Dominici fut bien seul dans ses derniers instants avant que la “grande famille du rugby” vienne s’essorer sans aucun remord devant son cercueil. (avis sur Christophe Dominici)

Anonyme 72155
a posté cette note
et attribué 5 sur 5.

Dominici fut bien seul dans ses derniers instants avant que la “grande famille du rugby” vienne s’essorer sans aucun remord devant son cercueil. A mediter en voyant les Laporte et autres Moscato defiler, les plus vocaux ne sont pas toujours les plus presents. Le seul qui pleure toujours c’est Max Guazzini. Son amitie pour Dominici n’est pas fainte, l’as du cadrage debordement part au moins avec la certitude d’avoir accomplit de belles choses mais je crois qu’il était entoure de pleutres sorte d’idiots du village du rugby notamment lorsqu’il appela Guy Noves anonymement en l’insultant pour amuser ses “copains” couards du Stade Francais. Cela ne lui ressemblant guere, on peut dire que Dominici essayait parfois de se faire aimer des mauvaises influences. Elles ne furent point la pour lui lors du rachat avorte d’un club Beglais. Dominici avait une seule famille, une femme et deux filles je crois qui ont d’ailleurs demande a ce que tous ne s’expriment pas sur des circonstances de la mort dont ils font toutes les hypotheses, ceux la meme qui brillaient par leur absence. L’avantage dans la mort c’est qu’on y voit ses vrais amis. Reposez en paix Christophe Dominici. Jonah Lomu tiendra peut-etre sa revanche cette fois ci.
il y a 10 mois
Image
Anonyme 74673 Je suis bien d'accord avec vous. Paix à son âme.
Répondre - il y a 10 mois