Robert Bourassa

 
Robert Bourassa
1933 - 1996
 

Député, Homme d'état, Homme politique, Ministre (Politique).

Nationalité canadienne Canadien, né le 14 juillet 1933 et mort le 2 octobre 1996

63 ans Mort à l'âge de 63 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Robert Bourassa ?


Contribuez !

Biographie

Robert Bourassa (14 juillet 1933 à Montréal au Canada - 2 octobre 1996 à Montréal) était un homme politique canadien.

Il a exercé la fonction de premier ministre du Québec, sous la bannière du Parti libéral du Québec, à deux reprises : du 12 mai 1970 au 25 novembre 1976, puis du 12 décembre 1985 au 11 janvier 1994.

Robert Bourassa a fait ses études au Collège Jean-de-Brébeuf. Il fut par la suite admis à l'Université de Montréal en 1956 et fut reçu au Barreau du Québec cette même année. Plus tard, il étudia à l'Université d'Oxford et décrocha également un diplôme en économie politique à l'Université Harvard.

Élu pour la première fois à l'Assemblée nationale en 1966 comme député de Mercier, Robert Bourassa est devenu chef du Parti libéral du Québec le 17 janvier 1970 et premier ministre du Québec à l'élection générale du 29 avril de cette même année, défaisant le gouvernement de l'Union nationale. À 36 ans, il devint ainsi le plus jeune premier ministre du Québec de l'histoire de la fédération (Louis-Hippolyte La Fontaine est devenu premier ministre du Canada-Est à l'âge de 34 ans en 1842, avant la création du Dominion). Il a épousé Andrée Simard fille d'Edouard Simard, président de Sorel industries. Il eut deux enfants, François et Michèle Bourassa.

En tant que premier ministre du Québec, il joua un rôle crucial pendant la crise d'octobre de 1970 durant lequel son ministre du travail, Pierre Laporte, fut enlevé (il est ensuite mort durant l'enlèvement, mais personne ne sait vraiment comment) par des membres du Front de libération du Québec. Ce fut Bourassa qui demanda au premier ministre du Canada, Pierre Elliott Trudeau, de déclarer une situation d'urgence et d'invoquer la Loi sur les mesures de guerre, envoyant l'armée canadienne pour patrouiller dans les rues des grandes villes québécoises et celles de la capitale canadienne, Ottawa.

Bourassa milita pour une reconnaissance du Québec comme étant une "société distincte" dans la constitution canadienne, promettant aux Québécois que leurs différends avec le Canada pouvaient être résolus avec un nouvel accord constitutionnel. Toutefois, Trudeau s'opposa avec succès à Bourassa dans ses deux mandats. Tôt dans son premier mandat, il participa à une première tentative de réforme constitutionnelle, la Charte de Victoria de 1971, qui n'aboutit à rien. Lors de son deuxième mandat, il collabora de près avec le premier ministre canadien Brian Mulroney et réussit à obtenir plusieurs concessions du gouvernement fédéral, qui furent incluses dans l'Accord du lac Meech et l'Accord de Charlottetown. Après l'échec de ces deux accords, les efforts pour réformer la constitution s'effondrèrent, et le mouvement souverainiste reprit du poil de la bête.

Bourassa lança le projet hydroélectrique de la baie James, mais fit face à l'opposition de groupes environnementalistes, ainsi que des Cris qui habitaient la région touchée. Le gouvernement Bourassa joua également un rôle crucial pour sauver les Jeux olympiques d'été de 1976 à Montréal des énormes dépassements budgétaires et des délais de construction causés par la mauvaise gestion du projet par l'administration du maire Jean Drapeau. Toutefois, Bourassa fut accusé de jeter de l'argent par les fenêtres pour sauver les Jeux olympiques sans prendre des mesures pour assurer une supervision adéquate; son gouvernement fut mis en cause dans des scandales de corruption qui contribuèrent à sa défaite électorale en 1976.

Bourassa instaura en 1990 dans la controverse une taxe sur les produits et services (son ministre du Revenu de l'époque M. Yves Séguin démissionna à la suite de l'adoption du projet de loi).

Bourassa se retira de la politique en 1994 affaibli par la maladie. Daniel Johnson le remplaça comme chef libéral et premier ministre du Québec et fut défait par le Parti québécois neuf mois plus tard.

Il mourut en 1996, à Montréal, d'un cancer de la peau, à l'âge de 63 ans. Il est enterré au cimetière Notre-Dame-des-Neiges à Montréal.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Robert Bourassa en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Robert Bourassa.

Vous savez où se trouve la tombe de Robert Bourassa ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Robert Bourassa pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Robert Bourassa, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Robert Bourassa.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Canadienne Drapeau canadien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Robert Bourassa
  • Nom complet : --
  • Prénom : Robert
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bourassa
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 63 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Robert Bourassa ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Robert Bourassa, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Robert Bourassa ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Robert Bourassa et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Robert Bourassa