Charles Hernu

2149ème
Charles Hernu
1923 - 1990
Score : 20

Politicien français, député-maire PS de Villeurbanne (1977-1990), il devient ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand, mais démissionne en 1985 à la suite de l'affaire du Rainbow Warrior.

Nationalité française Francais, né le 3 juillet 1923 et mort le 17 janvier 1990

66 ans Mort à l'âge de 66 ans (de quoi ?).

Enterré en France à Villeurbanne (Rhône).

Nouveau Cimetière de Cusset
Zoomez sa tombe

Biographie

Charles Hernu, né le 3 juillet 1923 à Quimper et décédé le 17 janvier 1990 à Villeurbanne, est un homme politique français. Député-maire PS de Villeurbanne, il fut ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand.

Fils d'un gendarme franc-maçon, il a été élève de l'École primaire supérieure des Minimes, mais n'a obtenu aucun diplôme. Sous le régime de Vichy, il est incorporé dans les Chantiers de jeunesse, puis est délégué départemental à l'Information sociale du gouvernement de Vichy, dite « Propagande pétainiste ouvrière » (PPO). Cet engagement lui vaudra deux mois de prison à Grenoble pendant l'épuration (il sera relativement épargné grâce à des relations maçonniques de son père dans la résistance). Hernu niera plus tard ces activités, s'attribuant même un passé de résistant.

Après la guerre, alors que son passé est connu de peu de personnes, il adhère au Parti radical dont il est un cadre local dans la section du Rhône, et se fait initier à la franc-maçonnerie, au Grand Orient de France.

Partant pour Paris, il travaille en 1947 au Centre national du commerce extérieur (CNCE), et crée en 1953 le « Club des jacobins », proche de la gauche radicale et qui soutient Pierre Mendès France.

Le 2 janvier 1956, il est élu député du 6e secteur de la Seine (Aubervilliers, Saint-Denis, Montreuil, Vincennes), sous l'étiquette Front républicain. Après l'arrivée du Général de Gaulle au pouvoir, il perd son mandat de parlementaire.

En 1962, il rejoint le PSU, puis se rapproche de François Mitterrand : il sera le directeur de communication de la campagne du candidat socialiste lors de l'Élection présidentielle de 1965, secondé par son ami Jean-André Faucher. Il adhère ensuite à la Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) puis au PS et devient, tout au long des années 1970, le spécialiste des questions de défense au sein du Parti socialiste. Il crée en avril 1974 « le Coran », Convention des officiers de réserve pour l'armée nouvelle, qui fusionne ensuite avec la Commission de la défense du PS. Il devient le responsable de la politique du parti pour les questions militaires et nucléaires. Alors que le Programme commun de Gouvernement entre le PS et le Parti communiste, entre 1972 et 1978, puis, le Projet Socialiste de 1981 prévoyaient la renonciation à l'arme nucléaire par la France, Charles Hernu engage une réflexion, au sein du PS, qui conclut très rapidement à son maintien, avec le soutien tacite de octobre Mitterrand et de Jean-Pierre Chevènement. Cette contradiction renforce Mitterrand sur sa droite et provoque des protestations de son aile gauche et des Verts.

En mars 1977, il est élu maire de Villeurbanne, dont il deviendra député l'année suivante après avoir été battu quatre fois de suite aux législatives.

En mai 1981, il devient ministre de la Défense après la victoire de François Mitterrand à l'élection présidentielle de 1981. Il est contraint à la démission en septembre 1985, suite à l'affaire du Rainbow Warrior, le dynamitage par les services secrets français d'un navire de GreenPeace en Nouvelle-Zélande.

Charles Hernu est réélu député du Rhône aux élections législatives en 1986 et réélu à celles de 1988.

Marié cinq fois, il cache pendant plus de vingt ans à ses trois fils cadets l'existence d'un aîné issu d'une première union.

Le 17 janvier 1990, il meurt à 66 ans d'une crise cardiaque alors qu'il prononce une allocution lors d'un meeting à Villeurbanne.

Le 10 juillet 1985, le navire de Greenpeace le Rainbow Warrior est dynamité dans le port d'Auckland en Nouvelle-Zélande par des agents de la DGSE. Cet attentat coûte la vie à Fernando Pereira, photographe néerlandais, d'origine portugaise. Le scandale du Rainbow Warrior éclate et entraîne sa démission deux mois plus tard. La plupart des observateurs s'accordent pour dire que Charles Hernu a servi à cette occasion de « fusible » pour de « plus hautes autorités » certainement informées de l'opération.

En 2005, le journal Le Monde publie des extraits d'un rapport daté de 1986 écrit par l'ancien chef de la DGSE, l'amiral Pierre Lacoste. D'après le quotidien, l'amiral Lacoste affirme que les espions français qui ont posé les bombes ont agi sous l'ordre de François Mitterrand lui-même. Pour être précis Lacoste déclare en mai 1985 : « il aurait rencontré le président Mitterrand pour lui faire part d'une action de « neutralisation » du navire de Greenpeace que le président aurait approuvée... Mais Lacoste ne prétend pas que Mitterrand en connaissait les détails... Seul Hernu savait... Mitterrand savait simplement sans en connaître les détails (le fait de poser une bombe) et la date mais en gros qu'une action allait être menée contre le Rainbow Warrior... Aurait-il accepté s'il en avait connu les détails ? Peut-être pensait-il naïvement que l'action serait la même qu'en 1973 à savoir un abordage ? »

Pour une raison encore inconnue, Jacques Chirac, qui connaissait l'implication du président, ne s'est pas servi de cette information contre lui lors de la campagne électorale de 1988. La raison en était probablement que la France ne disposait pas des capacités de simulation des essais nucléaires, qui auraient permis d'éviter les essais souterrains dans l'atoll de Moruroa. Jacques Chirac ne voulait probablement pas révéler ce retard technologique par rapport aux États-Unis. Dès son élection, le président Chirac a donc mis la priorité sur ces recherches.

En 1996, le magazine L'Express publie une enquête selon laquelle Charles Hernu aurait été pendant dix ans durant la guerre froide, sous le nom de code « Dinu », un agent des services de renseignement soviétiques et des services satellites de l'URSS, notamment du Darzhavna Sigurnost bulgare. Son fils, Patrice Hernu, a publié en 1997 un ouvrage (Affaire Hernu. Histoire d'une calomnie), qui dément ces affirmations reprises par Jean-Marie Pontaut et Jérôme Dupuis dans leur livre Enquête sur l'agent Hernu publié lui aussi en 1997 : les deux journalistes se réfèrent à des documents remis en 1992 à la DST par Mihaïl Caraman, alors chef des services secrets roumains et qui avait été en poste en France pendant onze ans jusqu'en 1969.

Le journaliste Vincent Nouzille révèle quant à lui, après l'étude des archives de la CIA couvrant la période de la Cinquième République jusqu'à 1981, que Charles Hernu aurait été un informateur de l'agence de renseignement américaine durant la fin des années 1960. La CIA aurait incité nombre d'opposants à Charles de Gaulle à informer les États-Unis sur la vie politique française.

Charles Hernu est président du club de basket-ball de l'ASVEL de 1988 à sa mort. Durant sa présidence, il engage Yvan Mainini, ancien arbitre international et futur président de la Fédération française de basket-ball, au poste de directeur général, avant de le remercier après quelques semaines seulement.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Où se trouve la tombe de Charles Hernu ?

La position exacte de la tombe de Charles Hernu n'est pas renseignée.
Vous pouvez nous transmettre l'emplacement exact de sa tombe.

Où est enterré Charles Hernu ?

Nouveau Cimetière de Cusset
192 Rue Léon Blum
69100 Villeurbanne
Rhône
France Drapeau francais

La tombe de Charles Hernu est au Nouveau Cimetière de Cusset, 192 Rue Léon Blum, 69100 Villeurbanne, Rhône, France Drapeau francais.

Citations

Nous n'avons pas de citations de Charles Hernu pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Charles Hernu, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Charles Hernu était un vrai socialiste Répondu à 0%
0 Jannick

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Charles Hernu
  • Nom complet : --
  • Prénom : Charles
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Hernu
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Charle Hernu

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 66 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

Que recherchez-vous sur Charles Hernu ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Charles Hernu, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,00

Au Paradis !

Charles Hernu est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Charles Hernu au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un homme politique qui n'a pas fait de scandale et a servi honorablement la France.
Un homme politique qui n'a pas fait de scandale et qui a servi honorablement la France
Commentez - il y a 1 an

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Charles Hernu afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

2149ème
20 points
cumulés en 30 jours
Portrait de Charles Hernu
2149ème

Drapeau France 1923 - 1990
Francais, 66 ans

Politicien français, député-maire PS de Villeurbanne (1977-1990), il devient ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand, mais démissionne en 1985 à la suite de l'affaire du Rainbow Warrior.
+1
place depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Charles Hernu dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 4 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Charles Hernu, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Charles Hernu.
Soyez le 1er fan en votant pour Charles Hernu.

Commentaires

Vous avez des questions sur Charles Hernu ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias tombe de Charles Hernu
Répondre - il y a 10 mois
Donias Le 17 janvier 1990, Charles Hernu meurt à l'âge de 66 ans d'une crise cardiaque alors qu'il prononce une allocution lors d'un meeting à Villeurbanne, son médecin était dans la salle.
Répondre - il y a 10 mois
Donias https://www.youtube.com/watch?v=mdm1LZfCLL8

Hommage à Charles Hernu (Villeurbanne)
Répondre - il y a 10 mois
Donias Vie privée

Marié cinq fois (notamment en 1944 à Jeanne Puillat, en 1963 à Jacqueline Chabridon dont il divorce après la liaison de cette dernière avec Jacques Chirac, alors Premier ministre, et en 1975 à Dominique Tétreau), Hernu connaît une vie compliquée au point que ses trois fils cadets ne rencontrent que très tardivement l'aîné issu d'une première union[réf. nécessaire]. Réputé pour « tout raconter à sa femme», il n'est pas mis au courant par les services intérieurs de contre-espionnage de la DST lors de l'Affaire Farewell, la plus importante percée du XXe siècle des secrets du KGB par un service de contre-espionnage occidental. « Si la règle avait été suivie, c'est le SDECE, renommé en 1982 DGSE qui aurait dû être saisi, car l'affaire se déroule à l'étranger : à Moscou. Le ministre de la Défense socialiste, Charles Hernu, dont dépend la DGSE, est l'ami fidèle de François Mitterrand : il aurait dû être mis au courant. Marcel Chalet [directeur de la DST] décide de n'avertir que son ministre de tutelle, l'ancien résistant Gaston Defferre, le ministre socialiste de l'Intérieur.» Gaston Defferre dit alors à Marcel Chalet : « N'en parlez pas à Hernu. Il raconte tout à sa femme. Si vous l'informez, dans la demi-journée tout Paris va être au courant : sa femme, etc.»

Sa vie privée interfère directement, en cette occasion, avec l'importance de ses fonctions politiques.

Parmi les enfants, Patrice, Jean-Charles, Jean-Michel, Roger, Maxence.
Répondre - il y a 10 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Charles Hernu et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres ministre de la défense (hommes) francais

Contribuez ! Vous connaissez d'autres ministre de la défense (hommes) francais ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Charles Hernu