Lorin Maazel

 
Lorin Maazel
1930 - 2014
 

Artiste, Chef d'orchestre, Compositeur, Musicien, Violoniste (Art, Musique).

Nationalité américaine Américain, né le 6 mars 1930 et mort le 13 juillet 2014

84 ans Mort à l'âge de 84 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Lorin Maazel ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 6 ans que Lorin Maazel est mort le lundi 13 juillet 2020. Plus que 8 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Lorin Maazel (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Lorin Varencove Maazel, né le 6 mars 1930 à Neuilly-sur-Seine (France), mort le 13 juillet 2014 en Virginie (États-Unis), est un chef d'orchestre, compositeur et violoniste américain.

Après des débuts précoces d'enfant prodige aux États-Unis, il connaît une carrière de chef d'orchestre aussi bien en Europe que sur le sol américain, en tant que directeur musical de certains orchestres et opéras parmi les plus prestigieux du monde, notamment l'Orchestre de Cleveland, l'Orchestre national de France, l'Orchestre symphonique de la radiodiffusion bavaroise et l'Orchestre philharmonique de New York. Malgré une réputation autoritaire, et des critiques visant son obsession pour le détail au détriment de la forme et de l'expression, il est admiré pour sa mémoire infaillible, et l'activité qu'il mène sans relâche jusqu'à un âge avancé. Il laisse également un important legs discographique couvrant essentiellement le répertoire orchestral romantique et post-romantique, ainsi que l'opéra, de Mozart à Puccini.

Né en France en 1930, à Neuilly-sur-Seine, dans une famille de musiciens américains, il est élevé par ses parents Lincoln et Marie, à Los Angeles aux États-Unis, où ils retournent dès 1930. Son grand-père Isaac Maazel, juif d'origine russe, est violoniste au Metropolitan Opera. Lorin reçoit ses premières leçons de violon à l'âge de cinq ans auprès de Karl Moldrem, et de direction orchestrale à l'âge de sept ans auprès de Vladimir Bakaleïnikov, ami de la famille et chef associé de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles .

Il fait ses débuts en public à l'âge de huit ans avec l'orchestre de l'université de l'Idaho, dirigeant la symphonie Inachevée de Franz Schubert, et dirige un grand nombre d'orchestres américains entre neuf et quinze ans, notamment l'Orchestre symphonique de la NBC en 1941, à l'invitation d'Arturo Toscanini, l'orchestre philharmonique de New York au Lewisohn Stadium en 1942, et l'orchestre de Cleveland en 1943.

Il effectue des études à l'Université de Pittsburgh où il entre en 1946, à 16 ans, et étudie les langues, les mathématiques et la philosophie, tout en jouant comme violon au sein de l'orchestre symphonique de Pittsburgh, dont il devient aussi chef assistant en 1949. Il fonde à la même époque le Fine Arts Quartet of Pittsburgh . Il est également invité par Serge Koussevitzky pour se produire au festival de Tanglewood, en 1951 et de nouveau en 1952.

Il bénéficie d'une bourse Fulbright qui lui permet d'achever sa formation en Italie à partir de 1951, pour étudier la musique baroque. Résidant à Milan, il effectue ses débuts de chef sur le sol européen à Catane, au théâtre Bellini où il remplace un chef souffrant, le 21 décembre 1952.

Lorin Maazel acquiert bientôt une réputation grandissante. Le 27 octobre 1955, il effectue ses débuts à La Scala de Milan, dans un concert symphonique en compagnie du violoniste Leonid Kogan. En 1960, à trente ans, il est le premier chef américain et le plus jeune chef de l'histoire à être invité au festival de Bayreuth, pour diriger le Lohengrin de Wagner. La même année il fait ses débuts à Londres avec le BBC Symphony Orchestra, dans une performance de la symphonie n° 2 de Mahler, avec Maureen Forrester. L'année suivante, il est appelé à diriger le Boston Symphony Orchestra. En 1963, il est cette fois invité au festival de Salzbourg.

Il obtient son premier poste permanent au Deutsche Oper de Berlin en 1965, où il prend la succession de Ferenc Fricsay, ainsi qu'à la tête de l'orchestre résident, le Radio-Symphonie-Orchester, avec lequel il crée l'opéra Ulisse de Luigi Dallapiccola. Il permet aussi au Deutsche Oper de se produire au Kennedy Center de New York lors de sa dernière saison comme directeur musical, en 1975, dans une production de Lohengrin, dans la mise en scène de Wieland Wagner.

Chef assistant (apprentice conductor) de Otto Klemperer au New Philharmonia Orchestra (1970-1972), Lorin Maazel obtient bientôt un poste prestigieux, à la tête de l'orchestre de Cleveland, où il succède à George Szell en 1972, après deux ans d'intérim de Pierre Boulez.

Très respecté et admiré, notamment pour sa profonde connaissance du répertoire romantique et des oeuvres de Gustav Mahler, Jean Sibelius, Giacomo Puccini ou encore Richard Strauss, dirigeant toujours de mémoire, il est successivement le directeur musical de certains des plus grands orchestres du monde. Il est aussi l'un des chefs les plus souvent invités par l'Orchestre philharmonique de Vienne, qu'il dirige notamment dans onze concerts du nouvel an, entre 1980 et 2005 (dont neuf fois en dirigeant du violon).

Directeur musical du New York Philharmonic à la suite de Kurt Masur, entre 2002 et 2009, Lorin Maazel crée dès son entrée en fonction la pièce On the Transmigration of Souls (De la transmigration des âmes), composée par John Adams en hommage aux victimes du 11 septembre. La composition et l'enregistrement qui découle de cette création reçoivent le prix Pulitzer, et trois Grammy Awards (meilleure composition contemporaine, meilleur enregistrement orchestral et meilleur album de musique classique) . Maazel fait de nouveau l'actualité avec l'orchestre new-yorkais en dirigeant un concert à Pyongyang, en Corée du nord, au cours d'une tournée asiatique, le 26 février 2008. L'événement est présenté comme un acte de diplomatie culturelle, mais est fortement critiqué sur le sol américain. Il quitte son poste au terme de la saison 2008-2009, et ne conserve que des postes permanents sur le sol européen, à l'Opéra de Valence et son orchestre qu'il dirige depuis sa création en 2006, et à partir de 2011 à la tête de l'orchestre philharmonique de Munich.

Au cours de sa carrière, pendant 72 ans, il dirige plus de 200 orchestres différents, au cours de 7 000 concerts et représentations d'opéra, demeurant très actif jusqu'à la fin de sa vie avec plus d'une centaine de concerts par an. Il reçoit le Prix Sibelius en Finlande, est fait commandeur de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne, et deux fois commandeur de la Légion d'honneur par le gouvernement français.

Il connaît toutefois plusieurs conflits avec les musiciens sous sa direction, notamment à ses débuts au Royal Opera House en 1978, pour Luisa Miller, et à l'Opéra d'État de Vienne, où son contrat de quatre ans est rompu après seulement deux ans, en 1984. Son successeur à la tête de l'orchestre de Cleveland, Christoph von Dohnanyi, relaie également les critiques de ses musiciens, qui reprochent à Maazel son autoritarisme, et son unique souci de battre la mesure au détriment du sens du phrasé. Mais sa plus grande déception concerne la succession d'Herbert von Karajan à la tête de l'orchestre philharmonique de Berlin, qu'il espérait, avant qu'elle n'aille dans une relative surprise à Claudio Abbado. Par suite, Lorin Maazel décide de ne plus se produire avec l'orchestre berlinois.

Ses performances sont également parfois critiquées, à partir des années 1980 surtout, pour un souci excessif du détail au détriment de la forme et de l'expressivité, reproches qui culminent notamment dans ses interprétations tardives de Mahler.

Au printemps 2014, en raison de son état de fatigue, il est contraint de quitter son poste de directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Munich et annonce l'annulation de ses engagements pour la saison 2014-2015, afin de se reposer. Il meurt le 13 juillet 2014 des suites d'une pneumonie, pendant le festival de Castleton, fondé en 2009 par le chef et son épouse, dans l'ancienne ferme où ils résident, en Virginie. Il avait dirigé quelques jours auparavant, le 28 juin 2014, Madame Butterfly de Giacomo Puccini, pour l'ouverture du festival.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Lorin Maazel en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Lorin Maazel.

Vous savez où se trouve la tombe de Lorin Maazel ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Lorin Maazel pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Lorin Maazel, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Lorin Maazel.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Lorin Maazel
  • Nom complet : --
  • Prénom : Lorin
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Maazel
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 6 mars 1930
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 84 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Lorin Maazel ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Lorin Maazel, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Lorin Maazel ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Lorin Maazel et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Lorin Maazel