Jean Lartéguy

 
Jean Lartéguy
1920 - 2011
 

Artiste, Écrivain, Journaliste (Art, Journalisme, Littérature).

90 ans Mort à l'âge de 90 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean Lartéguy ?


Contribuez !

Anniversaire !

Jean Lartéguy aurait fêté ses 100 ans le samedi 5 septembre 2020. Plus que 350 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Jean Lartéguy (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Jean Lartéguy, de son vrai nom Jean Pierre Lucien Osty, né le 5 septembre 1920 à Maisons-Alfort, est un écrivain et journaliste français, décédé le 23 février 2011 à l'Hôtel des Invalides à Paris[1].

Il passe sa licence d'histoire à Toulouse et devient secrétaire de l'historien Joseph Calmette.

Il s'engage comme volontaire en octobre 1939. Pendant l'occupation, il s'évade de France en mars 1942 en passant par l'Espagne où il restera interné pendant neuf mois. Il rejoint l'armée française de la Libération comme officier au 1er groupe de commandos. Il reste sept ans officier d'active avant de devenir capitaine de réserve. Plusieurs fois décoré : Légion d'honneur, Croix de guerre 1939-1945, Croix de guerre T.O.E., quatre citations.

Il a été témoin (comme correspondant de guerre, notamment pour Paris Match) et/ou acteur de nombreux événements durant la seconde moitié du XXe siècle : révolution d'Azerbaïdjan, guerre de Palestine, guerre de Corée (blessé à l'attaque de Crève-Coeur), Indochine, Algérie puis Viêt Nam, révolutions en Amérique Latine, etc. Il est grand reporter à Paris-Presse à partir de 1952 et reçoit le Prix Albert Londres en 1955.

Il est le neveu du chanoine Émile Osty.

Il meurt le 23 février 2011 à 90 ans.

La décolonisation, traitée aussi bien à travers des reportages que des romans qui lui ont été inspirés par ce qu'il a vu, notamment l'amertume de combattants qui se sacrifièrent. Il explique notamment pourquoi les populations indochinoises se sentirent trahies, faute de réformes pourtant promises au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, et aussi les origines de l'OAS, à travers le fiasco de la guerre d'Algérie. Mais également les grands reportages qu'il a menés à travers le monde comme au Japon et enfin l'histoire comme dans Mourir pour Jérusalem.

Son message est décalé de nos jours, parce qu'il se trouve à la fois anticommuniste - mais comprenant la portée morale de sa doctrine -, et pro-occidental, tout en montrant un mépris profond de ce qu'était devenu le système colonial.

------------------

Publications

------------------

* La ville étranglée (1955), Julliard, roman

* Les âmes errantes (1956), Albin Michel, roman

* La tragédie du Maroc interdit (1957), Éditions les 4 fils Aymon

* Les dieux meurent en Algérie (1960) , Éditions de la pensée moderne, (1998) Trésor du patrimoine (textes de Jean Lartéguy, photos de Marc Flament)

* Les Centurions (1960), Presse de la Cité

* Les baladins de la Margeride (1962), Presses de la Cité, (1969), Pocket

* Les mercenaires (1963), Pocket, roman (paru d'abord sous le titre «Du sang sur les collines», sans aucun succès, réédité avec le nouveau titre suite au succès des «Centurions»)

* Les chimères noires (1963), Presses de la Cité, roman

* Guerre d'Algérie, deux volumes

1. Les prétoriens (1964), Pocket, roman

* Le paravent japonais (1964), Raoul Solar, reportage

* Le mal jaune (1965), Pocket, roman (reprise de deux titres précédemment publiés : La ville étranglée, et Les âmes errantes

* Un million de dollars le Viet (1965), Raoul Solar Editeur

* Sauveterre (1966), Presses de la Cité, (1970), Pocket

* Les guérilleros (1967), Raoul Solar, (1972) Pocket, reportage

* Les chimères noires (1967), Pocket, roman

* Les murailles d'Israël (1968), Pocket, récit

* Les tambours de bronze (1969), Pocket, roman

* Ces voix qui nous viennent de la mer (1969) Solar/editeur

* Tout homme est une guerre civile, deux volumes

1. Le prêtre astronome (1969), Presses de la Cité

2. Les libertadors (1970), Presses de la Cité

* Voyage au bout de la guerre,(1971) Presses de la Cité

* Lettre ouverte aux bonnes femmes (1972), Albin Michel

* Enquête sur un crucifié (1973), J'ai Lu, roman

* Les Rois mendiants (1975), , roman*

* L'adieu à Saïgon (1975), Presses de la Cité, Paris

* Tout l'or du diable (1975), Presses de la Cité.

* Les rois mendiants (1977), J'ai Lu, roman

* La guerre nue (1977), Pocket. Il s'agit d'un recueil d'entretiens avec François Poli, à caractère autobiographique.

* Les naufragés du soleil, trois romans

1. Le gaur de la rivière noire (1978), J'ai Lu, roman

2. Le cheval de feu (1980), J'ai Lu, roman

3. Le baron céleste (1982), J'ai Lu, roman

* Dieu, l'or et le sang (1980), Presses de la Cité

* Le commandant du nord (1982), Presses de la Cité, roman

* Marco Polo espion de Venise (1984), Pocket

* Soldats perdus et fous de Dieu, Indochine 1954-1955 (1986), Presses de la Cité,

* L'or de Baal (1987), Gallimard

* Tahiti (1988), Pocket

* Le Roi noir, (1991), éditions de Fallois, roman

* Mourir pour Jérusalem (1995), éditions de Fallois, histoire

Sans indication d'année

* Fiu-Tahiti, la pirogue et la bombe, Presses de la Cité

* La fabuleuse aventure du peuple de l'opium, Presses de la Cité

* Liban - 8 jours pour mourir, Presses de la Cité

* L'ombre de la guerre, deux volumes

1. Le joueur de flûte, Presses de la Cité 1989

2. La saltimbanque, Presses de la Cité

* Le dragon, le maître du ciel et ses sept filles ([[]]), éditions G.P.

* Sahara an I ([[]]), Gallimard

* La grande aventure de Lacq ([[]]), Gallimard

* Le protecteur ([[]]), Le Mercure de France, théâtre

* Clefs pour l'Afrique ([[]]), Albin Michel

* Les centurions du Roi David Photographies Alain Taieb (1968), La Pensée Moderne, album

* Triple jeu ([[]]), Laffont

------------------

Compilations

------------------

* Récits de guerre (1989), Omnibus, compilation

o Les mercenaires, Les centurions, Les prétoriens, Le mal jaune, Les Tambours de bronze

* Le mal d'Indochine (1994), Omnibus, compilation

o Enquête sur un crucifié, L'adieu à Saigon, Les naufragés du soleil

* La nuit africaine (1996), Omnibus, compilation

o Les chimères noires, Les Rois mendiants, Le commandant du nord, Le Roi noir

* Indochine (2004), Omnibus, compilation

------------------

Divers

------------------

* Émile Osty, traducteur d'une Bible éponyme, était son oncle.

* Jean-Jacques Beucler, un de ses héros.

------------------

Cinéma

------------------

* Les centurions : film très librement adapté du roman de Jean Lartéguy et réalisé par Mark Robson.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean Lartéguy en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean Lartéguy.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean Lartéguy ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean Lartéguy pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean Lartéguy, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean Lartéguy
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Lartéguy
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Jean Pierre Lucien Osty

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 90 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean Lartéguy ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean Lartéguy, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean Lartéguy ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean Lartéguy et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Jean Lartéguy