Saint Jean de la Croix

 
Saint Jean de la Croix
1542 - 1591
 

Artiste, Écrivain, Poète, Religieux, Saint (Art, Littérature, Religion).

Nationalité espagnole Espagnol, né le 24 juin 1542 et mort le 14 décembre 1591

49 ans Mort à l'âge de 49 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Saint Jean de la Croix ?


Contribuez !

Biographie

Juan de Yepes Álvarez, Jean de la Croix en religion (en espagnol : Juan de la Cruz), né à Fontiveros le 24 juin 1542 et mort au couvent d'Úbeda le 14 décembre 1591, est un saint mystique espagnol, souvent appelé le « Saint du Carmel ».

Né dans une famille aristocratique d'Espagne, il devient carme après ses études alors qu'il se consacrait à l'ordre des Chartreux. Thérèse d'Avila, réformatrice de l'ordre du Carmel, lui demande de prendre en charge l'ordre masculin du carmel. Il accepte et fonde l'ordre des Carmes déchaux. Il accompagne spirituellement les soeurs du Carmel, avant d'être enfermé par les autorités de l'Ordre qui refusent sa réforme. Jean de la Croix fait alors la très célèbre expérience mystique de La Nuit obscure » (Noche oscura) qu'il décrit et développe tout au long de sa vie à travers des traités tels que La Montée du Carmel (Subida del Monte Carmelo), La Nuit obscure (Noche oscura), La Vive Flamme d'amour (Llama de amor viva), ou encore Le Cantique spirituel (Cántico espiritual). Il cherche à y témoigner du chemin des âmes vers Dieu. Après avoir été nommé prieur de divers couvents de carmes déchaussés, il finit par être mis au ban de sa communauté avant de mourir en décembre 1591.

Après sa mort, il est très vite considéré comme un saint et comme l'un des plus grands mystiques espagnols, au même titre que Thérèse d'Avila. L'Église catholique le béatifie en 1675 puis le canonise en 1726. Il est fêté le 14 décembre. Les querelles sur l'illuminisme conduisent cependant à remettre ses écrits en cause, mais la célèbre carmélite française Thérèse de Lisieux contribue fortement à promouvoir l'importance de sa doctrine. Il est proclamé « docteur de l'Église » entre les deux guerres mondiales, le 24 août 1926.

Il est reconnu comme l'un des plus grands poètes du Siècle d'or espagnol. Il est depuis 1952 le saint patron des poètes espagnols. Certains philosophes s'appuient sur ses écrits pour conceptualiser le détachement.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Saint Jean de la Croix en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Saint Jean de la Croix.

Vous savez où se trouve la tombe de Saint Jean de la Croix ?

Citations

Les meilleures citations de Saint Jean de la Croix.

Dieu ne communique jamais la sagesse mystique sans y joindre l'amour par lequel elle se répand.
L'inquiétude est toujours vanité.
Une seule pensée de l'homme vaut plus que l'univers tout entier.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Saint Jean de la Croix. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Saint Jean de la Croix, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Saint Jean de la Croix.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Espagnole Drapeau espagnol
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Saint Jean de la Croix
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Saint Jean de la Croix
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Juan de Yepes Álvarez, Juan de Yepes, Jean de la Croix, Saint du Carmel

Naissance

  • Date de naissance : 24 juin 1542
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 49 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Saint Jean de la Croix ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Saint Jean de la Croix, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Saint Jean de la Croix est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Saint Jean de la Croix au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Pour son action au sein de la Contre-Réforme avec Thérèse d'Avila.
Pour son action au sein de la Contre-Réforme avec Thérèse d'Avila.
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Saint Jean de la Croix ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Saint Jean de la Croix
Répondre - il y a 1 an
Donias Sépulture de Jean de la Croix au Carmel de Ségovie.
Répondre - il y a 1 an
Donias Calomnies et mort de Jean de la Croix


Alors qu’il a été présent au départ de la réforme et qu’il a assumé différentes responsabilités, excepté celle de supérieur provincial, il finit par être marginalisé de nouveau en 1591, lors du chapitre général des carmes déchaussés.
Le chapitre général veut l’envoyer fonder des communautés au Mexique avant de réduire son statut à celui de simple religieux. Il est d'abord envoyé au couvent de La Peñuela en Andalousie.
Il se réjouit cependant de cette exclusion dans laquelle il voit une similitude avec Jésus-Christ lors d'une lettre à Anne de Jésus : « Désirez vous rendre semblable à notre grand Dieu humilié et crucifié, car si cette vie ne sert à l'imiter, à quoi est-elle bonne ? ».

Il retourne en Andalousie à l'automne, à La Peñuela, où il devient simple carme. Diego Evangelista, un carme qui voue une haine féroce à Jean de la Croix, profite de ses pouvoirs donnés au chapitre pour mener une enquête contre lui. Il détourne des témoignages et veut le décrire comme un « coureur de bures », essayant de discréditer le mystique.

Jean de la Croix tombe malade le 10 août 1591, victime d'un érysipèle.
Il est porteur d’une fièvre qui ne le quitte plus et il ne peut pas rester dans le petit couvent de La Peñuela.
Le 28 septembre, il est envoyé dans le couvent le plus proche, à Úbeda, pour s’y faire soigner, mais il y est reçu avec beaucoup de méfiance par le supérieur Francisco Crisostomo qui n'a pas apprécié les reproches que lui a faits son hôte, lors d'une visite, lui reprochant sa conduite arrogante envers les novices.
De plus, il ne reçoit pas de dispense spéciale alors que sa maladie empire.

Le médecin coupe les morceaux de chairs infectés, et devant les dons qui affluent pour Jean de la Croix, considéré par les villageois comme un saint, le prieur décide de lui interdire toute visite.
La maladie empire et les soins du médecin sont très douloureux : coups de bistouri, incisions du talon, le long du tibia, cautérisation au fer rouge… Ils ne permettent cependant pas de limiter les abcès et Jean de la Croix affirme au père Antoine qui l'accompagne être submergé par la souffrance.

La maladie se poursuit mais Jean de la Croix confie au père Antoine être de plus en plus paisible.
Le médecin lui annonce le 7 décembre que sa mort est proche ; Jean de la Croix se confesse et demande pardon à sa communauté.
Le 13 décembre, il demande qu'on lui lise le Cantique des Cantiques. Il meurt dans la nuit du 13 au 14 décembre 1591. Doña Ana obtient très vite que son corps soit transféré à Ségovie, où elle demeure
Répondre - il y a 1 an
Donias Importance de la prière

Ces prérequis conduisent Jean de la Croix a développer sa conception de la prière. Celle-ci ne se limite pas à la simple méditation ou au temps consacré à Dieu. Pour Jean de la Croix, la prière est inséparable de la vie quotidienne ; elle consiste dans le désir de Dieu tout au long des activités de la vie courante : « Efforcez-vous de vivre une oraison continuelle, sans l'abandonner au milieu des exercices corporels. Que vous mangiez, que vous buviez, que vous parliez ou que vous fassiez tout autre chose entretenez constamment en vous le désir de Dieu ».

Dans Cantique Spirituel, Jean de la Croix résume le cheminement mystique par l'énumération des étapes de la prière :
« Ce chant décrit la voie que suit une âme depuis l'instant où elle commence à servir Dieu jusqu'à celui où elle atteint le sommet de la perfection, c'est-à-dire le mariage spirituel. On y traite donc des trois états ou trois voies de la vie spirituelle qui conduisent à l'état de perfection : la voie purificatrice, la voie illuminative et la voie unitive
Répondre - il y a 1 an
Donias Voie purificatrice


Jean de la Croix dans ses différents ouvrages décrit la vie mystique comme un chemin, une montée vers Dieu. Ce chemin passe pour les débutants par une voie purificatoire : la prière au début peut être difficile et demande de la persévérance.

Jean de la Croix encourage à persévérer : « Ne laisse jamais l'oraison si tu sens de la sécheresse et de la difficulté, à cause de cela même persévère. Souvent Dieu veut voir ce dont ton âme est capable, et cette épreuve n'a pas lieu dans la facilité et le goût spirituel ».
Pour Jean de la Croix il est nécessaire de se dépouiller de tout et de lutter contre ce qui nous écarte de la prière. Il voit dans les difficultés des signes surnaturels : « Le démon peut provoquer des mouvements sensuels pour favoriser un relâchement ou un abandon du temps appliqué à l'oraison ; les mouvements de la luxure peuvent aussi être le signe d'un tempérament délicat ».

La prière doit consister à se purifier des envies : « C'est un grand mal que de regarder les biens de Dieu plutôt que Dieu même. Oraison et réappropriation ». Dans ses écrits, il décrit ce passage comme une « nuit noire de l'âme »
Répondre - il y a 1 an
Donias Voie illuminative


La deuxième étape décrite par Jean de la Croix est celle de la voie illuminative. Cette étape est celle du passage à la contemplation. Dans ses ouvrages, La Nuit obscure et La Montée du Carmel, il décrit le passage de la méditation à l'oraison : la personne qui prie n'arrive plus à méditer, néanmoins, elle ne veut pas pour autant revenir à la vie qu'elle menait avant l'oraison et a le sentiment de ne pas assez servir Dieu.

Jean de la Croix décrit cette étape en affirmant que la personne qui prie ne fait plus d'effort pour prier : « Dès qu'elle se met en présence de Dieu, elle entre dans un acte de connaissance confuse et amoureuse, calme, paisible, dans lequel elle s'abreuve de sagesse, d'amour, de jouissance ».
La personne vit alors dans une grande paix intérieure, c'est un changement, qu'il appelle aussi les « fiançailles spirituelles »
« Autrefois dans son oraison et sa relation avec Dieu, elle s'occupait de certaines considérations et suivait certaines méthodes. Maintenant tout se réduit à aimer
Répondre - il y a 1 an
Donias Voie unitive

Le sommet de l'oraison pour Jean de la Croix est la voie unitive : l'union de l'âme à Dieu. Jean de la Croix affirme — la théologie l'appelle l'« habitation de la trinité » — que Dieu est présent au centre de l'âme. Le but de la vie spirituelle consiste pour Jean de la Croix à s'unir à Dieu en son âme. Cette union par l'oraison est le sommet de la vie spirituelle :
« Parce que Dieu réside substantiellement en l'âme, dans ce sanctuaire... les communications - contacts substantiels d'union entre l'âme et Dieu - constituent le plus haut degré de l'oraison. Une seule de cette nature apporte à l'âme plus d'avantages que toutes les autres, quelles qu'elles soient ».

Cette union est comparée à un mariage spirituel : « De même que, dans la consommation du mariage naturel, les époux sont dans une seule chair ainsi, une fois le mariage consommé entre Dieu et l'âme, il y a deux natures fondues dans un même esprit et un même amour ».
Cette union est pour Jean de la Croix une préfiguration de la vie éternelle qui consiste en « la possession de Dieu par l'union d'amour
Répondre - il y a 1 an
Donias Détachement

Les écrits et les expériences spirituelles de Jean de la Croix ont été commentés par des philosophes. Certains y ont vu un mouvement de dépassement permanent. Jacques Paliard, professeur de philosophie à Aix-en-Provence, voit un mouvement d'insatisfaction et une inquiétude permanente d'autre chose, de quelque chose de plus élevé, qui ne trouve sa satisfaction que quand il aura trouvé Dieu à sa mesure et selon ses besoins. C'est ce mouvement qui conduit à vouloir se dépasser par un détachement de tout.
Jean de la Croix est largement commenté par les philosophes du détachement, qui en font l'un des principaux penseurs du détachement chrétien.
Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, carme qui s'est spécialisé dans l'étude de la théologie de Jean de la Croix, voit dans ce mouvement un élément central de la spiritualité du carme espagnol ; il compare ce détachement au « souffle de Dieu dans l'âme qui veut aller vers Dieu ».

Afin d'accéder à Dieu, Jean de la Croix prône un détachement intégral, ce qui le conduit à affirmer que « pour arriver à tout savoir, veillez à ne posséder quoi que ce soit (...) pour arriver à être tout, veillez à n'être rien de rien (...) car pour venir du tout au tout, il faut se renoncer du tout au tout
Répondre - il y a 1 an
Donias Intelligence et volonté

Jean de la Croix étudie la philosophie de Thomas d'Aquin, et il reprend à son compte les deux facultés de l'âme : l'intelligence et la volonté. Henri Grialou qui étudie Jean de la Croix, affirme néanmoins que la pensée de Jean de la Croix conduit à une distinction sur l'intelligence et la volonté
Répondre - il y a 1 an
Donias Théologie négative
Jean de la Croix s'inscrit dans le fil d'une longue tradition apophatique qui part de Clément d'Alexandrie et aboutit aux mystiques espagnols du XVIe siècle : Louis de Grenade, Jean d'Avila, Luis de León. La particularité des textes de Jean de la Croix est un certain radicalisme de l'agnosticisme mystique
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Saint Jean de la Croix et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.