Leka Zogu

 
Leka Zogu
1939 - 2011
 

Homme d'état, Prince (Gotha).

Nationalité albanaise Albanais, né le 5 avril 1939 et mort le 30 novembre 2011

72 ans Mort à l'âge de 72 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Leka Zogu ?


Contribuez !

Biographie

Leka Zogu (Leka Skender Zogu) (né à Tirana le 5 avril 1939 et mort le 30 novembre 2011 à Tirana) était le prétendant au trône d'Albanie depuis de 9 avril 1961, date de la mort de son père, le roi Zog Ier. En exil depuis son enfance, il est alors proclamé « roi des Albanais » sous le nom de « Leka Ier », se faisant couronner à l'hôtel Le Bristol, à Paris, le 15 avril 1961.

Leka Zogu est le fils unique du roi Zog Ier et de la reine Géraldine. Deux jours après sa naissance, la famille royale doit partir en exil en raison de l'invasion italienne de l'Albanie. Le roi Victor-Emmanuel III d'Italie est alors proclamé roi d'Albanie.

Le prince Leka et la famille royale se réfugient successivement en Grèce, puis en Turquie, en Roumanie, en Pologne, en Estonie, en Norvège, et enfin en France. En mai 1940, Zog quitte la France battue par les troupes allemandes et s'enfuit à Londres avec une partie de l'or de son pays, et y forme un gouvernement en exil.

Après la capitulation de l'Italie, le 8 septembre 1943, le pays subit l'occupation nazie. Le 28 novembre 1944, toute l'Albanie est libérée et en janvier 1946, la République populaire d'Albanie, dirigée par Enver Hoxha, est proclamée.

La monarchie albanaise est abolie en 1946 par les communistes, qui interdisent au roi et à sa famille de revenir dans le pays. La famille royale quitte le Royaume-Uni pour l'Égypte du roi Farouk, Zog espérant ainsi bénéficier de l'appui des souverains arabes. L'échec du projet Valuable (1949-1952), dénoncé aux Soviétiques par l'agent double Kim Philby, mené conjointement par la CIA et le MI6, ruine ses chance de remonter un jour sur le trône. Zog quitte l'Égypte en 1952, quand Nasser prend le pouvoir, et s'installe en France, sur la Côte d'Azur, ruiné et fatigué. En 1957, il proclame son fils Leka comme son seul et unique successeur. Malade, il décède à 65 ans le 9 avril 1961, à l'hôpital de Suresnes. Zog Ier repose aujourd'hui au cimetière parisien de Thiais (Val-de-Marne).

À la mort du roi Zog, le prince Leka est couronné « roi des Albanais » par les membres en exil de la dernière Assemblée nationale du Royaume lors d'une cérémonie à l'hôtel Le Bristol, à Paris, le 15 avril 19611. il est également investi en qualité de souverain grand-maître de l'ordre de Scanderbeg, de l'Ordre de la Fidélité et de l'ordre de la Bravoure.

Après son mariage avec l'Australienne Susan Cullen-Ward en 1975, le couple s'installe en Espagne où il est reçu par le roi Juan Carlos. Là, il continue à recevoir les Albanais en exil en attendant une chute prochaine du communisme. Le gouvernement espagnol lui demande de quitter le pays après avoir découvert des caches d'armes. Le prince Leka et son épouse partent pour la Rhodésie du Sud (aujourd'hui Zimbabwe) jusqu'à l'arrivée de Robert Mugabe au pouvoir. Ils s'installent donc en Afrique du Sud, à Bryanston, où le gouvernement leur donne un statut diplomatique.

En 1993, il rentre pour la première fois en Albanie avec un passeport émis par son gouvernement en exil et sur lequel est inscrite la profession de « roi ». Le prince Leka est accueili par 500 partisans à son arrivée à l'aéroport et déclare qu'il est prêt à abandonner son passeport et à accepter un statut de citoyen normal si un référendum sur la monarchie le met en minorité.

Leka Zogu retourne de nouveau dans son pays le 12 avril 1997 et cette fois, il est reçu par deux mille personnes à son arrivée4. Le même jour que les élections législatives, un référendum sur la restauration de la monarchie est organisé le 29 juin 1997 mais celle-ci est rejetée par 2/3 des votants5. Le prince Leka conteste les résultats du scrutin, dont les premiers résultats avaient donné vainqueur le « oui » à la monarchie avec 65,7 % avant d'être rétrogradés à une défaite avec seulement 36,5 % des voix. Suite à l'intervention de la police et de la mort d'une personne participant aux manifestations, il décide de quitter le pays une nouvelle fois. Accusé d'avoir abandonné illégalement le territoire, il est condamné pour sédition à trois ans d'emprisonnement par contumace.

Mais en mars 2002, les accusations sont levées à la suite de la pétition formée par 65 députés albanais de tous bords. La pétition demandait également le retour de la famille royale sur le sol albanais6. Considérant cet appel en faveur du retour définitif de toute la famille royale en Albanie, le « roi » Leka déclare : « Nous sommes prêts à apporter notre contribution, en tant que citoyens ou au titre d'une fonction définie, pour développer l'économie du pays et pour renforcer l'État albanais dans l'intérêt de la Nation albanaise. Nous devons comprendre que ce n'est pas seulement l'Albanie qui a besoin d'être soutenue mais aussi notre nation tout entière. Tout citoyen qui se dit albanais doit aussi apporter sa contribution. Ma famille et moi, nous sommes au service du peuple et nous le resterons à jamais. J'ai toujours oeuvré pour l'union nationale et le progrès de la Nation albanaise. » Après le ralliement des députés socialistes, portant à 76 le nombre des parlementaires signataires de la pétition, la famille royale rentre définitivement en Albanie le 28 juin 2002.

Leka est soutenu par le Mouvement du Parti de la Légalité qui participe à une coalition gouvernementale. Cependant, depuis son retour, le prince Leka ne vote pas, se déclarant au-dessus des partis politiques. Après avoir dirigé le Mouvement pour le développement national, il annonce, en 2006, se retirer de la vie politique et publique.

Il est décédé le 30 novembre 2011 à l'hôpital de Tirana des suites de problèmes cardiaques et pulmonaires.

En 1975, le prince Leka épouse Susan Cullen-Ward (1941-2004), citoyenne australienne et ancienne institutrice. La cérémonie se déroule à l'hôtel de ville de Biarritz. Le couple a un fils :

S.A.R. le prince Leka Anwar Zog Reza Baudouin Msiziwe, titré « prince hérditaire » (né le 26 mars 1982 à Johannesbourg), fiancé depuis mai 2010 à Elia Zaharia (né le 8 février 1983 en Albanie), comédienne française d'origine albanaise.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Leka Zogu en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Leka Zogu.

Vous savez où se trouve la tombe de Leka Zogu ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Leka Zogu pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Leka Zogu, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Leka Zogu.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Albanaise Drapeau albanais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Leka Zogu
  • Nom complet : --
  • Prénom : Leka
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Zogu
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 5 avril 1939
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 72 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Leka Zogu ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Leka Zogu, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Leka Zogu ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Leka Zogu et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.