William S. Burroughs

 
William S. Burroughs
1914 - 1997
 

Artiste, Écrivain, Romancier (Art, Littérature).

Nationalité américaine Américain, né le 5 février 1914 et mort le 2 août 1997

83 ans Mort à l'âge de 83 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de William S. Burroughs ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 25 ans que William S. Burroughs est mort le mardi 2 août 2022. Plus que 28 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter William S. Burroughs (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

William S. Burroughs, né le 5 février 1914 à Saint-Louis au 4664 de Pershing Avenue dans l'État du Missouri, mort dans sa propriété de Lawrence (Kansas) de complications liées à une crise cardiaque le 2 août 1997 (à 83 ans), est un romancier américain.

Principalement connu pour ses romans hallucinés mêlant drogue, homosexualité et anticipation, il est associé à la Beat Generation et à ses figures emblématiques : ses amis Jack Kerouac et Allen Ginsberg. On retient de lui son utilisation littéraire du cut-up, technique mise au point dans une petite chambre d'hôtel rue Gît-le-Coeur à Paris avec Brion Gysin : le cut-up consiste à créer un texte à partir d'autres fragments textuels de toute origine (littérature, articles de presse, catalogues de vente par correspondance...) découpés de manière régulière, et remontés selon une logique prédéfinie, afin de faire émerger l'implicite, l'inavoué des textes de départ. Associé aux routines (récurrences de fragments du texte) tout au long d'une oeuvre, le cut-up a également pour objectif de briser la cohérence logique imposée au discours par l'emploi du langage, considéré comme structure structurante. L'impression de semi-chaos générée par les cut-ups et de déjà-vu initié par les routines permettent de se rapprocher, sur le plan formel, de la logique de perception d'un individu plongé dans un environnement dont il ne maitrise par définition pas les stimuli. L'ensemble a pour ambition de faire faire à la littérature la même révolution que celle de la peinture lors du passage à l'abstrait.

« Alors que Kerouac retourna vivre avec sa mère dans les années 1960 et épousa la soeur d'un ami d'enfance, et que Ginsberg régna pendant les années hippies, ce furent les années 1980 et 1990 [...] qui allaient être l'ère de William Burroughs, le plus sombre des trois anges de la Beat Generation. »

William Seward Burroughs naît dans une famille bourgeoise. Il est le petit-fils de Williams Seward Burroughs I, inventeur de la première machine comptable et fondateur de la « Burroughs Adding Machine Company ». Sa mère, Laura Lee Burroughs, est la fille d'un homme d'Église dont la famille se réclamait de l'ascendance de Robert E. Lee. Burroughs étudie la médecine à Vienne, expérience dont il garda toute sa vie un goût prononcé pour la chirurgie et les modifications du corps, la chimie du cerveau et les drogues. Il entre à l'université Harvard pour une licence de littérature anglaise dont il sort diplômé en 1936. Son expérience à Harvard est résumée au début de Junky : « J'ai détesté l'université et la ville dans laquelle je vivais. Tout en elle était mort. L'université était un faux décor anglais entre les mains de diplômés de faux collèges anglais. »

En 1944, Burroughs est détective et travaille avec la pègre à New York, vit avec Joan Vollmer, une jeune femme brillante, passionnée de littérature et de philosophie, dans un appartement partagé avec Jack Kerouac et sa première femme Edie Parker. C'est à cette période, entre autres marquée par une affaire de meurtre dans laquelle sont impliqués des amis proches - l'affaire Kammerer-Carr, relatée dans le roman coécrit avec Kerouac Et les hippopotames ont bouilli vifs dans leurs piscines - qu'il commence sa consommation d'héroïne et de morphine, jusqu'à son traitement à la méthadone à partir de 1980. Il épouse Joan deux ans plus tard, en 1946, avec le projet de fonder une famille. Leur fils William S. Burroughs Jr. naît en 1947, au Texas. Le 6 septembre 1951, en voyage à Mexico, Burroughs, ivre, aurait accidentellement tué sa femme d'une balle en pleine tête alors qu'il essayait de reproduire la performance de Guillaume Tell, qui fendit d'une flèche la pomme posée sur la tête de son fils. Burroughs est inculpé pour homicide involontaire. Il est arrêté et passe un court séjour en prison avant d'être relâché. Commencent alors des années d'errance : il parcourt l'Amérique du Sud à la recherche d'une drogue hallucinogène du nom de yagé, puis l'Afrique du Nord, avant de s'installer à Tanger, au Maroc en 1954. Il confesse dans Queer, roman écrit en 1953 mais qui ne sera publié qu'en 1985: "I am forced to the appalling conclusion that I would have never become a writer but for Joan's death ... [S]o the death of Joan brought me into contact with the invader, the Ugly Spirit, and maneuvered me into a lifelong struggle, in which I had no choice except to write my way out". (Queer, 1985, p.xxii).

En 1956, il entame une première cure de désintoxication avec l'aide de John Dent, un médecin londonien qui inventa la cure d'apomorphine. À l'issue du traitement, il emménage au légendaire Beat hotel à Paris, où il accumule des masses de fragments de pages manuscrites. Avec l'aide de Ginsberg et Kerouac, il fait éditer Le Festin nu par Olympia Press. De leur côté, les fragments deviennent les trois épîtres d'une trilogie : La Machine molle, Le Ticket qui explosa et Nova express. Après sa sortie, le Festin nu est poursuivi pour obscénité par l'État du Massachusetts puis de nombreux autres. En 1966, la Cour Suprême du Massachusetts déclare finalement le livre « non obscène », ce qui ouvre la porte à d'autres travaux comme ceux d'Henry Miller (en particulier Tropique du Cancer).

Burroughs part pour Londres en 1960 où il publie de nombreux petits textes dans des magazines underground, travaillant dans le même temps sur un projet qui est publié en trois parties : Les Garçons sauvages, Les cités de la nuit écarlate et Havre Des Saints. Il retourne à New York en 1974, où il devient professeur d'écriture pendant quelque temps, avant de réaliser que l'écriture ne peut être enseignée.

Dans les années 1980, il entame une cure de désintoxication, s'installe à Lawrence en 1981 avec son dernier compagnon de vie et amant Grauerholz, avec qui il forme un couple de 1974 à sa mort. Dans les années 1990, Burroughs a attiré de nombreuses icônes de la culture pop. Il apparaît notamment dans le film Drugstore Cowboy de Gus Van Sant, et collabore avec Bob Wilson et Tom Waits pour donner naissance à la pièce Black Rider. Burroughs participe aussi à des enregistrements de ses textes qui sortent chez Industrial Records, label de musique expérimentale et bruitiste de Londres :

• Throbbing Gristle (Nothing Here Now But The Recordings),

• Sonic Youth (Dead City Radio)

• Kurt Cobain (The Priest They Called Him),

• R.E.M., Ministry, Bill Laswell, Parrhesia Sound System, etc.

Décoré de l'ordre de Chevalier des Arts et Lettres en 1984, lors de son passage en France au Printemps de Bourges avec Brion Gysin, Burroughs est considéré comme un des écrivains les plus influents du XXe siècle. Un des Cahiers de l'Herne lui fut consacré par Dominique de Roux, qui avait été son premier éditeur chez Christian Bourgois.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de William S. Burroughs en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de William S. Burroughs.

Vous savez où se trouve la tombe de William S. Burroughs ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de William S. Burroughs pour le moment...

Si vous connaissez des citations de William S. Burroughs, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur William S. Burroughs.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : William S. Burroughs
  • Nom complet : --
  • Prénom : William
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : S. Burroughs
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : William Seward Burroughs, William S Burroughs, William Burroughs

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 83 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur William S. Burroughs ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur William S. Burroughs, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur William S. Burroughs ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de William S. Burroughs et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec William S. Burroughs