Christophe Dominici

 
Christophe Dominici
1972 - 2020
 

Rugbyman français de rugby à XV, évoluant au poste d'ailier, il effectue la plupart de sa carrière au sein de l'effectif du Stade français Paris, où après sa retraite, il est entraîneur, responsable des arrières pendant une saison.

Nationalité française Francais, né le 20 mai 1972 et mort le 24 novembre 2020

48 ans Mort suicidé par précipitation (suicide) à l'âge de 48 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Christophe Dominici ?


Contribuez !

Biographie

Christophe Dominici, né le 20 mai 1972 à Toulon et mort le 24 novembre 2020 à Saint-Cloud, est un joueur international français de rugby à XV. Il évolue au poste d'ailier et effectue la plupart de sa carrière au sein de l'effectif du Stade français Paris, où après sa retraite, il est entraîneur responsable des arrières pendant une saison.

La sœur de Christophe Dominici, de dix ans son aînée, meurt dans un accident de la route alors qu'il n'a que 14 ans. Il évoque sa disparition et son impact sur sa vie tout d'abord dans son autobiographie Bleu à l'âme publiée en 2007 puis lors de l'émission La Parenthèse inattendue diffusée le 20 février 2013 sur France 2.

Christophe Dominici semble tout d'abord voué à une carrière de footballeur, son père étant gardien de but dans les équipes des SR Colmar et du Hyères FC. Ainsi, Christophe Dominici prend sa première licence de football très jeune à Solliès-Pont, village du Var où il habite. Il participe notamment à un quart de finale de Coupe Gambardella perdu contre l'AS Monaco.

Il s'engage ensuite, en 1989, avec le club de rugby de Solliès-Pont à environ 17 ans. Il démarre au poste de demi d'ouverture en Championnat d'honneur régional et connaît une montée en 3 division, jouant à la fois en équipe première et en junior (avec notamment des titres de champion du Var ou du Littoral avec l'équipe junior). Au bout de deux ans, il part à La Valette qui évolue en 2 division. Il passe alors au poste de trois-quarts centre et manque la montée en Groupe B à un match près. Puis après deux ans passés à La Valette, les dirigeants du RC Toulon le contactent le dernier jour des mutations, par l'intermédiaire de Roger Vigouroux, alors président du club varois.

Ainsi, Christophe Dominici arrive, en 1993, au sein du club majeur du Sud-Est méditerranéen, où il passe à l'aile. La première année, il est quelquefois titulaire et onze fois remplaçant. Il entre en jeu pour la première fois contre l'USA Perpignan à la place de David Jaubert, qui s'est cassé la main, et se retrouve face à Joubert. Sa première titularisation a lieu lors d'un match face au Stade bordelais UC, alors entraîné par Bernard Laporte et composé des « rapetous » Moscato, Gimbert, Simon et Léon Loppy.

Dominici reste quatre ans au bord de la Rade, jusqu'en 1997, et à l'heure du virage vers le professionnalisme que le club négocie mal, il va voir Jean-Claude Ballatore, alors entraîneur, pour réclamer un meilleur salaire pour lui et pour les autres joueurs de l'équipe, mais il essuie un refus. Avec ses coéquipiers Franck Comba et Christophe Moni, ils décident alors d'appeler Max Guazzini, président d'une équipe tout juste promue et qui déclare vouloir faire de son Stade Français « l'un des grands clubs français ».

Le 15 octobre 1997, il est invité avec les Barbarians français pour jouer contre le Lansdowne RFC à Dublin. Les Baa-Baas s'imposent 31 à 24. Le 11 novembre 1997, il joue de nouveau avec les Barbarians français contre l'Afrique du Sud à Biarritz. Les Baa-Baas s'imposent 40 à 22.

Arrivé à Paris, Dominici devient immédiatement champion de France en 1998. Cette même année, il honore également sa première cape internationale en équipe de France le 7 février 1998 contre l'équipe d'Angleterre lors du tournoi des Cinq Nations 1998 avec un essai marqué, un refusé, et à la clef une victoire 24-17. Le 11 novembre 1998, il joue une nouvelle fois avec les Barbarians français contre l'Argentine à Bourgoin-Jallieu. Les Baa-Baas s'imposent 38 à 30.

Il est titulaire à l'aile gauche lors de la Coupe du Monde en 1999, où il est sacré vice champion du monde face à l'Australie. Il disputera également les deux versions postérieures, en 2003 et 2007.

Le 19 mai 2001, il est titulaire en finale de la Coupe d'Europe au Parc des Princes à Paris face au Leicester Tigers mais les Anglais s'imposent 34 à 30 face aux Parisiens.

En 2004, il remporte son second grand chelem.

En 2005, il participe avec le Stade français à la finale de Coupe d'Europe face au Stade toulousain au Murrayfield Stadium à Édimbourg. Il est titularisé sur l'aile gauche. À l'issue du temps réglementaire, les deux équipes sont à égalité, 12 à 12, mais les Toulousains parviennent à s'imposer 12 à 18 à l'issue des prolongations.

Il est de nouveau sacré Champion de France en 2000, 2003, 2004 et 2007. Il marque de nombreux essais dont un d'anthologie en 2005 contre Biarritz en demi-finale de la Coupe d'Europe. Il est notamment l'auteur d'un essai de légende dans un match « énorme » comme le titre le quotidien L'Équipe en demi-finale de la coupe du monde 1999 contre l'équipe de Nouvelle-Zélande. Après la Coupe du monde 2007, il annonce sa retraite internationale le 6 janvier 2008. Il dit « vouloir se consacrer à 100 % à son club », et « laisser les plus jeunes se préparer pour la Coupe du monde 2011 ».

En 2008, il met un terme à sa carrière et il devient entraîneur adjoint de Ewen McKenzie pour s'occuper des lignes arrières. Le 8 septembre 2009, il est démis de ses fonctions en compagnie de McKenzie après le début de saison très difficile du club (avant-dernier après cinq journées). Il reste toutefois au club et devient actionnaire à hauteur de 1 %.

En 2010, il est consultant rugby pour France Télévisions, commentant notamment le Tournoi des Six Nations au côté de Cédric Beaudou. À partir de 2011 il est consultant pour RTL, puis pour L'Équipe 21, renommée depuis L'Équipe. On le retrouve dans l'émission On va s'en mêlée et par la suite aux commentaires de certains matchs diffusés par la chaîne.

En novembre 2016, il est membre de la liste menée par Alain Doucet, secrétaire général de la FFR sortant, pour intégrer le comité directeur de la Fédération française de rugby. Lors de l'élection du nouveau comité directeur, le 3 décembre 2016, la liste menée par Bernard Laporte obtient 52,6% des voix, soit 29 sièges, contre 35,28% des voix pour Pierre Camou (6 sièges) et 12,16% pour Alain Doucet (2 sièges). Christophe Dominici n'est pas élu au sein du comité directeur.

Durant l'été 2020, il porte un projet de rachat de l'AS Béziers en association avec des investisseurs émiratis. Après une série de rebondissements, la direction nationale d'aide et de contrôle de gestion juge que les garanties financières ne sont pas réunies pour mener ce rachat et le projet est abandonné.

Christophe Dominici est mort le mardi 24 novembre 2020, à l'âge de 48 ans, suicidé par précipitation, à Saint-Cloud (France, en Hauts-de-Seine). Il est retrouvé mort au parc de Saint-Cloud. D'après une source policière, l'ancien rugbyman se serait volontairement donné la mort en sautant depuis le toit de la caserne Sully, bâtiment désaffecté, faisant une chute mortelle d'une dizaine de mètres. À la suite de l'annonce de sa disparition, de nombreux hommages du monde du sport lui sont rendus. À l'Assemblée nationale, le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer, lui rend également hommage, accompagné des applaudissements des députés présents dans l'hémicycle.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Christophe Dominici en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Christophe Dominici.

Vous savez où se trouve la tombe de Christophe Dominici ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Christophe Dominici pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Christophe Dominici, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Photos de Christophe Dominici. Répondu à 0%
0 Malinea

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Christophe Dominici
  • Nom complet : --
  • Prénom : Christophe
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Dominici
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : Samedi 20 mai 1972
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 48 ans
  • Cause de mort : Précipitation (Suicide)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Christophe Dominici ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Christophe Dominici, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
5 notes
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Christophe Dominici est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Christophe Dominici au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 5 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un grand joueur et un homme bon.
Un grand joueur et un homme bon
Commentez - il y a 8 mois
 Un super mec, une vrai machine à gagner sur le terrain et un homme attachant.
Un super mec, une vrai machine à gagner sur le terrain et un homme attachant.
Commentez - il y a 7 mois
 Auteur d'un essai mythique en 1999 contre les All-Blacks.
Une grande perte pour le rugby et le sport français en général, auteur d'un essai mythique en 1999 contre les All-Blacks, plus suicide trop jeune
Commentez - il y a 8 mois
5 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Christophe Dominici ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Moonqad Immense hommage à ce guerrier des terrains, l'un des ailiers les plus explosif, avec des appuis phénoménales qui embrasa les terrains dans les années 1990-2000. Ce soir l'Ovalie, le seul sport de combat collectif, est en deuil et porte bien haut l'étendard du respect pour ce joueur vif, explosif et talentueux ! Puisse-t-il reposer en Paix.
Répondre - il y a 8 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Christophe Dominici et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres rugbyman francais

Portrait de Jean-Pierre Lux
 
Notez-le !

Drapeau France 1946 - 2020
Francais, 74 ans

Rugbyman de rugby à XV, évoluant en club à l'US Tyrosse puis à l'US Dax, il occupe ensuite des responsabilités en tant que dirigeant, occupant de 1999 à 2014 le poste de président de l'European Rugby Cup.
Portrait de Jean-Pierre Bastiat
 

Drapeau France 1949 - 2021
Francais, 71 ans

Rugbyman de rugby à XV, l'un des héros du Grand Chelem 1977, il fut le troisième-ligne centre victorieux du Grand Chelem dans le Tournoi des Cinq Nations 1977, capitaine du XV de France 1978, figure de l'US Dax, son club de toujours.
Portrait de Ibrahim Diarra
 
Notez-le !

Drapeau France 1983 - 2019
Francais, 36 ans

Rugbyman français, évoluait au poste de troisième ligne aile (1,85 m pour 105 kg), a disputé son 1er et unique match en équipe de France le 3 mars 2008 contre l'équipe d'Italie.
Portrait de Jean-Marc Mazzonetto
 
Notez-le !

Drapeau France 1983 - 2018
Francais, 34 ans

Rugbyman français de rugby à XV évoluant aux postes d'arrière et d'ailier, il fut un arrière emblématique jaune et noir du Stade Montois. Il fut champion de France de rugby à XV de 2e division en 2015 avec la section paloise et vainqueur de la finale d'accession (2008 et 2012) avec le Stade montois.
Portrait de Elie Cester
 
Notez-le !

Drapeau France 1942 - 2017
Francais, 74 ans

Rugbyman français et ancien capitaine du XV de France, 35 sélections internationales en équipe de France.
Portrait de Paul Labadie
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2017
Francais, 88 ans

Rugbyman français ayant remporté la 1ère victoire française face aux All Blacks en 1954 et 2 fois le Tournoi des Cinq Nations (en 1954 et 1955).

Autres points communs avec Christophe Dominici