David Hamilton

 
David Hamilton
1933 - 2016
 

Artiste, Cinéaste, Photographe (Art, Cinéma, Photographie).

Nationalité anglaise Anglais, né le 15 avril 1933 et mort le 25 novembre 2016

83 ans Mort à l'âge de 83 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de David Hamilton ?


Contribuez !

Biographie

David Hamilton est un photographe et réalisateur britannique, né à Londres le 15 avril 1933 et mort dans le 6e arrondissement de Paris le 25 novembre 2016.

Fils unique d'une mère au foyer et d'un père inconnu, David Hamilton passe son enfance à Londres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il séjourne quelque temps dans le Dorset, dont les paysages inspirent ses oeuvres. À la fin de la guerre, il retourne à Londres pour terminer ses études.

Employé dans un bureau d'architecte, il prend conscience de ses talents artistiques et, à vingt ans, déménage à Paris, où il travaille comme designer graphique pour Peter Knapp du magazine Elle. Après s'être fait connaître, et alors qu'il travaille toujours pour Elle, David Hamilton est recruté comme directeur artistique par le magazine Queen (en) à Londres, poste qu'il conserve six mois. Il comprend cependant qu'il préfère la vie parisienne, et repart bientôt. De retour à Paris, il devient directeur artistique pour les magasins du Printemps. Alors qu'il est toujours employé, il commence en 1966, à 33 ans, sa carrière de photographe professionnel. Son style onirique et aérien va rencontrer un succès immédiat. Ses photographies sont très demandées par des magazines tels que Réalités, Twen, ou Photo, dirigé par Jean-Jacques Naudet.

Il se marie une première fois avec l'un de ses modèles, Mona Kristensen, l'actrice du film Bilitis, plus tard avec Gertrude Hamilton qui coproduira le livre The Age of Innocence.

En mai 1975, le magazine Lui publie le journal privé du photographe. En décembre 1977, l'Images Gallery à Manhattan expose ses photographies.

Entre 1977 et 1984, il réalise une série de films érotiques soft, dont le premier est Bilitis. Il tourne ensuite Laura, les ombres de l'été, Tendres Cousines, et enfin Premiers Désirs dans lequel apparaît Emmanuelle Béart.

En 2006, il publie A collection of captioned photographs et Erotic Tales, recueil de nouvelles. En 2007, les Éditions de La Martinière publient une monographie du photographe ; depuis, ses livres ne sont plus réédités. En 2009, Mélanie Thierry pose pour le photographe en couverture du magazine Soon. Alain Finkielkraut, sur France Inter le 9 octobre, évoque le style du photographe pour justifier l'affaire Roman Polanski.

En 2012, Florence Besson du magazine Elle, Elie Villette de Architectural Digest, Be magazine et Gala critiquent modérément l'exposition du photographe de la galerie Artcube à Paris, dirigée par Jonathan Gervoson, fils du fondateur du groupe Andros, en collaboration, avec le château Larrivet Haut-Brion d'Emilie Gervoson et Patrick Méraz, maître de chai.

En 2013, il est exposé, par la galerie franchisée, YellowKorner, créée en 2006, par Alexandre de Metz et Paul-Antoine Briat. Laurène Saby du DailyElle lui attribue la paternité du flou artistique. Les groupes Allah-Las et Taken by Trees s'inspirent du photographe pour la pochette de leur album. Pour Laurene Daycard des Echos, il célèbre les peintres de la Renaissance et de l'impressionnisme. Eugène Boudin, Vermeer, Raphaël ou Degas. Jennifer Delattre dans Puretrend by L'Officiel le voit comme un grand photographe. Sur TV5 Monde, Patrick Simonin voit en lui un inventeur. En 2014, il participe au Sidaction en compagnie de Line Renaud et Pascal Obispo.

En 2015, il donne une interview à Pascal Bories, de Technikart, pour la sortie de Contes érotiques de David Hamilton, aux éditions Hermé, à Félix Macherez du magazine Vice, à Caroline Rochmann de Paris Match, à Richard Poirot, de Libération et du Temps, et au Parisien, pour son exposition de l'hôtel Scribe. Selon Émilie Faure dans Le Figaro, ses clichés sont épinglés sur les mood boards de Clare Waight Keller chez Chloé, Isabel Marant et Véronique Leroy et incarnent bien la fille de l'été 2015. Pour Olivier Châtenet, il doit son aura aux blouses roumaines de la campagne de L'Air du Temps de Nina Ricci. Sophie Mechaly, la fondatrice de Paul & Joe se sent rassurée par le photographe ou Giada Forte de la marque Forte Forte qui n'a jamais décelé de perversité dans son travail.

Il soutient aussi le prix de la Closerie des Lilas puis en 2016, l'exposition Heroes, de Bettina Rheims, au Musée de la Monnaie de Paris. En octobre 2016, Elena Scapaticci, dans Le Figaro qui persiste et signe, voit avec Tess de Roman Polanski et Virgin Suicides de Sofia Coppola, un clin d'oeil au travail du photographe et critique « ceux-là mêmes qui vantaient la charmante candeur de ses clichés et y décèlent désormais de la lubricité, voire de la perversion. » Dans Le Point, Violaine de Montclos parle d'un vieux monsieur qui porte des mocassins à pompons et des pantalons de velours.

Plusieurs de ses recueils d'oeuvres ont été interdits en Afrique du Sud, entre 1976 et 1993.

En travaillant sur la représentation de jeunes adolescentes, souvent nues, David Hamilton s'est retrouvé au centre de controverses notamment depuis les années 1990, dont des accusations de pornographie infantile, à l'instar de ce que les oeuvres de Sally Mann et Jock Sturges ont provoqué. Des groupes de conservateurs chrétiens aux États-Unis s'en sont pris aux librairies diffusant ses ouvrages.

Pour le quotidien britannique The Guardian, en 2005, les photographies de David Hamilton ont longtemps été au premier plan d'un débat qu'il est possible de résumer à « est-ce de l'art ou de la pornographie ? ». Dans le Surrey, un homme de 49 ans travaillant dans un cabinet d'audit est poursuivi pour possession de 19 000 représentations « indécentes » d'enfants. Une partie des clichés sont de David Hamilton. Lors du procès, sa défense s'appuie sur le fait que les clichés de ce photographe sont en accès direct dans des ouvrages vendus sur des sites web comme ceux de WHSmith, Tesco, Waterstones et Amazon. Pour le procureur, ces images « sont manifestement indécentes. Le contenu ne peut pas être décrit comme artistique et est manifestement de nature sexuelle. » La cour a considéré les images saisies comme étant de catégorie 1, la plus faible cote de l'indécence. L'homme est finalement condamné à une peine légère. En réaction, Glenn Holland, le porte-parole de David Hamilton, déclare que celui-ci est profondément déçu du jugement, eu égard à sa renommée à travers le monde et aux millions d'ouvrages vendus. À la suite du procès, un membre de la police du Surrey déclare que la possession d'ouvrages de David Hamilton est désormais illégale au Royaume-Uni. La police du Surrey fait cependant, par la suite, une mise au point et des excuses, garantissant qu'aucune décision judiciaire contraignante n'a été rendue concernant le travail de David Hamilton.

En 2010, près de Londres, un homme est condamné puis relaxé en appel pour possession de matériel pédopornographique. Il possédait quatre livres, dont L'Âge de l'innocence de David Hamilton ainsi que Still Time de Sally Mann, achetés dans une librairie de Walthamstow. Lors du procès en appel, le juge indique que si les services judiciaires du Crown Prosecution Service veulent établir le caractère indécent des ouvrages, ce sont les éditeurs ou vendeurs qui doivent être poursuivis et non un acheteur individuel.

En octobre 2016, l'animatrice Flavie Flament publie La Consolation, un roman autobiographique, dans lequel elle affirme avoir été violée en 1987, au Cap d'Agde, alors qu'elle était âgée de 13 ans, par un célèbre photographe aujourd'hui octogénaire. Interrogée dans les médias, elle explique qu'elle ne peut nommer son violeur en raison du délai de prescription dans la loi française. Dans les jours qui suivent, le nom de David Hamilton — dont l'âge correspond à celui mentionné par Flavie Flament — est cité par plusieurs médias et les membres des réseaux sociaux, dont Twitter, comme le possible photographe évoqué par l'animatrice.

David Hamilton fait alors publier par son avocat résidant en Belgique un droit de réponse à SudInfo, dans lequel il s'insurge contre les journalistes qui « n'ont pas hésité à rapporter d'abominables diffamations » et affirme n'avoir jamais été l'auteur des « comportements criminels qui [lui] sont imputés ».

Le 17 novembre 2016, L'Obs publie le témoignage de trois autres femmes déclarant avoir été, adolescentes et dans des situations similaires à Flavie Flament, violées par David Hamilton. L'une d'entre elles situe les faits la concernant en 1967, les deux autres dans les années 1980. Une de ces dernières déclare avoir porté plainte en 1997, l'affaire ayant cependant été classée sans suite. Les faits évoqués seraient maintenant prescrits pour ces trois femmes. Le lendemain, Flavie Flament, encouragée par ces nouveaux témoignages, confirme que l'homme qu'elle accuse est bien David Hamilton.

Le 23 novembre 2016, David Hamilton fait part à la presse de son intention de déposer « plusieurs plaintes [en diffamation] dans les jours à venir ». Deux jours plus tard, l'homme se donne la mort à son domicile.

David Hamilton est mort le vendredi 25 novembre 2016 à l'âge de 83 ans à son domicile du boulevard Montparnasse dans le 6e arrondissement de Paris (France). Les pompiers en arrivant ont trouvé "une personne en arrêt cardio-respiratoire". Son décès a été constaté une heure plus tard. Des médicaments ont été découverts à proximité du corps.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de David Hamilton en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de David Hamilton.

Vous savez où se trouve la tombe de David Hamilton ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de David Hamilton pour le moment...

Si vous connaissez des citations de David Hamilton, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur David Hamilton.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Anglaise Drapeau anglais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : David Hamilton
  • Nom complet : --
  • Prénom : David
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Hamilton
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 83 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur David Hamilton ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur David Hamilton, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
1 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
1
0,00

En Enfer !

David Hamilton est en Enfer ! Les membres du site ont décidé de porter David Hamilton au plus bas niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 0 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note inférieure à 2 descendent directement en Enfer.


 Un pédophile de la pire espèce.
un pédophile de la pire espèce puisqu'il se servait d'un art, la photographie pour mener à bien ses dérives sexuelles avec de jeunes filles et les violer! il doit être en enfer en ce moment , tout se paie tôt ou tard!
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur David Hamilton ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de David Hamilton et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec David Hamilton