Christian Ranucci

5239ème
Christian Ranucci
0 - 0
Score : 0

Nous n'avons pas de résumé pour le moment.
Vous pouvez nous proposer un résumé en commentaire en bas de page.

Nationalité française Francais, né et mort

?? ans Mort (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Christian Ranucci ?


Contribuez !

Biographie

L'affaire Christian Ranucci est le procès médiatisé de Christian Ranucci, condamné à mort et exécuté le 28 juillet 1976 pour le meurtre d'une fillette, Marie-Dolorès Rambla. Il est le premier condamné à mort guillotiné en France sous le septennat de Valéry Giscard d'Estaing et l'antépénultième exécuté en France.

Marie-Dolorès, 8 ans est enlevée devant chez elle, le 3 juin 1974 à Marseille, alors qu'elle joue avec son petit frère Jean. Un homme ayant abordé les deux enfants en leur faisant croire qu'il cherchait son chien perdu parvient à faire monter la petite fille à bord de son véhicule, identifié comme étant une Simca 1100 par un garagiste témoin de la scène.

Quelques heures plus tard, Christian Ranucci est impliqué dans un accident de la circulation à bord de sa Peugeot 304 coupé, aux alentours de Marseille, accident à la suite duquel il prend la fuite. Les époux Aubert arrivent sur les lieux et le poursuivent pour relever le numéro d'immatriculation de la 304 coupé, ils diront avoir aperçu un personnage descendre de la voiture, non loin d'une champignonnière, chargé d'un « paquet assez volumineux » selon leurs premières déclarations notées au téléphone par les services de gendarmerie. Leurs premières déclarations concernaient un simple délit de fuite d'un chauffard qui n'avait causé qu'un accident matériel.

Un rapprochement est ensuite fait entre l'homme et l'affaire de la petite disparue. Plusieurs battues de gendarmerie seront effectuées avant de retrouver le corps de la fillette à proximité (contredite par les dépositions signées des époux Aubert) de l'endroit où les Aubert ont vu la voiture de Ranucci arrêtée.

Un pull-over rouge sera retrouvé dans la galerie d'une champignonnière, où Ranucci s'était caché pendant plusieurs heures, lors d'une fouille par les gendarmes. Or, un homme avec un pull-over rouge aurait eu des gestes obscènes envers une petite fille quelques jours plus tôt, cet homme n'a pas été reconnu comme étant Christian Ranucci et n'a jamais été identifié.

Le 5 juin, Christian Ranucci est interpellé à son domicile et placé en garde à vue, il passera aux aveux 17 heures plus tard. Il sera, ensuite, immédiatement déféré devant la juge d'instruction à qui il réitérera ses aveux à l'occasion de sa première comparution. Il indiquera un emplacement où sera retrouvé un couteau (qui n'a pas été reconnu comme arme du crime). Pourtant ce couteau ne sera retrouvé, par les gendarmes utilisant un détecteur à métaux, qu'après 1h55 de recherches, dans un immense tas de fumier.

Quelques éléments, qualifiés de troublants par les défenseurs de Ranucci, apparaissent cependant dans l'affaire :

le frère de la victime (âgé de 6 ans) ne le reconnaît pas comme étant « l'homme au chien perdu », le garagiste non plus, tout comme sa voiture qui ne correspond pas au modèle décrit précédemment mais qui lui ressemble fortement (la Simca 1100 décrite par le garagiste), et le frère ne reconnaît pas la Peugeot 304 coupé appartenant à Christian Ranucci comme étant la voiture avec laquelle est arrivé l'homme qui a enlevé sa soeur, mais il dit avoir vu une Simca Chrysler ;

le pull, trop grand pour Ranucci, ne semble pas lui appartenir, de plus sa mère a indiqué aux policiers que Christian détestait le rouge, chose contreversée certes car après la fouille du domicile de Christian Ranucci, aucun vêtement de couleur rouge ne fut retrouvé, mais les sièges de sa Peugeot étaient rouges vifs ;

les époux Aubert n'ont eu cesse de modifier leur témoignage. Selon ces témoignages, il serait au départ question d'un homme prenant la fuite avec « paquet assez volumineux » jusqu'à ce que ce «paquet assez volumineux » ne se transforme en enfant parlant d'une « voix fluette » ; Les époux Aubert affirment avoir toujours parlé d'un enfant ;

Gilles Perrault, dans son livre Le Pull-over rouge, conteste la découverte du couteau : « Les recherches vont durer une heure cinquante-cinq. Presque deux heures pour découvrir le couteau dans un tas de fumier avec une « poêle à frire » exactement réglée [...] Ce qui demeure certain, quant au couteau, ce sont les extravagantes conditions dans lesquelles on l'a découvert, les deux heures passées à retrouver un objet dont on prétend savoir qu'il est enfoui dans un tas de fumier de quelques mètres carrés... » « Détail tout à fait surprenant : le 6 juin à cinq heures et demie de l'après-midi, c'est-à-dire à l'heure exacte où commencent les recherches, l'inspecteur Porte mentionne par procès-verbal la réception d'un « couteau à cran d'arrêt de marque Virginia-Inox, à ouverture automatique, manche nacre » saisi par la brigade de gendarmerie de Gréasque le 5 juin, c'est-à-dire la veille ! »

Le tas de fumier est en fait immense, de plus il est truffé d'objets métaliques en tout genre (boites de conserves ...).

Christian Ranucci reconnaîtra au cours de la reconstitution l'endroit précis où se trouvait le couteau ensanglanté (endroit indiqué par un bâton) et persistera tout au long de l'instruction à déclarer en être le propriétaire. Il ne présentera aucun alibi au moment des faits.

Par la suite, alors que le suspect est en prison, une femme témoigne du fait que ses enfants ont été abordés dans la rue par un homme prétendant chercher un chien et correspondant physiquement à l'individu reconnu par le frère de la victime. Mais ce témoignage sera mis en cause lors du procès car le seul procès-verbal qui en existe est postérieur à une rencontre entre ce témoin et la mère de Ranucci.

Le 9 mars 1976, s'ouvre le procès de Ranucci à la cour d'assises d'Aix-en-Provence. Celui-ci est très médiatisé et engendre une polémique importante : une frange non négligeable de l'opinion publique, troublée par le récent assassinat du petit Philippe Bertrand par Patrick Henry et son arrestation le 17 février de la même année, réclame la mise à mort de Christian Ranucci.

En raison notamment de ses déclarations embrouillées, notamment celles sur son couteau, de son pantalon tâché de sang et de son comportement agressif et aberrant à l'audience, il sera déclaré coupable et condamné à la peine capitale.

Le 17 juillet 1976, la cour de cassation rejette le pourvoi en cassation formé par les avocats du condamné.

Le 27 juillet 1976, le président de la République Valéry Giscard d'Estaing refuse sa grâce.

Le 28 juillet 1976. Christian Ranucci est guillotiné. Ses dernières paroles destinées à ses avocats auraient été : « Réhabilitez-moi. ». Aucun autre témoin de l'exécution ne les a entendus, il était blême et n'aurait plus dit un mot après son "négatif" à l'intention de l'aumônier, selon tous les autres témoins.

Christian Ranucci était-il vraiment coupable ? Trente ans après, malgré ou à cause du plaidoyer en sa faveur de Gilles Perrault, certaines personnes doutent toujours de sa culpabilité, d'autres en restent convaincues. Son dossier a abouti à une profonde remise en cause de la peine de mort en France

Dans son discours plaidant pour l'abolition de la peine de mort du 17 septembre 1981, le Garde des Sceaux Robert Badinter mentionne Christian Ranucci en ces termes : « Christian Ranucci : je n'aurais garde d'insister, il y a trop d'interrogations qui se lèvent à son sujet, et ces seules interrogations suffisent pour toute conscience éprise de justice, à condamner la peine de mort. »

Selon le quotidien belge « Le Soir » du 19 janvier 2006, des enquêteurs belges auraient établi que Michel Fourniret, qui aime jouer au chat et à la souris avec les enquêteurs en les guidant vers le lieu de ses crimes, aurait admis avoir passé en 1974, année du meurtre de Marie-Dolorès Rambla, des vacances dans la région de Berre, près de Marseille, région dans laquelle s'est produit le drame qui valut sa condamnation à Ranucci.

Le quotidien « Le Soir » ajoute que Fourniret, qui était déjà connu à l'époque comme agresseur d'enfants, était, comme Ranucci, propriétaire d'une Peugeot 304 coupé (alors que le véhicule reconnu par le tôlier mécanicien témoin était une Simca 1100 grise). Selon la RTBF, la radio-télévision belge, le véhicule de Fourniret à l'époque aurait bien été une Peugeot 304. Cependant, l'information a été démentie le même jour par le procureur français de Charleville-Mézières, Francis Nachbar, en charge du dossier Fourniret : « En l'état actuel des investigations multiples menées en France sur les faits criminels commis par Michel Fourniret et de notre connaissance des enquêtes effectuées par les autorités judiciaires belges, aucun élément sérieux, le plus ténu soit-il, ne permet d'accréditer de telles informations ou rumeurs. »

D'autre part, selon le Nouvel Observateur, citant le quotidien régional « La Provence», Michel Fourniret aurait assisté au procès Ranucci, en mars 1976. « La Provence » affirme détenir des photographies d'archives de l'ouverture du procès à Aix-en-Provence sur lesquelles l'on peut reconnaître Michel Fourniret.

Selon Yann Moncomble dans son livre paru en 1989, La Politique, le sexe et la finance, le nom de Christian Ranucci figure dans le carnet d'adresses des clients du pédophile Jacques Dugué (pièce à conviction n°17), ce qui se révéla par la suite totalement faux et inventé.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Christian Ranucci en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Christian Ranucci.

Vous savez où se trouve la tombe de Christian Ranucci ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Christian Ranucci pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Christian Ranucci, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Christian Ranucci.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : --
  • Domaines : --

Noms

  • Nom usuel : Christian Ranucci
  • Nom complet : --
  • Prénom : Christian
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Ranucci
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : --
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : --
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : --
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Christian Ranucci ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Christian Ranucci, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Christian Ranucci afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

5239ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Christian Ranucci
5239ème
Notez-le !
+20
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Christian Ranucci dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Christian Ranucci, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Christian Ranucci.
Soyez le 1er fan en votant pour Christian Ranucci.

Commentaires

Vous avez des questions sur Christian Ranucci ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Christian Ranucci et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.