Conrad Schumann

 
Conrad Schumann
1942 - 1998
 

Militaire allemand, célèbre pour être passé de l'Allemagne de l'Est à l'Allemagne de l'Ouest alors que le Mur de Berlin n'était qu'une barrière de fils barbelés. Il est l'un des transfuges les plus célèbres de l'Allemagne de l'Est rendu célèbre par le jeune photographe, Peter Leibing, qui publia le cliché du soldat au moment où il saute par-dessus le Mur de Berlin.

Nationalité allemande Allemand, né le 28 mars 1942 et mort le 20 juin 1998

56 ans Mort pendu (suicide) à l'âge de 56 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Conrad Schumann ?


Contribuez !

Biographie

Hans Conrad Schumann (né à Zschochau, auj. incorporé dans Ostrau, le 28 mars 1942 - décédé le 20 juin 1998 à Oberemmendorf, près de Kipfenberg en Allemagne) est un militaire allemand célèbre pour être passé de l'Allemagne de l'Est à l'Allemagne de l'Ouest alors que le Mur de Berlin n'était qu'une barrière de fils barbelés. Il est l'un des transfuges les plus célèbres de l'Allemagne de l'Est rendu célèbre par le jeune photographe, Peter Leibing, qui publia le cliché du soldat au moment où il saute par-dessus le Mur de Berlin.

À l’été 1961, Schumann sert comme soldat (volontaire) à Berlin-Est, en République démocratique allemande. À la grande surprise des appelés, ceux-ci sont pris à partie et insultés par les gens de l'Est comme de l'Ouest.

Le 15 août 1961, il est en poste pour surveiller la frontière, au troisième jour de la construction du mur de Berlin. À cette étape de construction, le mur de Berlin n'est encore qu'une barrière de fils de fer barbelé. Hans Conrad Schumann se met à « douter franchement » de la construction du mur.

Il rapportera un incident auquel il a assisté et qu'il qualifiera de décisif dans son choix de fuir : une petite fille en vacances chez sa grand-mère à Berlin-Est demande à rejoindre ses parents qui habitent de l'autre côté des barbelés mais en est empêchée par les soldats en poste. Dans la journée du 15 août, au coin de Ruppiner Straße et Bernauer Straße, sur le côté occidental, des gens lui ont crié Komm rüber! (« Viens de ce côté ! ») ; malgré la peur d'être abattu par ses collègues, il choisit son camp et saute par-dessus les barbelés. À cet instant précis, un jeune photographe, Peter Leibing, équipé d'un appareil est-allemand Exakta, qui guette depuis plus d'une heure le soldat Schumann - dont le malaise devient de plus en plus perceptible - prend un cliché historique de son évasion alors que le déserteur saute par-dessus les barbelés et se débarrasse de ses armes. Quelques heures plus tard, la photographie paraît dans le journal populaire Bild, avant de faire le tour du monde et de devenir l'une des plus célèbres images de la guerre froide.

Par la suite, Conrad Schumann s'installe à Ingolstadt au nord de la Bavière et il construit une nouvelle vie avec une épouse, une maison, un verger, et un fils Erwin. Il entame une formation d’infirmier puis travaille dans la firme automobile Audi comme régleur de machines durant plus de vingt-sept ans. Il fait ses premières armes sur les modèles Audi 80 et 100. Il ne raconte son histoire qu’à très peu de collègues. Son fils le rejoint dans l'usine qui deviendra un point de chute pour près de 2 000 évadés de l’Est. Il envoie au fil des années des lettres et colis alimentaires à ses proches restés à l'est.

Quand le mur est tombé il déclare « Ce n’est que le 9 novembre 1989 que je me suis senti vraiment libre ! ». Jusqu’à cette date, il avait toujours vécu dans la peur de représailles de la Stasi, la police secrète de l’Allemagne de l’Est. Hans Conrad Schuman tente alors de revenir chez lui, à Leutewitz. Il découvre que ses amis et le village en général l'ont rejeté, le considérant comme un traître plutôt que comme un héros, lui reprochant son geste de plus de 28 ans auparavant. Il sombre dans une dépression qui le poussera au suicide.

Conrad Schumann est mort le samedi 20 juin 1998, à l'âge de 56 ans, en se suicidant par pendaison, dans un verger près d'Ingolstadt, à Oberemmendorf (Allemagne, près de Kipfenberg).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Conrad Schumann en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Conrad Schumann.

Vous savez où se trouve la tombe de Conrad Schumann ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Conrad Schumann pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Conrad Schumann, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Conrad Schumann.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Hans Conrad Schumann
  • Nationalité (à sa mort) : Allemande Drapeau allemand
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Militaire
  • Autres activités : --
  • Domaines : Guerre

Noms

  • Nom usuel : Conrad Schumann
  • Nom complet : --
  • Prénom : Hans
  • Prénom (2) : Conrad
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Schumann
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 28 mars 1942
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 56 ans
  • Cause de mort : Pendaison (Suicide)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Conrad Schumann ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Conrad Schumann, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Conrad Schumann ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Jean-lin À l’été 1961, Hans-Conrad Schumann sert comme soldat (volontaire) à Berlin-Est, en République démocratique allemande. À la grande surprise des appelés, ceux-ci sont pris à partie et insultés par les gens de l'Est comme de l'Ouest.

Le 15 août 1961, il est en poste pour surveiller la frontière, au troisième jour de la construction du mur de Berlin. À cette étape de construction, le mur de Berlin n'est encore qu'une barrière de fils de fer barbelé. Hans Conrad Schumann se met à « douter franchement » de la construction du mur.
RIP
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Conrad Schumann et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres militaire (hommes) allemand

Portrait de Klaus Barbie
 

Drapeau Allemagne 1913 - 1991
Allemand, 77 ans

Criminel contre l'humanité, Militaire (Crime, Histoire, Justice).
Portrait de Erwin Rommel
 

Drapeau Allemagne 1891 - 1944
Allemand, 52 ans

Militaire allemand de la Seconde Guerre mondiale, officier pendant plus de 30 ans, il est réputé être l'un des rares généraux du Troisième Reich à n'avoir pas commis de crime de guerre ou de crime contre l'humanité. Rommel, à la tête d’une division de panzers, fait partie de ceux qui ont permis la percée sur la Meuse au cours de l'invasion de la France en mai 1940. De 1941 à 1943, il dirige le corps expéditionnaire allemand d'Afrique du Nord, connu sous le nom d'Afrikakorps. Il améliore les défenses du mur de l'Atlantique en 1944 et commande le groupe d'armées stationné en France, Belgique et Pays-Bas au moment de la bataille de Normandie. Admirateur du Führer jusqu'à ses derniers jours selon certains historiens, il a su se servir du régime nazi pour se placer au sommet de la hiérarchie militaire, de la même manière que le régime a su exploiter son image de soldat allemand exemplaire pour sa propagande. Rommel a toutefois reconsidéré les aptitudes d'Adolf Hitler après la seconde bataille d'El Alamein.
Portrait de Heinrich Himmler
 

Drapeau Allemagne 1900 - 1945
Allemand, 44 ans

Criminel de guerre, Homme politique, Militaire, Nazi (Crime, Histoire, Justice).
Portrait de Rudolf Hess
 

Drapeau Allemagne 1894 - 1987
Allemand, 93 ans

Nazi et personnalité majeure du Troisième Reich jusqu'en 1941. Après avoir été le compagnon influent d'Adolf Hitler dès ses débuts politiques, il en devient le représentant officiel auprès du parti nazi (chef de la chancellerie du NSDAP) et participe activement en 1935 à la rédaction des lois de Nuremberg. En mai 1941, il s'envole secrètement pour l'Écosse, probablement afin de proposer un traité de paix séparée avec le Royaume-Uni en prévision de l’entrée en guerre imminente de l'Allemagne contre l’URSS. Mais à son arrivée, il est arrêté et emprisonné jusqu'à la fin de la guerre par les autorités britanniques. Au procès de Nuremberg, il est reconnu coupable de complot et crime contre la paix, et en conséquence condamné à la prison à vie, peine qu'il purge dans la prison de Spandau à Berlin-Ouest jusqu’en 1987 où, après 46 années de détention, il est retrouvé pendu dans une maisonnette de jardin qui lui sert de salle de lecture dans l'enceinte de la prison.
Portrait de Michael Wittmann
 

Drapeau Allemagne 1914 - 1944
Allemand, 30 ans

Militaire allemand, chef de char nazi de la Seconde Guerre mondiale, connu pour avoir été l'un des plus redoutables chefs de chars de la Seconde Guerre mondiale, avec plus de 130 destructions de chars et 130 destructions de canons.
Portrait de Hermann Goering
 

Drapeau Allemagne 1893 - 1946
Allemand, 53 ans

Criminel de guerre, Homme politique, Militaire, Nazi (Crime, Histoire, Justice).

Autres points communs avec Conrad Schumann