Tomislav Ivic

 
Tomislav Ivic
1933 - 2011
 

Entraineur, Entraineur de football, Sportif (Football, Sport, Sport collectif).

Nationalité yougoslave Yougoslave, né le 30 juin 1933 et mort le 24 juin 2011

77 ans Mort à l'âge de 77 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Tomislav Ivic ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 9 ans que Tomislav Ivic est mort le mercredi 24 juin 2020. Plus que 23 jours...

Tomislav Ivic aurait fêté ses 87 ans le mardi 30 juin 2020. Plus que 29 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Tomislav Ivic (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Tomislav Ivić, né le 30 juin 1933 à Split et mort le 24 juin 2011 dans la même ville, est un ancien entraîneur yougoslave puis croate de football.

Ancien footballeur de talent modeste, Tomislav Ivić devient un entraîneur à succès. Réputé sévère et exigeant tactiquement, notamment sur le plan défensif, il est connu pour la réussite et la longévité de sa carrière, qui le voit travailler dans de nombreux pays à travers le monde et remporter huit titres de champion dans six pays différents.

Au cours de sa carrière, Ivić dirige des équipes de quatorze pays différents, dont quatre sélections nationales. Il remporte de nombreux titres (huit championnats et six coupes) dans sept pays différents : Yougoslavie, Pays-Bas, Belgique, Grèce, Portugal, Espagne et France.

Tomislav Ivić se fait connaître en début de carrière en terminant champion dans chacun des clubs où il passe : Hajduk Split (en 1974 et 1975), Ajax Amsterdam (en 1977), Hajduk Split de nouveau (en 1979), RSC Anderlecht (en 1981).

Après quelques saisons moins fructueuses, il réalise son exercice le plus réussi en 1987-1988, alors qu'il remplace Artur Jorge au FC Porto, champion d'Europe en titre. Il remporte en cours de saison la supercoupe de l'UEFA et la Coupe intercontinentale, face au CA Peñarol (2-1 a.p.), et mène le club jusqu'à un nouveau titre de champion national. Il découvre la France la saison suivante, en signant au Paris Saint-Germain. Il y obtient d'abord de bons résultats, le club parisien terminant à la seconde place du championnat, à trois points de l'Olympique de Marseille. La saison suivante est plus décevante : les Parisiens sont éliminés rapidement en Coupe UEFA par la Juventus de Turin, et avec 14 défaites terminent à la cinquième place de D12, ce qui conduit au départ d'Ivić pour l'Atletico Madrid, qu'il mène à la deuxième place de la Liga.

Ivić revient en France en 1991, à l'Olympique de Marseille, triple champion de France. Pourtant en tête du championnat, il est congédié après quatre mois, notamment en raison du style défensif de son équipe3, au profit de son prédécesseur Raymond Goethals.

De 1998 à septembre 1999 puis de mai à décembre 2000, il dirige l'équipe du Standard de Liège, sans connaître une grande réussite : dans un climat difficile avec les joueurs, il ne parvient pas à lutter pour le titre et perd deux finales de coupe de Belgique. Il revient à Marseille en avril 2001 à la demande du président Robert-Louis Dreyfus, également actionnaire du club belge, et de Bernard Tapie, devenu directeur sportif, alors que le club phocéen lutte pour le maintien. L'objectif est atteint, mais l'entraîneur est dans un premier temps remplacé à l'inter saison, du fait notamment de sa propre fatigue physique, avant d'être rappelé en août en remplacement de José Anigo4. Le 29 novembre 2001, il quitte définitivement son poste du fait de problèmes de santé récurrents5. Il se range alors définitivement des terrains.

De 2002 à novembre 2004, il est le directeur sportif d'Al-Ittihad (en Arabie saoudite). En 2006, il est nommé directeur du tout nouveau centre de formation du Standard de Liège (Belgique) en juillet 2006, à 73 ans, poste qu'il quitte quelques temps plus tard.

Revenu à Split, Tomislav Ivic meurt le 24 juin 2011 à l'âge de 77 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Tomislav Ivic en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Tomislav Ivic.

Vous savez où se trouve la tombe de Tomislav Ivic ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Tomislav Ivic pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Tomislav Ivic, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Tomislav Ivic.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Yougoslave Drapeau yougoslave
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Tomislav Ivic
  • Nom complet : --
  • Prénom : Tomislav
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Ivic
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Tomislav Ivić

Naissance

  • Date de naissance : 30 juin 1933
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Vendredi 24 juin 2011
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 77 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Tomislav Ivic ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Tomislav Ivic, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Tomislav Ivic ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Tomislav Ivic et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Tomislav Ivic