Soundiata Keïta

 
Soundiata Keïta
1190 - 1255
 

Souverain mandingue de l'Afrique de l'Ouest médiévale, fondateur de l'Empire du Mali, fils du roi Naré Maghann Konaté et de sa seconde épouse Sogolon Kondé, il est couronné sous le nom de Mari Diata Ier et règne aux alentours d'entre 1235 et 1255. L'histoire de Soundiata est essentiellement connue par l'épopée racontée de génération en génération jusqu’à nos jours par les griots ainsi que les savants.

Nationalité bissau-guinéenne Bissau-guinéen, né le 20 août 1190 et mort en 1255

65 ans Mort à l'âge de 65 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Soundiata Keïta ?


Contribuez !

Biographie

Soundiata Keïta (ou Soundjata Keïta) était un empereur du Mali, né en 1190 à Niani (Royaume du Manding, actuelle Guinée) et décédé en 1255.

L'histoire de Soundiata Keïta est essentiellement connue par l'épopée racontée de génération en génération jusqu'à nos jours par les griots, et ainsi analysée par Seydou Camara :

« Cette « épopée » aux tonalités légendaires est un mélange de souvenirs réels et de motifs de conte ; c'est, autrement dit, une construction littéraire qui évoque l'histoire locale parasitée par le thème universel du héros classique. [1] »

Naré Maghann Konaté était un roi du Manding, petit royaume d'Afrique de l'ouest. Il reçut un jour la visite d'un chasseur devin qui lui prédit qu'une femme laide lui donnerait un jour un fils qui deviendrait un grand roi. Naré Maghann Konaté était déjà marié à Sassouma Berté et avait un fils Dankaran Toumani Keïta. Pourtant quand, quelques années plus tard, deux chasseurs venant du pays de Do lui présentèrent une femme laide et bossue, Sogolon Kondé, se rappelant la prédiction il l'épousa. Sa deuxième épouse donna naissance à un fils baptisé Soundiata Keïta. Celui-ci resta infirme pendant toute son enfance incapable de se tenir debout.

A la mort de Naré Maghann Konaté, en 1218, Dankaran Toumani Keïta, le premier fils prit le pouvoir malgré la volonté du roi défunt de respecter la prédiction. Sundjata et sa mère, qui avait donné naissance à deux filles et avait adopté le fils de la troisième femme de Naré Maghann Konaté, étaient l'objet permanent du mépris du nouveau roi et de sa mère. Après un affront contre sa mère, Sundjata, à l'âge de sept ans, réussit à se lever. Il recouvre miraculeusement l'usage de ses jambes lorsqu'il a touché le bâton royal. Mais la haine de Sassouma Berté et de Dankaran Toumani Keïta conduisit Sundjata, sa mère et ses soeurs à l'exil au Royaume de Mena.

Soumaoro Kanté, roi du Sosso, attaqua le royaume du Manding. Dankaran Toumani Keïta, craignant pour sa vie, dut fuir. Selon la tradition, Soumaoro mène une dizaine d'expéditions au cours desquelles il massacre onze des fils de Naré Maghann Konaté, sauf Soundiata Keita.

Les habitants du Manding allèrent chercher Soundiata Keïta dans son exil. Le jeune prince est devenu très populaire auprès des Mandingues qui espèrent qu'il chassera un jour les envahisseurs du Sosso. Sa popularité croissante inquiète Soumaoro, roi du Sosso, à qui des sorciers ont prédit : « Ton vainqueur naîtra au Mali ». Pour échapper à sa vengeance, Soundiata se réfugie chez un souverain voisin et ami, régnant au sud de son pays. Là, il attend le moment favorable pour libérer son royaume.

Soundiata s'est aguerri dès son plus jeune âge au tir à l'arc et mithridatisé contre les poisons. Il vit pendant des années avec l'idée de se venger du massacre de sa famille. Un jour, un émissaire lui apprend la révolte des Mandé contre Soumaoro Kanté.

Il rassemble ses guerriers, conquiert le Fouta-Djalon, et lance des attaques sur le Sosso. Pour apprendre le secret de l'invulnérabilité de Soumaoro Kanté, il lui envoie sa soeur Djegue, qui selon la légende apprend que « Seule une flèche portant un ergot de coq blanc pourra tuer le roi du Sosso ». Soundiata fait le nécessaire avec le secours des magiciens attachés à son service.

Rassemblant les armées de différents petits royaumes en lutte contre le Sosso, Soundiata Keïta forma une armée et réussit à vaincre l'armée de Soumaoro Kanté en 1235 à Kirina. Soumaoro Kanté disparut dans une montagne à Koulikoro.

Soundiata Keïta réunit tous les royaumes pour constituer l'Empire du Mali. Il est proclamé « Mansa » ce qui signifie « Roi des rois ». Il établit la capitale à Niani, sa ville natale, aujourd'hui un petit village en Guinée à proximité de la frontière malienne. Lors de son intronisation, la confrérie des chasseurs du Mandé proclame la Charte du Manden, qui abolirait l'esclavage et serait l'une des premières déclarations des Droits de l'homme (il existe une controverse à ce sujet).

Vers 1240, le roi Soundiata s'empare de Koumbi-Saleh, capitale du Ghana et détruit la ville. Il prend le titre d'empereur et envoie ses lieutenants conquérir le Bambouk.

Soundiata est présenté comme un grand administrateur qui développe le commerce, l'exploitation de l'or et des cultures nouvelles (introduction du cotonnier). Il organise politiquement et administrativement les peuples soumis, en implantant une solide organisation militaire. Les chefs de ses armées sont installés comme gouverneurs de province. Soundiata, outre ses exploits guerriers, est connu pour sa sagesse. Sa tolérance permet la coexistence pacifique de l'Islam et de l'animisme dans son Empire.

Soundiata Keïta est mort en 1255, noyé dans les eaux du Sankarani pour les uns, tué d'une flèche par traîtrise (ou accidentellement) lors d'une fête à Niani selon les autres. À sa mort, l'empire du Mali s'étend de l'Atlantique au Moyen Niger et de la forêt au désert.

Soundiata Keïta a eu trois fils qui se sont succédé sur le trône de l'Empire du Mali : Mansa Oulé Keïta, Ouati Keïta et Khalifa Keïta. Mansa Oulé (le roi Rouge), souverain paisible et pieux étend le royaume du Mali. Par contre, ses successeurs Ouati, Khalifa et Aboubakari manqueront d'autorité et laisseront régner l'anarchie dans l'Empire.

Les Mandingues font encore aujourd'hui des sacrifices à la mémoire de Soundiata, qui selon la légende se serait métamorphosé en hippopotame.

Dans sa chanson Sundjata, Tiken Jah Fakoly rend hommage à Sundjata Keita, dont son ancêtre Fakoly fût le compagnon, et énumère sa généalogie.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Soundiata Keïta en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Soundiata Keïta.

Vous savez où se trouve la tombe de Soundiata Keïta ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Soundiata Keïta pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Soundiata Keïta, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Citations de Soundiata Keïta Répondu à 0%
0 Jesuismort (admin)

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Sogolon Diata Keita
  • Nationalité (à sa mort) : Bissau-guinéenne Drapeau bissau-guinéen
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Roi
  • Autres activités : Homme d'état
  • Domaines : Histoire

Noms

  • Nom usuel : Soundiata Keïta
  • Nom complet : --
  • Prénom : Soundiata
  • Prénom (2) : Sogolon
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Keïta
  • Nom de famille (2) : Diata Konaté
  • Pseudonyme : Mari Diata
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Sundjata Keïta, Soudiata Keita, Soundjata Keïta

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : 1255
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 65 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Soundiata Keïta ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Soundiata Keïta, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Soundiata Keïta est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Soundiata Keïta au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un Leader qui aura marquer l'emancipation de son peuple.
Un Leader qui aura marquer l'emancipation de son peuple.
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Soundiata Keïta ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Soundiata Keïta et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres roi bissau-guinéen

Contribuez ! Vous connaissez d'autres roi bissau-guinéen ? Proposez-nous ici.