Guillaume Le Conquérant

2425ème
Guillaume Le Conquérant
1027 - 1087
Score : 0

Homme d'état, Roi (Histoire).

Nationalité anglaise Anglais, né en de l'an 1027 (environ) et mort le 9 septembre de l'an 1087

60 ans Mort à l'âge de 60 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Guillaume Le Conquérant ?


Contribuez !

Biographie

Guillaume le Conquérant (vers 1027 - 9 septembre 1087), successivement connu sous les noms de Guillaume le Bâtard, Guillaume II de Normandie, Guillaume le Conquérant, et enfin Guillaume Ier, roi d'Angleterre, fils illégitime de Herleva (ou « Arlette ») et de Robert le Magnifique. Il naît à Falaise, Normandie. Il appartient à la sixième génération des ducs de Normandie depuis Rollon.

Enfance et adolescence :

Il accède au titre de duc de Normandie sous le nom de Guillaume II de Normandie à la mort de son père en 1035. Sa mère se marie alors avec Herluin, et donne deux demi-frères à Guillaume : Odon de Bayeux et Robert de Mortain. S'en suit une période trouble, où les barons se rebellent, car son jeune âge (8 ans) aiguise l'appétit de rivaux pour le titre, ce qui coûte la vie à trois de ses tuteurs.

En 1050, il épouse Mathilde de Flandres fille de Baudouin V, comte de Flandres à Eu, malgré les réticences du pape Léon IX (qui prétexte un lien de consanguinité au 5e degré), non sans avoir promis la construction à Caen de deux abbayes : l'abbaye aux Hommes dédiée à Saint-Étienne et l'abbaye aux Dames dédiée à la sainte Trinité. Il a de Mathilde six filles et quatre garçons dont :

Robert (1051-1134) duc de Normandie, qui épouse Sybille de Conversano,

Guillaume II (1056-1100), dit Le Roux, roi d'Angleterre de 1087 à 1100,

Adèle (1062-1137), qui épouse en 1080 Étienne de Blois (?-1102),

Henri Ier Beauclerc (1068-1135),

Constance (?-?), qui épouse Alain IV, duc de Bretagne.

Dès qu'il est en âge, il part en campagne contre ses rivaux, ses vassaux. Avec l'aide de Henri Ier de France, il parvient à asseoir son pouvoir, notamment en défaisant les barons rebelles à la bataille du Val-ès-Dunes en 1047.

Accession au trône :

À la mort de son cousin Édouard le Confesseur, roi des Anglo-Saxons, en janvier 1066, Guillaume revendique son trône, affirmant qu'Edouard, sans enfant, l'a désigné comme héritier lors d'une visite que Guillaume lui fait (probablement en 1052), et qu'Harold Godwinson le lui a promis lorsque Guillaume le fait chevalier. Harold s'estime plus tard dégagé de sa promesse, arguant que Guillaume l'a trompé en le faisant jurer sur des reliques d'un saint dissimulées sous un livre. Guillaume, fin politique, profite de ce fait pour obtenir l'excommunication de Harold par le pape Alexandre II.

Pour donner plus de poids à sa revendication, Guillaume débarque en Angleterre le 28 septembre 1066, et défait Harold à la bataille de Hastings, le 14 octobre, suite à quoi il s'empare du trône. C'est ainsi que débute la conquête normande de la Grande-Bretagne. La conquête de l'Angleterre est le sujet de la tapisserie de Bayeux. Pour parachever son triomphe, il se fait couronner dans l'abbaye de Westminster (le jour de Noël 1066), ce que continuent de faire tous les souverains anglais depuis lors.

Guillaume introduit de profonds changements, parmi lesquels une fusion du système légal anglo-saxon avec la loi normande. En 1085 il commande ce qu'on peut appeler un recensement au sens moderne, le « Livre du Jugement Dernier » ou Domesday's Book, qui fait l'inventaire des hommes et richesses du royaume. Il fait aussi construire de nombreux bâtiments et châteaux, notamment la Tour de Londres.

Blessé par l'arçon de sa selle lors du pillage de Mantes, (à 60 ans il devient obèse), il agonise quelques jours en toute lucidité au prieuré Saint-Gervais, aux portes de Rouen. Il y meurt le 9 septembre 1087. Son corps est ensuite transporté, pour y être inhumé, à l'église Saint-Étienne de Caen. Son fils Guillaume II devient alors roi d'Angleterre à sa place.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Guillaume Le Conquérant en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Guillaume Le Conquérant.

Vous savez où se trouve la tombe de Guillaume Le Conquérant ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Guillaume Le Conquérant pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Guillaume Le Conquérant, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Anglaise Drapeau anglais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Homme d'état, Roi
  • Domaines : Histoire

Noms

  • Nom usuel : Guillaume Le Conquérant
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Guillaume Le Conquérant
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Guillaume le Bâtard, Guillaume Leconquéran

Naissance

  • Date de naissance : de l'an 1027
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 60 ans (environ)
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Guillaume Le Conquérant ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Guillaume Le Conquérant, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Guillaume Le Conquérant afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

2425ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Guillaume Le Conquérant
2425ème
Notez-le !

Drapeau Royaume-uni 1027 - 1087
Anglais, 60 ans

Homme d'état, Roi (Histoire).
-4
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Guillaume Le Conquérant dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Guillaume Le Conquérant, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Guillaume Le Conquérant.
Soyez le 1er fan en votant pour Guillaume Le Conquérant.

Commentaires

Vous avez des questions sur Guillaume Le Conquérant ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias tombe de Guillaume Le Conquérant
Répondre - il y a 2 mois
Donias tombe de Guillaume Le Conquérant 02
Répondre - il y a 2 mois
Donias tombe de Guillaume Le Conquérant plaque
Répondre - il y a 2 mois
Donias tombe de Guillaume le Conquérant plaque
Répondre - il y a 2 mois
Donias La Tour Blanche de la Tour de Londres, fondée par Guillaume
Répondre - il y a 2 mois
Donias Il n'existe pas de portrait authentique de Guillaume, ses représentations sur la tapisserie de Bayeux ou sur les pièces étant mises en scène pour affirmer son autoritéb . Cependant, les descriptions connues de son apparence dessinent un personnage de forte carrure, robuste, à la voix gutturale. Comme tous les Normands de son époque, il porte la coupe au bol et n'a pas de barbe, il jouit d'une santé excellente jusqu'à un âge avancé, même s'il semble l'objet de surpoids à la fin de sa vied . Il est particulièrement fort, capable de tirer à l'arc mieux que beaucoup d'autres et a une bonne endurance. L'examen de son fémur, le seul os à avoir survécu à la destruction de ses restes, indique qu'il mesurait environ 1,73 m, soit 10 cm de plus que la moyenne des hommes de son temps .

S'il semble avoir été éduqué par deux tuteurs à la fin des années 1030 et au début des années 1040, on connaît peu de choses de l'éducation littéraire de Guillaume, sinon qu'il ne semble pas avoir incité particulièrement à une quelconque forme d'érudition, son principal loisir étant la chasse. Il contribue cependant au développement du clergé pendant son règne, et aux monastères qui, eux, sont des centres d'érudition et de savoir. Si sa piété est louée par les chroniqueurs médiévaux, certains critiquent son avidité et sa cruauté. Il est capable à la fois de discernement et d’emportement colérique.

Son mariage avec Mathilde forme une union affectueuse et confiante ; on ne lui connaît ni maîtresse ni enfant illégitime, et aucun élément n'indique qu'il lui ait été infidèle, ce qui n'était pas courant pour un souverain à cette époque
Répondre - il y a 2 mois
Donias Guillaume retourne en Normandie à l'automne 1086. Il marie sa fille Constance à Alan Fergant, duc de Bretagne, dans le but de renforcer ses alliances face au roi de France Philippe Ier. Confronté aux velléités de ce dernier, Guillaume lance une expédition sur le Vexin français en juillet 1087. Il conduit son armée jusqu'à Mantes qu'il brûle. La tradition a gardé que ce fut dans la rue de la Chaussetterie, à Mantes, près le parvis Notre-Dame que le vainqueur trouva la mort dans son triomphe. Alors que le duc-roi est handicapé à la fin de sa vie par une obésité, une blessure ou une maladie le contraint, selon Orderic Vital, à retourner dans sa capitale, Rouennote .

Il agonise quelques jours en toute lucidité au prieuré de Saint-Gervais, aux portes de la ville. Avant de mourir le 9 septembre 1087, le duc-roi règle sa succession : il confie à son fils aîné Robert Courteheuse le duché de Normandie, tandis que son deuxième fils Guillaume le Roux reçoit la couronne d'Angleterre. Son troisième fils, Henri, reçoit de l'argent. Il demande enfin que tous les prisonniers qui promettent de ne pas troubler l'ordre public soient relâchés, ce qui sera notamment le cas de son demi-frère Odonb .

Son corps est ensuite transporté par mer jusqu'à Caen, pour être inhumé en l'abbatiale Saint-Étienne. En contant la triste fin de Guillaume, le chroniqueur Orderic Vital explique que lors de l'inhumation, il fallut forcer son corps pour pouvoir l'introduire dans le sarcophage, si bien que la peau de bœuf dans laquelle il était enveloppé se déchira, faisant éclater son ventre qui exhala une insupportable odeur de putréfactionb . Ce point semble en contradiction avec un paragraphe précédent où le moine évoque « les embaumeurs et les croque-morts » qui préparèrent le corps mais les techniques d’embaumement égyptiennes étaient perdues à cette époque et les moyens empiriques utilisés ne garantissaient pas la préservation des corps.

Sa tombe a été visitée plusieurs fois depuis son inhumation.
En 1522, la tombe est ouverte une première fois sur ordre papal.
En 1562, pendant les guerres de religion, les protestants profanent, vandalisent et pillent son tombeau.
Sa dépouille est exhumée, mise en pièce, et dispersée ; seul son fémur gauche aurait été sauvé par le poète Charles Toustain de La Mazurie et retrouvé lors de l'ouverture d'un caveau maçonné se trouvant dans le chœur de l'abbatiale, le 22 août 1983. La relique est placée dans un nouveau tombeau en 1642, qui est remplacé au XVIIIe siècle par un monument plus élaboré... qui est détruit pendant la révolution française. Sous la dalle actuelle qui porte son épitaphe, datant du XIXe siècle, il ne reste de son squelette qu'un fémur et une mâchoire qui auraient été sauvegardés in extremis.
Répondre - il y a 2 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Guillaume Le Conquérant et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.