Otto Frank

 
Otto Frank
1889 - 1980
 

Homme d'affaires néerlando-allemand, père d'Anne Frank, laquelle est devenue une célébrité mondiale à la suite de la publication de son journal intime.

91 ans Mort à l'âge de 91 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Otto Frank ?


Contribuez !

Anniversaire !

AUJOURD'HUI, lundi 19 août 2019, cela fait 39 ans que Otto Frank est mort.

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Otto Frank (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Otto Heinrich Frank, né 12 mai 1889 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne et mort le 19 août 1980 à Birsfelden en Suisse, est un homme d'affaires néerlando-allemand.

Fils de Michael Frank et d'Alice Betty Stern, il émigre à Amsterdam en 1933 avec sa famille, fuyant les lois anti-juives d'Hitler. Il est l'époux d'Edith Frank et le père de Margot et Anne, laquelle est devenue une célébrité mondiale à la suite de la publication de son journal intime.

Otto Frank est né à Francfort-sur-le Main. Il est le second fils de Frank et d'Alice Stern Frank. Ses frères et sœurs sont Robert Frank, Helene (Leni) Frank et Herbert Frank. Otto est le cousin du célèbre décorateur d'intérieur Jean-Michel Frank et le petit-fils de Zacharias Frank.

Otto Frank sert dans l'armée allemande en tant qu'officier durant la Première Guerre mondiale. Il travaille dans la banque familiale avant qu'elle ne cesse ses activités au début des années 1930. Il se marie à Edith Holländer - une héritière d'une entreprise de ferraille et d'approvisionnement industriel - le 12 mai 1925 à Francfort, lors de son trente-sixième anniversaire. Leur première fille, Margot Betti, naquit le 16 février 1926, suivie trois ans plus tard par Anne (Annelies Marie) le 12 juin 1929.

Lors de la montée du nazisme en Allemagne et des décrets antisémites encouragés par les attaques envers les personnes et familles juives, Otto Frank décide de fuir avec sa famille vers les nations libres d'Europe de l'Ouest. En août 1933, il part avec sa famille à Aix-la-Chapelle, où sa belle-mère réside, pour préparer son dernier départ vers Amsterdam, aux Pays-Bas. Là-bas, il fonde une entreprise qui vend des épices et des pectines utilisées dans la préparation des confitures. Après l'invasion de la Hollande par l'Allemagne en mai 1940, Otto Frank rend son commerce en apparence "aryen" en transférant son contrôle à des non-juifs.

En 1938 et 1941, Otto Frank tente d'obtenir des visas pour sa famille dans le but d'émigrer aux États-Unis ou à Cuba. Il reçoit un visa seulement pour lui vers Cuba le 1er décembre 1941, mais personne ne sait s'il a pu le récupérer. Dix jours plus tard, lorsque l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste déclarent la guerre aux États-Unis, son visa est annulé par La Havane. Otto Frank avait deux compagnies basées à Amsterdam qui se trouvaient dans le même bâtiment : Opekta et Pectacon.

Le 6 juillet 1942, après avoir aménagé secrètement un petit appartement à l'arrière de ses bureaux, Otto s'y installa clandestinement avec sa famille dans le but d'échapper au nazisme, aidés généreusement par des chrétiens de l'entreprise. Ils furent rejoints quelques jours plus tard par la famille Van Pels, et en novembre 1942 par un dentiste, Fritz Pfeffer. C'est enfermée dans cette cachette, dans laquelle ils vécurent plus de deux ans, que sa fille cadette, la jeune Anne Frank, rédigera son journal intime, qui deviendra, à l'issue de la guerre, un grand témoignage mondialement connu.

Le 4 août 1944, les clandestins sont arrêtés sur dénonciation anonyme et déportés.

Des huit personnes qui se cachèrent dans l'Annexe, seul Otto Frank survécut à l'arrestation et au génocide. Quand il fut de retour à Amsterdam, une de ses amies et collaboratrices, Miep Gies, lui remit les manuscrits de sa fille qu'elle avait récupérés une fois les clandestins arrêtés, après avoir eu la certitude de la mort d'Anne en 1945 dans le camp de Bergen-Belsen. Otto Frank permit la première publication de son journal le 25 juin 1947, après quoi de nombreuses publications s'ensuivirent, et dans de différents pays.

Il se remaria en 1953 avec Fritzi Geiringer, une ancienne déportée d'Auschwitz ayant perdu son mari et son fils dans le camp. La fille de Fritzi, Eva, était une connaissance d'Anne et Margot Frank. Avant que leurs familles dussent se cacher, Otto et elle se voyaient de temps en temps et discutaient en allemand.

Otto Frank consacra le restant de sa vie au journal de sa fille, et à lutter contre la discrimination et les préjugés. Il participa activement à l'ouverture de l'annexe en tant que musée, en 1960. Jusqu'à sa mort, survenue en août 1980, il répond aux lettres de milliers de lecteurs du journal d'Anne.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Otto Frank en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Otto Frank.

Vous savez où se trouve la tombe d'Otto Frank ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Otto Frank pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Otto Frank, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Otto Frank.

Fiche d'identité

Identité

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Otto Frank
  • Nom complet : --
  • Prénom : Otto
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Frank
  • Nom de famille (2) : Heinrich
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 12 mai 1889
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 91 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Otto Frank ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Otto Frank, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
12 notes
5 étoiles
12
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Otto Frank est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Otto Frank au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 12 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Le père d'Anne Frank qui a fait publier son journal et a réussi à revenir de l'enfer.
le père d'Anne Frank qui a fait publier son journal et a réussi à revenir de l'enfer, nous appartenons au meme peuple
Commentez - il y a 1 an
 Otto Franck est le symbole de la souffrance.
Otto Franck est le symbole de la souffrance et de l'horreur que la haine raciale peut engendrer à un peuple que l'on veut exterminer
Commentez - il y a 1 an
 Otto est le père de la pauvre Anne, qui lui a souffert d'avoir survécu à toute sa famille.
Otto est le père de la pauvre Anne, qui lui a souffert d'avoir survécu à toute sa famille, quel être humain peut avoir la force et la foi de dépasser une telle épreuve......
Dieu aide ceux qui sont dans la souffrance à la supporter..... une belle âme qui mérite le paradis
Commentez - il y a 1 an
12 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Otto Frank ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Clo63 Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Image visible uniquement
par les membres de JeSuisMort.


Inscription/Connexion
pour voir l'image.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Otto Frank et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres parent de célébrité néerlandais

Contribuez ! Vous connaissez d'autres parent de célébrité néerlandais ? Proposez-nous ici.