de culombu près de Galéria ou se situe Valle rughju, bocca rughju ,capu rughju avec notre bergerie mais qui renvoie en montagne à la tour de mes ancêtres du rughjulaccio à Calacuccia d'une secte des yeronymos par référence a saint Gérome.Ce cheminement toponymique de ces deux sites sur l'aspect de la propriétée et de la couleur rouge des soches indiquent bien l'origine du déscubridor,l'apostophe après cristophor' etant un code d'écriture pour indiquer une provenance et non un nom patronymique,avant les conciles de trente(1555*1563) il n'en n'existait pas.Ansi il se donnait une adresse Cristphorus' colombus(pronuncia latin) .Avec des surnoms guerriers "spadazzinu ,sciabulinu, pinzzu ou spinzone" armes moyennageuses c'étaient des bergers transhumants et corsaires dont ont retrouvent toujours les surmoms des marins dans le canton de Calacuccia en haute Corse.Voir mon livre Christophe Colomb Corse du Niolu 1445-1506 en auto-édition Victor Géronimi
Répondre - il y a 9 mois
Anonyme 62441 Christophe Colomb a eu plusieurs appellations, fils de Dominique a la tour de Bonemanacce ou il est né lieudit rughjulaccio c'est à dire Cristofanu di Dumenicu d'une famille des yeronymos(secte de saint GEROME°guerriers ,corsaires et bergers aux surnoms de spaddazzini,sciabulini et pinzon.Des dépaissances de la forêt de culombu et terre rughje en plaine ravagées en 1459 par le lieutenant Antone Spinola il dut s'exiler en bateau à l'âge de 14 ans avec son oncle Casanova Culombu de prénom Ghilormu d'une lignée de corsaires à rattacher aux angevino Durazzo dans les balkans et a Naples.En s'xilant il prit l'appellation Cristopfororus Colombus de terra rubra comme l'indique Bartolomeo Las Casas
Répondre - il y a 9 mois
Anonyme 62441 la pérennité des surnoms qui sont demeurés dans les familles du Niolu canton de Calacuccia font qu'ils correspondent aux appellations de certains marins de Christophe Colomb.A savoir Passau ou Passavia ,Cocchu,Clavio,quadratu,Di a grotta,Trinchettu,Gallettu.Ils confirment aussi avec la toponymie son origine ainsi que le lien avec les angevins du duché dangevinoDurrazo dans les balhans.
Répondre - il y a 3 mois
Anonyme 62441 Les recherches génétiques et comparatives du génome de Christophe Colomb avec les personnes portant le nom de colombo entreprises n'ont pas pu matchées car mal orientées tant par José Lorente a Grenade que par Critstina Martinez de tore Vergate a Rome.Ils n'ont pas vu et lu le livre du fils du découvreur,COLOMB n'est pas un nom paronymique ,è l'époque avant le conclile deTrente 1455-1563 il n'en existe pas.Colombu étant une provenance.La recherche aurait due se faire par des prélèvements sur les habitants ou descendants de la contrée de la forêt de Culombu bergers guerriers corsaires du Niolu de la secte des yeronimos originaires de la tour du rughjulaccio a Clacuccia
Répondre - il y a 3 mois
Anonyme 62441 Cristoforo di Dumenicu dont l'appellation d'origine du descubridor. était Corse et de cette nation donnée en investiture a l'Aragon par le pape en 1297 dans le cadre d'un compromis ainsi que de la Sardaigne pour régler la succession du royaume de Naples avec les Angevins La Corse est légitimement une possession papale depuis une donation par Pépin le Bref (754) au pape Etienne 2.L'investiture est une location en payant le cent en or chaque année.Genes et Pise avaient eu précèdemment trois diocèses chaqune mais ce compromis n'était pas respecté par Gènes d'ou la bataille navale de la Méloria entre Gènes et Pise (1284) Gènes occupaiit la Corse sans droit ni titre et en guerre contre les seigneurs de la Cinarca avec les niolins qui n'acceptait pas cette occupation.dont la conséquence fut la destruction et les exactions par les gènois du Sia et du Niolu avec des déportations en 1459 rapporté par le chroniqueur Giovanni della Grossa.Cette zone de Sagone à Calvi de cette désertification forcée fut appellée La Balagne Déserte .Beaucoup de Corse s'exil a Naples pour demander l'aide du roi d'Aragon.Cristoforo di Dumenicu agé de 14 ans et son frère Bartolomeo prennet la mer avec leur oncle d'appellation GHILORMU(Gérome) et de surnom Casanova Culombu C'est avec ce traficant corsaire Cristoforo à apprit la navigation dans le moyen orient au contact avec des érudits en Morée(Grèce) et se trouvant aussi en Corse pour apprendre la cosmographie utile pour la navigation en haute mer.Au xv è siècle les Corses en s'exilant ajoutait le toponymes d'ou ils partaient à leurs prénoms de baptême d'ou Cristoforus' Colombus di terra rubra (pronuncia latina) conforma alla sua patria comme l'indique son fils Fernando
Répondre - il y a 3 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Christophe Colomb et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres navigateur italien

Contribuez ! Vous connaissez d'autres navigateur italien ? Proposez-nous ici.