Marcel Jouhandeau

 
Marcel Jouhandeau
1888 - 1979
 

Artiste, Écrivain (Art, Littérature).

Nationalité française Francais, né le 26 juillet 1888 et mort le 7 avril 1979

90 ans Mort à l'âge de 90 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Marcel Jouhandeau ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 132 ans que Marcel Jouhandeau est né le dimanche 26 juillet 2020. Plus que 20 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Marcel Jouhandeau (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Marcel Henri Jouhandeau, né à Guéret le 26 juillet 1888 et mort à Rueil-Malmaison le 7 avril 1979, est un écrivain français.

Né d'un père boucher dans une famille commerçante de Guéret, il est élevé jusqu'à l'âge de neuf ans par sa tante Alexandrine. Marcel Jouhandeau, marqué au visage par une malformation labiale, se tourne dès ses jeunes années – sous l'influence d'une jeune fille (Jeanne Martin) qui avait été novice au Carmel de Limoges – vers un catholicisme mystique et on envisage son entrée au séminaire. À la suite d'une lecture, en 1908, il prend conscience de son homosexualité latente. Cette même année il part pour Paris, étudie quelques mois au lycée Henri-IV, puis la Faculté des lettres. Il écrit alors ses premiers contes. Il devient professeur au collège privé Saint-Jean de Passy à partir de janvier 1913.

Sa nature homosexuelle entre dès lors en conflit avec sa foi catholique et toute sa vie il oscillera entre la célébration du corps masculin et le vécu mortifère de sa sexualité au point qu'en février 1914, dans un élan mystique, Jouhandeau brûle tous ses manuscrits et tente de se suicider. La crise passée, il revient à l'écriture sur les conseils en particulier de son ami Léon Laveine. Il écrit ce qu'il appelle des contes, ce sont des chroniques inspirées par sa ville natale Guéret qu'il baptise Chaminadour.

Durant la Première Guerre mondiale, il est versé dans le service auxiliaire et affecté à l'arrière comme secrétaire à Guéret. Il publie La Jeunesse de Théophile en 1921 et en 1924 Les Pincengrain. Ces textes déclenchent une vive animosité des Guérétois à son égard. Il se marie à quarante ans le 4 juin 1929 à Paris avec une ancienne danseuse, Élisabeth Toulemont, dite Caryathis, Élise dans son oeuvre. Amie de Jean Cocteau et de Max Jacob, elle avait été la maîtresse de Charles Dullin. Élise espère détourner son mari de ses penchants pour les garçons mais, au cours des années 1930, celui-ci l'emportera à nouveau et s'imposera définitivement à la fin de sa vie. Il en parle ouvertement dans divers ouvrages comme Chronique d'une passion, Du pur amour, Tirésias. Les Jouhandeau habitent à Paris près de la porte Maillot. Ses livres sont publiés aux éditions Gallimard (sept titres chez Grasset à la suite d'une brouille avec Gaston). Il enseigne jusqu'en juillet 1949.

Vers 1949 les Jouhandeau recueillent une fillette, Céline. Son éducation est un échec. À sa majorité elle met au monde un garçon (le père est reparti pour l'Italie abandonnant mère et enfant), Marc, que les Jouhandeau adopteront.

De 1936 à 1941, il écrit quatre articles antisémites dont trois seront réunis dans une plaquette Le Péril juif édité par Sorlot (s.d.). En 1941, il participe au « congrès de Weimar » (organisé par Goebbels) sur l'invitation de Gerhardt Heller. Partent avec lui Abel Bonnard, Pierre Drieu la Rochelle, Brasillach, Fabre-Luce, Chardonne, Fraigneau, Fernandez. En décembre 1941, Jouhandeau publie Témoignage, un court article où il développe son admiration pour l'Allemagne, dans La NRF de Drieu. À la Libération, son dossier sera classé sans suites. Dans ses Journaliers, longue chronique de vingt-huit volumes, il reviendra à plusieurs reprises sur cette période de son oeuvre.

Élise meurt en 1971. Ce couple infernal occupe une place importante dans l'oeuvre. Atteint de cécité, Jouhandeau cesse d'écrire en 1974. Il consacre ses dernières années à son fils Marc et s'éteint en 1979 à Rueil-Malmaison, son domicile depuis 1960.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Marcel Jouhandeau en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Marcel Jouhandeau.

Vous savez où se trouve la tombe de Marcel Jouhandeau ?

Citations

Les meilleures citations de Marcel Jouhandeau.

Je tiens plus à toi qu'à moi, que je t'aime plus que moi.
Mieux vaut aimer dans les enfers que d'être sans amour dans le paradis.
L'instant n'a de place qu'étroite entre l'espoir et le regret et c'est la place de la vie.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Marcel Jouhandeau. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Marcel Jouhandeau, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Marcel Jouhandeau.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Artiste, Écrivain
  • Domaines : Art, Littérature

Noms

  • Nom usuel : Marcel Jouhandeau
  • Nom complet : --
  • Prénom : Marcel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Jouhandeau
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 90 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Marcel Jouhandeau ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Marcel Jouhandeau, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Marcel Jouhandeau ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 71914 sa sépulture se trouve au cimetière de montmartre
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Marcel Jouhandeau et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Marcel Jouhandeau