Gilles Perrault

 
Gilles Perrault
1931 - 2023
 

Romancier français, auteur du roman « Pull-over rouge » (1978, policier) dont la publication avait beaucoup pesé dans les années 1970 en faveur de l'abolition de la peine de mort.

Nationalité française Francais, né le 9 mars 1931 et mort le 3 août 2023

92 ans Mort victime d'un infarctus du myocarde (maladie) à l'âge de 92 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Gilles Perrault ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 1 an que Gilles Perrault est mort le samedi 3 août 2024. Plus que 22 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Gilles Perrault (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Gilles Perrault – Jacques Peyroles pour l'état civil –, né le 9 mars 1931 à Paris et mort le 3 août 2023 à Sainte-Marie-du-Mont, est un journaliste, écrivain et scénariste français. Il a utilisé le pseudonyme de Gil Perrault pour ses premiers romans. Il est l'auteur du roman « Pull-over rouge » (1978, policier) dont la publication avait beaucoup pesé dans les années 1970 en faveur de l'abolition de la peine de mort.

Fils d'un avocat d'affaires et de Germaine Merlot, future députée du Mouvement républicain populaire, Jacques Peyroles fait des études à l'Institut d'études politiques de Paris, devient avocat et exerce comme tel pendant cinq ans. Il effectue son service militaire à 24 ans dans un régiment de parachutistes en Algérie.

Après le succès de son essai Les Parachutistes, inspiré par son service militaire en Algérie, il devient journaliste pour le compte du Nouveau Candide de 1961 à 1963. Il fait des reportages sur l'Inde de Nehru, les Jeux Olympiques de Tokyo et les problèmes des Noirs aux États-Unis.

Entre 1956 et 1961, il fait paraître, sous le pseudonyme de Gil Perrault, une douzaine de romans d'aventures, mâtinés d'espionnage, pour la collection populaire « La Chouette ». Le meilleur du lot, Dynamite, le récit d'une révolte dans un pays d'Amérique du Sud, sera réédité dans J'ai lu. « Il fait également paraître en 1958 au Fleuve Noir l'excellent suspense Baroud d'honneur, sous le pseudonyme de Sidney Vania, et le récit d'espionnage Au pied du mur (1963) chez Denoël ». Il fait ensuite des recherches approfondies sur des aspects peu connus de la Seconde Guerre mondiale, surtout de l'espionnage et de la Résistance. En 1964, il publie un ouvrage autrement sérieux avec Le Secret du jour J, qui obtient un prix du Comité d'action de la Résistance et connaît d'excellentes ventes à l'étranger. Après cette période, Perrault se consacre à des ouvrages d'inspiration historique tels que L'Orchestre rouge (1967) et La Longue Traque (1975), avec un égal succès.

En 1973, il participe à l'écriture du scénario du film Le Serpent, coécrit et réalisé par Henri Verneuil, d'après l'œuvre originale de Pierre Nord, Le Treizième Suicidé

Auparavant, en 1969, Perrault publie un roman d'espionnage original, Le Dossier 51. Avec Michel Deville, il signe le scénario de l'adaptation cinématographique de ce texte. Le film sort en 1978. Par la suite, en 1979, il obtient avec Michel Deville le César du meilleur scénario original ou adaptation. Il travaillera à d'autres reprises avec Michel Deville, en lui donnant notamment le scénario original de La Petite Bande (1983). Il signe également l'adaptation de son livre éponyme pour le film L'Orchestre rouge (1989), réalisé par Jacques Rouffio.

À la rentrée littéraire de 1978, il fait paraître Le Pull-over rouge, une enquête sur l'affaire Christian Ranucci, sur la culpabilité duquel il émet un doute. Ce livre est publié dans le contexte d'un débat de société sur la peine de mort en France et d'une campagne pour la révision du procès Ranucci (une requête ayant été déposée par Jean-Denis Bredin et Jean-François Le Forsonney trois semaines auparavant). Il aura un énorme retentissement médiatique. Perrault revient sur l'affaire au fil de la publication de plusieurs ouvrages en 1995 (publication d'un ouvrage collectif avec la mère de C. Ranucci et des avocats), 2004 et 2006.

À la suite d'une plainte pour diffamation déposée par les policiers ayant mené l'enquête, pour ses propos tenus lors d'un épisode de l'émission Histoire d'un jour (diffusée sur FR3 et présentée par Philippe Alfonsi, également poursuivi) consacré à l'affaire en 1985, où il accuse les policiers de « forfaiture » et d'avoir « éliminé tout ce qui concernait l'homme au pull-over rouge », Gilles Perrault est condamné en juin 1989 par le tribunal correctionnel de Marseille à verser 30 000 francs de dommages et intérêts à chacun des cinq plaignants, peine confirmée en 1990 par la cour d'appel d'Aix-en-Provence et majorée à hauteur de 40 000 francs de dommages et intérêts par policier, puis en 1992 par la Cour de cassation qui, rejetant son pourvoi et celui de P. Alfonsi, majore le montant des dommages et intérêts à hauteur de 70 000 francs par policier diffamé.

En 2008, il est de nouveau poursuivi, ainsi que l'éditeur de Fayard Claude Durand, pour diffamation envers les policiers dans son troisième livre sur l'affaire, L'ombre de Christian Ranucci (paru en 2006) où il accusait les enquêteurs d'avoir fait preuve de « légèreté » et de « partialité » dans leurs investigations. Il est condamné, ainsi que son éditeur, à verser 5 000 euros à chacun des quatre policiers diffamés, jugement confirmé en appel en 2009 et majoré à hauteur de 10 000 euros pour chaque plaignant.

Dans deux livres parus en 2005 et 2006, L'affaire du pull-over rouge, Ranucci coupable! — Un pull-over rouge cousu... de fil blanc, puis Autopsie d'une imposture — Toute la vérité sur le pull-over rouge, Gérard Bouladou, commandant de police judiciaire, relève les erreurs qu'il impute à Gilles Perrault, et avance que le combat de ce dernier aurait dû porter sur la condamnation à mort de Ranucci et non sur sa culpabilité, selon lui avérée. Jean-Louis Vincent, ancien commissaire divisionnaire, dans son ouvrage Affaire Ranucci: du doute à la vérité reprend l'examen de tout le dossier, ainsi que l'avait fait avant lui Gérard Bouladou. Il conclut, comme celui-ci, à la culpabilité de l'accusé et réfute les différents points mis en avant par Gilles Perrault dans son roman.

Ces décisions de justice n'empêchent nullement que les critiques de Gilles Perrault sur l'insuffisance de l'action de la police n'aient pas des bases solides qui mériteraient d'être développées.

Notre ami le roi, en 1990, décrit et condamne le régime de torture d'Hassan II, à cette époque roi du Maroc, appliqué à ceux qui avaient tenté un putsch contre lui. Il décrit aussi les liens d'Hassan II avec la France. Il parle de la famille d'Oufkir (responsable d'un putsch), à l'époque enfermé dans une prison dorée. Comme l'explique Malika Oufkir dans son deuxième ouvrage, sa famille et elle-même peuvent librement circuler au Maroc. Perrault la décrit comme une jeune fille leste, ce qu'elle lui reproche. Cet ouvrage aura un retentissement médiatique, et contribuera à la fermeture des geôles de Tazmamart, le 15 septembre 1991.

La trilogie La Passion polonaise, L'Ombre de la Bastille et La Revanche américaine, centrée sur le parcours de Charles-François de Broglie, forme un récit vivant des évolutions de la politique étrangère sous Louis XV puis Louis XVI de 1740 à 1785 et révèle l'organisation du Secret du Roi, ancêtre de nos services de renseignement modernes.

Son roman Le Garçon aux yeux gris est adapté par André Téchiné pour le film Les Égarés.

Ses mémoires sont publiés en trois volumes entre 1995 et 2008. Par ailleurs, en 2016, il publie un récit consacré à son grand-père maternel.

Gilles Perrault est mort le jeudi 3 août 2023, à l'âge de 92 ans, des suites d'une crise cardiaque, à son domicile de Sainte-Marie-du-Mont (France, en Normandie).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Gilles Perrault en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Gilles Perrault.

Vous savez où se trouve la tombe de Gilles Perrault ?

Citations

Les meilleures citations de Gilles Perrault.

Sacrilège, la vie l'est par définition.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Gilles Perrault. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Gilles Perrault, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Gilles Perrault.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Gilles Perrault
  • Vrai nom : Jacques Peyroles
  • Prénom : Jacques
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Peyroles
  • Pseudonyme : Gil Perrault, Gilles Perrault, Sidney Vania
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 9 mars 1931
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 92 ans
  • Cause de mort : Infarctus du myocarde (Cardiopathie coronarienne)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Gilles Perrault ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Gilles Perrault, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Gilles Perrault ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Gilles Perrault et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier francais

Portrait de Ismaïl Kadaré
 
Notez-le !

Drapeau France 1936 - 2024
Francais, 88 ans

Romancier franco-albanais, connu comme l'un des plus grands écrivains et intellectuels européens du XXe siècle et comme une voix universelle contre le totalitarisme. Il reçoit le prix international Booker en 2005, le prix Prince des Asturies de littérature en 2009, le prix Jérusalem en 2015, et le prix Park Kyung-ni en 2019.
Portrait de Frédéric Mitterrand
 
Notez-le !

Drapeau France 1947 - 2024
Francais, 76 ans

Animateur de télévision, romancier et politicien français, animateur de télévision, passionné de Cinéma, il fut ministre de la Culture de 2009 à 2012. Il était le neveu de François Mitterrand (président de la République française de 1981 à 1995).
Portrait de Victor Hugo
 

Drapeau France 1802 - 1885
Francais, 83 ans

Le plus grands écrivain français du 19e siècle et l'un des plus importants écrivains de langue française au monde. Grand romancier, il est l'auteur de « Les Misérables » (1862) et « Notre-Dame de Paris » (1831). À la tête du mouvement romantique, il a révolutionné le théâtre : « Cromwell » (1827), « Hernani » (1830) et « Ruy Blas » (1838). Grand poète, il est l'auteur de « Les Châtiments » (1853), « Les Contemplations » (1856) et « La Légende des siècles » (1859). Personnalité politique et un intellectuel engagé, il a joué un rôle majeur dans l’histoire du 19e siècle.
Portrait de Louis-Ferdinand Céline
 

Drapeau France 1894 - 1961
Francais, 67 ans

Écrivain français, célèbre pour son roman « Voyage au bout de la nuit » (1932), est considéré comme l'un des plus grands novateurs de la littérature française du XX siècle, introduisant un style elliptique personnel et très travaillé, qui emprunte à l'argot et tend à s'approcher de l'émotion immédiate du langage parlé. Il est aussi connu pour son antisémitisme et son rapprochement des milieux collaborationnistes et du service de sécurité allemand pendant la seconde guerre mondiale.
Portrait de Romain Gary
 

Drapeau France 1914 - 1980
Francais, 66 ans

Écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle connu pour la mystification littéraire qui le conduisit, dans les années 1970, à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d’Émile Ajar, en les faisant passer pour l'œuvre d'un tiers. Il est ainsi le seul romancier à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises, sous deux pseudonymes avec « La Promesse de l'aube » (1960) et « Les Racines du ciel » (1956).
Portrait de Denis Tillinac
 

Drapeau France 1947 - 2020
Francais, 73 ans

Romancier français, connu pour ses romans connus : « Le Bonheur à Souillac » (1982), « Spleen en Corrèze : Journal d’un localier » (1984) ou « L'Irlandaise du Dakar » (1986). Très attaché à la Corrèze, il avait suivi les campagnes électorales du Président français Jacques Chirac, dont il fut le conseiller à la francophonie.

Autres points communs avec Gilles Perrault