Ferdinand Piëch

 
Ferdinand Piëch
1937 - 2019
 

Ingénieur automobile autrichien, petit-fils de Ferdinand Porsche (fondateur du groupe Volkswagen), il détient 13,2 % des actions Porsche, dirige Porsche Salzburg et est président du conseil de surveillance de Volkswagen AG de 2002 à 2015. Il se désengage totalement de Volkswagen en 2017 et revend ses actions. Sous sa direction, le groupe Volkswagen s'est doté de marques de luxe via le rachat de Bentley, Bugatti et Lamborghini.

Nationalité autrichienne Autrichien, né le 17 avril 1937 et mort le 25 août 2019

82 ans Mort à l'âge de 82 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Ferdinand Piëch ?


Contribuez !

Biographie

Ferdinand Karl Piëch (né le 17 avril 1937 à Vienne (Autriche) et mort le 25 août 2019 à Rosenheim (Allemagne)) est un ingénieur autrichien. Petit-fils de Ferdinand Porsche, fondateur du groupe Volkswagen, il détient 13,2 % des actions Porsche, dirige Porsche Salzburg et est président du conseil de surveillance de Volkswagen AG de 2002 à 2015. Il se désengage totalement de Volkswagen en 2017 et revend ses actions. Sous sa direction, le groupe Volkswagen s'est doté de marques de luxe via le rachat de Bentley, Bugatti et Lamborghini.

Fils d'Anton Piëch et de Louise Porsche, petit-fils de Ferdinand Porsche, Ferdinand Piëch passe son enfance en Autriche, dans la petite ville de Zell am See.

En 1963, Ferdinand Piëch, âgé de 26 ans, est ingénieur et fait ses débuts chez Porsche, à Stuttgart, où il teste les nouveaux moteurs. Quatre ans plus tard, il devient directeur de ce service, avant d'accéder au poste de responsable de la recherche et du développement en 1969. Il est le créateur de la Porsche 911 et de son célèbre moteur 6 cylindres à plat de 2 litres. Il est aussi responsable du programme Compétition, menant à la victoire les Porsche 908 et 917. Son talent fait fureur, mais inquiète son oncle Ferry Porsche (car ce dernier le voyait comme un gaspilleur de fonds), concepteur de la fabuleuse 356, qui s'est distinguée aux 24 Heures du Mans en 1951. Il comprend alors qu'il ne pourra accéder aux postes névralgiques de Porsche, et se fait « remercier ». Quelques années plus tard, Ferdinand Piëch dira : « Je ne suis pas né dans la bonne branche de la famille ».

En 1972, Ferdinand Piëch entre chez Audi (filiale de Volkswagen AG). Il est alors responsable du développement technique. Il instaure de nouvelles règles de travail et teste absolument tout lui-même. Trois ans plus tard, il accède au directoire dont il est président de 1988 à 1992. Il donne alors à la marque une image nouvelle, notamment en redessinant lui-même les voitures et en concevant de nouveaux moteurs. Il est à l'origine des transmissions intégrales Quattro et de la fameuse Audi Quattro. Audi devient deux fois champion du monde des rallyes et devient un concurrent important de BMW et Mercedes-Benz. Le cas d'Audi est un véritable cas d'école car aucune marque ne s'est hissée aussi vite de la catégorie moyenne gamme vers le haut de gamme.

En 1991, Volkswagen est en crise. Après son rachat de Seat et Skoda et son lancement au Brésil et en Chine, ses pertes s'élèvent à plus de deux milliards de francs. Pour redresser la situation, Ferdinand Piëch est appelé à prendre la direction de Volkswagen en remplacement de Carl Hahn le 1er janvier 1993.

Pour arriver à ce poste, il a présenté un projet des plus audacieux : mettre en commun le plus d'éléments possible entre les voitures pour diminuer les coûts. Exactement l'inverse de ce qu'il avait fait chez Audi. Piëch prévoit ainsi d'économiser plus de trois milliards de marks par an. De plus, il acquiert le soutien de Gerhard Schröder, ministre-président de la Basse-Saxe. Ce soutien est important, car le Land détient 18,8 % du groupe.

Il nomme au poste de responsable des achats Jóse Ignacio López de Arriortúa, alors second homme de Jack Smith, président de General Motors. Pour le persuader de quitter GM, Piëch lui promet de construire une usine automobile dans son village natal, Amorebieta-Etxano, dans la Communauté autonome basque d'Espagne. Elle ne sera jamais construite, et après quatre années de travail pour Volkswagen, López est remercié.

Lorsqu'il prend ses fonctions au directoire, l'ambiance dans les bureaux de Wolfsbourg est tendue. Et pour cause, Ferdinand Piëch inquiète : en trois ans, il se sépare de vingt-cinq membres du directoire. Il commente ainsi son arrivée : « À Wolfsbourg, ils m'attendaient avec un fusil, mais je ne leur ai pas laissé le temps de tirer [...] La productivité exigée des ouvriers doit s'appliquer aux dirigeants ». Ceux qui restent doivent renoncer à leurs chauffeurs, conduire eux-mêmes les différentes voitures du groupe afin de mieux les connaître. Soucieux de la qualité de fabrication, il n'hésite pas à se rendre lui-même chez les fournisseurs, pour des visites surprises. Il contrôle alors de manière très méticuleuse la qualité des pièces et se montre intransigeant face aux erreurs.

Ferdinand Piëch va concrétiser son rêve d'enfance en rachetant pour le compte de Volkswagen, Bentley, Bugatti et Lamborghini en quelques mois. Il demande alors aux ingénieurs de Volkswagen de concevoir un nouveau moteur W16 pour Bugatti. Il atteint ainsi son but par la constitution d'un empire automobile.

Connu pour sa poigne de fer, Ferdinand Piëch est aussi reconnu pour ses talents de pilotage. D'après son entourage, même ses gardes du corps n'arrivent pas à le suivre lorsqu'il prend le volant. Deux fois par an, il emmène certains de ses salariés (ingénieurs, techniciens ou autres) pour ce qu'ils appellent l'opération Turquie. Le but est de tester les voitures (du groupe et des marques concurrentes) dans des conditions extrêmes : dans un froid sibérien ou par une chaleur saharienne. Le but n'est pas seulement de tester les voitures, mais aussi les hommes.

En 2002, Ferdinand Piëch quitte la direction opérationnelle de Volkswagen. Il devient cependant président du conseil de surveillance du groupe. Il en démissionne le 25 avril 2015.

Ferdinand Piëch est mort le dimanche 25 août 2019, à l'âge de 82 ans, à Rosenheim (Allemagne), « subitement et de manière inattendue ».

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Ferdinand Piëch en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Ferdinand Piëch.

Vous savez où se trouve la tombe de Ferdinand Piëch ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Ferdinand Piëch pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Ferdinand Piëch, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Ferdinand Piëch.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Ferdinand Karl Piëch
  • Nationalité (à sa mort) : Autrichienne Drapeau autrichien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Ferdinand Piëch
  • Vrai nom : Ferdinand Piëch
  • Prénom : Ferdinand
  • Prénom (2) : Karl
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Piëch
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 82 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Ferdinand Piëch ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Ferdinand Piëch, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Ferdinand Piëch ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 59920 Ferdinand Piëch est l'acheteur de la Bugatti "La Voiture Noire" modèle unique..
https://www.auto-moto.com/marques-auto/bugatti/actualites-bugatti/client-mystere-de-voiture-noire-enfin-devoile-210287.html
RIP
Répondre - il y a 2 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Ferdinand Piëch et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres homme d'affaire autrichien

Contribuez ! Vous connaissez d'autres homme d'affaire autrichien ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Ferdinand Piëch