Esope

 
Esope
-700 à -600
 

Artiste, Écrivain (Art, Littérature).

Nationalité grecque Grec, né en de l'an -700 av. jc (environ) et mort en de l'an -600 av. jc (environ)

100 ans Mort à l'âge de 100 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Esope ?


Contribuez !

Biographie

Ésope(VIIe-VIe siècle av. J.-C.) est un écrivain grec d'origine phrygienne, à qui on attribue la paternité de la fable comme littérature ou genre littéraire.

Il n'existe rien de certain sur la vie d'Ésope. Le témoignage le plus ancien est celui d'Hérodote, selon lequel Ésope avait été esclave d'Iadmon, avec Rhodopis. Ce point de vue est repris plus tard par Héraclide du Pont, qui le présente comme originaire de Thrace, près de la mer Noire. Cette thèse est confirmée par un certain Eugeiton qui affirme qu'Ésope était de Méssembrie, ville des Cicones, sur la côte de Thrace. Comme le note Chambry, « si cet Eugeiton doit être identifié avec un certain Eugéion, qu'on a conjecturé être la source d'Hérodote, son témoignage aurait du poids, et le fabuliste pourrait être tenu pour un Thrace. Mais la tradition la plus répandue faisait d'Ésope un Phrygien. Phèdre, Dion Chrysostome, Lucien, Aulu-Gelle, Maxime de Tyr, Aelius Aristide, Himérios, Stobée, Suidas (rapportant le mot prêté à Crésus: « Le Phrygien a parlé mieux que tous les autres. »), s'accordent à lui assigner la Phrygie pour patrie. Quelques-uns précisaient même la ville de Phrygie où il était né : c'était, d'après la Souda et Constantin Porphyrogénète, Cotyaion ; c'était Amorion, d'après la vie légendaire d'Ésope. »

Selon Chambry encore, « si l'on a cherché la patrie d'Ésope hors de la Grèce, en Phrygie, c'est que le nom Αἴσωπος ne semble pas être un nom grec ; on a cru y voir un nom phrygien, qu'on rapprochait du nom du fleuve phrygien Αἴσηπος, et peut-être du guerrier troyen Αἴσηπος dont il est question chez Homère ; on l'a rapproché aussi du mot Ἢσοπος qu'on lit sur un vase de Sigée. Une Vie d'Ésope le fait Lydien, sans doute parce que, d'après la tradition qui apparaît pour la première fois dans Héraclide, il fut esclave du Lydien Xanthos. En somme, toutes ces traditions ne reposant que sur des conjectures, il serait vain de s'arrêter à l'une d'elles : mieux vaut se résigner à ignorer ce qu'on ne peut savoir. »

Quant à l'époque où il a vécu, il règne la même incertitude. Si l'on suit Hérodote, qui en fait un contemporain de Rhodopis, il aurait vécu entre 570 et 526. Phèdre le place entre 612 et 527.

Selon une hypothèse de M.L. West, c'est à Samos que se serait formée sa légende.

La légende d'Ésope nous est connue grâce au récit de Maxime Planude, érudit byzantin du XIIIe siècle qui popularisa une Vie d'Ésope à partir d'un matériau datant probablement du Ie siècle. Le texte est issu de traditions diverses, certaines anciennes, d'autres de l'époque romaine. L'emprunt le plus important est le récit de la vie d'Ésope à Babylone qui est une transposition du récit de la vie d'Ahiqar, qui circulait en Syrie à cette époque. La Fontaine a adapté ce récit et l'a placé en tête de son recueil de fables sous le titre La Vie d'Ésope le Phrygien. Selon ce récit, « Ésope était le plus laid de ses contemporains ; il avait la tête en pointe, le nez camard, le cou très court, les lèvres saillantes, le teint noir, d'où son nom qui signifie nègre ; ventru, cagneux, voûté, il surpassait en laideur le Thersite d'Homère ; mais, chose pire encore, il était lent à s'exprimer et sa parole était confuse et inarticulée. »

Ces traits caricaturaux ont suffi à certains auteurs pour spéculer sur sa négritude. Selon la légende, Ésope, ayant rêvé que la Fortune lui déliait la langue, s'éveille un jour guéri de son bégaiement. Acheté par un marchand d'esclaves, il arrive dans la demeure d'un philosophe de Samos, Xanthos, auprès duquel il rivalise d'astuces et de bons mots. Finalement affranchi, il se rend alors auprès de Crésus pour tenter de sauvegarder l'indépendance de Samos. Il réussit dans son ambassade en contant au roi une fable. Il se met ensuite au service du «roi de Babylone», qui prend grand plaisir aux énigmes du fabuliste. Il résout aussi avec brio les énigmes qu'aurait posées à son maître le roi d'Égypte. Voyageant en Grèce, il s'arrête à Delphes, où, toujours selon la légende, il se serait moqué des habitants de Delphes parce que ceux-ci, au lieu de cultiver la terre, vivaient des offrandes faites au dieu. Pour se venger, les Delphiens l'auraient accusé d'avoir volé des objets sacrés et condamné à mort. Pour se défendre, Ésope leur raconte deux fables, La Grenouille et le Rat et L'Aigle et l'Escarbot, mais rien n'y fait et il meurt précipité du haut des roches Phédriades.

Au cours de sa vie d'esclave, Ésope livre un combat incessant contre son maître Xanthos, dont le nom signifie « Blond ». On a souvent mis en doute la réalité historique de la prodigieuse destinée de cet ancien esclave bègue et difforme qui réussit à se faire affranchir et en vient à conseiller les rois grâce à son habileté à résoudre des énigmes. « Tout le récit de la vie d'Ésope est parcouru par la thématique du rire, de la bonne blague au moyen de laquelle le faible, l'exploité, prend le dessus sur les maîtres, les puissants. En ce sens, Ésope est un précurseur de l'anti-héros, laid, méprisé, sans pouvoir initial, mais qui parvient à se tirer d'affaire par son habileté à déchiffrer les énigmes. ».

Ésope était déjà très populaire à l'époque classique, comme le montre le fait que Socrate lui-même aurait consacré ses derniers moments de prison avant sa mort à mettre en vers des fables de cet auteur. Le philosophe s'en serait expliqué à son disciple de la façon suivante : « Un poète doit prendre pour matière des mythes [...] Aussi ai-je choisi des mythes à portée de main, ces fables d'Ésope que je savais par coeur, au hasard de la rencontre» Diogène Laërce attribue même une fable à Socrate, laquelle commençait ainsi : « Un jour, Ésope dit aux habitants de Corinthe qu'on ne doit pas soumettre la vertu au jugement du populaire. » Or, il s'agit là d'un précepte aujourd'hui typiquement associé au philosophe plutôt qu'au fabuliste. Socrate se servait sans doute du nom d'Ésope pour faire passer ses préceptes au moyen d'apologues.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Esope en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Esope.

Vous savez où se trouve la tombe d'Esope ?

Citations

Les meilleures citations d'Esope.

Au lion, la part du lion.
On ne peut rien changer à son destin.
Faites attention de ne pas perdre la substance en empoignant des ombres.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Esope. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Esope, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Grecque Drapeau grec
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Artiste, Écrivain
  • Domaines : Art, Littérature

Noms

  • Nom usuel : Esope
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Esope
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Ésope

Naissance

  • Date de naissance : de l'an -700 av. JC
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 100 ans (environ)
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Esope ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Esope, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,00

Au Paradis !

Esope est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Esope au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Ses fables sont toujours d'actualité
On ne sait que peu de choses sur sa vie mais ses fables dont certaines ont été traduites des siècles plus tard par La Fontaine, sont toujours d'actualité
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Esope ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Esope et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.