Régine Deforges

 
Régine Deforges
1935 - 2014
 

Artiste, Écrivaine, Éditrice, Femme d'affaire (Art, Littérature).

Nationalité française Française, née le 15 août 1935 et morte le 3 avril 2014

78 ans Morte à l'âge de 78 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Régine Deforges ?


Contribuez !

Biographie

Régine Deforges, écrivain et éditrice française, est née le 15 août 1935 à Montmorillon dans la Vienne. D'un ton très libre, voire libertin, ses romans sont souvent des plaidoyers féministes défendant le droit des femmes à s'assumer seules, jusque et y compris dans leur sexualité, qui peut être le lesbianisme. Elle situe l'action de plusieurs de ses romans dans la campagne proche de Montmorillon, et sur les rives de la Gartempe. À titre personnel, elle est membre du comité d'honneur de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité et cosigne en 2009 un texte réclamant la dépénalisation de l'euthanasie. Elle est l'épouse du dessinateur du Nouvel Observateur Pierre Wiazemski, dit Wiaz, de qui elle a une fille. Elle a également eu un fils, Franck Spengler, d'un premier mariage avec Pierre Spengler, un industriel.

Régine Deforges est née à Montmorillon en Poitou où elle est élevée dans différentes institutions religieuses. Très tôt, les livres constituent son univers d'élection : elle devient tour à tour libraire, relieur, éditeur, scénariste, réalisateur et écrivain. Elle ouvre plusieurs librairies, tant à Paris qu'en province, et crée, en 1968, sa propre maison d'édition, l'Or du temps. Elle devient de ce fait la première éditrice française. Le premier livre qu'elle publie, Le Con d'Irène (sous le titre édulcoré « Irène ») , attribué à Louis Aragon, est saisi 48 heures après sa mise en vente, le 22 mars 1968. Elle sera, par la suite, condamnée pour « outrage aux bonnes moeurs » et privée de ses droits civiques.

Elle publie ensuite un catalogue de livres écrits par des femmes (Les Femmes avant 1960). Elle publie une centaine d'ouvrages (notamment des livres d'Apollinaire, Gautier, Restif de la Bretonne et Mandiargues, entre autres), dont la plupart font l'objet d'interdictions diverses voire, pour certains, de poursuites pour outrage aux bonnes moeurs. Parmi les romans érotiques contemporains, L'Or du temps publie notamment La Nue, de Michel Bernard. De nombreux procès et de lourdes amendes obligent Régine Deforges à déposer son bilan.

Elle a été présidente de la Société des gens de lettres et membre du jury du prix Femina dont elle a démissionné en solidarité avec Madeleine Chapsal suite à son exclusion. Elle a également tenu une chronique à L'Humanité, dont des recueils ont été publiés.

Son roman La Bicyclette bleue, premier de trois tomes composant l'ouvrage, a connu un grand succès populaire (plus de dix millions d'exemplaires vendus), mais a valu à Régine Deforges quelques démêlés judiciaires avec les héritiers de Margaret Mitchell, auteur d'Autant en emporte le vent, qui ne sont pas parvenus cependant à convaincre les juges que Régine Deforges avait plagié l'Américaine.

À titre personnel, elle est membre du comité d'honneur de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité et cosigne en 2009 un texte réclamant la dépénalisation de l'euthanasie.

Elle débat du « Festival du livre de Nice » avec Jean-Jacques Pauvert dans Italiques en 1972 avant d'avoir une fille, Camille, avec l'éditeur. Il n'a pas reconnu Camille Deforges et tente de s'en expliquer, pendant plusieurs pages de ses mémoires, par le fait qu'il était déjà marié, déjà père - « J'avais déjà deux enfants (sans compter ma première fille) ». « Le grand responsable (enfin le grand déclencheur) de la décision de Jean-Jacques Pauvert de ne pas reconnaître Camille Deforges fut René Diatkine, le psychiatre ».

Elle est l'épouse du dessinateur du Nouvel Observateur Pierre Wiazemski, dit Wiaz, de qui elle a une fille. Elle a également un fils, Franck Spengler (éditeur de littérature érotique), d'un premier mariage avec Pierre Spengler, industriel.

Régine Desforges meurt le 3 avril 2014 à l'hôpital Cochin à Paris, des suites d'une crise cardiaque.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Régine Deforges en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Régine Deforges.

Vous savez où se trouve la tombe de Régine Deforges ?

Citations

Les meilleures citations de Régine Deforges.

Rien n'est impossible. Il faut seulement un peu de courage.
Dieu aime ceux qui s'aiment. Il ne peut être l'ennemi de notre amour puisque c'est Lui qui l'a mis dans nos coeurs.
J'ai des bonheurs mais jamais de bonheur complet.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Régine Deforges. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Régine Deforges, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Régine Deforges.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Régine Deforges
  • Nom complet : --
  • Prénom : Régine
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Deforges
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Régine Deforges ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Régine Deforges, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Régine Deforges est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Régine Deforges au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Elle a écrit « La bicyclette bleue », magnifique livre...
Elle a écrit la bicyclette bleue magnifique livre..
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Régine Deforges ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Régine Deforges meurt le 3 avril 2014 à l’hôpital Cochin, dans le 14e arrondissement de Paris, des suites d'une crise cardiaque, quelques mois après avoir terminé ses mémoires, L’Enfant du 15 août. Elle repose au cimetière du Montparnasse (3e division).
Répondre - il y a 1 an
Donias Obsèques de Régine Deforges
Répondre - il y a 1 an
Donias Régine Deforges et la La Bicyclette bleue
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Régine Deforges et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Régine Deforges